AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782262105808
544 pages
Perrin (23/11/2023)
4.28/5   120 notes
Résumé :
Sans doute, pour faire revivre Napoléon Bonaparte, me suis-je attaché à retrouver des textes inédits ou oubliés et à pouvoir ainsi colorer le récit de détails encore ignorés, mais j’ai surtout voulu reconstituer le décor où s’est déroulée la plus extraordinaire existence de tous les temps.
Et cela en mettant mes pas dans ceux de l’Empereur, des Pyramides à Moscou, du Grand-Saint-Bernard à Austerlitz, ou encore d’île en île, ces îles qui ont joué un rôle envoû... >Voir plus
Que lire après BonaparteVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,28

sur 120 notes
5
8 avis
4
4 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Comme 2e lecture après 7 ans l'écriture est toujours autant appréciée bien que cette fois, les longueurs et descriptions des relations amoureuses me paraissent lassantes, tout comme les côtés intrigues. L'ouvrage reste un grand classique pour connaître Bonaparte et Napoléon.
Commenter  J’apprécie          273
Pour les amoureux de « Napoléon Bonaparte », je vous conseille les deux romans historiques d'André Castelot. Ce sont des incontournables. Dans ce premier livre, l'auteur nous fait voyager de Corse à Paris en passant par Arcole et Rivoli. Ensuite, nous partons pour l'Égypte, nous revenons en Italie avec la bataille de Marengo, et j'en passe. Cette histoire se termine par le sacre de Bonaparte ou il tourne le dos au Pape et pose calmement la couronne sur sa tête.

« le plus étonnant destin de l'Histoire poursuit sa course : l'ancien cadet napoleone Buonaparte, le général Bonaparte, le consul à vie de la République, est devenu l'empereur Napoléon premier ». (P749)

On aime ou on n'aime pas les romans historiques, moi j'adore. Cela nous aide à comprendre notre passé, notre histoire, quelle quelle soit. Il ne vous reste plus qu'à vous plonger, tête la première, dans ce roman-historique pour en connaître la fin, que, j'en suis sûr, vous connaissez déjà.

Bonne lecture à vous
Commenter  J’apprécie          220
Waterloo, morne plaine......!
Mais non, l'histoire commence seulement, sous le soleil de Corse, et non dans la boue où vont mourir des milliers de soldats des armées d'Europe.

En 1789, un jeune officier de vingt ans, pauvre, maigre et mal fagoté, la mine sombre, le caractère ombrageux et solitaire, à peine français, va commencer une carrière fulgurante et griller tous ses concurrents jusqu'au pouvoir suprême.

Habile stratège sur les champs de bataille, il sait aussi avancer ses pions sur l'échiquier politique et intriguer dans les salons parisiens. Aussi courageux qu'ambitieux, il traverse la scène sans laisser respirer ses adversaires.
On le croit au bord du Nil, il est de retour à Paris. On l'éloigne en Italie, il revient couvert de gloire.
Il épuise tous ceux qui l'approchent, complote, manoeuvre, prend de vitesse les événements ou les retourne en sa faveur.

On ne trouve guère de personnages historiques qui se prêtent aussi bien au récit épique, avec autant d'épisodes héroïques et romanesques.
D'ailleurs il le disait déjà : "quel roman que ma vie!"

Tel une comète qui se consume en traversant le ciel, semant la terreur et annonçant des miracles ou des désastres, personne ne peut l'arrêter jusqu'à la chute finale où tous les héros se laissent entraîner.
Mais la fascination dure bien après son passage!
Commenter  J’apprécie          180
L'année démarre avec un coup de coeur.
Il existerait environ 80 000 livres sur Napoléon. Environ un par jour aurait été écrit depuis sa mort en 1821. Il fallait en choisir un et j'ai jeté mon dévolu sur un des plus célèbres, la biographie de Castelot dont c'est ici le premier volume. Il est fantastique.

De la naissance de napoleone le 15 août 1769, dans une Corse qui célèbre, non sans amertume, son rattachement à la France grâce à un traité signé par Louis XV un an auparavant, au sacre de Napoléon Ier le 4 décembre 1804 à Notre-Dame, dans une France fortifiée après une Révolution sanglante et une dizaine d'années chaotiques.

S'étalant sur plus de 500 pages, cette première partie se révèle dense et fluide. Tout y est minutieusement détaillé, c'est extrêmement complet mais ça se lit comme
un roman. Contrairement à Max Gallo qui se permet quelques libertés, André Castelot a pris le parti de s'en tenir aux faits vérifiés en relatant méthodiquement les événements tels qu'ils se présentent, tels qu'on les connaît ou tels qu'ils ont été écrits ou rapportés.

Tous les aspects sont abordés, l'enfance du jeune napoleone, "Nabulio", son arrivée sur le continent à 10 ans et son inscription à la petite école militaire de Brienne, puis à 15 ans, grâce notamment à ses bons résultats en mathématiques, l'admission à l'École royale de Paris et, rapidement, la promotion au rang d'officier, puis de lieutenant.

La Révolution, les premiers coups d'éclats du jeune et brillant officier corse et l'élévation au rang de général à seulement 24 ans après le siège de Toulon en 1793 et la reprise de la ville aux royalistes qui l'avaient livrée aux anglais.

En 1796, le général Buonaparte francise enfin son nom et devient Napoléon Bonaparte. L'Histoire s'emballe ensuite avec la première campagne d'Italie, l'expédition en Égypte, le retour triomphal en France, le coup d'état, l'instauration du Consulat et finalement de l'Empire.

Un destin incroyable formidablement raconté. Non content de décrire avec précision chaque événement, l'auteur s'attache à relater tous les aspects de l'Histoire, et pas seulement les plus glorieux. Les massacres, les exécutions (notamment celle de 3000 prisonniers à Jaffa en 1799) furent nombreux et il est important de les souligner, sans toutefois les dissocier du contexte de l'époque.

Seul regret, il manque à mon goût quelques cartes pour expliquer de façon un peu plus détaillée les avancées militaires et, surtout, les mouvements de troupes lors des batailles. Elles sont décrites assez précisément et elles sont extrêmement vivantes à lire, mais j'ai personnellement eu du mal à m'y retrouver en terme de stratégie pure.

En plus des faits les plus connus, le récit fourmille d'anecdotes plus intimes, de citations, de propos rapportés, et l'auteur prend soin d'utiliser le conditionnel lorsque les faits ne sont pas vérifiés ou vérifiables ou de préciser que telle ou telle citation relève plutôt de la légende.

Formidable ouvrage pour connaître un peu plus en profondeur un des, sinon le personnage le plus important de notre Histoire.
Commenter  J’apprécie          70
Je n'aime pas Napoléon même si je lui reconnais quelques qualités, en revanche j'adore cette biographie d'André Castelot qui nous fait vivre cette épopée comme si nous assistions aux évènements. Nous sommes entre le roman et le livre d'histoire, cette ligne de crête si difficile à tenir pour parvenir à distraire en instruisant. André Castelot réussit parfaitement cet exercice. Les 748 pages de ce premier volume consacré à Bonaparte (jusqu'au sacre) se lisent sans effort mais ne change pas mon opinion sur Napoléon. Il a profité de la confusion de cette période révolutionnaire pour assouvir son ambition de pouvoir, et après avoir juré de maintenir la république il a installé à son profit et celui de sa famille une monarchie plus autoritaire que celle qu'il réprouvait et ceci au prix de milliers de victimes. Sur le plan civil il s'est montré efficace et créatif mais cela ne suffit pas à rééquilibrer son bilan.

Bibliographie :

– « Bonaparte », André Castelot, Librairie Académique Perrin (1967) 748 pages.
Commenter  J’apprécie          101


critiques presse (1)
LaLibreBelgique
02 février 2024
La réédition de l'ouvrage d'André Castelo confirme le brillant talent de son auteur. ...
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
En arrivant au Carrousel, le capitaine Buonaparte voit le château "attaqué par la plus vile canaille". Le roi n'aurait pas eu près de lui sa famille qu'il serait peut être resté à la tête de ceux qui allaient mourir pour lui. "Si Louis XVI s'était montré à cheval, la victoire lui fût restée", écrira ce soir-là Napoléone à Joseph. Mais - premiers pas vers l'échafaud - Louis XVI préfère suivre le conseil de Roederer et aller - sans grandeur et presque peureusement - se réfugier dans le sein de l'Assemblée qui devait le livrer deux jours plus tard à la Commune insurrectionnelle de Paris.
Commenter  J’apprécie          50
La vie m'est à charge parce que je ne goûte aucun plaisir et que tout est peine pour moi. Elle m'est à charge parce que les hommes avec qui je vis et vivrai probablement toujours ont des moeurs aussi éloignées des miennes que la clarté de la Lune diffère de celle du Soleil. Je ne peux donc pas suivre la seule manière de vivre qui pourrait me faire supporter la vie, d'où s'ensuit un dégoût pour tout.
Commenter  J’apprécie          20
La Madré s’astreint aux travaux ménagers et l’argent ne sort de la poche que pour ce qui est absolument indispensable : le café, le sucre ou le riz que l’on est bien obligé d’acheter chez l’épicier. Pour le reste, on vit des produits de la propriété. Les Bonaparte possèdent un moulin banal où tous les villageois vont moudre et donnent en échange une certaine quantité de farine. Il en est de même pour la location du four qui est acquittée « avec des poissons ». Le vin est fourni par la vigne, le fromage par les chèvres, la viande par le maigre troupeau.
Commenter  J’apprécie          10
Il n’est pas un plaisir auquel je ne désire vous associer. Il n’est pas un rêve que vous ne soyez de moitié. Soyez donc bien sûre que « la plus sensible des femmes aime le plus froid des hommes » est une phrase inique de méchanceté et d’injustice que vous n’avez pas crue en écrivant. Votre cœur la désavouait lorsque votre main l’écrivait.
Commenter  J’apprécie          10
Pour terminer la Révolution, pour lui donner son sens, pour parachever son œuvre, il faudra la dictature, à la fois celle de l’épée, puisque l’Europe se prépare à la curée, et celle du génie, puisque tout est à faire, à créer et à construire.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de André Castelot (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Castelot
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Pour Napoléon de Thierry Lentz aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/1075287-romans-pour-napoleon.html • Napoléon de Thierry Lentz aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/1076267-encyclopedie-napoleon-l-album.html • Napoléon de Richard Holmes aux éditions Gründ https://www.lagriffenoire.com/1080173-romans-napoleon.html • Bonaparte de André Castelot aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1006340&id_rubrique=52 • https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1006341&id_rubrique=52 • fouché. Les silences de la pieuvre d'Emmanuel de Waresquiel aux éditions Tallandier https://www.lagriffenoire.com/1081915-article_recherche-fouche---les-silences-de-la-pieuvre.html • Talleyrand : le prince immobile de Emmanuel de Waresquiel aux éditions Tallandier https://www.lagriffenoire.com/1049089-romans-talleyrand---le-prince-immobile.html • fouché de Stefan Zweig aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=16029&id_rubrique=21 • La saga des Bonaparte de Pierre Branda aux éditions Tempus https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1067986&id_rubrique=52 • Napoléon de Albin Quéru, Bruno Wennagel aux éditions Quelle Histoire https://www.lagriffenoire.com/37206-divers-jeunesse-napoleon-fr-histjeunesse.html • Napoléon expliqué à mes enfants de Jacques-Olivier Boudon aux éditions Seuil https://www.lagriffenoire.com/1081917-article_recherche-napoleon-explique-a-mes-enfants.html • L'Aiglon : le rêve brisé de Napoléon de Laetitia de Witt aux éditions Tallandier https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1050871&id_rubrique=52 • Journal de Joséphine B., impératrice de Philippe Séguy aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/1081922-article_recherche-journal-de-josephine-b--imperatrice.html • Journal intégral - 1815-1818 de Gaspard Gourgaud et Jacques Macé aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1031168&id_rubrique=52 • Je suis le gardien du tombeau vide : le consul de Sainte-Hélène raconte de Michel Dancoisne-Martineau aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/79994-romans-je-suis-le-gardien-du-tombeau-vide.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https:/
+ Lire la suite
autres livres classés : histoireVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (334) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3279 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..