AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Évelyne Châtelain (Traducteur)
EAN : 9782352884835
256 pages
City Editions (03/11/2010)
3.2/5   190 notes
Résumé :
Le corps d'un magnat de l'immobilier est découvert au pied de son immeuble de Manhattan. Visiblement, quelqu'un lui a donné un coup de pouce pour qu'il fasse le grand saut... Dans le même temps, sa ravissante épouse au passé obscur échappe de justesse à une agression.
Dans la fournaise new-yorkaise, les esprits s'échauffent, les passions se déchaînent. Un autre meurtre entraîne la police dans le monde opaque de l'immobilier, des paris, de l'argent douteux; Un... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (56) Voir plus Ajouter une critique
3,2

sur 190 notes

Il y a quelques mois, j'ai découvert la sérié télé Castle dont je suis devenue complètement accro. Lorsque je me suis rendue compte que les livres écrits par Richard Castle, le héros de la série donc, ont été publiés, j'étais vraiment très contente. Et lorsque j'ai vu qu'ils étaient dans le catalogue de Belgique Loisirs, je n'ai pas hésité bien longtemps avant de faire de ce premier tome mon achat du trimestre.

Alors, le verdict : j'ai plutôt bien aimé ! On retrouve dans ce premier opus tous les ingrédients qui font de la série un véritable succès : une enquêtrice terre à terre qui se retrouve avec un "consultant" encombrant, désobéissant et agréablement impertinent. Ils sont entourés d'une équipe du tonnerre et ils ont l'art de se retrouver dans des situations pas croyables. Il y a évidemment des réparties drôles qui nous font franchement rire et une tension sexuelle entre les protagonistes plus que présente qui pimente encore un peu plus l'ensemble.

Si j'ai vraiment eu l'impression de me retrouver en plein dans un épisode de Castle, que j'avais les voix de Kate Beckett et de Richard Castle qui résonnaient dans ma tête, je ne peux tout de même pas dire que ce roman vaut une enquête des deux personnages inspirant ceux de Nikki Heat et de Jameson Rook. En effet, Je pense que le déroulement des enquêtes tel qu'il est décrit convient mieux à la télé, à l'oral et au visuel qu'à l'écriture.

De plus, on ne peut pas dire que l'écriture soit très raffinée, ou subtile, ou que sais-je encore. Il n'y a pas des masses de descriptions pour que l'on puisse imaginer les lieux très précisément,... Sur un plan littéraire, disons que nous ne sommes pas en présence d'un chef-d'oeuvre.

Malgré cela, mon intérêt est resté intact du début à la fin. L'intrigue est sympa et j'ai (évidemment) bien accroché aux personnages. J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette enquête et ce sera avec tout autant de plaisir que je lirai les prochains tomes ! Si on n'attend rien de plus qu'un bon divertissement de ces livres, on ne peut être que ravis de ces lectures !

En quelques mots :

Tous les ingrédients des épisodes de Castle sont réunis dans ce livre, ce qui en fait un agréable divertissement. Les personnages sont chouettes, il y a de l'humour et l'enquête est sympa, de quoi garder l'intérêt du lecteur tout au long du bouquin. Malgré cela, je préfère la série télé, je pense que le côté littéraire n'est pas exploité suffisamment dans ce cas-ci. Mais j'ai pu lire que les tomes suivants sont plus aboutis que celui-ci, j'ai donc hâte de m'y plonger ! J'ai passé un bon moment et vous conseille cette lecture si vous êtes fan de Castle !


Lien : http://books-all-around-etc...
Commenter  J’apprécie          120

Avant de lire ce livre, j'avais vu plusieurs chronique à son sujet et je savais que je ne devais pas m'attendre à grand chose de sa part. du coup je suis partie avec cette idée et heureusement parce qu'effectivement il n'est pas terrible. J'ai tout de même passé un bon moment, mais j'y reviendrai plus tard. Ce livre est mal écrit, autant le dire, il n'y a pas du tout d'effort de style, et c'était quand même pas terrible. Les dialogues s'enchaînent mais au final on ne sait même plus qui parle et c'est déroutant. L'enquête est vite menée, se déroule plutôt facilement, quasiment pas d'hésitation, et Nikki réussit toujours à faire ce qu'elle veut (elle en a de la chance si tous les policiers étaient comme ça, les malfaiteurs seraient vraiment mal). C'est décrit comme un thriller, moi j'appelle plutôt ça un policier (et assez mauvais en plus). le suspens est tout de même au rendez-vous, j'avoue que je ne savais pas qui était le coupable et même si j'avais imaginé ça je ne m'y étais pas arrêté, néanmoins il y a quand même pas mal de choses plutôt téléphoné, les événements arrivent presque trop vites, et y a pas mal de clichés. Les personnages sont des copiés collés de ceux de la série, toutefois cela n'est pas dérangeant parce qu'on retrouve l'ambiance de Castle et c'est quelque chose que j'ai plutôt apprécié. Les dialogues sont plutôt délirants et amusants, même si j'avoue que par moment je n'y comprenais plus rien, comme s'il manquait des phrases ou je ne sais pas trop. Mais c'est en partit pour cette raison que j'ai passé un bon moment, je me suis pas mal marrée en lisant et c'était pas désagréable. Bon c'est pas la lecture du siècle ça c'est sûr, je ne me procurerai pas la suite (je vois pas trop l'intérêt), c'était trop brouillon, pas tellement intéressant, par moment même plutôt lourd. D'accord, j'ai bien ris, mais ça ne suffit pas pour qu'un livre me plaise, et si la résolution de l'enquête est assez intéressante, ce n'était pas non plus "ohlalala j'en revieeeeens pas". La seule chose sympa c'est de retrouver les personnages et l'ambiance de la série (même s'ils ne portent pas les mêmes prénoms), et donc ça m'a rappelé Castle (faudrait que je mate la suite un jour).

Commenter  J’apprécie          20

Comme quasiment tout le monde j'ai regardé la série diffusée à la télévision et j'ai rapidement été séduite par le duo de choc composé de Richard et Kate… Lorsque Castle présente son nouveau livre dans la série, je me suis dit que ça serait drôle que le livre existe réellement, et quelques mois plus tard, le voilà dans les rayons des librairies !

En tant qu'amatrice de bons policiers, je dois bien avouer que j'ai été un peu déçue par l'histoire un peu légère de ce roman. Au lieu d'un véritable roman policier, j'ai trouvé qu'on avait plus à faire à de l'histoire plutôt « romantique ». Certes il ne faut pas oublier que l'héroïne est inspectrice, mais la plupart du temps, le texte relate les tensions entre les deux protagonistes principaux, jusqu'à ce qu'ils passent à l'action.

Je n'ai pas pu me détacher de l'image de Richard et Kate, ce qui, je suppose, est quelque chose de voulu. Toutefois, j'aurais aimé ne pas penser à d'autres personnages en suivant cette histoire.

Les personnages, puisqu'on parle d'eux, sont plutôt sympathiques, comme dans la série finalement. Rook est un poil énervant, mais bien souvent attachant… Quant à Nikki, je dois bien avouer que je l'envie quelque part : elle a vécu des choses dures, mais elle a réussi à s'en faire une carapace pour continuer vivre et elle obtient toujours ce qu'elle veut, que ce soit en salle d'interrogatoire ou face à un homme tel que Rook.

La fameuse scène de la page 105. J'en attendais beaucoup puisqu'elle a quand même monopolisé eu un franc succès dans la série. Je ne peux pas dire que j'ai été subjugué, mais je ne peux pas nier qu'elle est plutôt bien écrite. Toutefois, elle reste bien moins croustillante que ce qu'on a bien voulu nous laisser entendre…

Un bon roman, qui se lit très bien dans le train mais qui manque un poil de suspense.


Lien : http://chickyp0o.wordpress.c..
Commenter  J’apprécie          80

Moi qui suis une grande fan de la série TV Castle, j'étais très curieuse de savoir si les romans soit-disant écrits par cet auteur serait à la hauteur de la série et surtout dans la même veine.

Je n'ai pas été déçue.

On est clairement dans la même lignée que la série. Un rythme rapide, sans énormément de détails, des personnages attachants et beaucoup d'humour.

J'ai également beaucoup aimé la romance qui s'installe durant ce premier tome.

Au final j'ai trouvé très amusant de pouvoir comparer avec la série, de ce dire qu'au moment où Richard Castle à écrit ce roman il n'était pas encore avec Beckett et qu'il s'agissait alors d'une romance fantasmée. Je pense vraiment qu'il faut lire ce livre après ou alors en parallèle d'avoir vu la série.

Commenter  J’apprécie          60

J'aime beaucoup la série "Castle". Alors quand j'ai réalisé que les livres de l'écrivain fictif avaient réellement été écrits, je n'ai pas pu résister pour jeter un coup d'oeil...

Je ne regrette pas du tout cette lecture, qui donne l'impression de retrouver les personnages de la série, même s'ils sont appelés différemment. L'ambiance est également comme dans la série télévisée (télévisée, mais que je regarde en DVD) ; il y a la tension de l'enquête, mais aussi l'humour (parfois un peu lourd, parfois un peu bizarre, mais toujours bienvenu) des personnages.

Une intrigue bien ficelée, et bien expliquée. Par contre, je dois avouer que le style d'écriture nous donne une petite impression de trop peu approfondi... Pas un coup de coeur, mais un bon livre, quand même ! (et encore une nouvelle série à continuer !)

Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation

Elle adoptait toujours le même rituel pour aller voir le corps. Après avoir détaché sa ceinture de sécurité, pris le stylo coincé par un élastique sur le pare-soleil, passé ses long doigts sur sa hanche, pour sentir le réconfort de son arme de service, elle marquait toujours une pause. Pas très longue. Juste le temps de prendre une profonde inspiration.

Commenter  J’apprécie          140

J’ai une idée de roman, dit Heat. Pourquoi on ne ferait pas un truc qu’on appelle une enquête ? Rassembler des indices, établir les faits. Quelque chose qui tiendrait mieux devant la cour que « c’est comme ça que je vois le topo » !

Commenter  J’apprécie          130

Le mètre quatre-vingts s’étala de tout son long sur le sol de marbre. Elle lui passa les menottes à une vitesse de rodéo et la foule applaudit.

Rook s’assit.

– Je vais bien, merci d’avoir posé la question.

– C’est gentil de l’avoir ralenti. C’est ça que vous faisiez en Tchétchénie ?

– Le type m’a sauté dessus lorsque j’ai trébuché là-dessus… dit Rook en indiquant un sac du musée.

Rook ouvrit le sachet et en sortit un presse-papier de verre, en forme de planète.

– Regardez, j’ai trébuché sur Uranus.

Commenter  J’apprécie          50

Un rire étouffé attira son attention vers le balcon où travaillaient les détectives Raley et Ochoa, un duo

affectueusement nommé les « Gars ». Kimberly Starr, qui berçait son fils serré dans ses bras, sembla ne pas l’entendre. Heat s’excusa et traversa majestueusement la pièce, sous des mares de lumière venant des fenêtres de l’étage, qui projetaient une aura tout autour d’elle. Elle passa près des spécialistes de la police scientifique qui relevaient les empreintes sur les portes-fenêtres et, ouvrant son carnet à une page blanche, sortit sur le balcon.

– Faites semblant de discuter des notes.

Raley et Ochoa échangèrent des regards confus avant de s’approcher d’elle.

– Je vous ai entendu rire, tous les deux.

– Oh ! flûte ! s’exclama Ochoa.

Il grimaça, et la goutte de sueur qui perlait au bout de son nez tomba sur la page.

– écoutez-moi. Je sais que, pour vous, ce n’est qu’une scène de crime comme une autre. Mais pour les membres de cette famille, c’est la seule qu’ils aient jamais connue.

C’est compris ? Parfait. (Elle se tourna vers la porte avant de se raviser.) Ah ! Et lorsqu’on sera sortis d’ici, je veux entendre cette plaisanterie. Ça pourrait me servir.

Commenter  J’apprécie          10

À l’angle de la 81e Rue et de Columbus Avenue, Heat s’arrêta et fit demi-tour. Un écran de sueur luisait sur sa poitrine et dessinait un profond V sur son chemisier. Elle ne manifestait aucun signe de fatigue, simplement un fort niveau d’attention qui lui permettait d’observer de loin et de près en même temps, sachant qu’un infime détail lui suffirait pour retrouver sa piste.

– Il n’était pas si affûté que ça, dit Rook, un peu essoufflé. Il n’a pas pu aller bien loin.

Elle se tourna vers lui, à la fois un peu étonnée qu’il ait pu suivre et agacée par sa présence.

– Qu’est-ce que vous fichez ici, Rook ?

– Une paire d’yeux supplémentaire, détective.

Commenter  J’apprécie          20

Videos de Richard Castle (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Richard Castle
Richard "Rick" Castle
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus




Quiz Voir plus

Les titres de Castle

Tempête de...

neige
glace
sable
feu

7 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Richard CastleCréer un quiz sur ce livre