AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782013937948
288 pages
Hachette Jeunesse (17/08/2016)
4.09/5   11 notes
Résumé :
Humilié par son épouse volage, Shahryar, le roi de Perse, est persuadé que toutes les femmes sont infidèles. Pour se venger, il décide d'épouser chaque jour une jeune fille qu'il tuera le matin suivant, après la nuit de noces. Afin de mettre un terme à cette folie, Shéhérazade se porte volontaire, épouse le roi et, pendant mille et une nuits, lui raconte d'extraordinaires histoires.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Analire
  06 septembre 2016
J'ose le dire : je n'avais jamais lu Les mille et une nuits. C'est maintenant chose faite. J'ai fait la rencontre de Shéhérazade, la belle Shéhérazade.
Suite à l'adultère de sa femme, le roi de Perse, Shahryar ne fait plus confiance aux femmes. Il va se venger sur toutes les femmes qu'il croisera. Chaque nuit, il épousera une nouvelle femme... avant de la faire tuer au matin. Seule une femme va échapper à la folie meurtrière de Shahryar. Cette femme, c'est Shéhérazade. Durant la nuit, elle va commencer à narrer une histoire à son époux d'un soir. Ce dernier, tellement captivé par le récit, va vouloir continuellement savoir la suite de l'histoire. Une histoire qui sauvera Shéhérazade durant mille et une nuits.
Pour être honnête, je pensais que Shéhérazade et Shahryar seraient un petit peu plus sur le devant de la scène. Mais à part une ou deux pages par ci par là, on ne parle quasiment pas d'eux. C'est vraiment dommage. J'aurais adoré découvrir intimement la belle princesse persanne et son sultan... Mais la majeure partie du livre est consacrée aux récits de la belle.
D'ailleurs, en parlant des récits, faites attention à ne pas vous perdre dans leurs profondeurs. Les milles et une nuits est un concentré de mises en abyme. C'est-à-dire que Shéhérazade raconte une histoire et qu'à l'intérieur de cette histoire, se trouve un autre personnage qui va lui aussi se dresser en conteur et qui va démarrer une narration. Expliqué comme cela, ça semble compliqué ; mais je vous rassure, si vous êtes un lecteur un minimum attentif, l'histoire se déroule facilement devant vous.
Pour les rares personnes qui ne le savent pas, sachez que c'est à l'intérieur des Mille et une nuits qu'à prit vie le célèbre conte d'Ali Baba et les quarante voleurs. Bien évidemment, ce n'est pas le seul conte présent dans le livre. D'autres, méconnus mais tout aussi superbes y sont présents. J'ai été particulièrement touchée par celui du Portefaix et des trois dames. Quels secrets cachent ces trois mystérieuses femmes, qui, chaque nuit, battent à mort deux chiennes noires ? Un secret émouvant, je vous l'assure.
Mêlant magie et merveilleux, les histoires de Shéhérazade vous feront voyager à travers le temps et l'espace. Catapultés dans des civilisations inconnues, aux côtés de personnages prodigieux, vous vivrez des moments uniques. Joliment écrit ! Sympathique à découvrir. Un classique des contes persans.
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
Transfuge
  26 mars 2017
Il était une fois... un roi si blessé dans son amour-propre par l'adultère de son épouse qu'il mit toutes les femmes dans le même panier. Aussi, ayant tout pouvoir en son palais, décida-t-il de les punir cruellement: chaque soir, une de ses sujettes deviendrait sa femme; et chaque matin, elle serait décapitée. La terreur se répandit dans le palais, mais on ne peut s'élever contre la décision d'un roi, n'est-ce pas?
Pourtant, une jeune femme prénommée Shéhérazade, belle, intelligente et courageuse, va tenter de faire prendre conscience au souverain de son injuste fureur. Comment? Par la ruse, la douceur, et la sagesse.
Elle se porte volontaire pour devenir un soir la nouvelle épouse du roi, et commence à lui raconter une histoire avec un tel talent que le roi en oublie le temps qui passe; au matin, il ne peut se résoudre à exécuter Shéhérazade tant il a envie de connaître la suite de son récit! Et ainsi passent les nuits: dix, cent, mille... jusqu'à ce que, petit à petit, la jalousie du roi laisse la place au pardon et à la paix.
Une suite de contes enchâssés les uns dans les autres qui nous tiennent en haleine comme le roi Shahryar. Pourtant maintes fois traduites et adaptées, ces petites merveilles de poésie et de sagesse persanes nous apparaissent ici comme nouvelles grâce au style fluide de l'auteur, au vocabulaire recherché et au ton tantôt réaliste, tantôt poétique, qui ne nous laisse jamais indifférent.
A savourer et à faire partager par petites touches, comme un dessert oriental, dès 11 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Julitlesmots
  28 novembre 2016
Chaque jour, le roi Shahryar épouse une nouvelle femme.
Chaque soir, il s'endort dans ses bras.
Chaque matin, il l'exécute.
À l'aube, viendra le tour de Shéhérazade,
A moins qu'elle ne parvienne à arracher un sursis à son bourreau.
Plus besoin de présenter les Mille et une nuits, chef-d'oeuvre de tous les temps, mais Jacques Cassabois, nous présente une version remise au goût du jour, qui s'adresse aux plus jeunes à partir de 9 ans.
En moins de 300 pages, l'auteur, dresse les grands contes des Mille et une nuits comme le pêcheur et le démon, Ali Baba, quarante voleurs et une servante, Les trois calenders, Les Cinq dames de Bagdad. L'histoire de Shahryar et Shéhérazade font quelques apparitions dans le récit, pour nous faire comprendre comment la belle Shéhérazade tente de toucher son mari et le faire revenir sur sa décision.
J'ai été emballée par cette version qui rend accessible aux plus jeunes un chef d'oeuvre de la culture persane, grâce à une écriture accessible.
A découvrir et faire découvrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
504PMF
  14 octobre 2020
Suite à l'adultère de sa femme, le roi de Perse, Shahryar ne fait plus confiance aux femmes. Il va se venger sur toutes les femmes qu'il croisera. Chaque nuit, il épousera une nouvelle femme... avant de la faire tuer au matin. Seule une femme va échapper à la folie meurtrière de Shahryar. Cette femme, c'est Shéhérazade. Durant la nuit, elle va commencer à narrer une histoire à son époux d'un soir. Ce dernier, tellement captivé par le récit, va vouloir continuellement savoir la suite de l'histoire. Une histoire qui sauvera Shéhérazade durant mille et une nuits.
Pour être honnête, je pensais que Shéhérazade et Shahryar seraient un petit peu plus sur le devant de la scène. Mais à part une ou deux pages par ci par là, on ne parle quasiment pas d'eux. C'est vraiment dommage. J'aurais adoré découvrir intimement la belle princesse persanne et son sultan... Mais la majeure partie du livre est consacrée aux récits de la belle.
D'ailleurs, en parlant des récits, faites attention à ne pas vous perdre dans leurs profondeurs. Les milles et une nuits est un concentré de mises en abyme. C'est-à-dire que Shéhérazade raconte une histoire et qu'à l'intérieur de cette histoire, se trouve un autre personnage qui va lui aussi se dresser en conteur et qui va démarrer une narration. Expliqué comme cela, ça semble compliqué ; mais je vous rassure, si vous êtes un lecteur un minimum attentif, l'histoire se déroule facilement devant vous.
Pour les rares personnes qui ne le savent pas, sachez que c'est à l'intérieur des Mille et une nuits qu'à prit vie le célèbre conte d'Ali Baba et les quarante voleurs. Bien évidemment, ce n'est pas le seul conte présent dans le livre. D'autres, méconnus mais tout aussi superbes y sont présents. J'ai été particulièrement touchée par celui du Portefaix et des trois dames. Quels secrets cachent ces trois mystérieuses femmes, qui, chaque nuit, battent à mort deux chiennes noires ? Un secret émouvant, je vous l'assure.
Mêlant magie et merveilleux, les histoires de Shéhérazade vous feront voyager à travers le temps et l'espace. Catapultés dans des civilisations inconnues, aux côtés de personnages prodigieux, vous vivrez des moments uniques. Joliment écrit ! Sympathique à découvrir. Un classique des contes persans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Takalirsa
  08 août 2017
A l'image de Shéhérazade à qui il prête ses mots, Jacques Cassabois est un merveilleux conteur. Son écriture est si vivante, les dialogues si épicés, que l'on savoure chacune des histoires de ce fabuleux univers oriental, y compris lorsqu'on la connaît déjà ! Et on imagine aussi très bien ces contes lus à voix haute.

Dans cette douzaine de récits souvent enchâssés, aux nombreux rebondissements et péripéties, il est essentiellement question des "petits et grands travers de l'humanité" : jalousie et envie, ruse et tromperie, curiosité et cupidité... L'image de la femme y est particulièrement malmenée : en général infidèle et volage, celle-ci se révèle aussi menteuse et calculatrice. Seule Morgiane, la servante dans Ali Baba, affiche la fraîcheur de ses belles qualités au milieu de ce tourbillon d'épreuves et de tourments, de "parties libertines" et de têtes tranchées. Heureusement le texte ne manque pas d'humour ("Dans ses larmes, elle voyait flotter les dinars, les diamants, les colliers... Cela la consolait énormément.") et le mérite est au final récompensé.

Entre deux séries de contes, de courts intermèdes reviennent à Shahryar, le sultan haï dont l'attitude a été judicieusement explicitée dans l'introduction. Celui-ci, subjugué (comme le lecteur !) par les histoires de Shéhérazade, entreprend une lente métamorphose, reprenant progressivement goût à la vie et sa légèreté ("Quand avait-il souri pour la dernière fois ?"). Les récits de Shéhérazade, qui font parfois écho au propre vécu du roi, ont pour but de l'encourager à la réflexion afin "qu'il oublie sa haine". Shéhérazade, c'est "la douceur qui guérit", la tendresse qui accompagne sur "le long chemin du pardon". Ainsi, "un être nouveau se dégageait peu à peu de l'ancien", jusqu'à ce que Shahryar, enfin apaisé, trouve la paix intérieure.
Lien : https://www.takalirsa.fr/les..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
TakalirsaTakalirsa   08 août 2017
Je crois que, dans nos vies, même les pires événements ont un sens. Ils nous aident à nous transformer, par la force des choses.
Commenter  J’apprécie          170
AnalireAnalire   02 septembre 2016
A quoi bon mes richesses ? Qui ne possède l'amour ne possède rien !
Commenter  J’apprécie          320

Videos de Jacques Cassabois (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Cassabois
Evariste Galois fait partie de ces êtres qui ne s'apprivoisent pas. Mathématicien de génie, provocateur irrésistible, républicain militant, il a traversé le début du XIXe siècle telle une comète. Flamboyant, éphémère. Mort à vingt ans pour une querelle de pacotille, il aura malgré tout eu le temps de d'être arrêté deux fois, jugé, incarcéré en prison pour crime politique, et, bien sûr, de marquer l'histoire des mathématiques. Evariste a mené, à cent à l'heure, une vie digne d'un roman. Jacques Cassabois nous livre ici le récit de ses dernières années, dont il nous lit le premier chapitre.
autres livres classés : sultanVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le chevalier Tristan de Jacques Cassabois

Quels sont les parents du jeune Tristan?

Arthur et Guenièvre
Marc et Iseult
Rivalin et Blanchefleur
Pendragon et Ygerne

30 questions
220 lecteurs ont répondu
Thème : Le chevalier Tristan de Jacques CassaboisCréer un quiz sur ce livre