AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alain Cirou (Préfacier, etc.)
EAN : 9782843623929
217 pages
Éditeur : Terre de brume (30/01/2009)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 16 notes)
Résumé :
12 janvier 2030.
L'information court déjà sur tout le réseau NewNet: depuis 19 h 32. une nouvelle étoile resplendit dans la constellation d'Orion. Le mystère s'épaissit le 19 janvier lorsque l'astre s'éteint subitement. pour réapparaître le lendemain soir et devenir. cette fuis. l'objet extrasolaire le plus brillant du ciel. visible même en plein jour! L'observatoire de Meudon est en effervescence. Le médiatique professeur Morgenstern veut être le premier à p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
yogo
  08 août 2017
C'est en fouinant sur le blog d'Anudar que j'ai découvert Exoplanète. Son auteur, Martial Caroff, un géologue de formation, est enseignant chercheur à l'Université de Bretagne Ouest de Brest et écrivain depuis une quinzaine d'années. Écrivain touche à tout, il nous livre de la science-fiction, du polar, des romans historiques et des guides géologiques pour les grands et les petits. Bref, un scientifique à la culture hétéroclite. Et ce mélange des genres se retrouve dans ce court roman assez surprenant.
En janvier 2030, une nouvelle étoile apparaît dans la constellation d'Orion, cette étoile visible à l'oeil nu possède des caractéristiques physiques déroutantes. Astrée Lahille une ingénieure de l'observatoire de Meudon est chargée d'étudier et d'expliquer ce phénomène. Phénomène qui va devenir encore plus incompréhensible quand cette étoile va s'éteindre une première fois. La communauté scientifique est un peu perdue. La découverte d'anciens manuscrits et témoignages des siècles passés, sans donner directement d'explications à ce mystère, va montrer que ce n'est peut être par la première fois que cela se produit...
Dès les premières pages, on sent le scientifique derrière l'écrivain. Pas seulement pour le cours de physique, d'astronomie qui nous plonge d'emblée vers la nouvelle étoile (et je rassure ceux qui seraient hermétiques à ce sujet, c'est clair, précis et concis !) mais aussi sur la structure du roman : faits - réflexions - explications. Pour ma part je suis aux anges !
Roman sans véritable intrigue, il n'en reste pas moins un page-turner efficace. L'histoire se fait d'elle même et les différents protagonistes apportent leurs questions (et leurs réponses) au fur et à mesure que les chapitres s'écoulent. Curieux de lire les hypothèses des uns et des autres, des scientifiques comme des historiens, j'ai avalé ce court roman en quelques heures, avide de connaitre la nouvelle théorie, la dernière explication.
Le principal défaut reste les personnages, ils sont tous issus du même moule, rien ne les démarque vraiment, tous des intellectuels que l'on pourrait qualifier de "bobos". Il y a un manque d'épaisseur, de faiblesses, de failles chez eux.
Ce défaut est compensé par la qualité des références historiques, du XVIème siècle à la naissance du Christ en passant par le Moyen-Age. A chaque période son histoire, son anecdote qui aura sa résonance en 2030 et dans le même temps l'auteur ébauche un futur à la fois rassurant et angoissant. Il distille au compte-gouttes les informations sur un mode de vie un peu différent : la fin des voitures, un internet plus "efficace"... on aimerait en savoir un peu plus.
Pour conclure, ce court roman de Hard Science (soft) est une lecture estivale agréable, à la fois dépaysant et enrichissant. . J'ai appris pas mal de choses dans ces quelques pages. Et surtout je ne regarderai plus jamais Orion de la même manière et qui sait ce qui se passera en janvier 2030...

Lien : https://les-lectures-du-maki..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ivredelivres
  22 août 2010
C'est à cause d'une erreur que j'ai lu ce livre mais je ne le regrette pas une seconde.
Sur un présentoir j'aperçois « Antarctique » croyant à de la littérature de voyage j'ai feuilleté ce livre de science fiction qui m'a attiré et je me suis mis en chasse du tome 1 Exoplanète (seul défaut du livre : le titre, mais que font les éditeurs?)
La préface du DG de l'Association d'Astronomie en impose et on se dit que c'est du sérieux.
2030, une nouvelle étoile est apparue dans la constellation d'Orion (Bételgeuse, Rigel ...) les astronomes l'ont appelé Alpha 2 Orionis et elle est visible à l'oeil nu.
Voyez comme le hasard fait bien les choses, Marc Chouviac un libraire spécialiste du XVI ème siècle est le petit ami d'Astrée Lahille astronome sexy qui fait partie de l'équipe de l'Observatoire de Meudon qui a « découvert » cette étoile.
Petit clin d'oeil de l'auteur, le patron de l'équipe c'est Célestin Morgenstern (étoile du matin en allemand).
Surprise de taille, l'étoile s'éteint après quelques jours, puis réapparait pour disparaître à nouveau , la communauté scientifique est en effervescence, étoile ? planète ? personne n'est plus sûr de rien.
Les explications viendront de personnages inattendus : un ex otage des intégristes musulmans, un breton spécialiste de latin médiéval, un espagnol qui connaît tout sur l'Utopie de Thomas More, invités dans le laboratoire, ils vont participer chacun à sa façon à la résolution de l'énigme
e n'ai pas lâché ce livre, nul besoin de connaissances en astronomie, Martial Caroff vous prend par main et vous avez immédiatement la tête dans les étoiles (oui c'est facile je vous l'accorde).
Son roman est parfaitement rythmé, on progresse dans plusieurs directions : le ciel, les manuscrits et les recoupements que font les personnages entre les deux.
Ses héros sont sympathiques même si certains ont mauvais caractère, en plus ils apprécient presque tous le bon vin et vous avez en prime un petit cours d'oenologie.
C'est malin, le scénario est très astucieux et ..crédible. Les personnages sont très vivants et leur enthousiasme pour décrypter l'énigme est communicatif. Pour un peu on n'irait s'acheter un téléscope !
Ce livre est le premier d'une trilogie, le second Antarctique est excellent aussi
Lien : http://asautsetagambades.hau..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
XL
  04 juillet 2012
12 janvier 2030, 19h32.
Une nouvelle étoile, plus brillante qu'aucune autre, est apparue dans le ciel à l'est de l'alignement des " trois mages " dans la constellation d'Orion. Pour les scientifiques de l'observatoire astronomique de Meudon, dirigé par le professeur Morgenstern, elle ne peut être d'origine naturelle : ils disposent justement de l'instrument adéquat, leur flambant neuf hypertéléscope spatial, pour fouiller l'espace à la recherche d'indices. D'autres spécialistes, des historiens venus d'horizons éloignés, poursuivent des recherches dont les résultats convergent curieusement. Leur rencontre fortuite les mène à la résolution collective de la plus grande énigme de tous les temps.
_
J'ai pris grand plaisir à lire cette très belle fiction, érudite, que les efforts de vulgarisation rendent accessible et à m'immerger dans ce rêve auquel l'auteur donne envie de croire. J'apprécie les éléments de départ de la construction romanesque, ce mélange de culture scientifique et historique, la confrontation du regard introspectif penché sur l'étude du passé et prospectif tendu vers la (con)quête des étoiles. Les personnages sont attachants : la belle et bien nommée Astrée, son ami Marc le libraire d'art et Felipe, qui ont oublié d'être bêtes, le professeur Matricon, médiéviste spécialisé dans la légende arthurienne et même le peu sympathique Jacques Kieffer, égyptologue acharné, qui est pardonné pour ce qu'il a subi dans les geôles soudanaises... Enfin, des portes inattendues sont ouvertes qui ne sont que l'ébauche de perspectives offertes par ce premier tome d'une trilogie
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PetiteMarie
  10 janvier 2013
Tout d'abord, j'ai été impressionnée par l'originalité de l'histoire. Ce roman est classé en SF, ce qui n'aurait pas dû me plaire et pourtant, je me suis laissée porter ! Il y a certains passages scientifiques comme des descriptions de matériel qui m'ont un peu perdue. Il y avait trop de détails à mon goût et même s'ils peuvent permettre à certains de visualiser, j'ai eu beaucoup de difficultés à imaginer (je dis ça surtout pour tout le système optique décrit à la fin).
Mais parlons plutôt des points positifs et ils sont nombreux !
Comme vous le savez si vous suivez ce blog, les personnages sont importants pour moi. Et ici, nous en avons une jolie galerie… de la belle Astrée au poussiéreux Matricon (que j'ai été heureuse de retrouver, les lecteurs des Cinq Saisons d'Ys me comprendront), de l'aventurier Kieffer au libraire Marc Chouviac, du scientifique imbu de lui-même au révolutionnaire espagnol et bien d'autres encore. Malgré la multitude de personnages, on n'est pas perdu car ils ont tous un caractère particulier et un rôle bien défini. Mais je vous laisse les découvrir et vous faire votre propre avis, chacun peut s'attacher plus ou moins à un ou plusieurs d'entre eux (j'ai un petit faible pour Marc !).
Quant à l'histoire comme il est dit dans la 4ème de couverture, ce sont deux enquêtes qui convergent… Certains trouveront certainement que les pièces se mettent en place trop facilement mais je sais que quand des personnes d'univers différents se rencontrent et fusionnent leurs idées, on trouve les réponses plus rapidement. de plus, le NewNet facilite les recherches !
L'extrait que je vous ai choisi, c'est pour vous mettre en avant les idées de l'auteur, bien sûr il y a le NewNet, le SkyTech (pas sûre que j'apprécie cette musique…), les Unités Flash, etc… et j'aurai pu aussi vous choisir un extrait de la fin pour vous montrer son imagination mais cela en révèlerait trop sur l'histoire. J'aurai aimé en savoir plus sur Tam et Sow, passer plus de temps avec eux…
Comme je vous l'ai dit, c'est une lecture que je recommande ! Et d'ailleurs, j'aimerai avoir l'avis de non-scientifiques sur cette histoire…
Lien : http://petitemarie29.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zakfm
  03 août 2018
Allergique aux cours de sciences physiques et mathématiques, je n'ai pas pu digérer correctement ce roman bien trop beurré de chiffres. Cela au détriment des personnages se voulant profondément bien décrits, mais trop superficiels à mon goût.
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : astronomieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3144 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre