AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2953824677
Éditeur : DirectVelo (06/06/2016)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Anquetil qui défie Merckx au bar, pour savoir qui a la plus belle descente ? Coppi qui suit les conseils du diététicien d'Hollywood ? Des coureurs qui zigzaguent sur la route à cause du champagne ou du vin rouge ? Un végétarien qui remporte le Tour de France ? Des cuisiniers étoilés qui se mettent au fourneau pour le maillot jaune ? Ce livre bouillonnant d'anecdotes ravira ceux qui aiment la nourriture, ceux qui aiment le Tour de France... et à plus forte raison ceu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
bookworm23
  22 juillet 2016
A quelques jours de l'arrivée du peloton sur les Champs Elysées, on se demande tous, ce que ces stakhanovistes de la route ont dans le bidon et dans les bidons pour pouvoir avaler le bitume comme ils le font depuis 1903 durant près de trois semaines. Grâce à Pierre Carrey, et à son livre le Tour de France à dévorer, une part de mystère nous est dévoilé.
Au menu de cette aventure sportive et culinaire, nous découvrons les différent profils des grands champions du cyclisme : le bon mangeur, l'épicurien, l'acète, le végétarien, le carnivore, l'accro à la caféine. Mais tous sont des passionnés et des bosseurs qui, si certains parfois roulent des mécaniques, cherchent tous la performance qui leur permettront d'accéder au sein graal : le maillot jaune. Alors que chacun y va de son régime, de ses plans nutritionnels, au fil des pages nous assistons aux avancées scientifiques en matière de nutrition et de l'évolution de la composition des ravitaillements et de leurs pratiques : allant des litres de vin, au champagne, au sang de boeufs, aux tartelettes aux fruits dégustées à la va vite, au poulet froid, aux sandwichs, aux fruits jusqu'aux encas chimiques actuels, en passant par la mythique « chasse à la cannette ». Tous ces aliments et pratiques reflètent une certaine conception du bien mangé sportif laissant présager une victoire.
Au détour des années, des routes, des anecdotes qui sont parfois surprenantes, des litres de boissons éclusées, des kilos de bidoches, de bananes, de pâtes, ou de légumes en tout genre avalés, c'est toute l'histoire du cyclisme qui s'écrit. Pierre Carrey nous permet de faire un voyage au temps des légendes du cyclisme qui ont marqué le Tour de France, tant du point de vue de leurs jambes que de leurs estomacs. Ainsi, Pierre Carrey remet en lumière le premier Maillot jaune végétarien Roger Lapébie, ou encore du bon appétit de Jacques Anquetil.
Autour d'un sujet qui fédère les gens qu'ils soient ou non passionnés de cyclisme, la bonne bouffe, Pierre Carrey a réussi le pari de réhumaniser le Tour de France en nous montrant que derrières les cyclistes et les spectaculaires coups de pédales se cachent des personnes, qui prennent autant de plaisir à dévorer les kilomètres et les cols que les bons petits plats.
Un livre très bien documenté qui rend un magnifique hommage à l'un des fleurons du patrimoine sportif français : le Tour de France.

Lien : http://lectures-gourmandes.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Annibaba
  23 juillet 2016
Très documenté, bien écrit, le livre de Pierre Carrey vous met en appétit dès le menu du sommaire..Amateur de cyclisme ou non, nous voilà emportés dans sa besace, ou sa musette. il l'ouvre pour nous faire voyager dans l'histoire culinaire du Tour de France, qui parle de notre histoire tout cours, avec force d'anecdotes réjouissantes..
Nous voilà dans le ventre du peloton,affamé ou repus,carnivore ou végétarien,au fil des années qui passent , des modes et des diktats ..
"à consommer sans modération"
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
bookworm23bookworm23   22 juillet 2016
En course, le Normand se nourrit en petites quantités parce que, comme il dit, "ce n'est pas l'avoine du jour qui nourrit le cheval". (p. 121)
Commenter  J’apprécie          10
bookworm23bookworm23   22 juillet 2016
Pour cent coureurs, il fallait cent menus différents. Et quels menus! C'était une véritable carte de grand restaurant.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : cyclismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
842 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre