AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 978B0014XUL7O
Club de la Femme (30/11/-1)
3.88/5   17 notes
Résumé :
Prince allemand, pensant allemand, parlant allemand, tel fût l'Aiglon jusqu'à l'âge de seize ans. Et puis, soudain, l'Aiglon prit conscience de l'Aigle et un retournement complet s'opéra dans sa vie .
La découverte des archives privées de l'impératrice Marie-­Louise a permis à André Castelot de jeter sur cette destinée tragique de l'Aiglon des lumières inattendues.

4e de couverture
Fils de Napoléon ler et de Marie-Louise, et pourtant p... >Voir plus
Que lire après Le fils de l'EmpereurVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Avec le fils de l'empereur, André Castelot nous offre une biographie du fils de Napoléon et de Marie-Louise d'Autriche. Pour ce faire, il a pu s'appuyer sur la correspondance de l'ex-impératrice, découvertes peu avant l'écriture de ce volume.
Nous découvrons ainsi la vie de l'ancien roi de Rome, qui fut brièvement duc de Parme avant d'être nommé duc de Reichstadt par son grand-père l'empereur d'Autriche. Cette vie, tourmentée entre son éducation autrichienne et la mémoire de son père, l'empereur déchu exilé à Sainte-Hélène, fut d'une grande richesse bien que le malheureux fut retenu comme prisonnier dans Vienne. le jeune homme plein de rêves et d'ambitions y mourut de la tuberculose en 1832, à l'âge de vingt-et-un ans. Les dernières pages nous apprennent que la dépouille de Napoléon II repose depuis 1940 aux Invalides, aux côtés de celle de son père.
En bref, ce livre est, comme d'ailleurs tous ceux que j'ai lus d'André Castelot jusqu'ici, très intéressant et permet de revoir l'histoire de l'Europe au travers d'une lecture agréable.

Challenge ABC 2019/2020
Challenge XXème siècle 2019
Commenter  J’apprécie          140
Le Fils de l'Empereur/André Castelot
Franz von Reichstadt ou Napoléon II, l'Aiglon.
Napoléon François Charles Joseph Bonaparte, prince impérial, roi de Rome, prince de Parme, proclamé Napoléon II à la fin des Cent Jours, puis duc de Reichstadt, est né le 20 mars 1811 au palais des Tuileries. Il est le fils de Napoléon Ier et de Marie-Louise d'Autriche.
« Jamais peut-être un homme n'a autant porté en lui le désir de se survivre que Napoléon Ier ! Fonder une race, créer une nouvelle dynastie, forger le premier maillon fut, dès qu'il eut saisi le trône impérial, son souci majeur. »
L'enfant a 3 ans lorsque son père vaincu est exilé à l'île d'Elbe suite au traité de Fontainebleau en avril 1814. Avec sa mère ils sont contraints de fuir en Autriche. Marie-Louise d'Autriche, fidèle un temps à son mari exilé, finit par se réfugier dans les bras du comte de Neipperg qui oeuvre en secret pour l'empereur d'Autriche, père de Marie-Louise. Elle aura deux enfants du comte avant même que son mari ne soit décédé à Sainte-Hélène en 1821. le petit prince n'en saura rien jusqu'à l'âge de 18 ans.
À Vienne, le petit prince, lui, se réfugie dans les bras de sa gouvernante, Madame de Montesquiou jusqu'au jour où celle-ci est congédiée alors que Napoléon Ier a fui l'île d'Elbe après 300 jours et chevauche vers Paris. Les Cent-Jours commençaient !
Suite à la défaite de Waterloo le 18 juin 1815, les députés proclament le tout jeune Prince de Parme, Napoléon II Empereur des Français, tandis que la régence va être confiée à une commission de gouvernement.
Mais fouché, ancien ministre de la Police de l'Empereur, président du gouvernement provisoire après la défaite de Waterloo, va oeuvrer de sorte que le trône qui devait revenir de fait à Napoléon II va échoir au frère de Louis XVI, Louis XVIII, dont il sera ministre.
Le règne du jeune prince n'aura duré que quelques jours. Sans être sur le territoire français.
À Schoenbrünn, la défrancisation de l'enfant va être confiée à Dietrichstein qui va lui apprendre l'allemand, tandis que Marie-Louise file le grand amour avec Neipperg.
« On a ainsi transformé le fils de Napoléon en une manière de prince médiatisé, de bâtard même. Un enfant sans père, un enfant à qui on a enlevé son nom de famille, un enfant transplanté, dépouillé de ses décorations, titres et armes, un enfant dont on s'applique, avec un patient acharnement, à modeler l'âme. Mais un enfant qui, par la seul puissance de son coeur, par le seul pouvoir de ses souvenirs, leur échappe. Ils ne pourront pas tuer le petit Napoléon qui est en lui. »
Alors qu'il va avoir 16 ans, le duc de Reichstadt découvre la bibliothèque impériale de son grand-père avec les oeuvres de Las Cases, de Montholon, d'Antommarchi, de Bourienne et du duc de Rovigo qui ont accompagné l'Empereur jusqu'à son dernier souffle. le coeur battant, les larmes aux yeux, il découvre le passé prestigieux dont il est issu, les batailles victorieuses légendaires et l'épopée inouïe de son père.
« Il se sent un peu écrasé par l'éblouissant passé. Il se grise de gloire. Il n'ignore plus maintenant que la plus grande joie de son père avait été sa venue au monde. »
En France, c'est le bonapartiste Barthélemy qui fait découvrir aux Français le fils de l'Empereur et ce qu'il est devenu. Il finira par être emprisonné en 1820 par Charles X en raison de la propagande bonapartiste qui est interdite.
L'Aiglon est attiré par le métier des armes et entre dans l'armée autrichienne. Mais à partir de 1830, sa santé se dégrade. Il est atteint de phtisie.
Cependant s'étant lié d'amitié avec le jeune Anton Graf von Prokesh, militaire comme lui et fervent admirateur de son père, il lui vient à l'idée, contre l'avis de Metternich qui le surveille de près, que le trône de France pourrait lui revenir si le roi des Français, Louis Philippe venait à être renversé.
D'autres trônes sont envisagés : la Grèce, la Belgique et surtout la Pologne qui voue un culte particulier à Napoléon Ier. N'oublions pas que de Marie Walewska, sa femme polonaise, a eu un enfant de lui.
Fidèle à son père, il se fait conter par le maréchal Marmont les batailles quasi légendaires de Bonaparte puis de Napoléon Ier.
François se prend de passion pour Lamartine grâce à son médecin, Malfatti, et notamment de cette phrase adressée par le poète à Byron :
« Borné dans sa nature, infini dans ses voeux,
L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux. »
Belle formule !
Et la suite prémonitoire : «
Courage, enfant déchu d'une race divine !
Tu portes sur ton front ta superbe origine ;
Tout homme, en te voyant, reconnaît dans tes yeux
Un rayon éclipsé de la splendeur des cieux. »
Le duc de Reichstadt est mort le dimanche 22 juillet 1932. Il avait tout juste 21 ans …
Ce n'est qu'en décembre 1940 que son cercueil a rejoint celui de son père aux Invalides.
L'ouvrage d'André Castelot fourmille d'anecdotes concernant cet enfant prisonnier dès son plus jeune âge, une prison dorée, mais prison cependant puisqu'il ne quittera jamais le palais où il était retenu avec moult domestiques à son service.
Un ouvrage émouvant sur un personnage peu connu dont nos livres d'histoire, à l'école, ont oublié le nom.
Commenter  J’apprécie          10
André Castelot retrace la brève existence de Napoléon François Joseph Charles Bonaparte (Napoléon II). Surnommé l'Aiglon, le fils de l'empereurNapoléon Ier et de Marie-Louise de Habsbourg-Lorraine, l'archiduchesse d'Autriche, naquit le 20 mars 1811 à Paris. A l'âge de quatre ans, le petit roi de Rome fut emmené en Autriche par sa mère où il vécut jusqu'à sa mort, survenue à l'âge de 22 ans, sans jamais avoir revu son père, ni la France. Elevé par son grand-père maternel, François Ier d'Autriche qu'il respectait et considérait comme un père de substitution, l'Aiglon porta successivement les titres de prince de Parme puis de duc de Reichstadt.

C'est par le biais d'un roman biographique que l'écrivain et historien émérite André Castelot nous raconte le destin hors du commun du jeune et brillant Napoléon II qui attirait les foules autant par sa beauté et sa prestance que par son intelligence et sa hauteur d'âme.
Etayé par des documents et des témoignages historiques inédits, le récit brode, point après point, la triste histoire de ce prince déchu du royaume de France, fragile, un peu naïf, privé de liberté et de pouvoir. Il se sentait inutile et contraint de se soumettre, d'accepter l'inacceptable dans un pays hostile que son père avait combattu jusqu'à la victoire lors de la campagne d'Allemagne et d'Autriche (traité de Vienne du 14 octobre 1809).

La narration de la fin de vie de l'Aiglon est saisissante de réalisme et laisse l'impression étrange d'assister, en direct, à la lente agonie de ce pauvre être souffreteux qui murmurait en soupirant, peu de temps avant de mourir : « Ma naissance et ma mort, voilà toute mon histoire. Entre mon berceau et ma tombe, il y a un grand zéro ».
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
A Rambouillet, gardé par des soldats russes, l'Aiglon, encore tout ensommeillé, descend de sa voiture dans les bras de Maman Quiou. Il parait tout heureux d'avoir retrouvé le château où il est venu du temps où il était roi. Il distribue des bonbons à des enfants de la ville. Quand la boîte est vide, il soupire :
- Je voudrais bien vous en donner davantage, mais je n'en ai plus : le roi de Prusse m'a tout pris.
Quant à ses jouets, il crie, tout en colère :
- C'est le roi Louis XVIII qui me les a volés !
Ils sont, en effet, restés aux Tuileries.
Commenter  J’apprécie          80
Un exilé qu'une loi martyrise en l'empêchant de revenir dans sa partie n'a-t-il pas, souvent, plus de force qu'un prétendant présent sur le sol natal, où il prête le flanc aux critiques et risque de se livrer à bien des maladresses?
Commenter  J’apprécie          20
Selon lui, on ne gouvernait pas un pays avec le souvenir des gloires évanouies.
Commenter  J’apprécie          30
Joseph m'a perdu l'Espagne, il me perd Paris. Cet évènement perd la France.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de André Castelot (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Castelot
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • Pour Napoléon de Thierry Lentz aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/1075287-romans-pour-napoleon.html • Napoléon de Thierry Lentz aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/1076267-encyclopedie-napoleon-l-album.html • Napoléon de Richard Holmes aux éditions Gründ https://www.lagriffenoire.com/1080173-romans-napoleon.html • Bonaparte de André Castelot aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1006340&id_rubrique=52 • https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1006341&id_rubrique=52 • fouché. Les silences de la pieuvre d'Emmanuel de Waresquiel aux éditions Tallandier https://www.lagriffenoire.com/1081915-article_recherche-fouche---les-silences-de-la-pieuvre.html • Talleyrand : le prince immobile de Emmanuel de Waresquiel aux éditions Tallandier https://www.lagriffenoire.com/1049089-romans-talleyrand---le-prince-immobile.html • fouché de Stefan Zweig aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=16029&id_rubrique=21 • La saga des Bonaparte de Pierre Branda aux éditions Tempus https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1067986&id_rubrique=52 • Napoléon de Albin Quéru, Bruno Wennagel aux éditions Quelle Histoire https://www.lagriffenoire.com/37206-divers-jeunesse-napoleon-fr-histjeunesse.html • Napoléon expliqué à mes enfants de Jacques-Olivier Boudon aux éditions Seuil https://www.lagriffenoire.com/1081917-article_recherche-napoleon-explique-a-mes-enfants.html • L'Aiglon : le rêve brisé de Napoléon de Laetitia de Witt aux éditions Tallandier https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1050871&id_rubrique=52 • Journal de Joséphine B., impératrice de Philippe Séguy aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/1081922-article_recherche-journal-de-josephine-b--imperatrice.html • Journal intégral - 1815-1818 de Gaspard Gourgaud et Jacques Macé aux éditions Perrin https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1031168&id_rubrique=52 • Je suis le gardien du tombeau vide : le consul de Sainte-Hélène raconte de Michel Dancoisne-Martineau aux éditions Flammarion https://www.lagriffenoire.com/79994-romans-je-suis-le-gardien-du-tombeau-vide.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https:/
+ Lire la suite
autres livres classés : premier empireVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (57) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3286 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}