AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782259205481
187 pages
Éditeur : Plon (12/03/2009)

Note moyenne : 2.89/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Ronald Dunaud est un écrivain connu, très connu même. Un après-midi, alors qu'il attend un rendez-vous d'affaires dans un grand hôtel parisien, il aperçoit au bar sa propre femme. Un individu étranger lui remet une mallette... Et le mystère s'épaissit. Qui se promène cet après-midi-là avec un chapeau haut de forme bleu? Qui est ce flic ventripotent spécialiste de la lutte antiterroriste? Quelle est cette bohémienne dans le métro, détentrice d'un secret redoutable? Q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
emi13
  05 mai 2013
Je suis écrivain connu très connu, mais un écrivain à la feuille blanche, pas un mot, pas une phrase, le vide quoi. Marié depuis 25 ans avec Ariana, celle-ci me prévient qu'elle doit se rendre chez sa mère malade (artiste sur le retour).Le lendemain je l'accompagne jusqu'à la gare et la regarde s'éloigner avec un pincement au coeur. Quelques heures plus tard en rentrant dans un hôtel bien connu où je suis habitué, regardant les nouveau décors, qu'elle ne fut ma surprise de constater, assise au bar, ma femme avec un homme faisant l'échange d'une valise, ma femme que je vis monter dans le train, quelques heures plus tôt. Stupéfait, je décide de la suivre. Entre échange de valise, un homme en haut-de-forme bleu, une vieille bohémienne à qui il manque deux dents et qui fait horriblement peur, un jeune flic spécialiste dans la lutte antiterroriste et surtout cet étrange marchand de valises dont le magasin a deux entrées ! le mystère s'épaissit de plus en plus.



Commenter  J’apprécie          60
zazimuth
  12 juin 2017
Le héros de cette histoire, Ronald, est un écrivain célèbre en perte de vitesse car en mal d'inspiration.
Il fait croire à son éditeur qu'il est en train d'écrire un nouveau roman mais n'y arrive pas, continuant néanmoins à faire des conférences et des dédicaces devant des salles de plus en plus vides auxquelles il explique sa théorie du "déclic" qui l'a toujours amené aux intrigues de ses livres. Mais Ronald n'est pas seulement en panne d'inspiration, la dépression a gagné toute sa vie y compris sa facette sentimentale et il est persuadé que sa femme, la très belle Ariana, le trompe.
Ce que j'ai aimé dans ce récit - et dont j'ai assez vite deviné l'objectif - c'est l'apparition de surprises et absurdités dans la vie de cet auteur qui se met en quête de résoudre une énigme qui le mène sur la piste de terroristes qui auraient embrigadé sa femme liée à une société secrète dont l'emblème est un chapeau bleu.
Très jolie idée qui donne du piquant et de la fantaisie à cette histoire.

Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
Commenter  J’apprécie          90
vero95270
  08 mars 2020
Un roman qui m'a happée. Une histoire invraisemblable mais addictive : où l'auteur veut nous emmener ?
Je suis arrivée au but sans déception.
Dans ma bibliothèque « vivement ce soir qu'on lise »
Commenter  J’apprécie          70
lema
  08 avril 2009
Un livre agréable à lire, drôle, construit sur une mise en abîme. C'est sympa, mais il me semble que ce procédé se répand de plus en plus, ce qui enlève un peu d'originalité. Mon impression est globalement positive. Je trouve le héros très attachant, un peu naïf; ce qui lui arrive est parfaitement invraisemblalble, mais c'est comme pour les caméras cachées c'est tellement gros qu'on y croit.
Commenter  J’apprécie          50
fredbologsen
  07 février 2021
Sujet déjà maintes fois traité, "le problème de la feuille blanche et l'absence d'inspiration des écrivains", et je me dis, chouette, c'est Patrick Cauvin qui s'y attaque.
Début sympathique et prometteur, mais au bout d'une quarantaine de pages,c'est-à-dire dès le rendez-vous/rencontre au salon Lutetia, on n'y croit plus et on pressent la fin (même si j'ai quelquefois été surpris -et pas toujours agréablement- de certains passages, scènes et rencontres).
Pas très grave, monsieur Cauvin, de son vrai nom Claude Klotz, m'a longtemps fait rêver avec bien d'autres de ses oeuvres.
Mais peut-être que sur ce coup-là, l'inspiration -avec un I majuscule-était quelque peu "fragile des pattes arrière et est arrivée en retard au rendez-vous"...
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
RabanetRabanet   11 avril 2010
Sans perdre Ariana de vue, jeme suis collé derrière le marbre qui m'a paru anormalement froid, ou bien était-ce moi qui, soudain, me trouvais empli d'un sang glacé. Je me sentais bizarrement calme. Mon coeur battait fort mais lentement, et ce gong mesuré qui retentissait dans mes oreilles avait quelque chose de rassurant que je n'expliquait pas. Plus peut-être que le fait de la trouver dans un endroit où elle n'était pas censée être, ce qui me stupéfiait était un détail annexe qui prenait une importance disproportionnée : elle ne portait pas les mêmes vêtements que lorsqu'elle avait quitté l'appartement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
zazimuthzazimuth   12 juin 2017
- J'ai une phrase pour la fin du livre, dit-elle.
Qu'est-ce que tu dirais de "ils ne se marièrent pas puisqu'ils l'étaient déjà, n'eurent aucun enfant puisqu'ils étaient trop vieux, et vécurent heureux mais de façon intermittente" ?
- Un peu négatif, dit Ronald, mais moderne. J'achète. (p.195)
Commenter  J’apprécie          60
emi13emi13   05 mai 2013
Ceux qui l'avaient aimé l'avaient compris.De cette épreuve,il leur devait un renouveau.......il leur devait d'être à nouveau vivant, il avait désormais un livre à écrire.
Commenter  J’apprécie          90
RabanetRabanet   12 avril 2010
Je peux faire le Sicilien, l'originaire du Lesotho, je baragouine trois dialectes des hauts plateaux tibétains et le patois du bas Languedoc. j'étais professeur de linguistique à Harvard.
Commenter  J’apprécie          40
emi13emi13   05 mai 2013
< mais où allez-vous chercher toutes ces histoires ,>Il ne savait jamais quoi répondre.Il ne cherchait pas ,en fait, les choses venaient à lui , c'était un cadeau de la vie , une faveur des dieux.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Patrick Cauvin (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Cauvin
Une minute, un livre. Hommage à Patrick Cauvin.
autres livres classés : intrigueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Claude K ou Patrick C ?

En fait c'est Claude qui a commencé à écrire le premier. L'un de ses premiers romans date de 1971, il est paru aux éditions Christian Bourgois avecdes illustrations de Gourmelin. Très tendance à l'époque. Un roman un peu limite SF, mais à l'époque préhistorique...

L'An 01
Les incunables
La famille Pierrafeu
Les innomables
Les comestibles
Les impondérables

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thème : Patrick CauvinCréer un quiz sur ce livre