AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Quentin Zuttion (Illustrateur)
ISBN : 2228921629
Éditeur : Payot et Rivages (05/09/2018)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 96 notes)
Résumé :
Nathan est né Lila, dans un corps de fille. Un corps qui ne lui a jamais convenu, il décide alors de corriger cette erreur génétique avec le soutien indéfectible de sa famille, ses amis, ses profs et, à seize ans, des injections de testostérone de 0,8 mg par mois. Quitte à devenir quelqu'un, autant que ce soit vous-même.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  20 mars 2019
Lila a toujours été une enfant un peu différente de ses copines : toujours vêtue en pantalon, préférant les sports plus "masculins", se liant d'amitié plus facilement avec les garçons. Elle se sent elle-même différente. Et le jour où elle se rend compte que ses seins commencent à pousser, sa première réaction est "c'est quoi cette blague ?". Elle ne veut d'ailleurs pas être comme sa cousine qui rêve d'avoir une grosse poitrine. À ce moment de l'adolescence où les corps s'expriment, Lila ne se reconnaît pas et tente de comprendre qui elle est vraiment...
Inspiré de faits réels, cet album traite avec délicatesse et talent d'un sujet ô combien sensible, le transgenre. Née dans un corps de fille, Lila ne s'est jamais considérée comme telle. Moult questions l'assaillent alors. Qui est-elle vraiment ? Est-elle homosexuelle ? Fait-elle sa crise d'adolescence ? Ses maux, son malaise et son mal-être ont pu être soulagés le jour où elle a mis des mots sur ce qu'elle est. Catherine Castro s'empare ici d'un sujet difficile, complexe, loin d'être un phénomène de mode comme le pensent certains mais bien un parcours compliqué, semé d'embûches. Il faudra du courage et un regard d'une grande lucidité pour oser affirmer haut et fort qui l'on est vraiment au fond de soi. Nathan/Lila en est la preuve. Ce garçon né dans un corps de fille est terriblement attachant, porteur d'espoir, et permettra peut-être à certains de franchir le cap. Cet album émeut de par son message, sa sensibilité, sa véracité et de par son texte et son graphisme en parfaite adéquation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          692
Myriam3
  03 novembre 2018
Par une heureuse coïncidence, j'ai pu lire cette BD deux jours après avoir vu Girl, de Lukas Dhont, au cinéma. Les deux oeuvres sont contemporaines et se complètent très bien.
Les deux présentent les souffrances d'un.e ado qui n'est pas né.e. dans le bon corps et qui va tout faire pour se sentir enfin en adéquation avec ses ressentis: changer de sexe. le récit de Lila alias Nathan explore son passé, son enfance pour y montrer les prémisses de ce mal-être, alors que dans le film, on entre d'emblée dans le processus médical, et Lara est déjà là, on ne connaît rien de son passé.
Les deux ados, contrairement aux parents très inquiets, semblent commencer à vivre enfin une fois que l'étape de la prise hormonale peut commencer, les voilà heureux, soulagés, tous les deux. Il leur faut encore trouver leur place au sein des autres ados, une place peut-être un peu différente, mais les deux sont des battants.
J'ai aimé l'un et l'autre, même si le film m'a plus touchée, en partie grâce à ce jeune acteur fabuleux.
Deux belles découvertes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Abyssinia
  17 janvier 2019
Cette bande dessinée, parue à l'occasion de la rentrée littéraire 2018, est une entreprise réalisée en binôme, initiée par la scénariste Catherine Castro dont le personnage principal, Nathan (prénommé Lucas dans la vie réelle), est le fils de sa meilleure amie. Cet ouvrage se fonde alors sur un témoignage authentique, « la fiction d'une histoire vraie », manifeste d'un mal-être profond, celui de la dysphorie de genre et dont les propos traitent d'une forme de transition identitaire. L'auteure aborde avec acuité ce sujet, toujours en étroite accointance avec « Nathan » et sa famille, par le biais d'un personnage sonore grâce auquel le·a lecteur·rice perçoit les sentiments, souvent proches de la torture, qu'éprouvent ces individu·e·s et dont les cris désolés restent silencieux aux oreilles de la société. C'est précisément dans un but pédagogique et éducatif que les auteur·e·s co-réalisent cette bande dessinée qui se destine alors à quiconque s'intéresse de près ou de loin à la transidentité mais également à celleux qui souhaitent aider d'éventuel·le·s proches à comprendre ou se comprendre, avec bienveillance. Les graphismes, réalisés par Quentin Zuttion, sont d'une grande délicatesse : il a su capter avec habilité et fit le choix de sublimer, selon une interprétation libre et au moyen d'un trait sensible et de couleurs aquarelles douces, un propos parfois violent, mais qui se révèle impératif. Assurément, divers motifs adjacents mais néanmoins inhérents à l'expérience du personnage sont auscultés tels que le sexisme, la perception du corps, l'homosexualité, l'homophobie ou encore l'auto-mutilation. Je tiens ainsi à applaudir le travail des auteur·e·s mais aussi tout particulièrement le courage de Lucas qui a osé sortir du mutisme et partager un récit poignant, franc, un hymne empli d'espoir et de tolérance. C'est l'histoire d'une renaissance.
Lien : https://eprisedeparoles.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Tuallucie
  11 novembre 2018
Cette bande dessinée traite avec beaucoup de justesse la question de la transidentité, de l'acceptation de soi et de son corps, du genre, et d'un processus de réassignation assez complexe que vivent un certain nombre d'adolescents dans des conditions plus ou moins difficiles.
Ici sont évoqués le soutien par la famille et par l'entourage, qui font malheureusement défaut à certains adolescent transgenres, et peut être une très importante source de mal être. le processus de la transition de Nathan nous est décrit, avec ses joies et ses peines. Son mal être face aux transformations de son corps liées à l'adolescence, sa dysphorie, face à cette puberté dont il n'a pas voulu sont très justement représentées par les illustrations de Quentin Zuttion.
Cette bande dessinée est à mettre entre les mains de nombreuses personnes, car elle permet de mieux comprendre la transidentité et le quotidien d'adolescents transgenres. Cependant, la façon dont la dysphorie est représentée comporte certains passages un peu trash, mieux vaut prévenir. Beaucoup de personnes concernées pourront ne pas s'identifier à ce récit, puisqu'il imagine le parcours bien particulier d'un adolescent mais ne s'applique en aucun cas à tous les jeunes garçons transgenres.
J'aime toujours autant le dessin de Quentin Zuttion et l'utilisation qu'il fait des couleurs, qui m'avaient tant plu dans Chromatopsie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Jepeuxpasjailecture
  31 mai 2019
La question de la transidentité
Je l'avoue je ne lis que très peu de BD et cela depuis l'enfance. Dans mon esprit la BD rime avec quelques classiques comme Astérix, Tintin ou encore Boule et Bill. Rien qui ne me fasse réellement palpiter. Attention, je ne remets pas en cause le style ou la qualité de ces oeuvres, et ce serait mentir que de dire que je n'ai jamais apprécié la lecture d'un Astérix et Obélix, mais mon truc à moi ça a toujours plus été les romans.
Seulement depuis quelques temps je m'intéresse de plus en plus au genre de la BD et je souhaite aussi élargir mes lectures. La sortie de la BD Appelez-moi Nathan de Catherine Castro et Quentin Zuttion a beaucoup fait parler d'elle et pour cause, elle traite d'un sujet important sur lequel on ne communique pas suffisamment selon moi : la transidentité.
Inspirée d'une histoire vraie, le scénario est le suivant : alors que les vacances d'été battent leur plein, Lila adolescente de 12 ans voit son corps se transformer et ne se reconnait plus. Dessiné avec brio, nous découvrons Lila qui observe son reflet dans la mer, ses seins qui ont poussés… Elle est plongée dans l'incompréhension la plus totale.
Ce qu'elle vit, mais elle ne le sait pas encore, c'est la transidentité. Son corps dit fille mais son esprit dit garçon. Toutefois avant d'arriver à cette conclusion elle va traverser une période de doutes et d'incertitudes. Lila observe le corps des autres filles en cours de piscine, elle passe des nuits à faire des recherches sur Internet, elle fait des cauchemars où elle est engloutie par des milliers de seins…
C'est un vrai combat dans son corps et dans son esprit. La colère, l'incompréhension, la violence sont tellement fortes que ça finit par exploser ! Mais il est impossible de lutter contre l'évidence. Elle sait qu'elle est un garçon. Alors elle demande à ses parents de l'appelez Nathan.
La transition impacte bien évidemment toute sa famille et nous assistons au désarroi de ses parents, mais également de son petit frère auquel sa grande soeur manque. C'est une étape difficile à franchir pour Nathan mais c'est encore plus difficile lorsqu'il se heurte à l'incompréhension de son entourage.
J'ai été particulièrement marquée par la force de certaines illustrations qui arrivent à retranscrire la douleur et la violence de ce que vit Nathan. C'est un sujet dont on ne parle pas assez, qui reste inconnu et peu compris par la majorité de la société. Même les médecins et psychologues ne sont pas toujours informés ! Il est primordial de communiquer davantage afin que les mentalités évoluent et ce livre le fait d'une très belle manière.
On ne peut qu'être touché par l'histoire de Nathan.
Certains adolescents vivent un véritable enfer à l'école, sur les réseaux sociaux, dans leur propre foyer. le manque de communication sur le sujet ne permet pas de trouver facilement les réponses à leurs questions. Je pense que Appelez-moi Nathan peut permettre à certains d'entre eux de se comprendre et de s'accepter.
Lien : https://www.jepeuxpasjailect..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (3)
ActuaBD   28 décembre 2018
Un récit initiatique merveilleusement illustré par Quentin Suttion dont le dessin sensible et juste entoure le sujet de bienveillance et d’affection.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Bedeo   12 octobre 2018
L’histoire de Lila clamée au grand jour dans une approche difficile mais positive, tendre et pleine d’espoir pour notre humanité.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Bibliobs   05 septembre 2018
Grande reporter, Catherine Castro évoque de manière très pédagogique les difficultés d'un adolescent à changer de genre.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
marina53marina53   20 mars 2019
- Y a de plus en plus de gosses qui veulent changer de sexe. Je trouve ça bizarre.
- Ça a toujours existé sauf que c'était ultra-tabou ! On daubait sur les trans du bois de Boulogne. Obligés de faire le tapin pour survivre.
- Ouais, et là, c'est la môme de notre pote.
- Écoute, Yann. Tu perfuses tes gosses au lait bio depuis qu'ils sont nés. Mais qu'est-ce que t'en sais ? S'ils sont bien dans leur corps, dans leur vie ? Tout ça, c'est mystérieux, compliqué. Mais c'est pas une maladie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
marina53marina53   20 mars 2019
Je me déteste. Je ne suis pas normale. C'est quoi mon problème ? Mes parents appellent ça ma crise d'adolescence. Ils sont mignons, mais ça m'aide pas. Qu'est-ce que j'ai bordel ?
Commenter  J’apprécie          200
Pixie-FlorePixie-Flore   04 octobre 2018
Je me suis jamais senti fille. Ma mère me forçait à mettre des robes. Je le faisais pour lui faire plaisir. j'étais déguisé. Comme les singes qu'on habille en humains.

[p100]
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   07 février 2019
Vous n'avez pas de fille.
À partir de maintenant, appelez moi Nathan.
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-FlorePixie-Flore   04 octobre 2018
Tu vois Malik, il collectionne parce qu'il s'aime pas. Il a pas confiance en lui. Il collectionne les meufs pour se rassurer.

[p56]
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : genreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





.. ..