AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213647402
Éditeur : Fayard (23/02/2005)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Ce texte enseigné par le Bouddha est essentiel dans le bouddhisme sino-japonais : il énonce et explique les règles de la discipline des bodhisattvas, les adeptes de l'esprit d'Eveil, cette vision du monde qui unit la compassion et la connaissance de la vacuité universelle. Dans le premier livre, le Bouddha revêt un aspect «absolu» pour enseigner l'irréalité de toutes choses, y compris des «valeurs morales», qui sont toujours relatives, de même que la nécessité de l'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   09 août 2015
Bhikkhus, les samaṇas et brahmanes qui maintiennent que le monde est fini et les samaṇas et brahmanes qui maintiennent que le monde est infini supportent leurs opinions respectives sur ces quatre raisons. Tous les samaṇas et brahmanes qui maintiennent que le monde est fini et tous les samaṇas et brahmanes qui maintiennent que le monde est infini le font à l'aide de ces quatre raisonnements, ou l'un de ces quatre, et aucun autre.
Bhikkhus! le Tathāgata connaît la destination, l'existence suivante vers laquelle celui qui maintient ces quatre vues renaîtrait, si ces opinions étaient ainsi maintenues, ainsi soutenues. Le Tathāgata connaît ces quatre opinions. Il connaît aussi le dhamma qui les surpasse. Connaissant ce dhamma, il ne le voit pas d'une manière erronées. Puisqu'il ne le voit pas de manière erronée, il réalise par lui-même l'extinction des souillures (i.e. appétence, aversion et ignorance) Bhikkhus, puisque le Tathāgata connaît correctement l'apparition de la sensation (vedanā) et sa cause, la cessation de la sensation et sa cause, sa plaisance, ses fautes, et la liberté de l’attachement envers elle, il devient libéré sans aucun attāchement (i.e. il réalise nibbāna). Ainsi, bhikkhus, ce sont là les dhammas qui sont profonds, difficiles à voir, difficiles à comprendre, tranquilles, nobles, au-delà de la logique, subtils et intelligibles seulement aux sages, aux êtres nobles. Le Tathāgata a exposé ces dhammas après qu'ils les ai réalisés par lui-même. Celui qui souhaite faire correctement l'éloge du Tathāgata devrait le faire en termes de ces dhammas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DanieljeanDanieljean   09 août 2015
De quelle autorité et sur quelle base ces samaṇas et brahmanes respectés donnent-ils quatre raisons pour démontrer leurs opinions respectives?
Dans ce monde, bhikkhus, un certain samaṇa ou brahmane parvient à la plus haute concentration mentale à force d'efforts ardents, résolus, persévérants, de vigilance et d'attention correcte. Ayant ainsi établi son esprit dans la plus haute concentration, il perçoit le monde comme étant fini.
Il dit: 'Ce monde est fini. Il est circonscrit. Pourquoi peut-on dire cela? On peut dire cela parce que, ayant atteint la plus haute concentration mentale à force d'efforts ardents, résolus, persévérants, de vigilance et d'attention correcte, je perçois le monde comme étant fini. C'est sur cette base que je sais que le monde est fini et circonscrit.
Ceci, bhikkhus, est la première possibilité. Se basant sur cette autorité et sur ces raisons, certains samaṇas et brahmanes maintenant l'opinion que le monde est fini, et certains samaṇas et brahmanes maintenant l'opinion que le monde est infini, démontrent leur points de vues respectifs - la finitude ou l'infinitude du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   09 août 2015
Quatrièmement, de quelle autorité et sur quelle base des samaṇas et brahmanes respectés maintiennent-ils que le monde est fini ou que le monde est infini?
Dans ce monde, bhikkhus, un certain samaṇa ou brahmane pratique la logique et l'enqête. Il utilise des procédés de raisonnement variés, conduit des enquêtes et expose ses opinions, en disant:
'Ce monde n'est ni fini ni infini. Les samaṇas et brahmanes qui affirment que le monde est fini et qu'il est circonscrit se trompent. Tout comme les samaṇas et brahmanes qui affirment que le monde est infini, sans limite. Tout comme les samaṇas et brahmanes qui affirment que le monde est fini et en même temps infini.'
Ceci, bhikkhus, est la quatrième possibilité...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DanieljeanDanieljean   09 août 2015
Troisièmement, de quelle autorité et sur quelle base des samaṇas et brahmanes respectés maintiennent-ils que le monde est fini ou que le monde est infini?
Dans ce monde, bhikkhus, un certain samaṇa ou brahmane parvient à la plus haute concentration mentale... il perçoit le monde comme étant fini verticalement, mais infini horizontalement.
Il dit: 'Ce monde est fini et en même temps infini. Les samaṇas et brahmanes qui affirment que le monde est fini et qu'il est circonscrit se trompent. Tout comme les samaṇas et brahmanes qui affirment que le monde est infini, sans limite. Pourquoi peut-on dire cela? On peut dire cela parce que, ayant atteint la plus haute concentration mentale à force d'efforts ardents, résolus, persévérants, de vigilance et d'attention correcte, et ayant établi mon esprit dans la plus haute concentration, je perçois le monde comme étant fini verticalement, mais infini horizontalement. C'est sur cette base que je sais que le monde est fini et en même temps infini.'
Ceci, bhikkhus, est la troisième possibilité...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
DanieljeanDanieljean   09 août 2015
Deuxièmement, de quelle autorité et sur quelle base des samaṇas et brahmanes respectés maintiennent-ils que le monde est fini ou que le monde est infini?
Dans ce monde, bhikkhus, un certain samaṇa ou brahmane parvient à la plus haute concentration mentale... il perçoit le monde comme étant infini.
Il dit: 'Ce monde est infini, sans limite. Les samaṇas et brahmanes qui affirment que le monde est fini et qu'il est circonscrit se trompent, en fait le monde est infini, sans limite. Pourquoi peut-on dire cela? On peut dire cela parce que, ayant atteint la plus haute concentration mentale à force d'efforts ardents, résolus, persévérants, de vigilance et d'attention correcte, je perçois le monde comme étant infini. C'est sur cette base que je sais que le monde est infini, sans limite.'
Ceci, bhikkhus, est la seconde possibilité...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : bouddhismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

10 questions
1099 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre