AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Petit Blanc (8)

JeanPierreV
JeanPierreV   05 avril 2018
Parfois quand c’est la guerre nous capturons nos ennemis dans la plaine. Alors, nous les exécutons simplement. Ils s’en vont avec honneur, nous avons vaincu. Mais personne ici, jamais, ne voit sa liberté confisquée. C'est inhumain, oui. Inhumain. (P. 99)
Commenter  J’apprécie          50
Le_Comptoir_de_l_Ecureuil
Le_Comptoir_de_l_Ecureuil   24 octobre 2017
L'alcool en définitive n'avait anesthésié que les bien petites choses, le goût du travail, les angoisses de la maréchaussée, le soucis de l'hygiène, il avait poli ma tristesse pour n'en conserver que le cœur, le pur de tout alliage, celui fait du deuil et des regrets éternels.
Commenter  J’apprécie          30
LaCalebasseaLivres
LaCalebasseaLivres   13 octobre 2017
Parfois quand c’est la guerre nous capturons nos ennemis dans la plaine. Alors, nous les exécutons simplement. Ils s’en vont avec honneur, nous avons vaincu. Mais personne ici, jamais, ne voit sa liberté confisquée. C’est inhumain, oui. Inhumain…
Commenter  J’apprécie          20
Tipee
Tipee   11 mars 2018
Maintenant il n’y avait plus que le rhum qui comptait, maintenant que tout ce qui avait jamais eu du sens pour moi – ma famille et mes rêves, Louise et Marthe qui couraient entre les caféiers – avait disparu. De Paris j’avais quitté un morne quotidien, certes, mais un quotidien de travail à l’usine et d’amour au foyer. Le voyage pour Saint-Madeleine m’avait tout arraché. Je me tordais de dépit sur le sol, rien qu’à imaginer le gâchis qu’était ma vie.
Commenter  J’apprécie          10
Le_Comptoir_de_l_Ecureuil
Le_Comptoir_de_l_Ecureuil   24 octobre 2017
C'était ses rêves qu'Albert avait poursuivis de ses mains, jusqu'au bout.
Commenter  J’apprécie          10
JeanPierreV
JeanPierreV   05 avril 2018
C'était à croire que quelque chose de supérieur jouait avec moi, que le divin essayait de ma faire aimer les gens à défaut d'aimer la vie - ce qui m'avait toujours paru impossible, on n'aime pas les gens quand on n'aime pas la vie, ou alors pas longtemps. Ou alors en surface uniquement. On les perd, les amitiés, quand on ne s'aime pas soi-même, tout le monde le dit. C'est connu. (P. 104)
Commenter  J’apprécie          00
Le_Comptoir_de_l_Ecureuil
Le_Comptoir_de_l_Ecureuil   24 octobre 2017
- Maman est partie, que je lui avais dit en ravalant mes larmes. Faudra t'endormir seule. Plus de berceuses.
- Elle est partie pour toujours ?
C'était trop pour que je reste honnête. Les enfants, faut leur raconter des histoires.
- Pas pour toujours. Elle a juste pris de l'avance sur notre rêve. On la retrouvera, à la fin. C'est promis.
Commenter  J’apprécie          00
LaCalebasseaLivres
LaCalebasseaLivres   13 octobre 2017
- Là d’où je viens, Loane, on enferme les gens par milliers dans de grandes prisons et de minuscules cellules, pour les punir. Ça n’a jamais choqué personne…
Il sembla touché par ces mots. Un moment il se tut, pensif.
- Alors tu viens de beaucoup plus loin que je ne le pensais, souffla-t-il, le regard dans le vide. De là où tout est inhumain. Vraiment, je ne comprends pas qu’on joue avec la liberté, comme ça, comme si ça n’était rien, alors que c’est tout ce qui compte, en vérité.
Commenter  J’apprécie          00


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Quelle guerre ?

    Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

    la guerre hispano américaine
    la guerre d'indépendance américaine
    la guerre de sécession
    la guerre des pâtissiers

    12 questions
    1637 lecteurs ont répondu
    Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre