AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782263072048
320 pages
Solar (10/03/2016)
4.83/5   3 notes
Résumé :
Savez-vous quel est l'endroit sur terre où la densité d'êtres vivants est le plus élevée ? Inutile d'aller chercher bien loin, la réponse est en nous, dans notre intestin ! 100 000 milliards de bactéries, près de 1,5 kg de microbes, peuplent notre tube digestif pour notre plus grand bien !
Ce microbiote intestinal nous envahit dès le premier instant de notre vie. C'est un univers intérieur avec lequel nous vivons en parfaite symbiose, qui nous aide a mieux di... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
ibon
  23 mai 2021
Un peu de sciences servi sur un plateau par une paire de vulgarisateurs, hors pair.
Ici pas d'astrologie mais du vivant. Pas de cartomancie , de la science! Façon inclinaison de la Terre avec le Soleil qui fixent durées des journées et des saisons. Informations de l'ampleur de l'influence de la Lune sur la vaste étendue d'eau terrestre générant les marées.
Pas d'infiniment grand, du petit, très petit, en effet. Puisque cet ouvrage traite de l'importance des bactéries.
Celles de notre corps, logées dans les intestins bien au chaud, individuellement inutiles, mais terriblement efficaces en nombres.
Elles sont à peu près 100 000 milliards. Ce qui nous fait 1,5kg par personne.
Si bien que cet ensemble pourrait être considéré comme un organe appelé le microbiote.
Son rôle, sous estimé il y a peu, prendrait une telle influence que l'on le considérerait comme un deuxième cerveau.
Il le complèterait sur bien des plans, déjà en nombre d'entités le constituant mais aussi dans son rôle de coordonnateur de ... nos humeurs.
Tout vient de là.
Au moment de sa naissance, le nouveau né n'acquiert pas les mêmes défenses selon le mode de "sortie".
La césarienne appauvrit le microbiote du nourrisson et donc la protection contre les maladies pour le nouveau né.
La naissance par voie naturelle permet des échanges entre individus qui favorisent les défenses immunitaires du nourrisson.
Ce que l'on mange détermine le bon fonctionnement de ce microbiote.
Une nouvelle charge contre les produits industriels, avec édulcorants, avec conservateurs, avec plastique, avec ..... Ce sont des menaces dont on n'a pas encore mesuré l'ampleur faute d'études (en 2016).
Sans oublier les antibiotiques, qui soignent certainement, mais dont les effets secondaires agressent cette inestimable flore intestinale. Leurs usages doivent être raisonnés. Les élevages avec antibiotiques sont interdits depuis 2010 mais leurs présences perdurent.
Ce livre apporte beaucoup d'espoir pour celles et ceux qui auraient de graves maladies des intestins.
Au moment où les Martiens sont visités, bactérie is back.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          313

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
musaraneusmusaraneus   08 juin 2016
Prenez un gros rat et faites lui une intervention chirurgicale pour qu'il maigrisse. L'intervention fonctionne parfaitement, votre rat maigrit. Si vous examinez son microbiote, vous constatez qu'il se modifie avec la perte de poids. Maintenant vous prenez ce microbiote obtenu après amaigrissement et vous le transférez à un autre gros rat. Vous ne changez en rien l'alimentation de ce gros rat. L'inimaginable se produit alors : votre gros rat receveur va maigrir alors qu'il continue de se nourrir normalement et qu'il n'aura pas été opéré !
Vous avez réussi à lui transmettre l'effet de l'intervention chirurgicale par simple greffe des bactéries.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
XynthiaXynthia   11 août 2016
Après l'accouchement, l'alimentation et le contact avec les proches joueront un rôle majeur dans la colonisation par des bactéries du tube digestif de l'enfant. Pendant cette période, un traitement antibiotique peut entraîner des effets indésirables qui ne se révéleront peut-être que des années, voire des dizaines d'années, plus tard. L'enfant qui naît aujourd'hui a une espérance de vie qui dépasse 80 ans, et son capital santé doit être préservé. Introduire des antibiotiques n'est pas anodin, en particulier si l'enfant est tout jeune.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
XynthiaXynthia   11 août 2016
Certaines personnes ont tellement de difficultés à maigrir qu'elles sont obligées d'avoir recours à la chirurgie bariatrique. Ce type d'intervention, très efficace mais réservé à certaines indications, a un effet mécanique : une diminution de la taille de l'estomac fait prendre de plus petits repas et un court-circuit digestif permet de limiter le temps de contact entre les aliments et la paroi de l'intestin, et par conséquent de restreindre l'absorption des aliments. Çà, c'est ce qu'on pensait avant d'étudier plus avant le microbiote.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
XynthiaXynthia   11 août 2016
L'intestin, notre deuxième cerveau... voire notre premier ! En fait, la véritable question n'est pas de savoir qui est le premier ou le second ! Il s'agit de comprendre les connexions étroites qui existent entre ces deux organes : comment le tube digestif discute avec le cerveau et quels sont les rôles des bactéries dans cette discussion.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Anne-Marie Cassard (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne-Marie Cassard
Causerie Scientifique - 38ème édition du Livre sur la place LES BACTÉRIES, DES AMIES QUI VOUS VEULENT DU BIEN LE BONHEUR EST DANS L'INTESTIN
Avec Anne-Marie Cassard et Gabriel Perlemuter, médecins-chercheurs, auteurs Des bactéries des amies qui vous veulent du bien (Solar) Savez-vous que 100 000 milliards de bactéries peuplent notre tube digestif ? Et cela, pour notre plus grand bien ! Le ventre, cette partie du corps longtemps mal aimée, possède également son propre cerveau. Il est essentiel de préserver tout ce petit monde qui exerce une influence phénoménale sur notre santé. Oui, le bonheur est dans l’intestin !
+ Lire la suite
autres livres classés : BactériesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Anne-Marie Cassard (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
234 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre