AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de celindanae


celindanae
  16 mai 2019
Rouge Venom est la suite de Rouge toxic paru en février 2018 chez ActuSf dans la collection NAOS, une collection plus young adult que la production habituelle de l'éditeur. Ce roman se situe dans le même univers que les précédents romans vampiriques de l'autrice ( Je suis ton ombre et Dans les veines, les deux parus chez Mnémos). On retrouve des personnages de ces deux romans, mais si vous ne les avez pas lu, ce n'est pas trop grave, Morgane Caussarieu fait quelques rappels qui permettent de bien suivre sans souci. Bien évident, la lecture des autres livres apportera toujours un plus.

Pour Morgane Caussarieu, les gentils vampires n'existent pas et je suis tout à fait d'accord avec elle sur cela. le vampire est une créature qui se nourrit de sang humain, c'est un prédateur par nature, une créature vouée à tuer pour subsister. Certains auteurs ont bien essayé de changer cette donnée mais sans succès. du coup, Morgane Caussarieu a fait sienne cette devise, a étudié le mythe et applique cette maxime dans ses romans. Rouge Venom n'échappe pas à la règle, et prouve à nouveau que les vampires ne peuvent échapper à leur nature et que les gentils vampires, ça n'existe pas ! Cependant, les vampires ne sont pas les seuls à être la cible dans ce roman, les hommes aussi et la maxime pourrait devenir les gentils, ça n'existe pas… le roman évite ainsi tout manichéisme, comme on aurait pu le penser avec la découverte de la véritable nature de Barbie et le fait qu'elle est devenue une arme anti vampire. J'ai trouvé ce traitement des camps très bien rendu et tout à fait bienvenu.

On retrouve donc les mêmes personnages que dans le premier tome. Barbie n'est plus la lycéenne amoureuse, elle a découvert le passé de son père et les expériences qu'il a pratiquées, sa vision du monde a changé mais au début de ce second tome, elle subit beaucoup ce qui lui arrive. Faruk est toujours amoureux de Barbie, malgré sa nature de tueuse de vampire (il faut bien appeler un chat, un chat). Il est perdu et ne sait pas vraiment concilier sa nature véritable et son amour pour la jeune fille. Emma, la scientifique devenue vampire est également toujours de la partie, j'ai eu un peu de mal avec ce personnage qui a son utilité mais est un peu terne, surtout en comparaison des autres il faut dire. JF, ex chanteur punk et vampire trash est aussi de la fête.

Tout ce beau monde a droit à des chapitres propres et on retrouve une narration à la première personne comme dans le premier tome, mais avec beaucoup plus de points de vue. Certains autres personnages ont aussi le droit à leur chapitres, des nouveaux venus ou de plus anciens dont on apprend le devenir avec notamment Poil de Carotte, présent dans Je suis ton ombre. Cette narration dynamise beaucoup le récit et le livre se lit vraiment très vite, presque trop d'ailleurs. Autre point très positif de ce mode de narration, il est très immersif, on connait les sentiments et les pensées de tous les personnages et on les comprend mieux. L'autrice a pris le soin d'adapter également le style selon le personnage, et chacun possède une manière de s'exprimer bien à lui.

L'autre aspect intéressant du roman vient du folklore sur les vampires qui est toujours présent et même développé ici. L'histoire va en effet s'intéresser aux origines des buveurs de sang. Cependant, Morgane Caussarieu laisse toujours son récit emprunt d'une forme d'humour noir qui rend le récit assez caustique. L'auteure y va un peu fort parfois mais cela correspond aux personnages, et reste dans son ton d'humour noir.

Rouge Venom est ainsi une excellente suite à Rouge toxic et qui en même temps s'inscrit dans l'univers développé par l'autrice en reprenant des personnages d'autres romans. le récit va à 100 à l'heure, avec un humour noir décapant et une multiplicité de points de vue. Les gentils vampires, ça n'existe vraiment pas!
Lien : https://aupaysdescavetrolls...
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (5)voir plus