AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782264049599
264 pages
10-18 (22/11/2012)
3.5/5   9 notes
Résumé :
José Pindonga, détective salvadorien obsédé par le sexe et l'alcool, est chargé de mener une enquête sur la fin obscure d'Alberto Aragon, ex-ambassadeur du Salvador au Nicaragua. Il découvre que sa disparition ne s'explique pas du tout comme on avait pu le croire.
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
bilodoh
  02 février 2020
Un vieux Salvadorien se meurt au Mexique, un détective paumé enquête sur son décès.

Il a vécu les combats, il a survécu aux guerres et aux intrigues politiques, il a eu de très nombreuses conquêtes féminines, son fils et sa belle-fille ont été torturés et assassinés. À soixante-cinq ans, il se retrouve seul, sans amis et sans argent, aidé seulement par une jeune maîtresse et une servante fidèle. Sa consommation d'alcool le détruit.

Dans la deuxième partie, c'est l'enquête sur sa mort qui est faite par un détective malade d'avoir trop bu pour oublier une peine d'amour, un raté qui ne pense qu'à baiser ou à se gratter les couilles. Si certains y ont vu de l'humour sarcastique, j'ai trouvé un peu lourds et pas très amusants le discours de l'homme et sa façon de considérer les femmes comme des objets.

Par contre, le survol de l'histoire politique de ce pays apporte un éclairage intéressant sur cette partie du monde où des journalistes risquaient leurs vies, et où on a traversé des guerres civiles qui n'ont rien de civil ou de civilisé.

Un avis mitigé, un plus pour le contexte mais un moins pour les personnages antipathiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
bilodohbilodoh   02 février 2020
… un pays dont les dirigeants n’avaient que le mot « loyauté » à la bouche et dont la seule loi politique était la trahison.

(Les Allusifs, p.214)
Commenter  J’apprécie          114
bilodohbilodoh   02 février 2020
…les escadrons de la mort de l’armée avaient choisi la route dite Littoral, celle qui longeait la côte, pour balancer les cadavres des dizaines d’opposants qu’ils assassinaient quotidiennement…

(Les Allusifs, p.80)
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Horacio Castellanos Moya (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Horacio Castellanos Moya
EN LIGNES avec Jacques Aubergy, éditeur et traducteur.
Aujourdhui "Severina" de Rodrigo Ray Rosa
Avoir comme conseiller Pablo Ignacio II, c'est gage d'exigence et d'engagement. Se former au droit, “faire” cadre dans la restauration collective, s'essayer à la traduction et devenir par rupture éditeur d'une littérature latino américaine qui explore le continent, c'est marque d'un désir accompli. Ainsi est née “L'atinoir”, néologisme, maison d'édition, librairie et belle adresse marseillaise
"L'atinoir – édition" Conçu au Mexique sous l'impulsion de l'écrivain Paco Ignacio Taibo II et créé à Marseille en 2006, L'atinoir publie de la littérature, des essais et de la poésie écrits pour l'essentiel dans des pays d'Amérique latine. Depuis 2014, les choix éditoriaux privilégient les formes brèves de la fiction. La plupart de ces textes sont publiés en version bilingue. http://www.latinoir.fr/
Plus loin... Jacques et son "métier" https://desmotsdeminuit.francetvinfo.fr/tripalium/la-serie-documentaire-dmdm-jacques-aubergy-editeur-de-passion-latino/ Jacques Aubergy est notamment traducteur de l'écrivain salvadorien Horacio Castellanos Moya. https://desmotsdeminuit.francetvinfo.fr/mot-a-mot/horacio-castellanos-moya-la-litterature-contre-les-escadrons-de-la-mort/
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature salvadorienneVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Titres incomplets

Balzac : La fille aux yeux...

clairs
d'or
fermés
ouverts

15 questions
383 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre