AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Joseph Porphyre Pinchon (Illustrateur)
ISBN : 2217100017
Éditeur : Gautier-Languereau (15/04/2003)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Un album incontournable pour tout connaître d'Annaïck Labornez, née à Clocher-les-Bécasses.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
LydiaB
  14 juillet 2013
Quel plaisir de retrouver ce vieil album ! Cette pauvre Annaïck Labornez a bien été ridiculisée ! Bon, bien évidemment, il y a cette chanson d'une chanteuse pour enfants que je ne nommerai pas... Et ne faites pas semblant de ne pas savoir de qui je parle, je suis sûre que vous êtes en train de chanter à tue-tête le refrain !!!
Née à Clocher-les-Bécasses, cette petite bretonne va causer du tort à ses parents dès sa naissance. En effet, elle n'a qu'un tout petit nez, grave offense pour la famille ! D'autant plus que sa cousine, Marie Quillouch, en avait un gros, elle. Et la rivalité entre les deux familles était notoire. Vous imaginez un peu les noms d'oiseaux qui furent balancés à la tête des deux gamines, ou plutôt des géniteurs !

Cette bande dessinée ne contient pas de phylactères. L'histoire est racontée, au fur et à mesure et les dessins servent à l'illustrer. On apprend ainsi quelques coutumes bretonnes. Cette BD contient également une morale car cette pauvre petite, affublée de ce ridicule surnom par son propre parrain, est souvent défendue. La méchanceté des autres est d'autant plus mise en relief. Un beau message pour les enfants qui, à l'époque, lisaient cet album.
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          388
raton-liseur
  19 avril 2015
Si Bécassine m'est connue depuis toujours, je dois avouer que je n'avais jamais eu l'occasion de découvrir ses aventures dans le texte. C'est chose faite depuis que j'ai découvert quelques livres sur un étal de bouquiniste et que j'ai pris, presque au hasard, deux titres de Bécassine qu'il vendait. J'ai commencé par celui-là qui est le premier tout autant en terme de parution que dans le déroulé de l'histoire puisque l'on assiste à la naissance de la célèbre héroïne. Bien-sûr, lorsque ce livre est publié en 1913, Bécassine est déjà un personnage connu, qui a rempli de ses bévues plusieurs pages de « La Semaine de Suzette », mais c'est la première fois qu'elle a le droit à une histoire plus structurée.
Les albums de Bécassine font partie des ancêtres de la bande dessinée, sans les bulles et la mise en page qui ont été inventées depuis, mais déjà avec des illustrations omniprésentes et indispensables à la compréhension de l'histoire, et des textes qui sont surtout des légendes pour les images et qui se situent sous chaque dessin, qui n'est pas encore délimité comme une case de bande dessinée.
Il m'a fallu un peu de temps pour me prendre au jeu. Les premières histoires sont plutôt lourdes et répétitives, mais finalement, quand Bécassine grandit, les histoires se diversifient un peu et, si les ressorts de l'humour demeurent les mêmes, j'ai fini par bien aimer cette Bécassine qui certes n'est pas très futée, mais qui fait finalement preuve d'un bon sens très personnel.
Je sais bien que Bécassine n'est guère aimée des Bretons qui y voient le mépris jacobin pour la province. Et c'est vrai que Annaïg Labornez (à prononcer à la française…), de son surnom Bécassine, n'est pas une lumière. C'est vrai que l'on y sent un certain mépris bourgeois et parisianiste, et l'idée de ce personnage vient bien de l'envie de raconter les bévues des petites bonnes montées à Paris depuis leur province et que tout effraie ou surprend. Belle façon de renvoyer les provinciaux à leur situation de plouc, et la Bretagne, région particulièrement peu développée au début du siècle, en est l'illustration parfaite. Mais le Breton est plouc par définition, et devrait se revendiquer comme tel, n'est-ce pas un mot d'origine bretonne, le plouc étant l'habitant d'un des nombreux « plou » (villages en breton bretonnant).
Alors il faut accepter de lire Bécassine en restant un peu au premier degré, sans y voir la condescendance qui en suinte pour prendre un peu de plaisir à cette lecture et apprécier la logique toute particulière de cette jeune demoiselle et se dire que son manque d'intelligence avéré est compensé par un grand coeur qui est une qualité qui fait plus souvent défaut que l'intelligence.
Une lecture pour enfin comprendre qui est Bécassine et pouvoir en parler en connaissance de cause. Une lecture instructive, avec ses pour et ses contre…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rabanne
  30 octobre 2015
Une autre BD chère à mon enfance, mais que l'on relit avec plaisir adulte. Naïf, tendre et plein d'humour, malgré certains clichés de la bretonne "type"...
Commenter  J’apprécie          140
anne-7
  10 septembre 2013
On part de la naissance de Bécassine et tout au long du livre, on découvre son enfance (ses bêtises...). Très gai à lire, Bécassine est très touchante de part sa naïveté.
Commenter  J’apprécie          50
alice2002
  26 août 2013
Bécassine est une jeune fille étourdie mais au grand coeur .Dans ce tout premier tome, (racontant son enfance) ma plus ! Même si c'est un livre qui a été écrit avant la deuxièmes guerre mondial je l'aime bien !
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
quiliravivraquiliravivra   10 avril 2011
Annaîck Labornez, destinée à la célébrité sous le nom de Bécassine, eut pour première demeure la métairie que ses parents cultivaient à Clocher-les-Bécasses, non loin de Quimper.
Sa naissance ne fut pas signalée, comme celle des héros de l'antiquité, par des tremblements de terre et des pluies de feu. On remarqua seulement à cette épôque un fort passage d'oiseaux sauvages: oies, canards et bécasses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
Video de Caumery (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Caumery
Caumery et Pinchon. Bécassine au studio.
autres livres classés : comptéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15234 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre