AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782211211932
208 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (19/04/2013)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Elle est douce, il est caractériel. Elle est gracieuse, il est rebelle. Elle se raconte des histoires, il est taiseux. Ainsi sont les jumeaux Gladys et Vova, aussi dissemblables qu'inséparables.
Très tôt orphelins dans un Caucase russe aux allures de décor de conte cruel, ils sont ballottés d'institution en famille d'adoption. De l'orphelinat misérable jusqu'aux richissimes Baldessari qui les accueillent à Paris, ils sont mal-aimés ou trop choyés, par des adu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Jumax
  10 mai 2013
Les jumeaux Gladys et Vova commencent mal dans la vie, ils deviennent vite orphelins et atterrissent dans un orphelin lugubre Russe. Elle, petite poupée, est douce et tout le monde l'aime au premier regard porté sur ses boucles blondes, lui, véritable petit sauvage à la tête dure se met tout le monde à dos, ils sont différents et inséparables. Un couple de français va s'éprendre de la douce Gladys et décideront d'adopter les deux enfants, dès lors leur enfer commence.
Bien écrit et assez beau mais un peu trop rapide à mon goût.
Commenter  J’apprécie          150
CarolineDBruihier
  01 juin 2014
Des jumeaux en plein pays du Caucase russe vivent avec leur Mémé, Gladys c'est la petite soeur, longue chevelure dorée, yeux candides et âme douce, Vova c'est le petit frère, un casque d'or entourant son visage, un regard dur et farouche, des petits poings levés à qui s'approchera de lui ou de Gladys. La mère est partie en ville, de l'argent leur est régulièrement envoyé, la vie demeure douce auprès de la Mémé, une vie modeste et simple, faite de récoltes, de berceuses murmurées, de douceur largement distribuée par la vieille. Et puis un jour, les malheurs vont s'enchaîner, plus d'argent, plus de nouvelles de la mère, et la grand-mère décède. Les jumeaux sont envoyés dans un orphelinat russe - où la saleté côtoie les brimades incessantes. Gladys échappe aux coups, sa figure d'ange séduisant tout le personnel de l'institution, Vova lui, est traité durement. Leur seul réconfort viendra d'une femme, Varvara, marionnettiste, qui séduira autant la douce Gladys que Vova. Jusqu'au jour, où le malheur les frappe de nouveau et les jumeaux se voient adoptés par un couple de richissimes français, les Baldessari, qui les ramènent avec eux à Paris. Au programme, une chambre de princesse pour Gladys, et un placard pour Vova... La destinée des jumeaux se verra sans cesse chamboulée, malmenant le fil qui les relie l'un à l'autre, et leur enfance se verra sacrifiée.
Un roman qui se lit comme un conte cruel, tous les ingrédients traditionnels parcourent ce beau récit qui m'a d'ailleurs souvent fait penser à Hansel et Gretel. Les situations des jumeaux ne cessent de se faire écho, chacun devenant prisonnier des folies des adultes. Les grandes personnes ne sont guère épargnées dans le récit, les riches Baldessari révélant une folie indicible, ou encore le père d'Aurélia - la "fée au chapeau de clarté" de Vova - dont le père refuse de la laisser grandir. La plupart des adultes sont ainsi, fous, frustrés, haineux. Les jumeaux sont considérés comme des biens matériels, comme une jolie poupée qu'il faut exposer aux autres dans le cas de Gladys, voir comme un animal qu'il faut dompter pour mieux rendre esclave comme Vova. La maltraitance y est explorée, soit psychologique pour la jeune fille, soit physique pour son frère. D'autres figures d'adultes sont heureusement là pour faire grandir et évoluer les deux enfants, la belle Varvara, Bao Van, et même certains personnages qu'on aurait rapidement fait de classer parmi les "méchants" de cette histoire comme Agrippa. Les épreuves des deux enfants se font de plus en plus douloureuses, mais tout doucement ils avancent vers la lumière, chacun parvenant à faire émerger de soi la plus belle partie de leur être, parvenant à faire taire les années de peur et de solitude pour conclure sur de belles retrouvailles.
Un mot sur l'écriture, envoutante comme l'est celle d'un conte, on se laisse porter par cette histoire belle et cruelle, du fin fond de la Russie jusqu'à Paris, aux multiples rebondissements, un brin fantaisiste par instants, mais qui happe facilement le lecteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Virgule-Magazine
  16 juin 2015
« L'histoire des jumeaux Gladys et Vova […] commence à la manière des contes, par un “Il était une fois” dans un pays lointain. Un pays d'hiver, scintillant des reflets du soleil sur la neige, et un pays de printemps, saisi sous le jaillissement émeraude des eaux du dégel. » Ce pays s'appelle le Caucase russe, et les jumeaux y vivent chez leur babouchka, leur grand-mère. Quand cette bonne grand-mère meurt, Gladys et Vova, alors âgés de trois ans, se retrouvent dans un orphelinat, et c'est le début d'une longue série d'épreuves…
L'avis de Sabine, 13 ans : C'est un livre très émouvant, avec des jumeaux russes aussi différents qu'attachés l'un à l'autre. Ils vivent une histoire compliquée et imprévisible. Une maman absente, une tendre et pauvre grand-mère qui meurt trop tôt, un orphelinat où chacun essaie de trouver sa place : Vova devient un enfant rebelle et caractériel ; Gladys reste une douce enfant. Et puis il y a Varvara, la marionnettiste qui leur ouvre un autre monde, celui du théâtre et de l'art, qui va soigner bien des plaies. Mais la longue route n'est pas terminée avant que tout finisse bien. 
L'avis de la rédaction : Ce beau roman est un vrai conte russe avec une babouchka, une marâtre, des péripéties et une fin heureuse !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BookLover21
  10 décembre 2014
Très belle histoire, un roman très prenant et qui se lit vite. J'aime beaucoup !
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (1)
LaPresse   22 juillet 2013
Emmanuelle Caron nous offre un roman prenant, dur, cruel dans lequel la vie des enfants est misérable, brisée, mais un roman au final heureux puisque l'espoir est toujours la meilleure façon de survivre.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
JumaxJumax   08 mai 2013
"Les rêves n'existent pas... Ou alors c'est la vie elle-même qui est un rêve."
Commenter  J’apprécie          140
JumaxJumax   08 mai 2013
"Nulle inquiétude, Dieu gardait les siens."
Commenter  J’apprécie          120
LinndredLinndred   21 juillet 2013
Des personnages attachant, une magnifique écriture, des mots justes, des sentiments purs et vrais ; un roman magique !
Gladys et Vova nous transportent dans leur monde et leurs différents moments de vie.
Un livre que je recommande aux grands comme aux plus jeunes !
Commenter  J’apprécie          10
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   16 juin 2015
L’histoire des jumeaux Gladys et Vova […] commence à la manière des contes, par un “Il était une fois” dans un pays lointain. Un pays d’hiver, scintillant des reflets du soleil sur la neige, et un pays de printemps, saisi sous le jaillissement émeraude des eaux du dégel.
Commenter  J’apprécie          00
LinndredLinndred   21 juillet 2013
"Tant que tu vivras, je vivrai"
Commenter  J’apprécie          20

Video de Emmanuelle Caron (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuelle Caron
Professeure de littérature, Emmanuelle Caron publie un premier roman ambitieux qui nous emmène aux confins du XXe siècle et du continent européen. Ilona, une vieille femme au seuil de la mort, se met soudainement à parler russe et révèle que son existence a été vouée au mal. Quels secrets cache-t-elle ? le récit dévoile le destin de cette femme, emblème d'un siècle passionné et ultraviolent.
Photo : © JF Paga / Grasset
autres livres classés : russieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
71 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre