AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782916355276
476 pages
Éditeur : Editions Intervalles (09/05/2008)
4.5/5   8 notes
Résumé :
Bill Carter est un homme à bout de souffle quand il débarque un beau jour à Sarajevo, en pleine guerre. Avec la passion et l’esprit de révolte propres à ceux qui n’ont plus rien à perdre, l’inconscience de la jeunesse et l’aide d’une sorte de cirque humanitaire ambulant aux membres aussi excentriques qu’attachants, il va enrôler dans sa quête l’un des plus grands groupes de rock du monde et, depuis la ville assiégée, donner une voix et un visage sur les écrans du mo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
JMLire17
  01 août 2017
Dans ce récit bouleversant, captivant, d'une force remarquable, on ressent totalement l'engagement de l'auteur qui a mis " ses tripes " dans l'aventure humaine dont il a été l'acteur, mais aussi dans l'écriture du livre qui est un message sur l'horreur des guerres, sur leur absurdité, et surtout sur les souffrances et la résistance des populations qui les subissent. Bill Carter a 26 ans en 1992, battu par son père dans son enfance, follement amoureux de sa compagne Corinna, qui vient de mourir, complètement détruit par cette perte, pour donner un sens à sa vie, il part en Bosnie, s'engage aux côtés d'une association humanitaire atypique, constituée de marginaux de multiples nationalités, pour venir en aide aux habitants de Sarajevo. Munis de nez rouge de clown, ils distribuent des denrées de première nécessité principalement pour la survie des enfants. Installé au coeur de la ville dans des tours partiellement détruites, il croise tous les acteurs qui gravitent autour du conflit, les autres humanitaires, les journalistes, les représentants de l'ONU, de l'Union Européenne , les soldats des forces d'interventions de divers pays, il en fait des descriptions sans concessions. Il partage le sort des Sarajéviens qui vivent sous les décombres, et risquent leur vie pour échapper aux tirs de snipers, à chaque fois qu'ils traversent une rue. Il se lie d'amitié avec certains et constate que malgré l'enfer dans lequel ils sont pris, la vie culturelle garde sa place, ils échangent des livres, des groupes de musique se produisent dans des caves. Apprenant que le groupe de rock irlandais U2 se produit en Italie, il lui vient l'idée de solliciter le groupe pour organiser des liaisons satellites afin de faire intervenir pendant les concerts des habitants de Sarajevo, qui viendront décrire sur les écrans géants leur quotidien sous les bombes, leur déchirement familiaux, la mort de leurs amis, et leur passion pour la culture, notamment pour la musique. Ainsi, après avoir surmonté de multiples obstacles, dans toutes les capitales d'Europe, des centaines de milliers de spectateurs prennent conscience de ce que subit la ville martyre, cette audience contribuera à obliger les pays occidentaux à redoubler d'efforts pour résoudre le conflit. Tout est très fort dans ce récit, depuis l'amour et le chagrin de l'auteur suite au décès de sa compagne, jusqu'à l'amitié avec les autres membres de l'association, et avec les Sarajéviens, en passant par les traversées périlleuses de la ville, les témoignages des massacres, jusqu'aux relations avec les membres de U2 pour faire aboutir son idée. Sans compter les analyses sur les raisons de cette guerre entre religions, ethnies, nationalisme, lutte de pouvoir des grandes puissances sur fin de régime soviétique, volonté de domination d'individus assoiffés de pouvoir(Karadzic, Milosevic) qui sont à la fois passionnantes et effrayantes, quand on pense que cela c'est déroulé, il y a moins de 30 ans au centre de l'Europe. Au delà du sujet difficile, la force du livre vient également de la belle écriture de Bill Carter, qui a également filmé et réalisé un documentaire produit par U2 qui portait le titre de " Miss Sarajevo ", titre dont U2 a fait une chanson, qui a été chantée en 1997 à Sarajevo. On trouve sur internet des images des interventions des amis de Bill Carter pendant les concerts. Les ailes de Sarajevo est le genre de récit que l'on ne peut pas oublier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AuroraM
  13 avril 2021
Lu dans sa version anglaise "Fools rush in" lors d'un voyage en Ex-Yougoslavie justement, j'ai trouvé que le thème était de circonstance. Mi témoignage, mi documentaire engagé, le livre rappelle qu'il est important de connaitre, ne serait-ce que pour se souvenir, ce qu'a été l'horreur de cette guerre pas si lointaine (j'étais alors enfant).
Petit clin d'oeil, j'y ai également appris l'engagement du groupe U2 à cette époque lors d'un de leur concert.
Commenter  J’apprécie          10
bizarmand
  18 mars 2013
Commenter  J’apprécie          10


Video de Bill Carter (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bill Carter
En pleine course à l'élection présidentielle, les personnalités politiques républicaines comme démocrates devraient se presser sur les plateaux des late night shows. Ces émissions de soirée américaines reçoivent en général des invités en promo ou en campagne, pour y être brossés dans le sens du poil par un animateur blagueur et connivent. Mais depuis que Trump, ancien hôte régulier de ces shows, est à la Maison Blanche, ces divertissements se sont largement politisés, transformant certains de ces présentateurs, autrefois inoffensifs, en efficaces éditorialistes anti-Trump. Comment et pourquoi s'est opéré ce changement radical dans ces institutions de la télévision américaine ? Entre engagements personnels et ouverture à la diversité, explications en compagnie de Bill Carter, journaliste et grand spécialiste de Jimmy Fallon, Jimmy Kimmel, Trevor Noah et autres Stephen Colbert.
Réalisation : Jérémie Maire François-Xavier Richard Basile Lemaire
LIENS UTILES :
Les “late shows”, machines à rendre cool les candidats américains https://www.telerama.fr/television/les-late-shows-machines-a-rendre-cool-les-candidats-americains,138886.php
Entretien avec John Oliver, comique d'utilité publique https://www.telerama.fr/television/last-week-tonight-with-john-oliver-la-saison-7-du-show-comique-dutilite-publique-est-sur-ocs-city,n6603391.php
Comment Jimmy Kimmel a contribué à faire plier les Républicains sur l'Obamacare https://www.telerama.fr/television/comment-jimmy-kimmel-a-contribue-a-faire-plier-les-republicains-sur-lobamacare,n5231985.php
Colbert, Kimmel et la politisation des late night shows https://www.nytimes.com/2017/09/24/business/colbert-kimmel-and-the-politics-of-late-night.html
Les risques de la politique aux late night shows https://www.vulture.com/2019/03/why-jay-leno-is-right-about-late-night.html
Comment Trump a changé la satire politique chez les libéraux et les conservateurs https://theconversation.com/how-trumps-america-changed-political-satire-for-both-liberals-and-conservatives-145145
“The Late Night Shift” et “The War for Late Night”, écrits par Bill Carter https://www.amazon.com/Late-Shift-Letterman-Network-Battle/dp/0786880899 https://www.penguinrandomhouse.com/books/307050/the-war-for-late-night-by-bill-carter/
Vous avez aimé cette vidéo ? Abonnez-vous à notre chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/¤££¤41Retrouvez-nous28¤££¤4fHZHvJdM38HA?sub_confirmation=1
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux ! Facebook : https://www.facebook.com/Telerama Instagram : https://www.instagram.com/telerama Twitter : https://twitter.com/Telerama
+ Lire la suite
autres livres classés : sarajevoVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Bill Carter (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2337 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre