AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur L'Involontaire (5)

Ladybirdy
Ladybirdy   20 février 2020
La vie ne se laisse pas si facilement oublier ; elle est là, à vous talonner, du matin au soir. 
Commenter  J’apprécie          290
Ladybirdy
Ladybirdy   19 février 2020
Il y a quelque chose d’immoral dans la solitude quand on a vingt ans. 
Commenter  J’apprécie          230
Alice_
Alice_   19 décembre 2017
Jane pensa qu'elle détestait la vieillesse, ce vivant portrait de la mort. Pourtant s'il est injuste de vieillir, il est satisfaisant de penser qu'on n'est jamais mieux trahi, ou servi, que par soi-même. Car c'est à vingt ans qu'on porte un masque: celui de la jeunesse, qui fait tout passer.
Commenter  J’apprécie          150
Spy_ke
Spy_ke   14 février 2020
Comme si à vingt ans on ne pouvait pas supporter l'idée que la vieillesse ne soit pas forcément synonyme de sérénité. Ne parle-t-on pas toujours du détachement propre au grand âge, de la sagesse des vieillards que rien ne trouble et qu'aucun désire n'enflamme plus, soi disant...Ne dit-on pas, avec dans la voix une complaisance assez suspecte, qu'on retombe en enfance ? Expression significative qui vise à nous faire croire que la vieillesse est un délicieux moment d'irresponsabilité et de légèreté. Tout est bon pour se rassurer quant à son propre avenir...
Commenter  J’apprécie          40
Spy_ke
Spy_ke   14 février 2020
Elle ferma les yeux et caressa doucement son visage en écoutant la musique qui montait de la rue ; la musique quotidienne de la vie. Soudain un volettement léger la fit tressaillir ; c'était un oiseau. Jane le regarda comme si elle n'en avait jamais vu. Il se détachait, fragile, sur un ciel d'un bleu inqualifiable tellement il était bleu. Plus bas, dans la rue, des enfants riaient en se courant après ; un chien traversait, deux dames discutaient. Tout cela était la banalité même, mais Jane avait l'impression de vivre un instant miraculeux, un de ces instants qui par leur sensualité font illusion avec l'amour. Elle avait envie de rendre des actions de grâce à Dieu sait qui pour toutes ces merveilles. A quoi se rattacher d'autre, quand un homme à côté de vous est en train de mourir, sinon à la sensation intense, viscérale, de la vie ? Car si rien n'avait de sens et si la mort était scandaleuse, la vie malgré tout valait la peine d'être vécue.
Commenter  J’apprécie          20


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox

    Autres livres de Blandine de Caunes (1) Voir plus




    Quiz Voir plus

    Les Amants de la Littérature

    Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

    Hercule Poirot & Miss Marple
    Pyrame & Thisbé
    Roméo & Juliette
    Sherlock Holmes & John Watson

    10 questions
    3649 lecteurs ont répondu
    Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre