AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782352830894
114 pages
Mosquito (15/03/2013)
4/5   2 notes
Résumé :
L'Italie des années soixante entre dans l'ère de la consommation, un monde rural ancien est en train de disparaître, le jeune Stefano regarde et écoute les adultes qui évoquent les années de guerre.
Les souvenirs mythifiés des hauts-faits des petites gloires locales se confrontent à la réalité du destin bien modeste des héros ordinaires...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
trust_me
  24 avril 2013
Pendant la seconde guerre mondiale, la confusion a souvent régné en Italie. Après l'armistice de 1943, les alliés allemands se comportaient comme des ennemis et attisaient la peur dans la population. Tandis que la résistance communiste s'organisait, les représailles sur les civils étaient de plus en plus violentes. Au début des années 60, la péninsule a basculé peu à peu dans une industrialisation de masse. Les grands patrons, paternalistes à souhait, ont fait de l'usine la mère nourricière, une sorte de ville dans la ville avec école, théâtre, stade de foot, piscine et maisons pour les employés et les cadres. Certains ouvriers devenus syndicalistes revendiquaient leurs faits d'armes antifascistes pendant la guerre tandis que le maître d'école ne cachait pas sa sympathie pour Mussolini. Stefano Casini raconte ses souvenirs d'enfance, le passé de son père et celui de son grand-père. Un récit autobiographique qui éclaire avec tendresse l'Italie rurale de l'immédiat après-guerre.
L'auteur précise d'emblée : « Tous les noms des personnages, tous les faits rapportés sont réels même s'ils ont été tamisés par le filtre de la mémoire. » A priori, ces histoires vécues par des héros ordinaires (le sous titre de l'album) avaient tout pour me plaire. Pourtant, en collant uniquement à la pure vérité, Casini perd la liberté narrative que lui aurait offert une part de fiction. Résultat, rien de bien passionnant dans ces souvenirs. C'est très décousu, on passe sans cesse de la guerre à l'après guerre et il est difficile de trouver un fil conducteur. le passage avec son grand-père, qu'il allait attendre à la sortie de l'usine, est touchant en diable mais pour le reste je suis passé à coté de ce récit d'enfance sans doute trop introspectif pour moi.

Niveau dessin par contre j'ai beaucoup aimé. Tout l'album est réalisé à l'aquarelle, au crayon et en couleurs directes. Un traitement à l'ancienne que j'adore ! La campagne italienne est restituée avec fidélité et le travail sur la lumière absolument magnifique.
Au final ça restera quand même une déception. Graphiquement très séduisant et à bien des égards instructif mais la narration est trop personnelle et trop brouillonne pour que j'y trouve mon compte. Dommage…
Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130


Lire un extrait
autres livres classés : footballVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1246 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre