AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 291084627X
Éditeur : Agone / Comeau & Nadeau (30/11/-1)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
L’émotion de la découverte, la perplexité qu’elle suscite, les a priori qui la sous-tendent, le merveilleux qui la nimbe, se combinent chez Jacques Cartier avec un effort d’objectivité très novateur, qui annonce le siècle suivant. À la suite des trois relations du premier capitaine à reconnaître, décrire et cartographier le Saint-Laurent, on trouvera les lettres de Jacques Noël, son neveu, et la relation de voyage de Roberval.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
nathalie_MarketMarcel
  08 septembre 2014
Ce texte n'a rien de pittoresque et séduisant, il s'agit de persuader le roi de France, François Ier, de l'intérêt de ces nouveaux territoires (alors qu'il a d'autres chats à fouetter). Il faut insister sur les forêts magnifiques, la terre riche où tout pousse, la profusion de poissons et d'oiseaux et sur la facilité (supposée) à convertir les sauvages.
Cette lecture permet aussi de s'interroger sur la notion de découvreur et d'explorateur. Les territoires en question sont bien évidemment habités par ceux qui sont appelés les « sauvages ». de nombreux pêcheurs européens s'aventurent autour de Terre-Neuve depuis longtemps afin de pêcher la morue et plusieurs d'entre eux ont déjà posé pied sur cette terre (ne parlons pas des Vikings). D'ailleurs, les sauvages en question ont tout à fait l'habitude d'échanger des peaux contre des outils et sont loin de s'enfuir à l'arrivée de Cartier. La nouveauté de Cartier est le désir d'explorer en profondeur cette terre et de s'y installer. Les rapports avec les autochtones sont d'ailleurs ambigus : Cartier a besoin d'eux pour les vivres et leur connaissance du terrain, mais les utilise et les trompe. Eux ne sont pas passifs ou naïfs et comprennent qu'il y a un rapport de force dont peut-être ils pourront tirer profit. Mais les faits ne sont pas en faveur de Cartier. Ce qui m'a frappé est aussi que les Européens savent désormais (après les voyages de Colomb) que sur ces terres nouvelles se trouvent des individus qu'ils estiment sauvages mais qu'ils savent être humains. Ils savent à quoi s'attendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
nathalie_MarketMarcelnathalie_MarketMarcel   08 septembre 2014
Parroillement y a force belles prairies et bonnes herbes et estancq où il luy a force saumons.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : explorateursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
406 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre