AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290108512
253 pages
Éditeur : J'ai Lu (13/05/2015)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 43 notes)
Résumé :
« Quand je serai grande, je serai comédienne et j'aurai des enfants », déclare Gisèle Casadesus dès son plus jeune âge. Ses proches s'attendrissent, sans se douter qu'elle transformera ses rêves en une vie de rêve.

Née en 1914 dans une famille de musiciens, Gisèle Casadesus a mené une magnifique carrière à la Comédie-Française, au Cinéma et à la télévision, tout en élevant ses quatre enfants avec Lucien, l'amour de sa vie.

« Mademoise... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
cascasimir
  28 octobre 2020
Vous connaissez Gisèle Casadesus? Mais si, c'est une jolie petite voix et " un beau regard lumineux, pétillant de malice, et de bienveillance." Hommage de Didier Long, le 27/09/2017.

Ses films: le Hérisson de Josiane Balasko, La Dilletante de Pascal
Thomas, La tête en friche de Jean Becker...

Gisèle nous parle de sa vie, de son enfance et de son métier d'actrice, de A à Z.

F comme fou rire familial :
1934, son premier film "L'aventurier".
Henri Rollan et Gisèle devaient danser ensemble. "Or Henri était de petite taille. Il avait été placé sur une minuscule estrade et je tournais autour..."
Magie du cinéma, et aucun risque qu'on marche sur les pieds de Gisèle... Les petits enfants rigolaient!

J comme Jeanne d'Arc:
"Jeanne d'Arc a toujours suscité des passions contradictoires. "Qui pouvait deviner que la Pucelle (que j'incarnais, était enceinte?). J'avais un petit sourire sous cape en pensant à l'enfant qui grandissait en moi, tandis que fièrement, je devais redresser le royaume."

T comme temps... qui passe:
Gisèle adore Léon Ferré.
"Avec le temps va ..
Avec le temps, va, tout s'en va
L'autre qu'on adorait, qu'on cherchait sous la pluie..."

Z comme Zut!:
-"C'est déjà fini? C'est passé si vite ! Merci".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          9020
coco8466
  14 octobre 2017
J'aimais beaucoup cette actrice qui nous a quitté il y a peu de temps. le livre est composé de courts chapitres, chacun correspondant à une lettre de l'alphabet et Gisèle nous raconte sa vie de A jusqu'à Z. Très bon livre
Commenter  J’apprécie          212
deashelle
  05 juillet 2014
La Belle au bois " jouant "
Enfant, elle est déjà déterminée : «Quand je serai grande, je serai comédienne et j'aurai des enfants ». Pari tenu. Ce qu'elle ne savait pas, c'est qu'elle vivrait plus de cent ans. Un temps de conte de fées.
1914-2014, le temps d'égrener l'abécédaire de sa vie où elle chante ses plus beaux moments et distille sa philosophie de vie. Comédienne, elle a exercé sa mémoire toute sa vie et au soir de celle-ci, elle ne s'encombre pas de mauvais souvenirs. Née de parents musiciens, elle est entourée d'une dynastie remarquable d'artistes et d'êtres voués comme elle à l'amour. En ambassadrice du bonheur, elle a choisi de dire oui à la vie et non à la tentation pessimiste. Elle parle très peu des couleuvres que l'on avale. Elle « biblote » les quatre évangiles allègrement, ce qui lui donne le moral. La vie d'artiste ne l'empêche pas de se rallier aux valeurs fondatrices inculquées par sa mère protestante et ne se perd pas en futilités. « Dans la famille, la carrière a toujours été avant tout du travail et non de la parlotte. Nous cherchons à être au service de l'art qui nous passionne : le théâtre, la musique, la photo, la peinture, la sculpture… C'est cela être artiste, et bien autre chose que les paillettes, l'éphémère, la publicité tapageuse et l'argent facile. le talent c'est surtout se connaître soi-même et ne pas s'aveugler.» Etre vrai et modeste. Et pourtant elle a reçu le Molière d'honneur pour l'ensemble de sa carrière en 2003, a été élevée au rang de Grand officier de la Légion d'Honneur l'année dernière et est aussi Chevalier des Arts et des Lettres. Et elle déclare sereinement que l'« on ne gagne pas de centimètres à côtoyer les plus grands. »
Elle est allée au bout de ses rêves. Elle a eu un seul amour dans sa vie: Lucien rencontré quand elle avait 17 ans. Il est mort en 2006 à un peu plus de 100 ans! 72 ans de bonheur, qui dit mieux ? Vous voyez que l'on vogue dans le conte de fées. C'est l'histoire d'une réussite conjugale, familiale et professionnelle. La famille est pour elle le véritable espace qui procure le véritable équilibre. Vieux jeu sans doute ! La fidélité fait partie du lot ainsi que la notion de service. C'est une femme qui se coupe en quatre, …elle qui est fascinée par ce chiffre. Née le 14 juin 1914 à 4 heures du matin, le 4 juillet 1934 elle devenait la 400e sociétaire de la Comédie Française et elle eut 4 enfants, tous artistes. Quatre valeurs fondatrices : Amour, honnêteté, simplicité, travail. Ses valeurs sont hautes et ses racines profondes. Elle nous donne une image que l'on aime. En la lisant, on a envie de lui dire : « Merci ! »
Elle a côtoyé Sarah Bernhardt, Madeleine Renaud, Sacha Guitry, Jean Cocteau, Pierre Fresnay, François Mauriac, Louis Jouvet, Mistinguett, Jean Gabin… et quand elle raconte on la sent prise de fou-rires mêlés à l'admiration. Ce livre se lit comme on écoute une berceuse. Et bien que l'on puisse lire le livre dans le désordre, on préfère suivre le cours généreux de ses pensées et sa dévotion pour la lumière : « Voici, j'ai mis devant toi la mort et la vie ; choisis la vie ! »
http://artsrtlettres.ning.com/group/dismoicequetulis

Lien : http://artsrtlettres.ning.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
catherinedub
  23 juillet 2018
Cette comédienne, grande dame du théâtre vivait à des années lumières du star system. Elle a toujours privilégié les sentiments purs, les valeurs d'amour et de sincérité et elle partage ses plus beaux souvenirs sous la forme d'un abécédaire que j'ai feuilleté avec bonheur.
A cent ans tout rond, Gisèle Casadesus raconte sa famille, le théâtre, la vie telle qu'elle l'a vécue sans nier ni insister sur les plus mauvais moments mais avec le parti pris de développer les meilleurs. Elle nous emmène d'anecdotes en souvenirs à la Comédie française, au temple qu'elle fréquentait dans le XVIIème arrondissement de Paris dans son cher quartier des Batignolles, nous parle de son mari et du grand amour qui l'a liée à lui de nombreuses années, de ses enfants et de ses aïeux presque tous marqués par le sceau des artistes. Une grande dynastie dont elle parle avec la fierté du coeur. Nous voyageons dans le temps car il y a eu l'avant, l'après et la guerre dont elle parle à petites touches.
J'ai été touchée par sa gentillesse contagieuse et aussi par son caractère déterminé. Elle chante la vie, c'est très joli à entendre. L'éditeur dit d'ailleurs dans sa présentation "Lire Gisèle Casadesus, c'est partager la chaleur d'un thé chez elle, se laisser bercer par sa douceur naturelle et goûter à une joie de vivre communicative. Voici un livre qui rend heureux !" C'est tout à fait ça !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MediathequeFayl
  01 octobre 2014
Se lit avec douceur et tendresse. Gisèle Casadesus lisse certains passages, et nous parle plutôt du bon côté de chaque événement vécu. Voilà un livre qui nous rend heureux.
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
RincoRinco   08 novembre 2020
Les sinuosités de la vie ne doivent pas nous empêcher d'être droits. Il faut avoir le temps d'avoir le temps. Rien ne doit jamais être perdu ou fini. Je ne pense pas que les pages se tournent définitivement...
On gagne beaucoup à laisser grandir en soi la bonté, la générosité, l'amour. Pour cela il faut du temps et donc de ne pas en faire l'économie. Nous raterions le meilleur. C'est vraiment là une leçon reçue de ma mère avec respect et reconnaissance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ProfesseurDanProfesseurDan   14 octobre 2017
Comme nos enfants ont grandi dans ce monde-là, ils sont prévenus, avertis...Mais quand quelqu'un vient d'ailleurs, qu'il croit naître brusquement à la vie après un passage dans Vous avez un incroyable talent ou que l'on se soit retourné sur lui dans The Voice, il ne sait pas dans quel monde factice et cruel il débarque. Le rêve peut alors tourner à la désillusion et au cauchemar. Il ne faut pas se laisser emporter par un succès. Parce qu'aujourd'hui, tout est fabriqué pour faire de l'audience, et si l'indice n'est pas assez bon, vous êtes jeté comme un vulgaire mouchoir en papier. (p. 237)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
catherinedubcatherinedub   23 juillet 2018
e me dois d'ajouter qu'en essayant de faire de mon mieux et en donnant les meilleurs conseils possible à tous mes enfants, chacun a suivi sa route et tracé son chemin. Les exemples les plus judicieux ne garantissent pas des résultats idylliques. N'étant pas parfaits, nous ne pouvons atteindre la perfection au travers de nos enfants, et encore moins exiger d'eux ce que nous n'avons pas su faire nous-même. En toute chose, il convient de faire de son mieux, et de rester humble. La modestie est également une vertu à transmettre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ProfesseurDanProfesseurDan   14 octobre 2017
Il y a des carrières qui ne se construisent que sur une forme exhibitionniste dont la presse people se délecte. Il paraît que personne ne lit cette presse, que l'on dit parfois de caniveau, et pourtant, elle bat des records de tirage. Le caniveau tient alors le haut du pavé ! On peut faire parler beaucoup de soi, même lorsqu'on n'a pas grand-chose à dire. (p. 48)
Commenter  J’apprécie          00
ProfesseurDanProfesseurDan   14 octobre 2017
Le matin, quand je me lève, je remercie Dieu d'être encore là et je m'étonne : cent ans !
Pas possible, cent ans !
Mais j'ai pas l'impression d'avoir cent ans...
Puis je me regarde dans la glace, et là, je suis bien obligée de reconnaître que j'ai cent ans.
N'empêche ! Je suis à un âge où les bougies reviennent bien plus cher que le gâteau. (p. 53)
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Gisèle Casadesus (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gisèle Casadesus
Cent ans, c'est passé si vite? de Gisèle Casadesus et Eric Denimal aux éditions J?ai Lu
«Quand je serai grande, je serai comédienne et j'aurai des enfants», déclare Gisèle Casadesus dès son plus jeune âge. Ses proches s'attendrissent, sans se douter qu'elle réalisera ses rêves. Née en 1914 dans une famille de musiciens, Gisèle Casadesus a mené une magnifique carrière à la Comédie-Française, au cinéma et à la télévision, tout en élevant ses quatre enfants avec son mari, Lucien Probst. Revisitant les événements d'un siècle, des deux Guerres mondiales aux nombreux bouleversements de société, cet abécédaire personnel raconte la comédie humaine et les coulisses de la scène. Sans jamais se départir d'un humour subtil, «Mademoiselle» y dévoile son amour de la vie et de la famille, sa foi profonde et sa curiosité insatiable du monde. Lire Gisèle Casadesus, c'est partager la chaleur d'un thé chez elle, se laisser bercer par sa douceur naturelle et goûter à une joie de vivre communicative.
http://www.lagriffenoire.com/cent-ans-c-est-passe-si-vite-271360.html
Vous pouvez commander Cent ans, c?est passé si vite? de Gisèle Casadesus sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : comédienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
711 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre