AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Quentin Zuttion (Illustrateur)
EAN : 9782228921626
Éditeur : Payot et Rivages (05/09/2018)
4.18/5   232 notes
Résumé :
Nathan est né Lila, dans un corps de fille. Un corps qui ne lui a jamais convenu, il décide alors de corriger cette « erreur génétique » avec le soutien indéfectible de sa famille, ses amis, ses profs et, à seize ans, des injections de testostérone de 0,8 mg par mois. Quitte à devenir quelqu'un, autant que ce soit vous-même.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (52) Voir plus Ajouter une critique
4,18

sur 232 notes
5
26 avis
4
22 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis

marina53
  20 mars 2019
Lila a toujours été une enfant un peu différente de ses copines : toujours vêtue en pantalon, préférant les sports plus "masculins", se liant d'amitié plus facilement avec les garçons. Elle se sent elle-même différente. Et le jour où elle se rend compte que ses seins commencent à pousser, sa première réaction est "c'est quoi cette blague ?". Elle ne veut d'ailleurs pas être comme sa cousine qui rêve d'avoir une grosse poitrine. À ce moment de l'adolescence où les corps s'expriment, Lila ne se reconnaît pas et tente de comprendre qui elle est vraiment...
Inspiré de faits réels, cet album traite avec délicatesse et talent d'un sujet ô combien sensible, le transgenre. Née dans un corps de fille, Lila ne s'est jamais considérée comme telle. Moult questions l'assaillent alors. Qui est-elle vraiment ? Est-elle homosexuelle ? Fait-elle sa crise d'adolescence ? Ses maux, son malaise et son mal-être ont pu être soulagés le jour où elle a mis des mots sur ce qu'elle est. Catherine Castro s'empare ici d'un sujet difficile, complexe, loin d'être un phénomène de mode comme le pensent certains mais bien un parcours compliqué, semé d'embûches. Il faudra du courage et un regard d'une grande lucidité pour oser affirmer haut et fort qui l'on est vraiment au fond de soi. Nathan/Lila en est la preuve. Ce garçon né dans un corps de fille est terriblement attachant, porteur d'espoir, et permettra peut-être à certains de franchir le cap. Cet album émeut de par son message, sa sensibilité, sa véracité et de par son texte et son graphisme en parfaite adéquation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          742
LePamplemousse
  06 juillet 2020
Avoir 13, 14 ou 15 ans n'est jamais facile, et ça l'est encore moins quand on s'appelle Lila, que son corps ressemble de plus en plus à celui d'une fille alors que dans sa tête, on est un garçon. Comment exprimer ce qu'on ressent à être enfermé dans un corps qui n'est pas le sien, comment dire à ses amis, à sa famille, à ses professeurs qu'on se déteste, qu'on hait ce corps qui n'est pas le bon.
Comment faire accepter à tous ce qui est difficile voire impossible à verbaliser, à entendre, à comprendre ?
Alors Lila fait comme elle peut, elle pique des colères, elle boude, elle se fait du mal pour qu'enfin quelqu'un comprenne qu'elle va mal, qu'elle a besoin d'aide et de soutien.
Cette bande dessinée qui aborde le thème des personnes nées dans un corps qu'elle ne reconnaissent pas comme le leur est particulièrement touchante, les propos sont justes, sans mièvrerie ni caricature.
Elle aborde le parcours psychologique et évoque aussi les transformations physiques de ces hommes et de ces femmes qui entreprennent de changer d'identité et de sexe.
Une bande dessinée très sensible, pleine de finesse et d'optimisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Anaiswmtz
  18 février 2021
Je vous retrouve pour un 🌸AVIS ROMAN GRAPHIQUE🌸❤ Ma 11 ème Lecture de FÉVRIER ❤ attention dans cette chronique il y a une partie de mon point de vue donc si vous êtes fermés sur le sujet sauter le passage si vous ne voulez pas saigner des yeux ou faire une crise cardiaque. Lol
~Aujourd'hui j'aimerais vous partager mon avis sur " Appelez-moi Nathan" de Catherine Castro et Quentin Zuttion.
•Nombres de pages: 141
•Editions: Payot Graphic
•À partir de 15 ans car certaines scènes comme la mutilation ou les opérations peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes.
•Prix:  16 euros 50
●Genre: LGBT , droit, transidentité, confiance en soi , dysphasie de genre , détresse, identité, FTM, acceptation de soi , orientation sexuelle, ouverture d'esprit, militantisme , tolérance, coming-out, BD, témoignage, adolescence, transgenre, famille.
🌸RÉSUMÉ🌸
Nathan est né Lila, dans un corps de fille. Un corps qui ne lui a jamais convenu, il décide alors de corriger cette « erreur génétique » avec le soutien indéfectible de sa famille, ses amis, ses profs et, à seize ans, des injections de testostérone de 0,8 mg par mois. Quitte à devenir quelqu'un, autant que ce soit vous-même.


♡MON AVIS♡
●Les termes sont abordés avec beaucoup de pédagogies. le livre explique le douloureux parcours des jeunes en quête de leurs identités qui sont nés dans un autre corps qui n'est pas le leur. Et nous suivons également les étapes du parcours F to M ( female to male) ainsi que sur la dysphorie de genre. le livre parle des problèmes et sont évoqués d'une manière réfléchie : la scarification , le sexisme , l'homophobie et bien d'autres qui sont universels. C'est une BD sur le questionnement.
●J'ai apprécié ma lecture car ce roman graphique peut permettre à des personnes de faire leurs comings-outs. Il met en avant l'ouverture d'esprit et ce que peut ressentir l'entourage face à cette situation. Nous suivons Lila dès son enfance qui déjà petite n'aimait pas les robes ou faire des choses que les petites filles font ( bon je vais pas vous dire que les filles ne jouent pas aux voitures ect car si, je ne vais pas faire un débat dessus haha mais vous avez compris bleu pour moi est pour filles et garçons). Après c'est quoi être une femme opérations, qu'est ce qui défini notre sexe, et bien pas forcément notre génétique. On peut être née fille et notre genre garçon. Les personnes nées filles et qui sont une fille dans leur tête  sont cisgenres. Après je ne veux pas dire de bêtises je ne m'y connais pas en profondeur sur le sujet mais je côtoie pas mal de non binaire , transgenre ect. Il ne faut pas confondre sexualité et genre. Beaucoup diront "Oh tu n'as pas de zizi donc tu es une fille !" , sauf que si dans sa tête la personne est née homme et qu'il veut que le pronom soit il c'est une garçon.  le fait de ne pas comprendre fait que les personnes souffre. Comme je vous dit qu'est ce qui nous définit en tant qu'homme ou femme. Car une femme avec un sexe masculin c'est un homme ou une femme ?? Eh bien voilà vous avez compris. Autre exemple: Lila née fille mais garçon dans sa tête  , elle aime les filles, ses caramades disent qu'elle est lesbienne et ben non elle est hétéro car c'est un garçon dans sa tête. Désolé je m'étale sur le sujet.
●Nous suivons également la réaction des parents qui ne comprennent pas forcement et qui ont dû mal à se dire que leur fille est un garçon car pour eux ils ont mit une fille au monde. En grandissant, il sera vraiment mal dans sa peau face aux regard des autres et parce qu'il voudrait s'assumer tel qu'il est. Il voudra qu'on l'appelle Nathan. Ce roman nous apprend l'acceptation de soi et nous montrera également son suivit psychologique et son parcours jusqu'à l'opération, les démarches. Les images peuvent choquer.
●Les parents finiront par comprendre. Forcément eux sont dans l'incompréhension. Mais ce roman montre une histoire réelle. Un parcours. Mettez vous à leurs places. C'est une autobiographie bienveillante pour les jeunes en quête identitaire mais aussi pour ceux qui ne comprennent pas.
Ce roman ressort du questionnement de l'orientation sexuelle et un élan de militantisme. Il se battra pour qu'on le reconnaisse au yeux de la loi en tant qu'il et ira jusqu'au FTM : Female to Male.
Les illustrations expliquent bien ainsi que les définitions.
Je vous conseille vraiment ce roman graphique ❤
Et assumez vous comme vous êtes. Soyez qui vous voulez. Tant que vous êtes vous et que vous êtes bien dans votre peau.
Note 5/5❤
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
limonadoudou
  11 novembre 2018
Il s'agit d'une bande dessinée qui traite de la transidentité et qui peut, en cela, servir d'une intéressante ressource pour éduquer sur cette question, qu'elle évoque avec une certaine justesse. Il demeure néanmoins important de préciser que de nombreux aspects ne sont pas représentatifs de l'ensemble des personnes trans, de l'ensemble des parcours de transition, très variés, qui existent, et cet ouvrage a pu créer des dissensions au sein de la communauté, notamment quant à la place de Quentin Zuttion, le dessinateur, pour évoquer ceci.
Dans cette bande dessinée qui évoque l'adolescence de Nathan, un jeune homme transgenre, sont évoqués la question du soutien par la famille et par l'entourage, qui font malheureusement défaut à certains adolescents trans, subissant la transphobie de leur entourage, et peut être une très importante source de mal être. le processus de la transition de Nathan nous est décrit, avec ses joies et ses peines. Son mal être face aux transformations de son corps liées à l'adolescence, sa dysphorie, face à cette puberté dont il n'a pas voulu sont assez justement représentées par les illustrations de Quentin Zuttion.
Cette bande dessinée est à mettre entre les mains de nombreuses personnes, car elle permet de mieux comprendre la transidentité et le quotidien d'adolescents transgenres, et constitue un outil d'éducation sur le sujet. Cependant, la façon dont la dysphorie est représentée comporte certains passages dont la violence n'est pas nécessairement représentative de tous les vécus des personnes transgenres, et qui revêt presque un aspect voyeuriste, dans la représentation du corps et de l'intime par un auteur qui n'est pas concerné et ne perçoit, malgré un témoignage à partir duquel il a pu construire cette bande dessinée, que de l'extérieur. Ainsi cette bande dessinée ne retrace-t-elle évidemment pas tous les parcours possibles d'adolescent-es trans, ni même tous les parcours et tous les vécus d'hommes trans ; s'il peut donc s'agir d'un outil d'éducation, par son caractère explicatif, il s'agit de ne pas considérer cet ouvrage comme exhaustif et bien de le remettre en perspective avec d'autres réalités, laissant la place à la parole de personnes concernées.
Outre ceci, j'aime toujours autant le dessin de Quentin Zuttion et l'utilisation qu'il fait des couleurs, qui m'avaient tant plu dans Chromatopsie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          83
Myriam3
  03 novembre 2018
Par une heureuse coïncidence, j'ai pu lire cette BD deux jours après avoir vu Girl, de Lukas Dhont, au cinéma. Les deux oeuvres sont contemporaines et se complètent très bien.
Les deux présentent les souffrances d'un.e ado qui n'est pas né.e. dans le bon corps et qui va tout faire pour se sentir enfin en adéquation avec ses ressentis: changer de sexe. le récit de Lila alias Nathan explore son passé, son enfance pour y montrer les prémisses de ce mal-être, alors que dans le film, on entre d'emblée dans le processus médical, et Lara est déjà là, on ne connaît rien de son passé.
Les deux ados, contrairement aux parents très inquiets, semblent commencer à vivre enfin une fois que l'étape de la prise hormonale peut commencer, les voilà heureux, soulagés, tous les deux. Il leur faut encore trouver leur place au sein des autres ados, une place peut-être un peu différente, mais les deux sont des battants.
J'ai aimé l'un et l'autre, même si le film m'a plus touchée, en partie grâce à ce jeune acteur fabuleux.
Deux belles découvertes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130


critiques presse (3)
ActuaBD   28 décembre 2018
Un récit initiatique merveilleusement illustré par Quentin Suttion dont le dessin sensible et juste entoure le sujet de bienveillance et d’affection.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Bedeo   12 octobre 2018
L’histoire de Lila clamée au grand jour dans une approche difficile mais positive, tendre et pleine d’espoir pour notre humanité.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Bibliobs   05 septembre 2018
Grande reporter, Catherine Castro évoque de manière très pédagogique les difficultés d'un adolescent à changer de genre.
Lire la critique sur le site : Bibliobs
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   20 mars 2019
- Y a de plus en plus de gosses qui veulent changer de sexe. Je trouve ça bizarre.
- Ça a toujours existé sauf que c'était ultra-tabou ! On daubait sur les trans du bois de Boulogne. Obligés de faire le tapin pour survivre.
- Ouais, et là, c'est la môme de notre pote.
- Écoute, Yann. Tu perfuses tes gosses au lait bio depuis qu'ils sont nés. Mais qu'est-ce que t'en sais ? S'ils sont bien dans leur corps, dans leur vie ? Tout ça, c'est mystérieux, compliqué. Mais c'est pas une maladie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
marina53marina53   20 mars 2019
Je me déteste. Je ne suis pas normale. C'est quoi mon problème ? Mes parents appellent ça ma crise d'adolescence. Ils sont mignons, mais ça m'aide pas. Qu'est-ce que j'ai bordel ?
Commenter  J’apprécie          230
NievaNieva   23 décembre 2019
— Bonjour madame. Mon fils souhaite changer de prénom.
— Bien sûr. Vous devez justifier d'un intérêt légitime.
— Légi... C'est-à-dire ?
— Madame, si je vous dis que je m'appelle Lila, ça vous choque, non ? Je ressemble à une fille ?
— Ah... pas du tout ! C'est très bien fait !
— On a l'attestation d'un psychiatre. Et d'une endocrinologue, qui atteste que mon fils suit une hormonothérapie.
— C'est parfait mais inutile. La loi a changé. Toute personne présentant un intérêt légitime peut faire cette demande. Je cite : « Il suffit de démontrer que la mention relative à son sexe à l'état civil ne correspond pas à celui dans lequel il se présente. »
— Bon, ben... Cool !
— J'inscris votre nouveau prénom sur le registre de l'état civil, et votre acte de naissance sera automatiquement modifié.
— Et la carte d'identité ? La mention du sexe ?
— Ce n'est pas du ressort de la mairie. Il faut aller au tribunal de grande instance. C'est gratuit.
— Il faudra quand même passer devant un juge. Ça me saoûle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-FlorePixie-Flore   04 octobre 2018
Je me suis jamais senti fille. Ma mère me forçait à mettre des robes. Je le faisais pour lui faire plaisir. j'étais déguisé. Comme les singes qu'on habille en humains.

[p100]
Commenter  J’apprécie          40
EveToulouseEveToulouse   14 décembre 2019
Ma petite fille chérie. Dans six mois, tu vas m'annoncer que tu es lesbienne. J'avais pas rêvé de ça. Bon... c'est pas comme si tu partais faire le djihad.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : transgenreVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Prix BD 3e-2nd (3e5) : Appelez-moi Nathan

Quel est le prénom de naissance de Nathan ?

Laura
Lila
Lily
Lola

3 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Appelez-moi Nathan de Catherine CastroCréer un quiz sur ce livre