AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Chroniques d'un autre monde tome 1 sur 2
EAN : 9782747077255
720 pages
Bayard Jeunesse (20/06/2018)
3.67/5   24 notes
Résumé :
En représailles à l'action néfaste des hommes sur la Terre, le soleil a détruit les villes où règne désormais un peuple agonisant. Pour tenter de survivre, deux tribus ennemies se sont réfugiées dans la forêt.
Les Compagnons, guidés par leur chef, le Prêtre du Soleil, ont élu domicile dans les arbres pour échapper aux créatures qui grouillent au sol.
Les Marcheurs de la Terre se sont installés dans des tanières qui les protègent des prédateurs et parfo... >Voir plus
Que lire après Chroniques d'un autre monde, tome 1 : Les marcheurs de la terreVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,67

sur 24 notes
5
3 avis
4
3 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
2 avis
Après un début difficile ( de 200 pages environ), j'ai complètement accroché à cette série, si différente du reste de l'oeuvre que P.C Cast a construite avec sa fille en co- auteure...
Ce roman est plus âpre, moins facile, plus sombre et surtout moins orienté vers les ados.
Nous rentrons pour 697 pages (!), dans un monde apocalyptique , un monde de survie , sans que jamais, il ne soit fait mention du monde que nous connaissons tous... Ici, trois peuples ( d'autres seront peut- être explorés après...) , ceux des "Marcheurs de la Terre " ( appelés aussi "Creuseurs") parce qu'ils savent cultiver, récolter... Ils vivent dans la forêt, protégés par leur " Femme-Lune" qui empêchent les hommes de céder à " la Fièvre Nocturne", grâce à une cérémonie de purification. Mari vit dans une tanière, dont l'emplacement est inconnu du reste de la tribu, car sa mère est Femme lune.
Nick , lui est un Compagnon, son peuple vit dans une cité perchée dans les arbres, pour échapper aux insectes qui rôdent la nuit. Ils ont réduit certains Creuseurs en esclavage , car ils ne peuvent cultiver la terre, à cause d'une maladie mortelle, pour eux, la "rouille".
Et le troisième peuple, le plus inquiétant, celui des " Voleurs de peau", qui terrorisent tout le monde...
Une série, donc , très sombre, qui grouille de dangers, avec des personnages qui se cachent, des secrets de famille, des personnages très différents même à l'intérieur du même clan, des attaques qui peuvent arriver à l'intérieur même de sa "tribu".
La nuit est très présente, ainsi que la nature ( ses plantes piquantes, qui éloignent les prédateurs, celles qui guérissent, celles qui nourrissent...), et les animaux , avec les "canins" ( chez les Compagnons ), qui n'ont qu'un maître, un seul, qu'ils choisissent pour la vie.
C'est une série qui explore la différence, le racisme, l'acceptation, l'entraide entre les communautés, l'amitié . Et au final , les ados finiront par devoir se débrouiller sans les adultes...
Alors , si vous rêvez d'un autre monde... ces Chroniques sont pour vous !
697 pages qui s'avalent toutes seules...

Challenge Pavés 2020
Mauvais Genres
Plumes féminines
Multi-défis
Commenter  J’apprécie          513
L'auteure, P.C. Cast, n'est plus à présenter après sa saga La maison de la nuit chez PKJ, co-écrit avec sa fille. J'étais vraiment curieuse de découvrir un autre univers que celui-ci et surtout de savoir si après tant d'année, j'allais toujours adhérer au style de l'auteure.

Cette belle brique de plus de 700 pages, amorce le début d'une histoire totalement dingue et vraiment passionnante. Nous suivons deux camps, ennemis depuis toujours. Les Compagnons d'un côté et Les marcheurs de la Terre de l'autre. Si chacun vivait de son côté jusqu'à maintenant, la fuite d'un petit canin pourrait bien changer la donne et semer la zizanie dans cette fausse tranquillité. Très vite, les choses vont déraper.

Je vous l'avoue, en commençant ma lecture, j'ai mis facilement cent cinquante pages à me mettre véritablement dans l'histoire. Il faut dire que l'univers présenté est complexe et vraiment dense. On fait la connaissance des deux clans, de leur membres et de leur particularité. Mais ce n'est pas tout.

A vrai dire, j'ai été assez surprise de découvrir que ce premier tome abordait des thématiques actuelles comme la discrimination, le racisme et surtout l'esclavagisme. Au démarrage, j'ai été assez dérouté de découvrir à quel point les Compagnons avaient une basse estime des Marcheurs de la Terre aussi surnommés, les Creuseuses. Concrètement, pour eux, ce sont des êtres inutiles sauf pour les tâches ingrates, considérés comme des animaux et vraiment rabaissés sans cesse. Bien sur, cette vision des choses est faite de sorte à ce qu'elle colle au contexte de l'histoire et évoluera au fil des pages. Mais j'avoue qu'il est difficile d'avoir de la sympathie pour eux dans ces premiers chapitres.

Au coeur de ce premier tome des Chroniques d'un autre monde, Nik, le fils du chef des Compagnons et Mari, la fille de la Femme lune de marcheurs de la Terre. Chacun d'eux à des responsabilités, des secrets et surtout un jeu à jouer dans cette histoire.

Ma difficulté à me mettre véritablement dans l'histoire réside aussi dans le fait que nos personnages principaux qui pourront tout changer, ne se rencontrent que bien plus tard dans le récit. Sans doute lié au fait du développement voulu de l'univers par l'auteure.

Ce que j'ai particulièrement aimé dans les Chroniques d'un autre monde, c'est vraiment cet univers si riche. chaque clan à sa façon de fonctionner, ses règles et surtout ses secrets. J'ai notamment aimé la place que prennent les chiens ou canins, dans leur mode de vie et l'importance qu'ils ont. du côté de marcheurs de la Terre, la particularité De Mari et surtout le statut de Femme Lune se révèle vraiment intéressant et surprenant.

Une fois la première moitié de ce premier tome introductif, les révélations ne tardent pas et les rebondissements non plus. J'ai été surprise par la tournure des événements et ai pris plaisir à suivre les aventures de nos deux jeunes héros. La fin quant à elle, annonce clairement une suite tout simplement explosive. En tournant la dernière page, je me suis demandée comment les choses allaient tourner pour eux.

En conclusion, ce premier tome des Chroniques d'un autre monde est principalement centré sur l'explication de l'univers et un peu lent à démarrer mais a su me captiver par la suite. J'ai hâte de découvrir la suite !
Lien : https://my-bo0ks.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          30
Un début un peu difficile…

On suit différents clans qui ont survécu à une catastrophe naturelle ? Chimique ? Pour le coup, la seule explication qu'on ait, c'est l'histoire d'un clan et elle est en relation avec leur croyance. J'ai mes petites idées plus "terre à terre" mais je verrais dans les prochains tomes si c'est expliquer. En tout cas ce début de tome 1 fut difficile pour moi. Premièrement, le résumer nous parle de 2 clans, et lorsque dans juste après la présentation du clan de Marie on a Oeil noir, je pensais que c'était le 2eme clan du résumé puis finalement non parce que juste après, le clan de Nick était présenté. Surtout le coup mon cerveau c'était un peu éteint mais très je me suis remise sur les railles. Et deuxièmement, la mise en place était plutôt longue. Je pense que mon attente a été que Marie et Nick se voient enfin. J'ai dû attendre (environ) la page 400 pour que ça se produise. À partir de là tout s'est accéléré, à mon plus grand bonheur. Cette accélération et la fin ont fait rattraper des points à cette dystopie.

Ce que je peux pas retirer, c'est que les pages se tournent vite. L'écriture est fluide et légère malgré toutes les informations descriptives des clans et de leurs coutumes/croyances.

Au niveau du personnage de Marie ça été un peu compliqué de fois. Je ne comprenais pas forcément certaines décisions. Sinon globalement j'ai accrochée avec elle ainsi qu'avec Nick et son esprit très ouvert. Au niveau des clans, avoir de la compassion pour la tribu des compagnons est très compliqué à cause de l'esclavagisme qu'ils ont mis en place.
Pour Oeil noir, on a très peu d'informations sur lui. Mais malgré tout, on sent très bien que c'est un clan qui ne rigole pas et que ce personnage n'a pas de pitié pour les "autres".

Une lecture au début difficile qui s'est avérée très sympathique avec un univers accrocheur. Je recommande pas forcément à tout le monde car le tome 3 n'a pas été traduit…
Commenter  J’apprécie          00
Mari et Nik ne trouvent pas leur place dans leur clan respectif. Chez les Marcheurs de la Terre, Mari vit dans le mensonge et dans la peur d'être rejetée. Nik, fils du chef des Compagnons, aimerait prouver sa valeur malgré l'absence d'un canin à ses côtés. L'intrigue se met en place doucement et on comprend peu à peu que la vie en forêt de ces clans ennemis est sur le point de changer. Mais avant tout, l'auteure immerge le lecteur dans la vie des différentes tribus pour comprendre leurs traditions respectives et leur mode de survie dans ce monde hostile.


Malgré un mode de vie et des croyances différentes, Mari et Nik sont deux héros qui se ressemblent beaucoup. Ils ont appris à haïr les autres peuples à cause de leurs différences. Pourtant, tous deux semblent plus humains que les autres membres de leur clan. En tout cas plus sensible au sort de l'ennemi. Ils semblent être capables de comprendre ce qui les opposent depuis tant d'années et s'en servir comme une force. On sent qu'ils pourraient accepter leurs différences, faire tomber les barrières, faire changer les choses.


C'est dans un monde divisé que nous plongeons, mais surtout dans un univers complexe et bien construit, dans lequel le soleil, la lune et la nature ont une place primordiale. C'est beau et fascinant, et cet aspect de l'univers de P.C Cast nous apporte de belles surprises tout au long de la lecture. Je pense notamment à la formation des Femmes-lune et à leur rôle. C'est aussi un univers qui peut-être très sombre. Nous le découvrons à la nuit tombée, ou lorsque la terrible Fièvre Nocturne et la Rouille s'installent...


La lecture est donc riche en détails, en découvertes, et j'ai vraiment pris le temps d'apprécier les sept cent pages. Malgré tout, j'ai ressenti quelques longueurs. On assiste parfois à des scènes à rallonge qui ne sont pas indispensables et qui alourdissent la lecture. Heureusement, l'action est bien présente et elle permet de ne pas décrocher.


Si jusqu'à présent je ne vous ai parlé que de deux clans, il y en a bel et bien un troisième et celui-ci assombrit énormément l'ambiance de cette lecture. le clan des Voleurs-de-peau est représenté par Oeil Mort dont les intentions se précisent au fil de la lecture. On en sait peu sur cette tribu mais les quelques chapitres qui lui sont consacrés suffisent à nous mettre en garde. La tension s'installe donc progressivement jusqu'à être très présente en fin de lecture et tout bouleverser ...


Verdict : Ce premier tome nous présente un univers riche et détaillé qui fascine et passionne par certains aspects, même si il faut un peu de temps pour tout assimiler. L'auteure nous offre une grande expédition en forêt, qui n'est pas sans danger. On se laisse porter par l'aventure et ces héros qui osent confronter leurs mondes, quitte à voir leurs certitudes voler en éclats. Je suis curieuse de découvrir ce qui ressortira de tout ça. A suivre...

Lien : https://revesurpapier.blog4e..
Commenter  J’apprécie          10
Ayant été invitée à un événement organisé par la maison d'édition pour fêter la sortie de se lire, c'est après un merveilleux escape game en foret que m'a été remis ce roman.
N'étant pas particulièrement friande de roman young adult, j'avais certains a priori, cependant, le thème de la dystopie me parlait.
Ma lecture a été assez mitigée, pendant les 300 premières pages j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, trop de choses se passaient dans certains chapitres et j'étais perdue, alors que d'autres chapitres se traînaient en longueur. Je suis enfin rentrée dans l'histoire vers le milieu du roman (l'intrigue n'a vraiment débuté qu'après 450 pages) j'ai été tenue en alêne pendent un certain temps, malheureusement les 200 dernières pages du roman m'ont déçu, l'action peinait à avancer, les rebondissements étaient assez attendus, les éléments qui m'intéressaient le plus n'étaient pas développes.
J'ai cependant apprécié l'intrigue, j'ai trouvé le développement de l'histoire assez original, j'avais envie d'en savoir plus sur ces nouvelles sociétés humaines, leurs moeurs et leur fonctionnement. Malgré de nombreux détails, je suis cependant restée sur ma faim. le développement des personnages principaux n'est pas homogène, j'espérais en savoir tout autant sur les marcheurs de la terre, les compagnons et les voleurs de peau, cependant ces derniers n'ont presque pas été présent.
Les personnages sont plutôt sympathiques et attachants, bien que manquant d'originalité; des thèmes plus profonds émergent derrières leurs intrigues personnelles.
Un roman qui pourrait constituer une saga captivante et passionnante, si l'intrigue parvient a décoller et que l'histoire est developpée dans la bonne direction.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Les arbres étaient très imposants, et magnifiques, avec leurs draperies de mousse et de fougères. A mesure de leur ascension, tout commença à scintiller autour d'eux ; alors, Mari se rendit compte que la Cité entière était décorée de cristaux, de miroirs , de perles et de rubans. Ensuite, des tintements musicaux retentirent , en rythme avec la brise qui se levait.
Commenter  J’apprécie          173
Je dirai juste ceci : tu n'as pas envie de changer , moi non plus. Alors, au lieu de vouloir changer l'autre, essayons de nous accepter comme on est et tirons le meilleur parti de notre arrangement.
Commenter  J’apprécie          151
- Voici ce que tu vas faire, indiqua-t-il à son fils. Tu vas dormir quelques heures ; ensuite...
- Dormir ? Couilles de crache sang ! Père, tu ne m'as pas entendu ? Je n'ai pas le temps de dormir.
Commenter  J’apprécie          140
C'est à ce moment- là, que Mari commença à se demander non pas QUI elle était, mais CE qu'elle était.
Commenter  J’apprécie          181
Parfois , je pense que notre monde a besoin de changer.
Commenter  J’apprécie          202

Videos de P. C. Cast (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de P. C. Cast
En représailles à l?action néfaste des hommes sur la Terre, le soleil a détruit les villes où règne désormais un peuple agonisant. Pour tenter de survivre, deux tribus ennemies se sont réfugiées dans la forêt. Les Compagnons, guidés par leur chef, le Prêtre du Soleil, ont élu domicile dans les arbres pour échapper aux créatures qui grouillent au sol. Les Marcheurs de la Terre se sont installés dans des tanières qui les protègent des prédateurs et parfois d?eux-mêmes? Atteints de la Fièvre de la Nuit, les hommes comptent sur leur Femme Lune pour les purifier de ce mal.
Nik, le fils du Prêtre du Soleil, veut prouver à son clan qu?il est digne de confiance. Mari, la fille de la Femme Lune, n?a qu?une seule idée en tête : fuir. Tout les oppose mais leur destin est lié. L?avenir de cet autre monde est désormais entre leurs mains.
Découvrez le roman de PC Cast : https://www.bayard-editions.com/jeunesse/litterature/litterature-7020/les-marcheurs-de-la-terre
Crédits vidéo : Illustrations vidéo : Maxime Bouchez max.bouchez@gmail.com Musique : City Plaza ? Dan Bodan
+ Lire la suite
autres livres classés : clansVoir plus


Lecteurs (88) Voir plus



Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4960 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

{* *}