AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253025135
Éditeur : Le Livre de Poche (01/07/1998)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Spécialiste internationale de l'Union soviétique, Hélène Carrère d'Encausse évoque le réveil des cent nations soviétiques qui menace l'existence même de l'U.R.S.S. Leur langue, leur culture, leur histoire sont dissemblables. Les voici à la recherche de leur patrimoine, de leur identité au lieu de se fondre au creuset de Brejnev. Si les Russes d'Europe contrôlent l'armée (sur 101 généraux, 97 sont slaves), le Politburo (où ils sont 900/o), l'enseignement, les média, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
tourniereric2002
  03 mai 2013
Hélène Carrère d'Encausse avait vu juste : L'empire soviétique s'est bien effondré mais pas pour les raisons qu'elle invoque. Non pas que ces dernières n'existent pas, loin de là (Et sans les raisons évoqués plus loin, elles se seraient de toute façon imposées), mais si l'URSS et par voie de conséquence les pays satellites de l'Europe de l'Est se sont effondrés, se sont avant tout parce que le régime était en déliquescence.
- Déliquescence par le budget "militaro-industriel" non maitrisé dans son inflation exponentielle (Et qui a représenté jusqu'à 75% du PIB...), quand en Occident (Europe de l'Ouest, Etats-Unis et pays alliés), les budgets de la défense et des services de renseignements "diverses et variés, plus ou moins [in] connus" étaient sévèrement encadrés quand il ne régressés pas ; quand, par dizaine de milliers de soi-disant "pacifistes" de "tout poil", en fait manipulés et financés de plus ou moins loin par l'URSS, jusqu'au parti communiste Français ainsi que la CGT, envahissaient les rues de toutes les capitales de l'Ouest pour que l'on désarme en se gardant bien d'aller faire et de demander la même chose de l'autre côté du rideau de fer...
- déliquescence de par le résultat que cela entrainé : Une paupérisation d'une grande majorité de la population, en décalage de plus en plus flagrant avec le reste des pays développé et notamment de l'Occident, et aussi et surtout d'une "nomenklatura" qui elle, bénéficiait de tous les avantages d'un régime corrompu et dictatorial
- déliquescent parce que la "Méthode Brejnev" avait institué un immobilisme, une vraie "gérontocratie" au sein du politburo, du Soviet suprême, de toutes les instances de décisions, politiques comme économiques, de l'armée toute puissante, du non moins tout puissant KGB, du GRU (Renseignement militaire), du MVD (Crimes organisés, terrorisme et corruption intérieure) et, en général, de tous les organismes de surveillances et de répressions.
- déliquescent enfin parce que le Prédisent des Etats-Unis d'Amérique, Mr Ronald Reagan lance en 1983 le projet IDS (Guerre des étoiles) et à ordonné à ses savants, chercheurs et autres ingénieurs de travailler le projet. (Destruction, à partir de satellites spatiaux, de n'importe quel missile qui viendrait à menacer les USA.) L'URSS au bord de l'implosion, n'a pu relever le défit. Ni techniquement, ni surtout financièrement. Les USA non plus d'ailleurs puisque le projet fut abandonné quelques années plus tard (1993)...
Bref, entre crise budgétaire, crise économique, crise du "modèle", le fruit était mûr pour qu'il tombe! Il est tombé.
Réflexions personnelles :
Et comme une menace qui disparait est immédiatement remplacé par une autre, la nature n'aimant pas le vide, la plus grande menace (mis à part l'Islamisme) à plus ou moins long terme, c'est l'empire Chinois (Pour rappel, la France à son commerce extérieur avec la Chine qui est déficitaire d'environ 40% en 2012...). Souhaitons qu'il en aille comme de l'ex-URSS, et que ce régime tombe comme un fruit mûr et son satellite, la Corée du Nord avec (Au moins pour les droits de l'homme qui sont bafoués et l'évacuation du Tibet... Car il en a les mêmes symptômes, les mêmes tares, les mêmes facteurs de dangerosité avec en plus, le levier du nombre de sa population, une prospérité insolente (Mais ils partent de loin...) et monstrueusement inégale, des ressources énergétiques immenses, une puissance financière (Principal bailleur des USA, premier investisseur en Afrique notamment, une réserve financière de plusieurs milliers de milliards de Dollars*, etc, etc, etc... Que n'avait pas l'ex-URSS. Les problèmes qu'ils ont et auront à résoudre sont proportionnels.... Et non sans dangers également...

*http://www.nato.int/docu/review/2009/FinancialCrisis/Financial-Crisis-China/FR/index.htm
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
HORUSFONCKHORUSFONCK   11 août 2019
L'Empire des tsars était une "prison des peuples" et Lénine l'a ouverte. Ainsi s'écrit l'histoire. Mais l'histoire n'est jamais aussi simple.
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Hélène Carrère d'Encausse (26) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hélène Carrère d'Encausse
Hélène Carrère d'Encausse évoque l'Histoire dans « Le Général de Gaulle et la Russie »
>Sciences sociales : généralités>Groupes sociaux>Groupes raciaux, ethniques, nationaux (234)
autres livres classés : urssVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1702 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre