AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782812617324
303 pages
Éditeur : Editions du Rouergue (20/03/2019)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 215 notes)
Résumé :
Ils sont dix. Sept adolescents et trois adultes, sélectionnés pour participer à un escape game littéraire et passer à la télévision en prime time. Direction : un manoir sur une île coupée du reste du monde. Un endroit si isolé que personne ne vous entendra crier, gémir ou appeler à l'aide. Et quand la mort décide de frapper les candidats un par un, une seule question : qui est le coupable ? Un seul but : survivre ! Après Les autodafeurs (prix Libr'à nous) et Générat... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (114) Voir plus Ajouter une critique
carre
  15 juin 2019
Une île isolée. Des enregistrements sonores. Des indices littéraires. Dix coupables. Autant d'éléments qui font immédiatement penser aux célèbres « Dix petits nègres » d'Agatha Christie dont Marine Carteron s'inspire ici pour nous livrer un thriller glaçant et efficace. L'auteur y ajoute évidemment quelques ingrédients de sa propre invention : une émission de télé-réalité, un escape-game littéraire, une sordide histoire de harcèlement scolaire, et bien sûr des personnages très stéréotypés (la blonde superficielle et arrogante, le geek amère, la sportive pétillante, le beau gosse pervers…). Des ingrédients qui ne manqueront pas de plaire à un jeune public, cible privilégiée par cette collection de roman noir. Attention toutefois, l'ouvrage n'est pas à mettre entre toutes les mains : certains passages sont assez crus, le comportement de la plupart des protagonistes très malsains et plusieurs scènes pourront choquer les âmes sensibles par leur violence. A réserver à des ados de plus de quinze ans : le suspens et les nombreux rebondissements de l'intrigue devraient sans aucun doute les maintenir en haleine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          642
cicou45
  30 janvier 2020
Ce livre m'a été conseillé par une jeune stagiaire que j'ai reçu à la médiathèque dans laquelle je travaille la semaine dernière et je ne regrette en rien d'avoir écouté ses conseils, bien au contraire (je pense que plus tard, elle pourrait à son tout devenir une excellente bibliothécaire ou libraire elle-même tant elle m'a bien vendu cet ouvrage).
Ici, un huis-clos : une île, dix personnes dont sept adolescents sensés participer à une émission de télé-réalité et une vengeance douce et cruelle. Mais qui et pourquoi ? Toutes les personnes ont un rapport avec l'établissement privé de Sainte-Scholastique dans lequel une jeune fille a trouvé la mort quelques temps auparavant. Tous la connaissaient et tous ont plus ou moins, directement contribué à sa mort ou n'ont pas voulu voir ce qui allait arriver. Tous sont donc décrétés coupables mais par qui ? Tous doivent payer mais de quelle manière ?
Ce qui ne devait être a priori qu'un simple jeu de rôle se transforme rapidement en véritable cauchemar lorsque les participants disparaissent les uns après les autres. Comme dans toute émission de télé-réalité, il ne doit y avoir qu'un seul vainqueur mais, dans ce cadre-là, le lecteur est loin d'imaginer que le dit gagnant remportera pour toute récompense, la vie sauve (ce qui, je dois l'admettre est la plus belle récompense qui soit dans un jeu qui n'en est pas un et où les participants devront comprendre ce qui leur est reproché et, à l'aide des indices fournis, deviner de quelle manière leur sentence tombera et quand).
Un polar extrêmement bien ficelé, dans lequel le lecteur se laisse tout de suite prendre au jeu...mais arrivera-t-il lui aussi à deviner qui tire réellement les ficelles derrière tout ça ? J'avoue qu'en ce qui me concerne, non et je me suis laissé avoir et n'ai découvert que le dénouement final à la toute dernière ligne de ce roman que je ne peux que vous recommander. Si vous avez aimé le roman d'Agatha Christie "Dix petits nègres", vous allez adorer cette version remise au goût du jour par Marine Carteron !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          554
florencem
  06 avril 2020
Après une tentative raté avec A good girl, je me suis penchée sur Dix, en espérant vraiment avoir un thriller entre les mains ! Une bonne pioche à bien des égards, fort heureusement pour moi, et qui m'aura envie de lire Dix petits nègres d'Agatha Christie dont est inspiré Dix. Je ne conseillerai cependant pas ce roman aux âmes sensibles, et c'est en partie ce que j'ai "regretté" avec cette lecture.
En commençant ma lecture, j'ai tout de suite pensé au Crime de l'Orient-Express. C'est le seul roman que j'ai lu d'Agatha Christie, et je ne sais pas, je sentais qu'il y avait quelque chose d'assez semblable dans l'intrigue. En faisant quelques recherches, j'ai découvert que j'avais tout bon concernant l'auteur, mais pas l'histoire. Une bonne chose, car cela serait une surprise d'une part et aussi parce que même si je n'avais pas apprécié le Crime de l'Orient-Express, à cause de sa narration et du fait que Poirot passe pour un imbécile, j'avais adoré l'idée et l'ambiance concernant cette vengeance.
Dix est très noir, glauque et violent. Si les personnages sont des stéréotypes, il ne faut pas se laisser berner par cette apparence caricaturale. Rapidement, on découvre que tous les protagonistes ont des secrets et qu'ils sont liés, de près ou de loin, à la mort d'une jeune femme. Envoyés sur une île, isolée de tous, les dix protagonistes se voient convier à un escape game littéraire qui pourrait être bien plus que cela. Un huit clos glaçant prend vie, où même la vérité ne saurait être une clé de sortie. Qui est coupable ? Qui cherche à les tuer ? Quelles fautes doivent-ils expier ? Entre clin d'oeil littéraire et effroi, il est impossible de lâcher le roman, car il nous faut la réponse !
J'ai été happée et cela dès le départ. Bien que personne ne soit sympathique ou attachant, et cela durant tout le roman, j'ai eu envie de connaître la fin, de comprendre, de voir où menait tout cela. La noirceur des lieux va de paire avec la noirceur des personnages. Si les pièces du puzzle concernant Ester se mettent en place petit à petit, c'est seulement à la toute fin que la machination prend sens. C'est très bien mené, autant dans le découpage, que les alternances de points de vue. Là, où par contre, j'ai eu du mal, c'est dans le côté sanglant et glauque de certaines morts, ainsi que de la "morale" des personnages. Il faut tout de même avoir le coeur bien accroché, et je ne mettrai pas ce livre dans toutes les mains. Les scènes de torture sont assez dures. Mais mis à part cela, c'est un très bon thriller qui joue parfaitement avec les codes du genre.
La fin est un peu brouillonne par contre. J'ai eu du mal à comprendre la cohérence de certains scènes, notamment avec deux protagonistes. Tout comme la résolution de l'énigme qui intervient un peu vite. Les plans du manipulateur(trice) (appelons le/la M) sont mis à mal, ce qui explique un peu cet effet de précipitation, mais pour le coup, j'aurais préféré quelque chose de plus détaillé, de plus explicatif. Il n'y avait de plus aucun indice ou bien trop en un sens concernant M. Je ne me suis pas attachée à M, ni à son plan, bien que compréhensible, sans compter qu'il n'y a pas réellement de justice à cette histoire. Finir par une touche mitigée, était un peu déstabilisant, même si cela reste tout à fait cohérent par rapport au côté sombre de Dix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          261
Missnefer13500
  26 septembre 2019
Un résumé prometteur qui rappelle un célèbre roman de la Reine du polar, les Dix petits nègres bien évidemment. Un résumé qui en dit en peut trop, ais-je pensé, mais l'idée n'est pas de savoir l'issue fatale pour tous les participants à ce jeu TV, mais le pourquoi.
L'on peut hésiter devant le pitch, se dire que l'auteure n'est pas très originale en s'appuyant sur le superbe roman d'Agatha Christie, et au fil de la lecture, l'on découvrira qu'il n'en est rien. C'est plutôt tout le contraire. Car nous aurons à faire à un assassin diabolique et manipulateur. Il faut, d'ailleurs, conseiller aux âmes sensibles de s'abstenir, tant certains sentences (meurtres, car peut-on être à la fois juge et bourreau ?) sont trash et violentes.
Les coupables sont jugés suivant des textes de loi et la peine capitale toujours appliquée.
Très rapidement nous découvrons la raison de cette mise en scène, mais, une fois encore, Marine Carteron nous intrigue dans son cheminement. Il est clair que le groupe n'a pas été choisi par hasard, et que tous sont coupables d'avoir, de près ou de loin, participé au drame qui les lie. Y compris 3 adultes, Helène, André et Viviane.
Le roman s'ancre dans une réalité bien trop contemporaine, et je n'ai pu m'empêcher de songer à 13 Reasons why dans lequel, la victime de harcèlement poste des cassettes posthumes, dans lesquelles, elle adresse un message à chacun de ses tourmenteurs. Tourmenteurs que l'on retrouve ici, chacun à un degré différent, et ils vont payer pour ça, y compris ceux qui ont vu, laissé dire, laisser faire, et ce comportement est puni par la loi, en plus d'être intolérable.
" Article 434-1 du Code Pénal."
Et notre juge et bourreau s'y appuie pour justifier ses actes.
Si dans 13 Reasons why, l'auteur se contente d'interpeller les harceleurs, tentant de leur faire comprendre la gravité de certains actes, ici pas moyen de se justifier ou de minimiser sa participation directe ou indirecte. Malheureusement nous découvrirons que certains protagonistes ne se sentent pas concernés. Même au seuil de la mort.
Au fur et à mesure que les révélations et les têtes tombent, le lecteur est de plus en plus intrigué, car si responsabilité de chacun est clairement définie, il s'interroge quand même sur certains personnages et l'on se demande ce qu'ils peuvent bien cacher.
Nous suivons donc une partie d'échecs jouée avec maestria par le mystérieux instigateur du jeu qui flattant l'égo démesuré d'une grande partie des participants, est parvenu à les attirer dans sa toile.
Le talent de l'auteure pour nous tenir en haleine, titiller nos méninges est incontestable. le style est fluide, rythmé, stressant. de plus Marine Carteron s'est particulièrement documenté sur les divers textes de loi dont elle émaille son récit. Mais elle frappe encore plus fort. Elle lie chaque personne à celui d'un conte, à travers le plan machiavélique concocté par le mystérieux Norbert Nobody. La décoration de chaque chambre est en lien avec l'histoire, la personnalité, de chaque membre du casting, et tout prend du sens au fur et à mesure des révélations. Et alors que l'on pense connaitre la vérité sur ce harcèlement tragique, l'auteure vient encore nous surprendre.
Ce n'est que dans les derniers chapitres que le doute sur l'identité de l'instigateur de ce jeu inspiré des Dix petits nègres se confirme, mais malgré tout, il ne reste qu'un soupçon tant tout ceci semble improbable. Il faudra que Marine Carteron mette carte sur table avec des éléments très plausibles pour que le lecteur l'accepte.
Une auteure qui m'a scotché en proposant un roman plus ou moins revisité des 10 petits nègres, qui nous plonge dans un contexte tristement contemporain avec ces drames que vivent certains adolescents.
La lecture est très addictive et me donne envie de découvrir d'autres textes de l'auteure qui s'adresse à un public jeunesse. Néanmoins j'émettrais un petit bémol pour celui-ci dont certaines descriptions sont détaillées et visiblement violentes.
Coup de coeur
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
victoryhelene
  05 décembre 2019
Ils sont dix candidats mais il n'en restera plus qu'un à la fin de l'aventure. Tous ont un secret inavouable. Méfiez-vous des apparences !
Parmi les participants de cette nouvelle télé-réalité, sept adolescents et trois adultes. On y retrouve les stéréotypes de ce genre d'émission : la bimbo égoïste, la sportive sympa, le geek, l'intellectuel… Leur point commun, leur lycée.
« Enfermés » sur une île, dans un manoir étrange et mystérieux, ils pensaient participer à un jeu qui les ferait connaître du public, un escape game littéraire filmé. Ils vont en fait être prisonniers d'une partie macabre et fatale.
La question n'est plus de savoir qui va gagner, mais qui va survivre.
Réécriture des Dix petits nègres, ce thriller met en scène une vengeance cruelle et sanglante sur fond de réseaux sociaux et de harcèlement. L'auteur a ainsi déplacé l'histoire d'Agatha Christie dans un cadre dominé par les écrans et les médias, et a donc mis en évidence les risques d'une utilisation extrême de ces supports.
L'écriture est plutôt cinématographique et emprunte aux codes du film d'horreur. de fait, c'est un huis-clos haletant, étouffant, qu'on ne lâche pas.
Mais il faut avertir le lectorat jeune et sensible, les scènes n'ont pas de filtres, elles sont particulièrement violentes.
Il y avait cette violence chez Agatha mais elle était couverte par le style très travaillé et littéraire de l'autrice. Ici, le langage est moderne, plus simple, donc plus direct et cru.
Il faut espérer que cette lecture entraîne les ados vers le chef d'oeuvre de la Reine du crime. Malgré les quatre-vingts ans des Dix petits nègres, c'est le roman policier qui a fait et qui fera encore frissonner de nombreux lecteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          205

critiques presse (1)
Ricochet   18 avril 2019
Amateurs de frissons, ce livre est pour vous ! Nous avons ici affaire à un véritable page turner, car, malgré le fait que le lecteur risque de comprendre assez vite de quoi il retourne, le suspense demeure toutefois assez grand pour nous donner envie d’en savoir toujours plus.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   26 janvier 2020
"_Vois-tu, Simon, ironisa Charles en attrapant la lettre, ce truc, c'est la version paléolithique du mail. A l'intérieur, il y a un message qui t'es adressé directement. Tu veux que je te montre comment ça fonctionne ou tu préfères que je te fasse un résumé rapide ?"
Commenter  J’apprécie          160
cicou45cicou45   30 janvier 2020
"Rien à part le hurlement d'un infirme qui venait de comprendre que, finalement, il y avait bien pire torture que ne pas savoir.
Le pire, c'était de savoir...et de ne pas pouvoir le prouver."
Commenter  J’apprécie          200
cicou45cicou45   27 janvier 2020
"Encore une fois, sa mère le laissait tomber au plus mauvais moment, se réfugiant dans l'alcool pour oublier ses fantômes, ceux dont elle avait toujours refusé de lui parler, mais qui créaient entre eux une blessure à vif que rien ne cicatrisait."
Commenter  J’apprécie          130
H0rageH0rage   06 juin 2019
Ils connaissaient tous les deux Pitard. Un flic qui avait été "démissionné" quelques mois auparavant. Un pourri avec tellement de casseroles au cul qu'il aurait pu fournir toutes les sélections de "Top Chef".
Commenter  J’apprécie          80
beamag87beamag87   15 mars 2019
Dans l'escalier, en retrait du groupe, Hélène Astings tentait vainement de calmer sa tempête intérieure. Le spectacle de l'océan, le parfum entêtant de l'iode, et même les hurlements omniprésents des mouettes sur le trajet, n'avaient pas suffi à faire taire la petite voix qui lui répétait que quelque chose n'allait pas. Mais quoi?
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Marine Carteron (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marine Carteron
Ils sont dix. Sept adolescents et trois adultes, sélectionnés pour participer à un escape game littéraire et passer à la télévision en prime time. Direction : un manoir sur une île coupée du reste du monde. Un endroit si isolé que personne ne vous entendra crier, gémir ou appeler à l'aide. Et quand la mort décide de frapper les candidats un par un, une seule question : qui est le coupable ? un seul but : survivre ! Après Les autodafeurs (prix Libr'à nous) et Génération K (élu meilleur roman ado par la rédaction de Lire), Marine Carteron adapte librement les "Dix petits nègres" d'Agatha Christie. Sanglant et haletant !
"Dix" de Marine Carteron © Éditions du Rouergue, 2019 Illustration © Germain Barthélémy Musique © Kevin MacLeod
+ Lire la suite
autres livres classés : télé réalitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dix

Pourquoi Eliot n'a t il pas pris le train avec les autres ?

il l'a pris plus tôt
il est allé avec son père
son tuteur habite là ou ils doivent se rendre

19 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Dix de Marine CarteronCréer un quiz sur ce livre
.. ..