AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 202098637X
Éditeur : Seuil (02/09/2010)

Note moyenne : 3/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Aujourd'hui, nouer des amitiés, développer des relations professionnelles ou encore constituer un couple passe, pour un nombre croissant d'individus, par Internet. Pourtant, la croyance ingénue selon laquelle cette technologie serait, par nature, désocialisante persiste. Tout internaute serait-il aspiré dans une " réalité virtuelle " ? Eloigné de son monde, de ses proches, de son corps même, renaîtrait-il ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Apoapo
  06 février 2016
Un stéréotype anti-technologique a la vie dure : le Web, modifiant les pratiques sociales des utilisateurs notamment par les réseaux sociaux, provoquerait leur désocialisation dans le "monde réel", jusqu'à leur aliénation y compris corporelle. Ce stéréotype, particulièrement répandu parmi mes aînés - mais aussi les personnes de mon âge mais qui me sont comparables socio-culturellement - je l'ai toujours trouvé empiriquement faux et probablement fondé sur des a priori plus archaïques que les arguments explicites habituels ne le montrent.
Par conséquent j'ai trouvé ample satisfaction dans cet essai qui, sans enthousiasme immodéré pour le moyen technique, sans oublier non plus que toute technique a une incidence sociale certaine, bref sans jugement de valeur mais avec méthode sociologique maîtrisée, s'attelle à déconstruire ce stéréotype en vue de dresser un paysage de ce qu'on pourrait appeler des "relations sociales assistées par ordinateur".
L'essai se divise en trois parties sur : 1. l'Espace (pour démentir la dichotomie espace physique vs. cyberespace) ; 2. le Corps (pour démentir la "disparition du corps" des usagers) ; 3. les Liens (dans le même but que 1 concernant la sociabilité).
Personnellement, mon intérêt s'est concentré surtout sur la 3ème partie et sur la 1ère, la seconde m'ayant paru de plus pénalisée par un certain arbitraire dans le choix des instances précises liées à la problématique du corps : les avatars et autres "images" crées et/ou divulguées en ligne, la modification des rapports à son corps d'une jeune femme par sa fréquentation de sites de rencontres, la production d'un artiste contemporain, les rapports entre informations en ligne et perte du monopole médical du savoir thérapeutique [oui, Illich est cité !], les sites pro-anorexie, le rapport entre popularité d'un profil sur Facebook et abondance de "traces" visuelles et biographiques de la personne associée. Pénalisée aussi parce qu'elle se clôt sur l'aveu d'une contradiction entre dimension subjective et dimension collective du corps, qui aurait pu être évitée, me semble-t-il, en faisant plus attention à différencier le "corps" de l'internaute de son "image"... Pénalisée enfin parce que ce défaut de plan donne l'impression que les exemples (et il y en a quelques autres en plus!) sont trop disparates.
On pourrait aussi se demander (mais c'est trop facile, quand on est lecteur en non auteur) si l'argumentaire n'aurait pas été renforcé en inversant la 3ème et la 1ère partie : en partant donc du micro-social pour arriver à la dimension macro de l'espace. Ou encore, si une explicitation plus poussée des méthodes sociologiques, y compris de celles les plus quantitatives, mais aussi une explicitation des terrains d'enquête et l'usage des verbatims entre guillemets pour les entretiens, sans pour autant transformer l'essai en travail uniquement universitaire et indigeste, n'aurait pas opéré dans le même sens.
Cela étant, la variété des thèmes traités et richesse d'information et de documentation (logiquement très majoritairement en langue anglaise) en font un travail très appréciable dont on apprend beaucoup et avec plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
petitours
  03 avril 2012
Plus un titre de vulgarisation qu'une véritable étude approfondie des nouvelles sociabilités à l'ère du numérique. Si vous êtes un peu aguerri sur le sujet, l'auteur reste assez superficiel et présente un état des lieux plus qu'une analyse.
Commenter  J’apprécie          30
Javableue
  24 juin 2013
A travers Les liaisons numériques, Antonio Casilli montre qu'il n'est pas du tout incongru d'observer l'apparition des réseaux numériques sous un angle sociologique. Si les années 90 ont assisté, sceptiques, à l'émergence de l'informatique et d'Internet dans les foyers, le XXI°siècle reconnaît pleinement l'existence d'un web de communication, et donc socialisant (blogs, réseaux sociaux, sites participatifs), en plus d'un web qu'on pourrait appeler d'"information" (sites internet, services administratifs ou commerciaux).
Prenant le parti d'une "dédramatisation" des usages d'Internet couramment perçus comme nocifs, il s'attache à démonter des croyances courantes, telles que :
- le monde physique et le monde virtuel sont clairement séparés; par les pratiques en ligne, on court le risque de délaisser la "vraie" vie.
- on remplace notre corps par des avatars qui sont plus beaux que nous, ce qui est dangereux pour notre corps.
- les technologies de l'information et de la communication sont désocialisantes.
Lien : http://pulco-suivezlepapillo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
julienraynaudjulienraynaud   23 novembre 2015
aujourd'hui les ordinateurs sont vraiment installés dans les chambres à coucher.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Antonio A. Casilli (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antonio A. Casilli
Spécialiste du numérique, le sociologue Antonio Casilli travaille depuis des années sur les réseaux sociaux et sur les formes de travail caché qu'ils dissimulent, à travers le travail du clic et les fermes à clics, utilisés notamment pour manipuler les algorithmes des plateformes et propager des fausses informations.
Pour en savoir plus : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/la-tacheronnisation-est-elle-lavenir-du-travail
Retrouvez toutes les émissions de France Culture avec Antonio Casilli : https://www.franceculture.fr/personne/antonio-casilli
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCd5DKToXYTKAQ6khzewww2g
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture/
+ Lire la suite
autres livres classés : internetVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre