AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782213613550
656 pages
Éditeur : Fayard (09/10/2002)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 32 notes)
Résumé :


En 1762, un coup d’Etat transforme une petite princesse allemande en impératrice de Russie : Catherine II. Le règne des femmes n’est pas une nouveauté dans ce pays, quatre femmes l’ont précédée sur le trône depuis Pierre le Grand.

Mais elle est la première décidée à gouverner par elle-même, y consacrant une énergie et des dons exceptionnels, comme Marie-Thérèse d’Autriche. Elle est aussi une disciple des Lumières et de la culture fran... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
XS
  20 mai 2017
Quand vous vous intéressez à l'histoire, quand vous vous intéressez aux mécanismes des jeux de pouvoirs, quand vous êtes intriguée par la personnalité des dirigeants ayant laissé trace dans l'histoire… alors cette biographie ne peut que vous captiver !
Si, par moment, la lecture est un peu ardue car, dans sa volonté d'exhaustivité, l'auteur tombe parfois dans le travers de la complexité, Hélène Carrère d'Encausse réussit le plus souvent à donner un panorama très complet et clair de l'époque pour un non spécialiste de la culture et de l'histoire russe. De toutes façons, il est très compliqué de commencer puis de finir un récit historique : les racines du contextes prennent origine bien avant la naissance et le règne de Catherine, et ses actions vont continuer à façonner l'histoire bien après sa disparition.
C'est un peu la magie de la lecture que de se retrouver à 23h00 ne pouvant lâcher une biographie historique, entamée avec un intérêt poli, puis finalement embrigadée et étourdie par le récit des guerres dans lesquelles les alliances européennes se nouent et se dénouent avec une duplicité qui prouve que les personnalités des dirigeants ne cèdent en rien aux personnages machiavéliques de fiction.
J'ai particulièrement apprécié lors de ma lecture le recul de l'auteur, qui se positionne sans dissimulation comme relativement inconditionnelle de la personnalité de l'impératrice. Elle n'hésite pas à expliciter le point de vue d'historiens plus critiques et argumenter pour justifier sa position, laissant finalement le choix au lecteur de se faire sa propre opinion.
En effet, Catherine laisse de nombreux écrits montrant une personnalité curieuse, volontaire, souhaitant engager son pays dans la modernité et cherchant pour étayer ses réflexions des interlocuteurs qui la challengent dans ses réflexions : Voltaire, Diderot et D Alembert furent quelques-uns de ses correspondants les plus célèbres. D'où une certaine image de Monarque des Lumières. Parallèlement, elle s'est toujours positionnée comme Monarque de droit Divin, n'hésitant pas à engager son pays dans des guerres coûteuses et profiter de la servitude d'une grande partie de ses sujets pour remercier ses obligés. Bref, un monument de complexité, dont cette biographie offre un décryptage passionnant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
gaelpoezevara
  29 septembre 2020
J'ai récemment terminé cette biographie de Catherine II de Russie, qui appartenait à la bibliothèque de mon grand-père.
Comme la plupart de ces ouvrages historiques, il m'a passionné à bien des égards. le destin de Catherine la Grande croise ceux De Voltaire, de Grimm, de Diderot, de Frédéric II de Prusse, de Marie-Thérèse d'Autriche et de la Révolution française, c'est dire si la période est riche.
Mais un aspect de son règne, dont Hélène Carrère d'Encausse fait un leitmotiv du livre m'a particulièrement intéressé, car il interroge la question du pouvoir politique bien au-delà du cas de Catherine.
Sensible aux idées des Lumières, elle est, en son for intérieur favorable à une réforme profonde du servage, c'est à dire de l'esclavage de la paysannerie. Elle n'y parviendra jamais, prenant même le contrepied des ses convictions en distribuant des milliers se serfs à la noblesse ainsi qu'à ses favoris.
La société n'y est pas prête. Ses tentatives au début du règne auront même un effet catastrophique et Catherine doit s'appuyer sur la noblesse pour faire passer d'autres réformes essentielles à l'évolution de la Russie. le dilemme, l'écartèlement entre les convictions, les utopies et la réalité d'une société.
À l'heure où notre regard sur les personnels politiques est désastreux de bêtise, de simplisme et d'hypocrisie, ce livre remet avec bonheur de la complexité dans l'analyse de l'exercice du pouvoir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Aela
  23 janvier 2011
Le destin d'une femme exceptionnelle; celui d'une petite princesse allemande qui va devenir impératrice de Russie.
Avant elle, quatre femmes sont montées sur le trône de Russie, mais Catherine II sera la première à apporter à cette fonction une telle énergie. Disciple des Luimières, elle fera diffuser la culture française.
Une biographie magistralement menée par Hélène Carrére d'Encausse, de l'Académie française, qui nous montre les différentes facettes de ce personage capital dans l'histoire de l'Europe.
Commenter  J’apprécie          90
sonkoy
  13 novembre 2018
Quel destin que celui de Catherine II ! Princesse allemande, elle se retrouve sur le trône russe, après un coup d'état. Mais son règne si grand soit il sera couronné de succès, malgré des guerres, des épidémies et des soulèvements. Ce personnage de l'histoire, très peu connu, devrait être reconnu parmi les plus grands tsars.
Madame Hélène Carrère d'Encausse traite ce sujet haut la main. Très détaillé, elle nous livre ici une biographie exceptionnelle de cette grande dame.
Petit bémol, le livre est traité par thème ; ce qui peut parfois perdre le lecteur sur certains personnages.
Commenter  J’apprécie          40
simonjean
  04 octobre 2019
Ouvrage savant , cette biographie très détaillée n'est pas toujours facile à lire , notamment les chapitres consacrés à la politique étrangère de Catherine II .
Les biographies écrites par Henri Troyat ou Jean des Cars sont d'une lecture plus aisée .
Ici , point d 'anecdotes pour alléger le récit ; il faut parfois "s'accrocher" et se concentrer !
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
XSXS   03 août 2017
[A propos du troisième partage de la Pologne entre l’Empire de Russie, l’Autriche et la Prusse, en 1795]. Cette distribution des terres et des âmes faisait partie des habitudes de l’Empire ; elle avait eu lieu partout où il avait gagné du terrain. Mais, en 1795, les idées révolutionnaires ont fait leur chemin, même en Russie, et cette extension du servage contribue au développement d’une pensée nouvelle dont tout le XIXè siècle montrera qu’elle ne pourra être freinée et qu’elle met en cause les principes même sur lesquels l’Empire a jusqu’alors vécu. Après 1795, la Russie aura maintes fois l’occasion de vérifier le sage conseil de Jean-Jacques Rousseau aux polonais dans ses Considérations sur le gouvernement de la Pologne (1772) : « Vous ne sauriez empêcher qu’ils vous engloutissent. Faites au moins qu’ils ne puissent vous digérer. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
XSXS   17 mai 2017
Les accusations de cruauté et d'hypocrisie se multiplièrent contre l'impératrice. Et le peuple russe se mit à prier pour l'innocent assassiné. Certes, on avait suffisamment répété qu'Ivan n'avait pas toute sa raison. Mais, précisément, nulle part ailleurs qu'en Russie celui qui a perdu la raison ou est tenu pour une âme simple n'est autant révéré.
Commenter  J’apprécie          90
XSXS   20 mai 2017
Elle [l’impératrice Catherine II de Russie] choisit aussi de condamner la torture, et proposa que partout la prévention l’emportât sur la répression. Sur ce chapitre, elle faisait en effet preuve d’un grand libéralisme, au point que même le Nakaz fit peur dans un certain nombre pays européens, notamment en France où l’ouvrage fut interdit…
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Hélène Carrère d'Encausse (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hélène Carrère d'Encausse
Hélène Carrère d'Encausse évoque l'Histoire dans « Le Général de Gaulle et la Russie »
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Politiciens, économistes, juristes, enseignants (844)
autres livres classés : Russie (Catherine II)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
999 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre