AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782081427945
171 pages
Flammarion (21/03/2018)
3/5   1 notes
Résumé :
L'ultime Thulé s'inspire du voyage légendaire de saint Brendan, parti à la recherche des îles les plus reculées, et entraîne son lecteur dans une traversée géographique et temporelle qui témoigne aussi d'une enquête plus inquiète au plus profond de soi. L'invention formelle accompagne et amplifie la rigueur de cette méditation, l'émergence de paysages intérieurs qui sont autant de terres de langage, entre modernité et tradition. En filigrane, l'auteur propose aussi ... >Voir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten
Que lire après L'Ultime Thulé. Jeu de l'oieVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Gérard Cartier publie chez les éditions Flammarion " L'ultime Thulé ".
Il puise ses références dans le voyage légendaire de saint Brendan,
en quête des îles les plus lointaines.
Il entraîne son lecteur dans des périples géographique et temporel
et porte témoignage d'investigations au plus profond de soi.

Brendan controversé personnage de légende, bénéficie d'une
biographie enjolivée par les générations qui se sont succédées.
L es premières références à Brendan datent du VIIe siècle.
On raconte qu'il naquit durant le premier quart du VIe siècle
dans le comté de Kerry au sud-ouest de l'Irlande.
Des manuscrits plus tardifs lui attribuent des parents de noble
naissance.
Baptisé et élevé l'évêque de Kerry, Erc, il a sans doute reçu une
très bonne éducation.
Devenu prêtre, puis abbé, il exerce son ministère dans son pays natal
où il fonde plusieurs maisons religieuses.
Il meurt aux environs de 570.
Depuis sa mort, on lui attribue de nombreux voyages.
Le seul voyage attesté est celui accompli en 562, pour rendre visite à
saint Colomban, fondateur d'une communauté religieuse sur une île
isolée au large de la côte nord-ouest de l'Écosse.
Quoiqu'il en soit, le saint Brendan de l'histoire appartient à cette race
d'hommes cultivés, épris d'érémitisme, qui prennent la mer pour s'ins-
taller sur quelque ilot désert.
Commenter  J’apprécie          230

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
TERRA NULLIUS…


Extrait 3

Dans la falaise une entaille   à peine   la longue
barque   en criant   pénètre dans le rocher   
TERRA NULLIUS    ni port ni échelle   théâtre
d’oiseaux   pétrels   saint Pierre   courant sur
l’eau   ne   bougez pas   bernaches naines
plutôt   que l’humaine   fulmars   fous de Bassan
  mener cette vie   illuminitive
Commenter  J’apprécie          20
.48.


Extrait 1

Îles vagues dans le brouillard. à l'ouest une baie. des étangs dans la lande. brebis et béliers-lyres au versant des coteaux. VÀGAR ! leur cœur se serre. tant de merveilles assombries.

Aller en titubant, les yeux fermés. nostalgie sans rémission. la beauté enivre. la pluie bat la vitre du Kristianshùs. bière rousse, carnet raturé. des mots épris d'ailleurs. soyons grands par la patience.

Ils creusent des bains. 40 jours et plus dans leurs robes puantes. taillent leurs barbes. rapiècent caleçons et chemises. un feu de bruyères sur la plage. truites. agneaux des prés salés. orties et cressons.

Commenter  J’apprécie          00
.48.


Extrait 2

Des orages passent en nuée. des escarbilles dans le vent. ils tirent l'Hibernia sur la pente. une chambre basse dans la montagne. l'enfant les rejoint, l'enfant au chien rouge. frêle amitié qui adoucit la terre.

L'hiver les ensevelit. psaumes, songes, dévotions. et des courses dans la neige — la mollesse corrompt. collines nues, étincelantes. impitoyable grammaire, conserve-nous un peu de cette beauté sévère.

L'année revient sur elle-même. landes et prairies brodées au petit point. et la lune d'équinoxe. Brendan montre la mer. au large un monolithe, noir comme la suie.
Commenter  J’apprécie          00
TERRA NULLIUS…


Extrait 1

La saison penche   ils errent toujours   ensemençant la
mer du nom de Thulé   mais un jour   au temps
que sur la Lee gonflent les marais   un mont dans le
nord   semblable à une dent   broyant les vagues
  rames écumantes   souffles mêlés   ils repoussent
la mer    des bras et des pieds    sans s’épargner
Commenter  J’apprécie          00
TERRA NULLIUS…


Extrait 2

l’île est basse   extrêmement   en forme de larme
  des paluds et des lacs   à l’est un mont carré
Brendan   d’un bord ôte une rame   ils environnent
l’île   haute falaise à l’est   extrêmement   schiste
noir   le chagrin les saisit   si telle   est notre vie
  les yeux embués
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : graalVoir plus
Acheter ce livre sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs (2) Voir plus



Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1242 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre

{* *}