AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782280818162
544 pages
Harlequin (01/06/2010)
3.74/5   68 notes
Résumé :
Présentation de l'éditeur :

Elue de la déesse Epona, Elphame refuse le culte dont elle fait l’objet et qui fait d’elle une divinité. Elle n’a qu’un désir : vivre libre au royaume de Partholon. Décidée à prendre son destin en main, elle crée son propre royaume dans les ruines du château MacCallan. Un royaume où sont abolies les différences entre centaures et humains, un royaume de liberté, pour elle et ceux qui choisissent de la suivre.
Mais d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,74

sur 68 notes
5
4 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
0 avis

Luna05
  08 février 2011
Cherchant à lire un roman de Fantasy changeant un peu des classiques, je me suis décidée à sortir de ma PàL un hybride, un sous genre communément appelé Romantique Fantasy. Qu'allait pouvoir donner cet audacieux mélange?
le synopsis m'a intrigué immédiatement, une prophétie appelée à détruire la vie d'une Jeune femme élue et surtout marqué par la Déesse Epona. Elphame jeune femme unique étant moitié humaine et moitié centaure. Cette dernière souhaitant avoir son Royaume à elle en restaurant un château ayant appartenu à un de ses ancêtres. Elphame désire crée un lieu ou toute race pourrait y trouver sa place ainsi il n'y aurait plus de sentiments de différence. Aidé de son frère et meilleur ami Cuchulain qui malgré un Père Centaure a hérité du physique humain. Ce dernier ainsi que les peuples ayant décidé de suivre la Déesse Elphame s'attelleront durement à la tache. Bien entendu dans l'ombre des arbres, caché à l'abri du regard des hommes, observera un être mi hybride mi démon attendant son heure pour appliquer la prophétie qui permettra de délivrer son peuple de la malédiction. En ayant lu le résumé je fus tout de même parcouru de crainte concernant le traitement de l'histoire, je redoutais que l'auteur rende ce récit mièvre. Verdict?
La lecture s'est avérée fluide, facile et imagée nous plongeant d'emblée dans cette époque médiévale baigné dans la magie et régie par les dieux et plus particulièrement la Déesse Epona qui, par le biais de ses élues parvient à transmettre tout son amour, ses bénédictions ou réprobations aux êtres humains. Les paysages sont fabuleux à découvrir, la nature est ici maitresse et y voit naitre des créatures toutes plus intéressantes les unes que les autres comme les majestueux Centaures ou les ténébreux et dangereux Hybrides Fomores.
Les dialogues entre les divers personnages prêtent beaucoup à sourire, et plus particulièrement, les échanges ponctués de beaucoup d'humour entre Elphame et son frère Cuchulain, laissant transparaitre le lien fusionnel et affectif les liant tous les deux. Un univers assez riche et passionnant à découvrir, comportant des personnages plaisants à arborer. Que cela soit l'héroïne Elphame marquée par la Déesse, Lochlan le damné, Cuchulain le coureur de jupon, la très belle chasseresse Centaure Brighid et Brenna la guérisseuse défigurée tous apportent un plus à ce roman.
du début à la fin nous somme tenu en haleine par l'intrigue quant à savoir si la prophétie s'accomplira ou non....
Seul bémol peut être à signaler en ce qui me concerne, le couple Elphame Lochlan qui est à mes yeux, du moins au début, assez superficielle et pas vraiment cohérent, leur relation est trop rapide pour être vraiment crédible. Heureusement on parvient au fur et à mesure à s'attacher à eux et à y croire. J'ai préféré le couple secondaire concernant le frère d'Elphame et sa bien aimée qui sans être mièvre est parvenu à plus me toucher. le pauvre Cuchulain amusant malgré lui apprendra a essuyer plus d'un refus de la part de sa belle, des échanges assez drôle à découvrir mais également émouvant.
Un livre que j'ai eu plaisir à découvrir et dont la suite intitulée "Chamane" est sortie récemment, reprenant des personnages secondaire de cet opus. Un livre qui est déjà dans ma liste et que j'aurai plaisir à suivre également.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Anasia62
  08 octobre 2013
L'action commence lorsqu'Etain est enceinte, son premier enfant. Elle est l'Elue, la Déesse Incarnée et doit être présente pour son peuple afin qu'ils vivent dans la paix, qu'il y est toujours de la nourriture, etc. Etain puisse sa force et sa consolation dans le lien qu'elle a avec la Déesse Epona. Epona est la Déesse Guerrière du Cheval, la Mère des Fruits et des Moissons, la Protectrice du pays. L'une des Elues d'Epona ainsi que son époux avaient mis fin à l'invasion des Fomores (hordes démoniaque = ange déchu) et sauvé Partholon de l'esclavage.
La première fille qu'Etain mettrai au monde serait à son tour choisie par la Déesse. Midhir (mari d'Epona est un Centaure) était auprès de sa femme quand elle mit au monde son premier enfant qu'elle appela Elphame. Elphame n'était pas ordinaire, elle a le buste et tête d'un humaine et des jambes de faon.
De part sa particularité elle se sentait différente et tout le monde avait peur d'elle et la respectée par elle serait quand sa mère ne serait plus là l'Elue d'Epona. Elle passait ses journées à courir c'était son seul moyen de s'évader. Un jour, elle dit à sa mère qu'elle voulait partir pour créer sa propre ville, enfin remettre à neuf le vieux manoir de Mc Callan car le sang des Mc Callan coule dans ses veines et elle semble attirée par ce manoir. Mc Callan a été assassiné ainsi que ses nobles guerriers et il est dit dans les légendes que le corps de Mc Callan hante toujours ses lieux.
Elle finit donc par partir avec un petit nombre de personne voulant recommencer une nouvelle et donc restaurer le manoir et son frère Cuchulainn qui ne voulait la quitter pour la protéger. En effet, il est doué pour ressentir les choses surnaturels même s'il essai de ne pas y prêter attention car il n'aime pas ca. le voyage se passe, il arrive au manoir, Elphame fait le tour des personnes présentes ainsi que de celle qui ce sont ralliés au cours du voyage. Elle commence par faire des groupes pour que chacun aient une fonction principale.
Le nettoyage du manoir ainsi que sa reconstruction avancé bien et elle fit la rencontre de deux personnes qui deviendrait ses amies : Brighid (une centaure douée pour la chasse) et Brenna (guérisseuse avec la particularité d'être brulée tout d'un côté, gênée par son aspect elle se cache derrière ses cheveux. Mais se relève être une guérisseuse hors pair).
Elle peut voir le fantôme de Mc Callan et a un lien avec les pierres de ce manoir, qui lui raconte un peu l'histoire des Mc Callan, se qu'il sait passer lors du massacre. Un jour, elle alla se promené dans la forêt elle tomba dans un précipice et fut sauver par Lochlan (un ange déchu, un Fomore), elle tomba amoureuse de lui ne sachant pas qu'il était là pour accomplir une vieille prophétie. En effet, s'il la tue elle sera le remède pour son peuple.
Belle histoire d'amour avec de nombreux rebondissement, des tragédies auquel on ne s'attend pas. le coeur déchiré par la tournure que prend la relation Lochlan et Elphame. Es-ce que l'amour triomphera de la prophétie ?
Je vous laisse le découvrir, c'est un livre très intéressant, on est très vite pris par l'histoire et donc on le lit très vite pour connaitre la fin.
Lien : http://mybooknotice.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Iluze
  10 décembre 2011
La prophétie maudite nous conte la vie d'Elphame, une femme mi-centaure, mi-humaine qui dès sa naissance est reconnue comme l'Elue d'Epona. de ce fait, elle est considérée comme une déesse par ses semblables, un lourd fardeau à porter. Elle décide de restaurer un vieux château tenu jadis par ces ancêtres. C'est là qu'elle rencontrera son destin.
Je ne m'attendais pas à grand chose avec ce roman. Mais P.C. Cast nous offre ici un univers fantasy assez abouti. Même si la romance est au coeur de l'intrigue, ce roman propose aussi une réelle histoire. Une malédiction, une fille qui va découvrir son destin, des ancêtres qui vont l'aider… C'est vrai que P.C. Cast ne fait pas dans l'original mais son histoire marche. Je me suis prise au jeu, l'intrigue est vraiment divertissante.
Les personnages sont bien aboutis. Cuchulainn, le frère d'Elphame est un beau gosse semble être un beau gosse assez classique mais qui se dévoilera au fur et à mesure comme un homme bon, honnête et qui ne se soucie pas que des apparences. La jeune Elphame est également attachante. Elle est l'élue de la déesse mais déteste la place qu'elle occupe. Tout le monde lui parle avec révérence, la craint même un peu, personne n'ose la toucher. Et j'ai vraiment ressenti son soulagement quand elle arrive enfin à se faire des amis qui ne la considèrent pas comme une déesse inaccessible. Celui qui fera battre le coeur d'Elphame reste assez superficiel. Il est juste gentil, beau, prêt à tout pour elle, bref celui dont elle a toujours rêvé. C'est dommage, j'aurais aimé qu'il soit plus profond.
Pourtant, la romance est omniprésente. Et comme toujours, c'est d'un niais… Je suis peut être trop vieille pour ça mais le coup de foudre en une micro-seconde, le couple qui se rend compte que l'autre est celui qu'il attendait depuis toujours. Je suis prêt à mourir pour toi alors que je te connais depuis une semaine…. Aaaah ! Bon ça fera peut-être rêver les adolescentes mais je trouve dommage que dans la romance, on arrive pas à aller plus loin que les clichés. Cette romance m'a vraiment déçue dans ce tome car il existe une autre histoire de couple qui elle est bien plus réaliste, plus aboutie. Un homme et une femme qui se sentent attirés, qui se cherchent mais qui hésitent. Pas d'amour brusque du jour au lendemain et c'était très agréable. Dommage donc que l'héroïne n'est pas eu droit à ce traitement de faveur…
La fin est fort prévisible mais j'ai tout de même envie de découvrir le deuxième tome Chamane, toujours publié par Darkiss.
Lien : http://iluze.wordpress.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sagebooker
  10 août 2015
Ce tome 4 s'intéresse à l'arrière-petite-fille de Shannon/Rhiannon, grande Prêtresse, qui, malgré ses dons, va s'exiler pour se trouver et se révéler.
Elphame tient de ses ascendants un côté humain et un côté centaure, tout en étant quelqu'un de "nouveau" qui devra trouver sa place.
On la voit reconstruire le château de son trisaïeul, détruit par l'invasion Fomoré, cent vingt cinq ans auparavant, et rencontrer l'amour, comme il se doit dans ce type de littérature.
Ce tome est assez maladroit, partant dans tous les sens, pour exploiter le monde que l'auteur s'est créé avec bonheur, mais qu'elle ne sait plus trop comment utiliser. On trouve de nombreuses pistes, et de nombreuses références (Robin Hobb, George Martin, Ann McCaffrey, etc.), mais on s'intéresse seulement de loin à l'intrigue
Commenter  J’apprécie          10
Tsukihime
  20 juillet 2014
A peine commencé, je me suis laissé emporter par le monde de Partholon. Sa magie, sa saga, ses personnages.
Ce fut un vrai plaisir de retrouver la Déesse et ses bien-Aimée (même si j'avoue que la mémoire a été un peu dur à faire marcher).
Dans la lignée de ses prédécesseurs, P.C. Cast nous offre une histoire d'amour et de magie somme toute assez simple, mais qui fait bigrement rêvé et pas mal pleuré. Mon émotion est resté à fleur de peau tout du long et j'ai été ravie et déçu de la fin.
En bref, un bon tome qui ne surprend pas mais nous emmène quand même loin.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
JennParoledelibraireJennParoledelibraire   12 août 2010
Il avait longuement hésité avant de lui révéler sa vision. Il savait que sa soeur était persuadée qu'elle n'aurait jamais de mari et qu'elle en était attristée. Il s'était finalement résolu à lui en parler mais, même maintenant, il éprouvait une certaine réticence. La prémonition lui avait paru néfaste, menaçante. Cela n'avait rien à voir avec les visions amoureuses qu'il avait eues par le passé – une fille dans les bras d'un ami -, suivies par la certitude que ces deux personnes étaient faites l'une pour l'autre.
Cuchulainn avait bien vu sa soeur dans les bras d'un homme et, cependant, il aurait été incapable de le décrire. Il n'avait aperçu que le visage d'Elphame, d'habitude si grave, irradiant un tendre bonheur, puis le rêve éveillée s'était effiloché.
Il s'était efforcé de revisiter la scène, de mieux étudier l'homme, mais, cette fois-ci, l'apparition baignait dans une clarté écarlate, comme une image trempée dans le sang. Ensuite, les ténèbres avaient englouti les amants. L'homme avait disparu, laissant Elphame toute seule.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
JennParoledelibraireJennParoledelibraire   12 août 2010
Lochlan s'agenouilla près d'elle. L'odeur du sang d'Elphame, riche, empreinte d'une puissance toute féminine lui fit palpiter les narines. Il crut entendre la voix de sa mère répéter les paroles de la Prophétie.
“Tu sauveras ton peuple de la folie par le sang d'une déesse mourante.”
Non! Elphame ne mourrait pas. Pas ici. Pas maintenant.
Les dents serrées, il refoula ses sombres désirs, glissa un bras derrière le dos d'Elphame, un autre sous ses genoux. Il hésitait encore. Il craignait de la faire souffrir. Enfin, dans un mouvement fluide, il la souleva. Elle émit un gémissement. Le coeur serré, Lochlan déploya ses ailes. Un instant après, ils étaient sur la terre ferme, loin du ravin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
LindorieLindorie   12 octobre 2010
Sa petite fille n'avait pas le pied fourchu ; elle était trop fine, trop bien formée pour ressembler à Pan [...] Un frisson émerveillé parcourut Etain, un rire enchanté roula dans sa gorge. Midhir lui serra l'épaule.

- Moi aussi, je suis fasciné.
- Oui, mais je ne ris pas pour ça, répondit-elle.
Il arqua un sourcil étonné, et Etain caressa doucement les minuscules sabots luisants.

- Je comprends maintenant pourquoi ses coups de pied dans mon ventre me faisaient aussi mal.

[...]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
LucielecturesLucielectures   20 mars 2016
La force et la douceur.
Voilà des années que je rêve de cet instant.
Quand je t'ai enfin rencontrée,
j'ai su que je ne pourrais pas vivre loin de toi plus longtemps.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de P. C. Cast (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de P. C. Cast
En représailles à l?action néfaste des hommes sur la Terre, le soleil a détruit les villes où règne désormais un peuple agonisant. Pour tenter de survivre, deux tribus ennemies se sont réfugiées dans la forêt. Les Compagnons, guidés par leur chef, le Prêtre du Soleil, ont élu domicile dans les arbres pour échapper aux créatures qui grouillent au sol. Les Marcheurs de la Terre se sont installés dans des tanières qui les protègent des prédateurs et parfois d?eux-mêmes? Atteints de la Fièvre de la Nuit, les hommes comptent sur leur Femme Lune pour les purifier de ce mal.
Nik, le fils du Prêtre du Soleil, veut prouver à son clan qu?il est digne de confiance. Mari, la fille de la Femme Lune, n?a qu?une seule idée en tête : fuir. Tout les oppose mais leur destin est lié. L?avenir de cet autre monde est désormais entre leurs mains.
Découvrez le roman de PC Cast : https://www.bayard-editions.com/jeunesse/litterature/litterature-7020/les-marcheurs-de-la-terre
Crédits vidéo : Illustrations vidéo : Maxime Bouchez max.bouchez@gmail.com Musique : City Plaza ? Dan Bodan
+ Lire la suite
autres livres classés : centaureVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2056 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre