AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782265070493
306 pages
Éditeur : Fleuve Editions (16/05/2000)

Note moyenne : 3.14/5 (sur 29 notes)
Résumé :

" Cagole : spécialité marseillaise. Gamine voyante et délurée, capable de parler gras tout en mâchant du chewing-gum et de garder l'équilibre tout en marchant sur des chaussures à semelles de trente centimètres d'épaisseur. " Félix en est une belle, de cagole. Du fond de sa cité morose, elle rêve de devenir une star de la chanson, comme Alvina Stuart ou Céline Dion. Mais Léo, imprésario miteux du dancing Le Zodiaque, préfère la voir s'effeuiller sur du Joe C... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
KiriHara
  01 novembre 2016
Philippe Carrese est un touche-à-tout marseillais qui oeuvre également dans la littérature pour mon plus grand plaisir. Je vous ai déjà parlé de deux de ses romans, les excellents « Graine de courge » et « Trois jours d'engatse ».
Je reviens à la plume de l'auteur par l'intermédiaire d'un roman que je n'aurais jamais ouvert s'il n'était pas signé de la plume. Effectivement, la quatrième de couverture n'était pas faite pour me séduire.
Si ce n'est le terme de « Polar intra-utérin » qui attise la curiosité, le reste me laissait totalement dubitatif, mais, Philippe Carrese oblige, je me suis dit que j'allais le tenter.
Ce roman confirme que, parfois, il vaut mieux se ranger du côté de la première impression puisque, au final, je n'ai pas du tout aimé le roman même si je suis allé jusqu'au bout (le fait qu'il soit assez court aide à la démarche).
Les raisons de cette déception sont principalement au nombre de deux. La seconde est l'impression que l'auteur se force à un exercice de style avec sa démarche de « polar intra-utérin » alors que le terme ne correspond en rien au résultat. Et la première est toute simple : le personnage principal.
Dans « Graine de courge », on s'attachait à l'équipe de bras cassés qui ratait leur cambriolage. Dans « Trois jours d'engatse » on entrait en empathie avec ce personnage qui cherchait à voir le visage de l'homme qui avait écrasé sa voisine et qui sombrait dans l'ultra violence. Dans « le bal des Cagoles », on se désintéresse totalement du sort de la Cagole, de Félix, tant elle est totalement vide comme un personnage de téléréalité. Bien simple, une bimbo des « Marseillais à Rio », des « Ch'tis à Hollywood » ou des « Anges de la téléréalité » est bien plus charismatique que cette Félix, c'est peu dire.
De plus, la Cagole est insupportable. Elle chante comme une casserole, mais se voit déjà comme la future Céline Dion, elle tombe amoureuse d'un homme uniquement parce qu'il est beau, même si c'est le plus gros con de la planète (le pire, c'est qu'elle n'apprend rien de ses échecs et qu'elle récidive) et elle est aussi inculte qu'une pomme de terre (qui pourtant est cultivée).
Du coup, je me suis totalement foutu de son sort, je n'ai jamais tremblé pour elle, me suis lassé de ses mésaventures qui, de plus, tournaient en rond et même la fin m'a laissé totalement de glace.
Si on rajoute à cela l'absence des qualités de plume de l'auteur que l'on avait pu apprécier dans les deux romans précités, de l'humour, des insultes marseillaises... on comprendra aisément la déception qui fût la mienne lors de cette lecture, une déception à la hauteur du plaisir de lecture des précédents romans de Philippe Carrese.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
david-dupere
  07 octobre 2010
A lire pour l'humour et l'accent de Marseille de la pure détente.
Commenter  J’apprécie          40
ErnestLONDON
  29 septembre 2017
Où Ludovic, pour venger le suicide de son père projette d'enlever le D.R.H. du groupe qui l'avait licencié dans le cadre d'une « restructuration », puis Jean-Pierre Gaillard, « le filtre incontournable de la pensée unique » ! Sinon, l'histoire principale est plutôt un polar intra-utérin ! Tragique mais comique.
Article complet en suivant le lien.
Lien : https://bibliothequefahrenhe..
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
mesrivesmesrives   16 juin 2015
— Wohouhohouho.... Toil, la braise de ma vie... Hoooo un seul de tes regards m'anéantit... Hoooo taride vestige, ta déclaration d'emballage...
— Ti'es trop con, Fati'. Ti'as rien capté aux paroles. Alvina, elle chante : "Ta déclaration sans embages".
— Vé-là, elle ! Je m'en cague de tes paroles. C'est juste pour chanter que je chante... Wouhoooo...
— Ça, j'ai bien compris que c'est juste pour chanter que tu chantes !
— Woooohouho... taride vestige...
— Attends, Fati' ! Alvina Stuart, elle chante : "torride vestige..." Je vais te les copier, les paroles d'Alvina, comme ça on pourra chanter en chœur toutes les deux (...).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
EnkiEnki   28 février 2016
Une fille. Une qui passera les cinq étapes obligées de la vie d’une femme avec brio : fille à claques, femme à gifles, mère à migraine pas ce soir chéri, maîtresse à poigne et grand-mère indestructible et acariâtre, à faire devenir chèvre jusqu’à sa dernière infirmière au centre de gérontologie. Jusqu’au bout. Un boucan.
Commenter  J’apprécie          120
EnkiEnki   28 février 2016
Deux entrées plus loin, Léo a eu du mal à pénétrer dans le hall. L’odeur. Il a imaginé aller chercher l’arbre magique au citron qui pend au rétroviseur de sa bagnole. Il a laissé tomber cette idée. Même en se fourrant l’arbre magique dans les narines, ça n’aurait pas suffi.
Commenter  J’apprécie          110
EnkiEnki   27 février 2016
Ce mec est un canon. Il aurait pu lui faire penser à un astucieux mélange entre Marlon Brando et Paul Newman à vingt ans, mais Félix ne connaît ni l’un, ni l’autre. Elle reporte son imaginaire sur un mix de Patrick Fiori et de Ricky Martin, en blond. Chacun ses références.
Commenter  J’apprécie          110

Videos de Philippe Carrese (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Carrese
La text'tape de Philippe Carrese - Obsession textuelle
autres livres classés : marseilleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Une belle histoire d'amour" de Philippe Carrese.

Comment s'appelle la gamine qui apparaît au début de l'histoire ?

Gisèle
Cindy
Jessica

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Une belle histoire d'amour de Philippe CarreseCréer un quiz sur ce livre