AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Françoise Hayward (Traducteur)
ISBN : 274991356X
Éditeur : Michel Lafon (10/02/2011)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 42 notes)
Résumé :

Une famille : Les Bishop, experts dans l'art du vol des oeuvres de maîtres depuis quatre générations.
Une professionnelle : Katarina Bishop, quinze ans. Des amis qui n'ont peur de rien. Un amoureux secret prêt à tout pour lui venir en aide.
Une mission : Récupérer des tableaux inestimables extorqués à leurs propriétaires durant l'Holocauste… puis dérobés chez un collectionneur d'art mafieux. Elles sont aujourd'hui cachées dans l'un des musé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
LeslivresdeCathy
  13 décembre 2014
Katarina Bishop, une jeune fille de 15 ans décide d'arrêter l'affaire familiale et d'aller au lycée. Sauf que quelque temps après, elle se fait renvoyer, pour quelque chose qu'elle n'a pas commis… Et elle apprend que son ami d'enfance Hale, est derrière cette mauvaise blague. Oui, mais il l'a fait pour une bonne raison : le père de Kat, Bobby Bishop est accusé par le milliardaire Arturo Taccone. Il est accusé d'avoir volé cinq tableaux de très grande valeur et Kat doit les lui rendre, même si ce n'est pas son père qui les a.

J'ai beaucoup aimé ce livre très léger, divertissant, sans prise de tête. L'histoire est très rythmée, ce qui fait que les pages se tournent très vite.
Quant aux personnages formant le « groupe » de Kat, ils sont attachants, différents les uns des autres et pourtant si solidaires entre eux. Seule petite chose que je regrette, c'est qu'on n'en apprend pas plus sur les personnages. Mais après tout, ce n'est que le premier tome.
J'ai également apprécié le fait que nos protagonistes voyagent beaucoup, un jour on est à New-York et le lendemain on peut être à Londres ou Paris.
Un dernier point concernant le livre en tant qu'objet : la couverture pailletée est très chouette !
Un livre que je conseille pour qui a envie d'une lecture divertissante, rafraîchissante !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KaiaCh
  01 novembre 2017
Ce livre et très intéressant et donne envie de le lire. Pour moi quand je pense a un roman je me dis qu'il va falloir beaucoup de temps pour le lire et defois c'est le cas. Mais contrairement ce livre m'a pris beaucoup moins de temps pour le lire que d'autres romans. Et ceci m'a vraiment surprise. Je vous recommande vraiment de lire ce livre il est très bien comme roman parce qu'il est mystérieux, il laisse un suspense après chaque chapitre et il est intriguant. Si vous avez l’intention de lire ce livre, je vous dit: bonne lecture! :)
Commenter  J’apprécie          41
Nyx
  07 juin 2012
Alors c'est un livre jeunesse qui me faisait de l'oeil depuis un petit moment. Plutôt frileuse (ça reste de la jeunesse) j'ai craqué lorsque je l'ai vu à moitié prix d'occasion, en état neuf.
Bien m'en a pris !
En effet, si le ton est un peu léger, jeunesse, il n'en reste pas moins plaisant !
Katarina Bishop est une jeune fille débrouillarde de 15 ans qui a décidé de quitter la vie de voleuse pour la vie de bourgeoise bien éduquée. Malheureusement des faits vont se dérouler dans le monde des voleurs et elle va être contrainte de revenir à cette vie qu'elle s'est donnée tant de mal pour lâcher (un peu aidé certes par une fausse accusation).
Le mystère, les caractères, les opérations, le grand coeur de l'héroïne, nous enchante.
On est happé par cette petite histoire, et j'ai presque regrettée les dernières pages. J'espère que l'auteur ne va pas lâcher sa plume, car elle a un talent certain pour enchanter petits et grands : en tout cas, moi, je suis conquise !
De l'enquête, du mystère, de la débrouillardise, de l'humour, de la famille et un peu de tendresse : un parfait mélange et vous avez La vie Cachée de Katarina Bishop.
Si vous le voyez achetez le : ou offrez le à un enfant à qui vous l'emprunterez.
Lien : http://nyx-shadow.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Akajou
  18 avril 2011
Il n'est pas simple d'avoir quinze ans et un passé de voleuse. Katarina se fait virer de son école pour une mauvaise blague qu'elle n'a pas commise. Elle va devoir voler des tableaux qui sont gardés dans un des musées les plus sécurisés du monde ! Cela va être compliqué, mais elle va se voir accorder l'aide d'une bande d'amis voleurs eux aussi …
Une couverture qui m'a fait penser à un livre girly/jeunesse. Un résumé un peu court, mais qui résume bien l'histoire. En effet, le livre se déroule sur 15 jours. le personnage de Kat est intéressant, pas plus, pas moins. Les personnages secondaires ne le sont pas plus. L'histoire en elle-même est bien, mais le thème abordé l'est encore plus. C'est vraiment un plaisir de lire une histoire de voleurs. Kat frôle l'impossible, cherchant à cambrioler ce musée digne d'une forteresse électronique. Les gardes, caméras et détecteurs ne manquent pas ! Même si elle a quinze ans, elle part comme ça, de pays en pays. Je trouve ça un peu exagéré. Quelques événements un peu trop évidents (comme par hasard, elle cherche son père et le trouve « là ou il devrait être », dans la rue, comme s'il y passait son temps) viennent assombrir le tableau. Et des tableaux, nous n'en voyons que les noms. Effectivement, on ne nous décrit que très peu les oeuvres. En fait, il y a peu de descriptions. L'auteur se limite à l'essentiel : ce qui peut être plaisant sur certains points, mais d'autres sont, à mon avis, trop importants pour être ignorés.
Pour ce qui en est du style de l'auteur, on trouve ici un livre fluide, qui se lit vite et surtout sans prise de tête. Je n'ai mis que quatre voire cinq heures à le lire. Il est très agréable à lire, mais ce n'est pas un livre que j'aurais moi-même acheté. Il n'est pas évident de définir le thème de ce livre … Contrairement à la première impression que j'en ai eu, il n'est pas trop girly mais pas assez d'autre chose pour changer de catégorie … Je dirais donc que ce n'est pas un livre à acheter, mais plutôt à emprunter si vous avez le temps. En conclusion, et en un seul mot : « mouaisf » (oui, je sais ça n'existe pas, c'est un mouais soupiré).
Note : 13/20
Lien : http://akashew.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gerry29
  05 mai 2011
Et bien voilà une lecture vraiment très agréable et pleine de fraicheur. le lecteur se retrouve vite immergé dans l'univers de Katarina Bishop, jeune fille issue d'une famille un peu "spéciale", où les liens du sang sont très présents, tout comme les valeurs familiales. Katarina et sa famille sont des voleurs d'art!

Pourtant, quelques mois auparavant, elle avait décidé de "décrocher du business" en se créant une nouvelle vie d'étudiante aisée dans un lycée huppé. Mais des évènements vont la ramener sur le devant de la scène et contrecarrer ses plans de nouvelle étudiante rangée.
Ce premier tome des aventures de Katarina Bishop est une vraie découverte en ce qui me concerne. J'ai adoré cette ado "sage" évoluant dans un milieu très secret que celui du grand banditisme et du recèle d'art.
J'ai trouvé l'histoire vraiment originale et je me suis laissée porter par la mission de Katarina et son équipe ainsi que par ses allés et venues aux quatre coins du globe. Ce livre est une véritable bouffée d'oxygène, les personnages sont dynamiques, avec des caractères bien trempés pour la plupart. Une véritable équipe de braqueurs en culottes courtes.

Le livre est proposé comme un décompte de jours avant l'aventure finale qui rassemble Katarina et ses amis. Chaque nouveaux jour décompté est un nouveau chapitre. J'ai beaucoup aimé les illustrations de début de chapitres présentant un extrait de globe terrestre. C'est tout à fait "raccord" avec le côté Globtrotters des personnages.
Les villes et surtout musées cités tout au long de cette aventure font rêver de part leurs dimensions grandioses. On y parle du Louvre et de sa célébrissime Joconde, ou encore du musée Henley de Londres que je ne connais pas.
Un livre qui m'a donné un peu plus l'envie de me documenter sur les célèbres toiles de l'histoire de l'art!
Je pense que je serai au rendez-vous pour la sortie du tome 2 de la vie cachée de Katarina Bishop.

Ma note: 9/10
Une sympathique découverte que ce tome 1. Mention spéciale pour les paillettes sur la couverture, le rendu est très sympa.
Lien : http://gerry.vefblog.net/143..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
LefsoLefso   29 mars 2011
"Pas question.! Ces mots résonnaient dans la tête de Kat, mais elle ne parvenait pas à crier "Non, Hale, non ! Juste... non !" Kat se réveilla et essaya de réfléchir posément à la situation. Après tout, elle était en Italie. Avec un garçon beau et intelligent dans un jet privé. Elle avait littéralement le monde à ses pieds quand la porte s'ouvrit sur une piste atterrissage menant à l'une des plus belles vallées du monde ; une jeune femme aux cheveux longs flottant dans le vent les regardait arriver, la main sur la hanche.
Kat répéta machinalement :
- Pas question.
On peut dire sans se tromper que tous les voleurs (ou les gens qui ont passé la majeure partie de leur vie à l'écart) ont un sixième sens qui leur permet de mieux entendre et de mieux comprendre plus vite les signes. Pourtant Kat se demanda ce qui, chez cette fille, lui avait hérissé le poil.
- Salut, Kitty Kat.
- Ah oui, c'était donc ça.
Kat voulut prendre Hale par le bras, mais il descendit la passerelle le premier, d'un pas assuré. La fille le regarda arriver et dit :
- Salut, beau gosse.
Il prit la fille dans ses bras et elle décolla du sol. Kat trouvait que ce n'était pas la saison pour porter une mini-jupe, surtout avec des jambes aussi longues. Et les escarpins à talons aiguilles n'étaient pas adaptés aux rues pavées. Kat resta bloquée en haut de l'escalier, sans bouger, jusqu'à ce que la fille lui crie :
- Alors Kitty, tu viens faire un bisou à ta cousine ?
Les familles sont de drôles de choses - des choses vivantes - de bien des manières. Quant au business familial, alors là, il n'y avait pas de limite à la bizarrerie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Colibri49Colibri49   15 juillet 2017
Kat se sentait beaucoup plus sage quand elle se retrouva sur le même perron quarante minutes plus tard. Elle se tenait à l'endroit où sa mère était déjà venue, mais elle hésitait sur le chemin à suivre pour marcher dans ses traces.
Commenter  J’apprécie          10
PantasiyaPantasiya   03 juillet 2017
En un instant, Hale avait rejeté les couvertures et se trouvait près d'elle. Inconsciemment, Kat note qu'il n'était pas nu, mais la femme en elle observa qu'il portait un pantalon de pyjama superman.
Commenter  J’apprécie          10
Coccinelle2Coccinelle2   07 mars 2011
Peu importait qu'il se trouve dans l'un des plus grands restaurants de la planète ; ce type n'était qu'un vulgaire criminel.
Commenter  J’apprécie          10
Coccinelle2Coccinelle2   07 mars 2011
[…] on ne plaisantait pas avec la tradition : on respectait la propriété et le bien d'autrui [...]
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : voleursVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

gallagher academy tome 6 tout est bien qui finie bien

QUEL est le nom du personnage principale

Ally carter
Rebeca baxter
Rachel morgan
Cameron Morgan

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Gallagher Academy, tome 6 : Tout est bien qui espionne bien de Ally CarterCréer un quiz sur ce livre