AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2369560495
Éditeur : Editions Intervalles (17/01/2017)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Boom, Bust, Boom est une enquête fascinante sur un métal dont nous dépendons tous : le cuivre.

Après être passé près de la mort en cultivant son potager, Bill Carter a voulu comprendre les tenants et aboutissants du métal responsable de l’empoisonnement des sols de son jardin, situé à Bisbee, une ancienne ville minière. Il se lance alors dans une investigation au long cours sur le cuivre, ses propriétés, son rôle dans l’évolution des civilisatio... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Torellion
  24 février 2017
Un très grand merci aux éditions Intervalles et à Babelio pour m'avoir permis de découvrir ce livre lors de l'opération Masse critique du mois dernier.
Après être passé près de la mort en voulant manger les légumes de son potager, Bill Carter s'est intéressé aux poisons infestant le sous sol de son terrain. Introspective légitime lorsque l'on vit près d'une des plus grandes mines de cuivre de l'Arizona.
Sans prétention, nous suivons l'enquête de ce père de famille, soucieux de son environnement et de ce qu'il en restera pour ses enfants.
Le style est sobre, clair et précis. Même les digressions sur les luttes au sein des réserves, les témoignages d'une vie de labeur au fin de l'Alaska apportent quelque chose à l'ensemble.
Il s'agit avant tout d'un témoignage, du récit d'un homme en quête de réponse, et les questions qu'il se pose, nous renvoie à notre propre perception du monde qui nous entoure.
Je dois avouer que , plutôt sensible à l'environnement, certaines questions qu'il pose ne m'avaient jamais traversé l'esprit ; alors merci monsieur Bill Carter pour ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
CineKino
  30 janvier 2017
Le titre ''Boom, bust, boom'' m'étant totalement incompréhensible (et n'étant jamais évoqué dans le texte pour en comprendre la signification), j'ai heureusement pu me baser sur le sous-titre pour savoir de quoi allait parler cet essai du documentariste Bill Carter. du cuivre donc. Ce qui est plus original que le pétrole (sur lequel j'ai d'ailleurs acheté un gros bouquin il y a quelques mois, il faudra que je le lise), les diamants ou le gaz de schiste. Car effectivement pour moi le cuivre c'est surtout les jolies casseroles de ma grand-mère… Mais non, le cuivre est à la base de tout, on en trouve dans les voitures, les téléphones, les éoliennes. Il en faut donc de plus en plus, et donc creuser le sol de plus en plus, et c'est là que Bill Carter s'est senti un peu concerné quand il s'est rendu compte que - en plus du fait que son jardin était contaminé - la mine toute proche risquait de rouvrir et de polluer toute la région. Tel Michael Moore et sa ville de Flint, Bill Carter nous parle alors de sa ville de Bisbee, Arizona, et enquête sur les entreprises minières des Etats-Unis, nous faisant voyager jusqu'en Alaska notamment où les saumons ont bien du souci à se faire au sujet des produits dangereux utilisés pour extraire le cuivre des sols.
Mêlant descriptions de ses voyages, dialogues avec des partisans ou opposants des mines et éléments documentaires, l'auteur nous offre une enquête très vivante et agréable à lire, à laquelle il aurait simplement fallu ajouter une ou deux cartes de localisation (voire quelques photos de mines et d'engins de chantier dont les descriptions sont impressionnantes).
Pourtant, je reste sur ma faim. Les mines, leur puissance financière et leurs risques écologiques, tout cela est très complet et intéressant, mais bien loin de faire le tour du sujet : quid de l'industrie, de l'utilisation concrète du cuivre, de son recyclage, de son histoire, de la situation dans d'autres pays, etc. ? Sans en faire un livre technique ou trop informatif, j'attendais, avec un tel sous-titre (trop) ambitieux, un ouvrage plus complet, pas seulement centré sur les mines américaines.
Enfin, une dernière remarque : le livre est paru en 2012 aux Etats-Unis, et seulement en 2017 en France. Pourquoi une telle durée, dans un monde qui va si vite ? Et justement, pourquoi ne l'avoir pas mis à jour, a minima en complétant quelques notes ? En effet, les données datent souvent de la fin des années 2000, et à plusieurs reprises sont évoquées des prévisions pour… 2015.
Malgré tout, un livre très abordable par tous sur ce métal méconnu, et qui laisse réfléchir sur nos choix de société.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Villoteau
  05 février 2017
"Boom, bust, boom" est le titre original et peu se traduire par "Boom, faillite, boom", d'ailleurs un film documentaire est sorti avec un tel titre en 2016. le sous-titre est plus parlant "Petite histoire du cuivre qui gouverne le monde" mais ne correspond pas au contenu réel du livre.
C'est un témoignage intéressant de la présence du cuivre dans nos vies et de son coût pour notre santé, notre économie et notre environnement. Après avoir été empoisonné par des légumes cultivés dans son jardin, qui a reçu il y a un demi-siècle de la terre tirée d'une mine de cuivre, Carter réfléchit sur ce métal, ses merveilleuses propriétés, son histoire dans l'évolution humaine et son omniprésence dans la vie contemporaine.
L'auteur Bill Carter explore globalement les questions minières historiques et modernes de l'Égypte à Bisbee, en Arizona, jusqu'en Alaska. En fait il se centre sur les enjeux que ce métal a eu dans l'économie des USA, y compris dans le cadre de la Conquête de l'ouest sur les indiens.
Il évoque les implications que l'extraction du minerai de cuivre a sur notre environnement. Carter relie les coins de son humble jardin aux salles de conseil d'investisseurs à Londres et aux mines de l'Indonésie. Il parle de la Loi minière de 1872 et des fortunes des PDG de l'industrie mondiale du cuivre de plusieurs milliards de dollars. Nous sommes face à une ressource qui est vitale mais a le potentiel de causer des dommages horribles et irrévocables à notre planète et à notre santé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
yv1
  16 mars 2017
Passionnante et riche cette enquête -sous titrée Petite histoire du cuivre, le métal qui gouverne le monde- qui refait l'histoire du cuivre depuis sa découverte jusqu'à notre usage actuel dans quasiment chacun de nos gestes quotidiens. le cuivre est présent partout dans nos maisons : tuyaux de plomberie, fils électriques, dans les voitures, parfois dans les pièces de monnaie, ... Bill Carter fait une sorte de carnet de route, s'arrêtant près de chez lui, dans une ville minière voisine, puis il passe au Mexique, en l'Alaska où un projet de mine pourrait détruire la plus grande réserve mondiale de saumons rouges. A chaque fois, il fait l'historique de la région, de l'exploitation minière locale, des ressources naturelles; et à chaque fois c'est instructif et très intéressant. Les bénéfices et la demande de cuivre sont tels que tous les coups sont permis. Les mineurs sont exploités, se ruinent véritablement la santé pour leur travail et gagnent leur vie difficilement alors que les exploitants engrangent des sommes considérables les classant parfois parmi les fortunes mondiales les plus grosses. Lorsque certains comme à Cananea au Mexique font grève depuis des années pour garder leur travail, le cynisme et l'inhumanité des patrons donnent des frissons : "Je sais qu'ils finiront par être licenciés, chassés et oubliés, le temps que la compagnie emploie de nouveaux travailleurs pour un salaire moins élevé -sans aucune forme d'assurance maladie- et double ses profits. Je sais cela parce que c'est ainsi que marchent les affaires dans le monde actuel. Les travailleurs n'ont plus l'avantage depuis longtemps et ceux qui l'ont aujourd'hui, ce sont les dirigeants d'entreprise, les actionnaires et les hommes politiques qu'ils manipulent." (p.95)
Le monde marche sur la tête en voulant toujours plus, notre consommation a un coût environnemental et humain qu'on ne mesure pas toujours. Évidemment qu'on n'allume pas la lumière chaque jour en pensant aux mineurs exploités qui ont extrait le cuivre des fils électrique, mais ce livre, comme d'autres permet de se poser des questions, de regarder la réalité du monde et de faire des choix de société. Des élections approchent chez nous, que veut-on pour nos enfants et nous-mêmes ? Est-il souhaitable de continuer ce monde dans lequel on obtient tout ce qu'on veut sur un claquement de doigts, lorsqu'on a la chance de gagner correctement sa vie dans un pays riche ? Doit-on confier le pouvoir à ceux dont on sait qu'ils vont en abuser puisqu'ils profitent déjà très largement du système -qu'ils dénoncent souvent- dans leurs postes actuels ?
Ce bouquin remue plus que certains reportages télévisuels ; le pouvoir des mots, des images que l'on se crée en lisant sont souvent plus forts que les images que l'on nous impose, et Bill Carter sait raconter sans être larmoyant. Il raconte des faits, rapporte des témoignages des gens qui veulent simplement vivre décemment. Au travers de cette enquête sur le cuivre, il écrit un livre profondément humain, il s'intéresse vraiment aux gens qu'il rencontre. C'est fort, un peu long certes, mais c'est un livre à poser et reprendre, parce qu'à chaque chapitre on apprend quelque chose. Merci Intervalles de nous permettre de lire ce genre d'essai a priori pas sexy et absolument passionnant.
Lien : http://www.lyvres.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
TorellionTorellion   08 février 2017
Vous pouvez bien être propriétaire de votre maison, quelqu'un d'autre possède tout ce qui est en-dessous.
Commenter  J’apprécie          222
TorellionTorellion   15 février 2017
J'ai appris à retenir mes applaudissements jusqu'à ce que les politiciens tiennent leurs promesses.
Commenter  J’apprécie          210
TorellionTorellion   08 février 2017
Rares sont les citadins qui vivent au-dessus de milliers de kilomètres de galeries. Rares sont ceux qui ont, juste sous leurs jardins, plus de quatre millions de tonne de cuivre prêts à être exploités et d'une valeur équivalant à des dizaines de milliards de dollars.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : environnementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Bill Carter (1) Voir plus




Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
69 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre