AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782075128360
192 pages
Gallimard Jeunesse (19/09/2019)
3.85/5   159 notes
Résumé :
River, c'est ma soeur. Ma soeur en moche, ma soeur en noir, ma soeur qui n'a rien à voir avec moi. On partage la même chambre, on respire le même air, mais je la plains et je m'en veux. Elle m'adore et je la comprends. Je suis la fille idéale de nos parents. Elle, comment dire... Vous connaissez le vilain petit canard ? C'est comme un boulet. Ma mère lutte. On en est à six thérapeutes par semaine. On voudrait tous qu'un jour elle se sente à l'aise en société. Dans l... >Voir plus
Que lire après RiverVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (101) Voir plus Ajouter une critique
3,85

sur 159 notes
Il y a toujours une sensibilité hors norme dans les romans de Claire Castillon. Et « River » vibre des différences de River, cette héroïne si « hors norme », du courage d'une mère affectueuse et du regard ébahie d'une soeur qui observe. River est victime de harcèlement au collège, elle risque sa vie chaque jour et crains les répressions sur ces harceleurs. Cette lecture est bouleversante et prenante avec un discret message efficace qui donne envie de lever les préjugés et de lutter contre les discriminations.
Lien : http://www.liresousletilleul..
Commenter  J’apprécie          330
River est une adolescente "différente" : elle a du mal à entrer dans la norme et à gérer les interactions avec les autres, fait preuve d'un trop plein d'émotions et, surnommée le boulet par sa soeur, provoque toujours des catastrophes. Cette différence lui vaut d'être mise à part au collège puis très vite harcelée : arrivera-t-elle à surmonter cette épreuve ?

Grosse déception pour cette lecture qui évoquait pourtant un thème ô combien important, celui de la différence et du harcèlement qu'elle peut engendrer. J'ai vraiment eu du mal à entrer dans ce roman, j'ai eu l'impression que l'auteur nous tenait à distance, nous donnait finalement très peu à voir de ses personnages. L'histoire est racontée du point de vue de la soeur aînée de River, la "soeur parfaite" dont la vie a changé lors de la naissance de sa cadette. le problème c'est qu'on ne sait rien de cette aînée (on comprendra à la fin pourquoi) et que son comportement est assez peu vraisemblable : alors que le roman commence par des mots très durs de celle-ci vis à vis de sa cadette, elle semble se placer ensuite en observatrice, réagissant à peine même quand sa soeur est harcelée, la défendant occasionnellement et tremblant pour elle, sans jamais que ses propose ressemblent à ceux d'une "vraie" ado. J'ai trouvé que ce procédé était très artificiel, à part River, les autres personnages sont à peine effleurés et réduits à une caricature : la maman surimpliquée dans le fait d'aider sa fille différente à s'en sortir, le papa distant-mais-qui-l'aime-quand-même, la soeur aînée dont on ne sait rien... Tout ce petit monde évolue sans aucun décor ou arrière plan, on sait à peine que River est au collège mais à part ça l'histoire pourrait se passer en France ou ailleurs sans que cela ne change rien. Et que dire de ces personnages qui portent tous des noms plus farfelus les uns que les autres, ce qui de mon point de vue contribue à mettre encore plus à distance le lecteur en montrant bien que rien n'est vraiment réel.

Du coup, je me suis beaucoup ennuyée pendant cette lecture, ayant l'impression de survoler ce récit de très loin. Comme en plus l'histoire met du temps à se dévoiler avec une narration assez plate et répétitive et en même temps très dure dans ses propos, ce n'est vraiment pas une lecture agréable. Heureusement il en reste quelques morceaux d'émotions de ci de là, le portrait de River et de son désarroi face au harcèlement étant parfois très juste et laissant entrevoir ce que ce roman aurait pu être s'il avait vraiment embarqué son lecteur avec lui. Pour ma part, une vraie déception, j'ai été soulagée de terminer ce livre !
Commenter  J’apprécie          150
C'est l'histoire de River est une petite fille très spéciale, elle n'a pas d'amie et se fait harceler dans son collège. Les élève ont même inventé un jeu qui se nomme "River". le jeu consiste à faire une ronde autour d'elle et lui dire tout ses défauts. A la fin du livre , River montre qu'elle a un grand coeur en sauvant celui qui l'a toujours rabaissée et qui l'a aussi harcelée. elle a fait un geste "héroïque" en se rappelant de la mort de sa soeur "Stella" dans la rivière dans laquelle a sauté Alanka, le garçon qui la harcelait, celui dont elle avait peur. J'ai beaucoup aimé ce livre car il est bien écrit (les mots sont faciles à comprendre et il n'est pas trop long etc...). Je ne m'attendais pas à ce que River fasse un geste en vers son harceleur. A la fin du livre, on apprend que le narrateur est Stella, la soeur de River, qui est une âme car elle est morte née. River est un livre de Claire Castillon qui peut sensibiliser les gens au harcèlement car on voit le point de vue interne d'une personne harcelée, on comprend sa souffrance et ce qu'elle endure chaque jour. Ce livre est suffisamment long pour faire comprendre aux gens à quel point c'est bête d'harceler et à quel point c'est difficile de vivre dans l'autre camp. Ce livre nous fait voir d'une autre façon le harcèlement.
*******************************************************
"River" raconte l'histoire d'une ado à problèmes qui se fait harceler. Sa soeur essaie de l'aider le mieux possible, mais elle doit partir en Espagne et laisse River seule une semaine pour affronter le collège et la bande qui la harcèle.
River est un roman plein d'émotions. On ne se rend pas forcément compte de ce que peuvent subir les ados en difficultés, mais "River" éclaircit un peu le sujet.
Par contre, je trouve que le texte est un peu brumeux, on ne comprend pas toujours tout. La fin est assez embrumée, les deux soeurs disent "je", mais elles sont deux personnes en une seule, la narratrice est en fait morte, d'ailleurs elle n'est jamais née, mais vit encore en River, la soeur, Stella est amoureuse de Tristan, le beau garçon de 2nde, mais en fait c'est River qui l'est... D'après moi, le dénouement est aussi compliqué qu'une enquête d'Agatha Christie, sans les explications finales qui éclaircissent tout.
Le livre est quand même assez violent, mais cela peut être bien, dans le sens où nous sommes plus sensibilisés et que l'on comprend que River est vraiment maltraitée.
*********************************************
"Boulet, sangsue, poids mort, pot de colle, River et tout cela à la fois. les parents lui répètent qu'elle est exceptionnelle, que tous ensemble- tous, ça veut dire eux, les 6 thérapeutes, elle et moi-, on va trouver le chemin idéal vers son épanouissement."
River est une jeune fille. Au premier abord, elle paraît tout à fait normale, mais lorsque nous rentrons dans sa vie privée, nous pouvons découvrir qu'elle est différente des autres ( elle a des pensées, des émotions, des attitudes particulières,...) même si ses parents et sa soeur font tout pour qu'elle se sente du mieux possible, sa vie au collège est difficile, elle apparaît comme la fille bizarre et sans amie ( elle en avait une avant mais une fois au collège, celle-ci s'est fait d'autres amies et a lâché River).
Elle se bat chaque minute de sa vie pour réussir à être un peu plus normale, aidée par des thérapeutes, malheureusement les méchants du collège la voit comme une faible et en profitent pour l'humilier, la racketter, voir même la frapper. Ces quatre garçons qui comprendront plus tard leur erreur...

Ce roman brosse le portrait d'une héroïne étrange et différente à laquelle on peut plus facilement s'identifier qu'à une héroïne parfaite. River nous enchante par sa capacité à se foutre du monde. On l'envie, paradoxalement, car elle semble avoir compris si justement ce qu'était qu'être soi.
Il y a de l'amour dans ce livre. de la tendresse, de l'espoir, de la cruauté, et de l'impuissance.
Ce récit possède un caractère éprouvant car il relate des actes de harcèlement et parce qu'il nous immerge dans un univers hostile, le milieu scolaire, dans lequel les élèves interagissent mais peuvent aussi se détruire. c'est aussi la description fine des liens intergénérationnels (entre sa grand-mère et sa petite fille) et de la relation de confiance qui unit toute la famille.
Commenter  J’apprécie          80
River est une jeune fille. Au premier abord, elle parait tout à fait normale, mais lorsque nous rentrons dans sa vie privée, nous pouvons découvrir qu'elle est différente des autres. Elle a des pensées, des émotions particulières. Même si ses parents et sa soeur font tout pour qu'elle se sente du mieux possible, sa vie est difficile, elle apparait comme la fille bizarre et sans amie du collège.

Elle se bat chaque minute de sa vie pour réussir à être un peu plus normale, aidée par des thérapeutes, malheureusement les méchants du college la voit comme une faible et en profitent pour l'humilier et même la racketer. 4 Monstres qui comprendront peut etre plus tard leur erreur.

Ce roman peut sans doute paraitre dur à lire, et même choquer certains lecteurs ( moi un petit peu), la romancière a choisi d'écrire un roman qui n'est pas là pour faire joli, elle raconte la vraie cruauté des ados , et montre ce qui peut arriver si on ne réfléchit pas à nos actes..

Ce roman est vraiment très bien écrit, il y a de l'amour de l'espoir quand meme même si c'est dur et cruel, et la fin que j'avais pas deviné du tout te laisse vraiment complètement scotché... Un super roman, vraiment ! Eléna, 10 ans
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
Commenter  J’apprécie          212
River est une adolescente pas comme les autres : elle est un peu dans sa bulle, a du mal à se faire des amis, ne comprend pas toujours les situations de la vie en société ou les réactions des autres, elle est maladroite et rit souvent de façon inattendue. La présence de River gêne certaines personnes, et au collège on la trouve bizarre, anormale. Elle est rejetée par ses camarades et la cour de récréation, devenue pour elle un lieu de terreur, est le terrain de jeu quotidien d'une bande de garçons qui ont fait de River leur soufre-douleur. Moqueries, maltraitance, humiliations, racket, Alanka et les trois-T vont toujours plus loin dans leur harcèlement. Heureusement River a sa grande soeur qui veille sur elle, la rassure, la conseille, une soeur parfaite, populaire, belle et intelligente qui est toujours avec elle par la pensée dans les moments difficiles.

C'est d'ailleurs cette soeur, dont le lecteur ne connaîtra pas le nom, qui est la narratrice du roman et parle de sa petite soeur River. Au fil de sa pensée elle dresse le portrait de cette soeur bizarre, elle raconte leur vie de famille, rapporte les souvenirs de leur enfance ou les situations rocambolesques provoquées par les comportements curieux de River. Une grande complicité et une symbiose intime lie les deux soeurs, dans un amour et un souci de protection mutuels. Dans toutes les situations vécues, en particulier durant les agressions subies au collège, la cadette se réfugie en pensée auprès de son aînée, où elle trouve le réconfort et le courage nécessaire pour supporter son calvaire.

Le roman aborde le sujet essentiel du harcèlement scolaire, qui prend ici une forme très dure, qui révolte quand il s'attaque à une enfant au handicap léger, une adolescente gai, entière, sincère mais tellement naïve. Toutefois, il ne conviendra pas à tous les lecteurs par le style d'écriture de son autrice, déjà observé dans son précédent roman Miss Crampon. En effet les pensées, les récits et les explications de la narratrice, elle-même adolescente, au sujet de sa soeur, se déversent dans un flot continu de blabla, une incessante parlotte qui passe parfois d'une idée à une autre, d'une évocation, d'une action à une autre de façon très rapide, au moyen de phrases courtes illustrant les pensées foisonnantes d'une adolescente extrêmement bavarde qui vous fatigue sur près de 200 pages.

Les petits lecteurs qui ont besoin de constructions simples, d'une narration au message clair, explicite, direct, rencontreront sans doute des difficultés de compréhension et se perdront dans les méandres de cette pensée adolescente. En revanche, c'est le portrait d'une adolescente vraiment touchante et attachante, c'est le témoignage bouleversant de situations de harcèlement vécues par de nombreux enfants, et c'est ce sentiment d'empathie ressenti pour la jeune fille, qui retiendront les bons lecteurs jusqu'au bout, leur apportant même un dénouement parfaitement inattendu quelques pages avant la fin, qui permettra de cerner encore mieux la psychologie et la personnalité de la petite River.
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (1)
Ricochet
31 décembre 2019
Dans un délicat chassé-croisé verbal, Claire Castillon atteint une résolution mûrement préparée : coup d’étonnement pour le lecteur, et espoir en la tolérance pour River. Un fin roman de notre monde cruel.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
River est sensée ne pas trop prêter attention aux moqueries des autres et être persuadée qu'elle avance. " Encore seule ", pense River qui n'a rien contre l'idée d'avancer. Mais, à force d'avancer, ne finira-t-elle pas des kilomètres devant les autres, c'est-à-dire encore plus seule?
Commenter  J’apprécie          10
La douleur qu'on a infligé à son enfant est intolérable, mais le fait que River ne raconte rien l'est bien davantage. Il voudrait tout savoir, afin de venger, ou de punir. On ne se venge pas. On punit. Mais parfois on devrait se venger non ? Quand son enfant est agressée par quatre types dont la violence dépasse tout ? Quand leur violence est couverte par leur rires. Quand leurs rires contiennent des couteaux. Quand leur départ laisse place à un silence bizarre, d'où jaillissent parfois, comme des fausses notes, des rires en éclats de verre. Comme celui avec lequel ils ont joué sur son dos, qu'elle n'a pas montré aux parents.
Commenter  J’apprécie          90
La cour n'est pas un territoire ennemi. Je ne cherche pas ma soeur du regard, soeur invisible cachée quelque part, soeur rêvée planquée derrière un pilier, soeur parfaite capable d'affronter pour moi les situations à risque, soeur fidèle, toujours prête à me sauver et coupable d'exister, si parfaite par rapport à moi. Ma soeur est ma force intérieure, ma réponse, mon moi complet. Avoir un secret de cette taille-là, c'est vivre plus fort que les autres. C'était donc ça la "vastitude" de mon esprit qui rendait papa fou de rage et maman si sûre de mon avenir ? Il fallait juste me laisser le temps de réunifier mes petits morceaux. Personne n'a fait de mal à ma soeur. Et je sais me défendre désormais. Maintenant que je suis une, ça va barder. (p.167)
Commenter  J’apprécie          70
Boulet, sangsue, poids mort, pot de colle, River est tout cela à la fois. Les parents lui répètent qu’elle est exceptionnelle, que tous ensemble – tous, ça veut dire eux, les six thérapeutes, elle et moi –, on va trouver le chemin idéal vers son épanouissement. Mais moi, je sais que personne n’y croit. On l’amé- liore, c’est tout. On voudrait obtenir l’enfant parfait, mais la vérité, on la connaît: River ne sera jamais comme moi.
Commenter  J’apprécie          70
C’est comme si j’avais tout pris. Le calme, l’intel- ligence, la délicatesse, la beauté et, bien sûr, l’amour de nos parents. River, rien. Ou juste l’amour de nos parents, mais dans une moindre mesure, si on tient compte de ce que reçoit automatiquement, sans effort donc, l’enfant rêvé.
Commenter  J’apprécie          100

Videos de Claire Castillon (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claire Castillon
Prix des collégiens - Gallimard Jeunesse - 4ème-3ème
Rencontre avec François Place, Isabelle Pandazopoulos, Claire Castillon et Charlotte Erlih. Entretien animé par Manon Fargetton.
Retrouvez les livres : https://www.mollat.com/livres/2586613/francois-place-la-reine-sous-la-neige https://www.mollat.com/livres/2586610/isabelle-pandazopoulos-demandez-leur-la-lune https://www.mollat.com/livres/2563111/claire-castillon-river https://www.mollat.com/livres/2457390/charlotte-erlih-bacha-posh
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : harcèlementVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus



Lecteurs (358) Voir plus




{* *} .._..