AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2092541994
Éditeur : Nathan (12/06/2014)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 452 notes)
Résumé :
Cinq soeurs craquantes, cinq histoires à croquer ! Enfin le tome consacré à la plus rebelle et mystérieuse de la fratrie : Honey !
Honey, 15 ans, est l’aînée des sœurs Tanberry. Lunatique, égoïste, souvent triste, elle adore les drames, mais elle sait aussi se montrer charmante et douce. Vivant très mal la séparation de ses parents et la nouvelle relation de sa mère, Honey est allée rejoindre son père qui habite désormais en Australie. Là, elle découvre que l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (129) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  17 avril 2014
Des cinq filles au chocolat, c'est Honey qui m'intéressait le plus tellement elle semble en colère contre la vie elle-même. le départ de son père et la nouvelle famille recomposée que lui impose sa mère déséquilibre son existence et l'amène dans les tomes précédents à tester les limites. C'est donc avec beaucoup de plaisir et de fébrilité que j'attendais ce tome, et il ne m'a pas déçu !
Honey s'en va rejoindre son père en Australie. Elle espère avoir ainsi une seconde chance après ses dernières frasques en Angleterre. Mais si le changement est au rendez vous avec une nouvelle école et de nouveaux amis, l'ombre de son passé plane toujours. Si elle a décidé d'éviter les excès et les sorties, c'est par le biais d'internet et des réseaux sociaux que des photos d'avant vont faire de sa vie un enfer... Qui est responsable de cet harcélement ? Et surtout comment en sortir ?
Encore un très bon tome des filles au chocolat qui mêle plaisir de la lecture et thèmes d'actualités. Si Honey est plutôt un anti-héros dans les premiers livres, elle fait ici preuve de courage et de bravoure pour reconstruire sa vie. le sujet du harcélement est en plus bien amené et traité.
Une série plus que jamais indispensable !

Lien : http://cdilumiere.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          511
claireo
  17 mars 2017
Un cinquième tome très sympathique. Il vaut mieux avoir lu les précédents, mais il peut aussi très bien se lire seul. Honey vit maintenant en Australie auprès de son père, mais ses rêves vont être déçus... On y parle comme toujours de famille, de relations complexes, d'amour, mais aussi de harcèlement par internet et de désillusions.
Commenter  J’apprécie          370
Lire-une-passion
  01 novembre 2015
RISQUES DE SPOILER DES TOMES PRECEDENTS !!
Je vous avoue que j'avais quelques a priori à lire cette suite, car nous suivons Honey, la cinquième soeur et la moins attachante et gentille. Je ne savais pas trop ce que j'allais découvrir, mais comme j'aime beaucoup cette série, j'étais quand même curieuse de la voir de son point de vue à elle. Et j'ai été agréablement surprise ! Finalement, cette lecture arrive au même niveau que les précédentes et je l'ai lu aussi vite que les autres.
Honey est la plus âgée des filles au chocolat. Elle devrait être aussi la plus sage, la plus logique et la plus sensée, mais elle est tout le contraire : rebelle et parfois méchante. Son caractère est vite expliqué par le départ inopiné de son père en Australie et le divorce qui en a découlé. Certes, ce n'est pas une excuse, mais elle souffre terriblement de cet abandon et en veut à sa mère et ses soeurs. Alors, quand Cherry et son père viennent s'installer chez elle, son mauvais caractère s'amplifie et elle devient vite insupportable. Dans les précédents romans, nous avons eu un résumé des mésaventures qu'elle fait vivre à ses proches. Pour repartir du bon pied, elle décide d'aller s'installer chez son père, en Australie. Là-bas, elle espère pouvoir revenir sur de bonnes bases et redevenir ce qu'elle était avant tous ces événements.
Contre toute attente, j'ai beaucoup aimé cette suite. On découvre Honey sous un nouveau jour et on sait enfin tout ce qu'elle pense. Au-delà de son côté méchant et capricieux, c'est une jeune fille qui souffre de sa condition. L'abandon de son père a été un tel coup de massue, qu'elle a perdu confiance en elle et qu'elle est tombée du mauvais côté. Durant son séjour chez lui, elle se redécouvre comme elle était avant, se crée des liens avec de nouveaux amis et voit qu'être gentille peut apporter bien plus. Mais le destin est toujours caché dans un coin d'une pièce et aime ramener le passé lorsqu'il n'est pas invité. Honey va encore devoir se mettre face à ce qu'elle a vécu plus tôt, et cela pourrait avoir des conséquences assez difficiles à vivre.
Comme d'habitude, l'auteure, à travers son roman, nous glisse un sujet épineux pour les jeunes : le regard de soi, les conséquences que peuvent avoir certains actes et jusqu'où cela peut mener. Sans pour autant que ces sujets deviennent lourds, elle met un point d'honneur à faire comprendre aux plus jeunes que la réflexion est quelque chose d'important avant les actes. Qu'une fois ceux-ci commencés, les retours en arrière deviennent impossibles. Encore une fois, j'ai beaucoup aimé le fait qu'elle emmène ça tranquillement, sans que ce soit trop lourd à la lecture. Sa plume permet cette légèreté sur un sujet qui l'est beaucoup moins, et permet donc un certain équilibre.
Éloignée de ses soeurs et de sa mère, Honey se remet beaucoup en question et se rend compte qu'elle leur a fait beaucoup de mal. Même si elle essaye d'arranger les choses, quelqu'un essaye une nouvelle fois de la décrédibiliser. C'est assez difficile de vous faire un résumé sans vous parler de l'intrigue principale, parce qu'elle mériterait d'être mise en avant, car ce sujet est très dur psychologiquement à supporter pour ses « victimes ». Mais ce serait dommage de vous la dévoiler quand même, parce qu'il faut la découvrir peu à peu pour se rendre compte que les gestes et les paroles qu'on peut avoir peuvent avoir des points négatifs sur le futur.
Concernant les personnages secondaires, j'ai détesté (mais vraiment) son père. Imbu de lui-même, friqué, il est le stéréotypes des riches qui ne pensent qu'à leur petite personne et qui, sans se rendre compte, peuvent avoir des comportements blessants envers leurs proches. Quant à Emma, elle est un peu le tampon entre le père et la fille. Même si on sait dès le début qui elle est et comment elle est entrée dans la vie du père de Honey, on ne peut pas s'empêcher de s'attacher à elle. Ash est en quelque sorte le garçon qui va la réconcilier avec eux. Il est à l'écoute, serviable, gentil et patient. Quant à ses deux nouvelles amies, j'ai beaucoup aimé leur caractère et aussi leur innocence. Elles lui permettra de voir que de bonnes choses l'attendent si elle prend les bonnes décisions.
En résumé, un tome 5 centré sur Honey qui m'a agréablement surprise. Avoir un tome de son point de vue était une excellente idée. Ainsi, on nous permet de mieux la connaître et même de s'attacher beaucoup à elle. Elle est touchante, blessée mais elle a vraiment un bon fond. Son voyage en Australie va vraiment la changer et elle se remet beaucoup en question. Et je dois avouer que la fin de ce tome est assez intrigante (pour ne pas dire complètement) pour lire la suite dans la foulée !
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Aveline
  21 mai 2014
Je n'ai lu que Coeur cerise. Ainsi, vous comprenez ma réticence à lire directement le dernier tome (normalement, car je sens venir un sixième tome. Un garçon en chocolat, pour changer?) mais heureusement, chacun des livres de la saga peur se lire indépendamment les uns des autres. Quelques références à ce qui a pu se passer avant sont à noter mais rien de gênant.
Nous suivons donc Honey.
Ma lecture de Coeur cerise remonte à loin mais je me rappelais qu'Honey était une peste qui ne supportait pas que sa mère refasse sa vie. Ca a suffi pour que le contexte de ce tome ne me perde pas.
Honey vient de déménager en Australie pour retrouver son père et retrouver un sens à sa vie. Apparemment, elle a complètement disjoncté dans les tomes précédents et donc, elle a besoin de changer d'air et de se reconstruire.
C'est là que ça devient intéressant car voyez-vous, le fait d'être plongé dans les pensées de Honey nous la rend sympathique et on oublie carrément l'antipathie qu'on ressentait pour elle avant. On se rend compte que malgré le fait qu'elle soit la plus âgée des soeurs Tanberry, elle est aussi la plus vulnérable et celle qui a le plus souffert du divorce de ses parents, rejetant sa colère sur son entourage sans s'en rendre compte. Or, du fait de sa place dans la fratrie, sa fierté lui dicte de se montrer forte et elle en souffre.
En arrivant en Australie, Honey se retrouve donc seule. Loin de sa mère et de ses soeurs. Dans un pays inconnu. Avec un père qui a reconstruit sa vie et qui ne lui accorde pas beaucoup d'attention.
On ne peut pas s'empêcher de compatir car finalement, Honey est seulement en quête d'amour de la part de son père. On réalise qu'elle a beau avoir déjà quinze ans, au final, elle est encore la petite fille que son père a désertée et qui a énormément d'affection à donner et à recevoir.
Hormis ce cadre familial, Honey nous fait partager sa nouvelle vie avec son entrée au lycée où elle se fait d'emblée remarquer à cause de sa tenue réglementaire. Peinant dans ses cours, Honey est confrontée pour la première fois à ses problèmes et prend enfin le temps de réfléchir sur elle-même et sur sa vie d'avant. Elle ne peut plus fuir. Elle a déjà traversé la moitié de la terre pour ça donc au lieu de s'appesantir, elle va retrousser ses manches et sans s'en rendre compte, mûrir.
Cathy Cassidy m'a scotchée avec Coeur vanille. Je trouve que c'est un tome beaucoup moins jeune que Coeur cerise (vous m'excuserez de comparer ces deux tomes mais je ne peux pas parler des autres vu que je ne les ai pas encore lus) mais surtout, il y a énormément de matière à réflexion.
Premièrement et ce qui est le plus évident: la famille. L'auteure nous montre que même malgré la distance, les liens du coeur durent et sont même plus forts que ceux du sang. Que même si quelquefois, notre famille nous déçoit, elle reste tout de même notre famille et qu'il faut savoir se construire indépendamment d'elle.
Ensuite, elle se sert du départ de Honey en Australie pour aborder le thème des cybercommunications. En effet, Honey fait l'expérience d'un harcèlement virtuel, qui se fait par l'intermédiaire d'Internet et la spirale dans laquelle Honey s'enferme suite à ce qu'elle subit est tellement bien écrit, bien amené que pas une seconde, on ne voit quoi que ce soit venir. On se retrouve comme elle. Captif d'une toile et impuissant.
Parallèlement, même si j'ai pu secouer la tête en me faisant la réflexion qu'écrire un journal intime sur un réseau comme Facebook était un acte inconscient pour toutes les raisons liées à la vie privée qu'on peut invoquer, comment en tenir rigueur à Honey alors qu'elle n'a que quinze ans et qu'elle n'a aucune conscience de ce qu'elle risque? Maintenant, à l'ère du tout-numérique, les blogs journaux intimes se développent à une vitesse exponentielle et l'extimité est une réalité surtout depuis que Facebook et consorts existent.
Donc, oui, Honey fait une belle bourde en se livrant de la sorte sur Internet mais elle nous sert de leçon. Ce qui est privé doit le rester. Si vous ne voulez pas que des photos compromettantes apparaissent sur le net, évitez tout simplement d'en faire ou évitez au moins de les charger sur un réseau. Vous ne savez jamais à qui vous confiez votre confiance au final.
Enfin, l'auteure instaure une complexité certaine pour ses personnages et son histoire. Ils sont beaucoup moins lisses qu'au début. Tout n'est pas blanc ou noir. Honey évolue mais en plus, les personnages autour d'elle sont intéressants, surtout son père et Emma. Ils n'apparaissent pas beaucoup mais j'ai trouvé que leur intrigue était profondément réaliste. Triste mais réaliste.
Dernier point, Cathy Cassidy conclut cette saga sur une ouverture qui s'imbrique parfaitement dans l'histoire et qui me rend très curieuse s'il y a un tome supplémentaire. Ou au moins une nouvelle? Comme vous le devinez certainement, si ça sort, je n'hésiterai pas!
En conclusion, j'ai vraiment beaucoup aimé Coeur vanille et il m'a rendue très curieuse de lire celui de Summer (je crois. Je ne sais plus si c'est elle qui a son problème ou une des autres).
Les plus jeunes comme les plus vieux apprécieront ce volume à coup sûr!
Lien : http://lesentierdesmots.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
regina_falange
  21 avril 2014
Encore un excellent tome pour cette fabuleuse saga. Comme toujours avec une plume fraîche, Cathy Cassidy aborde des thèmes univers: L'adolescence, les conflits familiaux, le divorce, l'intégration, l'amitié et l'amour. Et c'est avec des situations simples qu'elle parvient à faire passer des messages forts.
Une nouvelle couverture lumineuse et gourmande, qui fait penser aux vacances et au bien être. Mais ce 5eme tome, mettant en avant l'aînée de la famille est loin d'être si doux. En effet, nous connaissons Honey, nous avons aperçu aux fils des tomes cette jeune fille perdue, en colère, qui attire les problèmes autant qu'elle les crée. Ce n'était pas mon personnage préféré mais pourtant cette cassure en elle, m'a toujours beaucoup touché, et derrière ses airs de fille rebelle et égoïste, se cache une adolescente brisée, qui cherche l'amour et la reconnaissance de ses proches, autant que la maîtrise de la confiance en soi. C'est dans ce but, qu'elle part vivre chez son père en Australie.
Alors que les débuts paraissent tout rose, de nouveau la princesse de son papa, du soleil, de nouvelles amies, un petit béguin, les soucis ne manquent pas de la rattraper.
Un nouveau problème de société est traité ici: les dangers d'internet. Les réseaux sociaux sont d'abord très présents pour garder le contact avec ses soeurs et sa mère, les échanges nous offrent des scènes superbes, qui émeuvent et font sourire en même temps. J'avais peur que le lien les unissant ne soit plus autant présent, j'ai vite été rassurée puisque qu'au contraire la distante leur a permis de se rapprocher. Mais voilà qu'Honey est victime de piratage, là faisant tomber dans une spirale infernale. Encore une fois le sujet est maîtrisé à la perfection, la honte, le repli, les doutes, la peur, tout est là.
Parallèlement à ça, on peut voir la jeune fille faire de gros efforts, pour ne plus décevoir, pour se trouver une place, je l'ai trouvé très courageuse. Bien entourée, par certains amis que j'ai prit plaisir à rencontrer, on s'apercevra vite, que le père nul et égoïste qu'il nous avait été présenté par les autres soeurs jusqu'à là, s'avère être la stricte vérité et Honey va devoir accepter le passé pour comprendre son présent. Une dure façon de grandir mais un beau pas en avant.
Les révélations familiales faites reflètent malheureusement un contexte que l'on retrouve assez souvent, c'est triste mais la fin est porteuse d'un espoir nouveau, et j'espère d'une suite !
Petit bonus, ma douceur à moi dans ce tome, c'est la découverte d'un nouveau talent artistique: danse, musique, cuisine, décoration, stylisme, on avait juste là pu voir chaque membre de cette petite tribu être doué pour une activité créative, j'ai aimé apprendre celle d'Honey: le dessin. Des crayons, des pastels, elle a maintenant les instruments pour peindre son futur en couleur...
Lien : http://regina-falange.skyroc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150

critiques presse (1)
Ricochet   24 octobre 2014
Cette série de livres - très faciles à lire et au premier abord un peu simples – s’intéresse à pas mal de thématiques plus ou moins graves inhérentes à l'adolescence : de l'anorexie aux mauvaises rencontres sur internet, des envies que l'on ne peut pas toujours satisfaire aux obligations que l'on ne peut plus éviter d'une pirouette.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
mikawinchmikawinch   06 octobre 2019
Ça ne regardait que nous deux. Greg est loin d’être parfait, mais il vous aime. Plus
que n’importe qui. Ne l’oublie jamais.
Commenter  J’apprécie          00
mikawinchmikawinch   06 octobre 2019
C’est marrant, parce que moi aussi. Finalement, on se ressemble pas mal, Emma et moi !
Commenter  J’apprécie          02
KeyraKeyra   31 août 2014
"Chère Honey,
Quand tu liras ce message, tu seras sans doute en salle d'embarquement ou déjà dans l'avion pour l'Australie. Il y a certaine chose que je n'ai pas pu te dire de vive voix, parce que j'avais peur de me mettre à pleurer ou qu'on se dispute.Alors voilà :
A. Tu as beau être la grande sœur la plus insupportable du monde, tu vas me manquer.
B. Même si tu ne pars pas pour toujours, je crois que tu fais une GROSSE erreur.
C. C'était déjà assez dur d'avoir un père à l'autre bout du monde; je me serais bien passée de perdre une sœur.
D. Ça ne sera plus pareil sans toi à la maison. Ce sera sûrement plus calme, mais je m'en fiche, je ne voulais pas que tu partes.
Bisous,
Coco, ta sœur préférée"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
orbeorbe   17 avril 2014
Je croyais pouvoir me débrouiller seule, régler ça avant que ça dégénère. Je craignais que personne ne me croie. J'ai essayé d'en parler à papa, mais il était fatigué, et je me suis mal exprimée, alors il ne m'a pas écouté. J'ai peur, Skye. Vraiment peur.
- Tu n'y est vraiment pour rien ?
- Bien sûr que non !
Commenter  J’apprécie          240
DocBirdDocBird   01 mars 2015
Ce n’est pas la première fois que je fuis les difficultés au lieu de les affronter. Parfois, c’est libérateur, mais aujourd’hui ça ne me laisse qu’un arrière-goût de défaite.

Il est temps de rompre ce cercle vicieux, de changer d’approche et d’entamer une nouvelle histoire. Je n’ai plus besoin de masque ; désormais, je veux m’assumer telle que je suis vraiment.

Je ne suis plus en quête de perfection. Ce que je veux, c’est la réalité, car entre les difficultés, les douleurs et les déceptions se cachent des moments de pur bonheur qui à eux seuls valent la peine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Cathy Cassidy (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cathy Cassidy
A l'occasion de la 11ème édition du salon international du livre en format livre de poche Saint-Maur En Poche, la journaliste Mélanie Morin recevait sur la scène de la Griffe Noire les auteurs anglais pour nous parler de la littérature jeunesse anglaise...
Le bureau des coeurs trouvés - Lexie Melody - Dès 10 ans (1) de Cathy Cassidy et Lila Poppins aux éditions Nathan https://www.lagriffenoire.com/127010-romans-pour-enfants-le-bureau-des-coeurs-trouves---tome-1-lexie-melody.html
Charlie se change en poulet (01) de Sam Copeland, Sarah Horne aux éditions R Jeunesse https://www.lagriffenoire.com/140521-romans-pour-enfants-charlie-se-change-en-poulet---tome-1---vol01.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : cyber-harcèlementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Coeur Vanille

Où part Honey au début du livre?

En Angleterre
En France
Au Etats-Unis
En Australie

5 questions
84 lecteurs ont répondu
Thème : Les filles au chocolat, Tome 5 : Coeur Vanille de Cathy CassidyCréer un quiz sur ce livre
.. ..