AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782709630245
272 pages
J.-C. Lattès (10/03/2010)
2.75/5   8 notes
Résumé :
Elle s’appelle Zoé, son père est l’illustre Alphonse Bertillon, inventeur de l’analyse et de la photo anthropométrique. Elle est reporter à l’Épatant et photographie les cadavres à la morgue de la Préfecture de Paris.
Cette année-là, 1889, a lieu le 1er Congrès international sur l’hypnotisme à Paris. On vient y écouter Charcot, Brown-Séquard, Brouardel, Lombroso et y discuter des nouvelles idées de Bernheim…
Et soudain deux meurtres : deux psychiatre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Ys
  24 mai 2017
Paris, 1889. Alors que s'apprête à ouvrir le premier congrès international sur l'hypnotisme, un psychiatre renommé est retrouvé assassiné - poignardé et émasculé à domicile. D'abord chargée de mettre en images es caractéristiques du cadavre, Zoé Bertillon, fille naturelle du fondateur de l'anthropométrie judiciaire et photographe pour la Morgue de Paris, ne tarde pas à se retrouver embarquée dans l'enquête. Celle-ci la mènera des profondeurs mystérieuses de la clinique du docteur Hippolyte au salon de la très spirituelle princesse Mathilde.
L'un des risques majeurs du polar historique, c'est de faire de l'intrigue policière un simple prétexte à la mise en scène des connaissances de l'auteur sur l'époque évoquée. Ce qui passe sans trop de mal si l'auteur écrit bien, sait camper une atmosphère et donner de la profondeur à ses personnages - mais en l'occurrence, j'ai rarement lu un livre qui tombait aussi lourdement dans ce travers, et sans grand chose pour se rattraper. Certes, l'autrice - les autrices plutôt, Iris Castor étant le pseudonyme de Laure Murat et Zrinka Stahuljak écrivant à quatre mains - sont érudites et connaissent leur sujet sur le bout des doigts. Certes, les sujets abordés (naissance des méthodes scientifiques d'identification criminelle et de la psychiatrie, débats médicaux sur l'hypnotisme) sont intéressants et les personnages sont construits de manière plutôt intelligente. Mais tout, absolument tout - le paysage historique, les faits, les ressorts des personnages, leurs actions, leurs émotions - est énoncé de manière si platement didactique que rien, absolument rien, ne prend jamais le moindre relief, le moindre souffle, la moindre vie.
Quant à l'intrigue policière, on nous rappelle de temps en temps son existence sans parvenir jamais à faire naître un vrai suspense, pour finir par la régler sur un coup d'inspiration géniale assez tiré par les cheveux.
En somme, c'est maladroit de bout en bout, plutôt ennuyeux et totalement dispensable.
Lien : http://ys-melmoth.livejourna..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          43
cvd64
  18 mars 2019
enquête médico-policière se déroulant dans le milieu psychiatrique avec dans le premier rôle: l'hypnose et parfois ses dérives.
Récit désuet à souhait, avec du vocabulaire du 19 -ème siècle, que l'on croirait une chronique écrite à cette époque.
les personnages, les lieux, les descriptions en font un bon moment de lecture
Commenter  J’apprécie          30
Wictoriane
  23 mai 2010
Paris, 1889. Un aliéniste adepte du contrôle des naissances est retrouvé poignardé et émasculé. Vengeance ou oeuvre d'un fou ? Sur fond d'exposition universelle et du premier congrès international sur l'hypnotisme, la police enquête, mais bientôt, le cadavre d'un deuxième psychiatre est retrouvé mort en des circonstances identiques au premier.
Lire la suite :
Lien : http://monbiblioblog.blogspo..
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
cvd64cvd64   17 mars 2019
PRUDENTIA. Cosilio,&virtute Chimoeran superari, id est, fortiores & deceptores.
Prudence. Avec de la sagesse et de la vertu, triompher de la Chimère, c'est-à-dire des adversaires plus forts et de ceux qui cherchent à vous tromper.
Commenter  J’apprécie          20
WictorianeWictoriane   23 mai 2010
Il y avait chez la marquise un élément solaire, irradiant, qui désarmait les plus gricheux. Ce rayonnement, Zoé l'attribuait à une science peu commune de la vie - et elle avait raison.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2676 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre