AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Louis Salvérius (Illustrateur)Willy Lambil (Illustrateur)
EAN : 9782800108759
48 pages
Éditeur : Dupuis (01/04/1986)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 91 notes)
Résumé :
C'est bien connu : la cavalerie arrive toujours trop tard. Quand on lit les aventures des Tuniques bleues, franchement, on comprend mieux pourquoi... Le caporal Blutch et le sergent Chesterfield sont peut-être hilarants. Mais si l'armée des Nordistes n'avait été composée que de soldats de leur acabit, on peut se demander ce qu'aurait été l'issue de la guerre de Sécession... Enfin, ce n'est pas le lecteur qui se plaindra. Car t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Crazynath
  15 janvier 2016
Au commencement était Blue Retro.
Dans ce dix-huitième album de la série " les tuniques bleues", on apprend de quelle manière se sont rencontré les deux héros .
Eh oui, Chesterfield n'a pas topinambours été un sergent fier de ses galons. Il y avait un avant ....A une époque, il vivait chez ses parents et travaillait comme garçon boucher. Ses perspectives d'avenir ne semblaient pas folichonnes : serré de très pres par la peu accorte mademoiselle Charlotte, fille de son patron , Chesterfield ne rayonne pas vraiment de bonheur.
Sur le chemin de sa demande en mariage ( fort à contrecoeur, il faut le dire ), il s'arrête dans un bar tenu par un garçon de café, Blutch....
Pour se donner du coeur au ventre, Chesterfield va un peu abuser de la boisson et Blutch, pour ne pas être en reste l'accompagne fort dignement ..
Le lendemain, nos deux ivrognes se retrouvent engagés volontaires pour renforcer l'armée nordiste.
Leurs débuts dans l'armée seront épiques,car ils ne sont pas encore dans la cavalerie....
Un très bon album...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          251
Shan_Ze
  06 septembre 2017
C'est la seconde fois que je lis un Tuniques Bleues ! J'ai commencé par le numéro 4 puis par le 18 (celui-ci).
Celui-ci confirme la non-linéarité de la série puisqu'il se situe avant que Blutch et Chesterfield soient respectivement caporal et sergent. Chesterfield essaye de résister à sa mère qui veut le pousser dans les bras de la fille du boucher. Blutch se parle volontaire pour remonter la peine de Cornelius à grands renforts d'alcool fort. Des militaires de passage dans la ville engagent des volontaires pour partir à la guerre...
Beaucoup aimé ce tome, découvrir comment ces deux loustics se sont retrouvés dans pareille galère est génial. Ils ont l'air de bien s'entendre (si on ne compte pas les multiples énervements de Blutch). Ah cette Charlotte, elle m'a bien fait rire ! La guerre n'est qu'en fond, le recrutement massif, les entrainements... une BD très sympa que j'ai eu plaisir à lire. (Et le prochain numéro sera le...22!)
Commenter  J’apprécie          240
gill
  12 juin 2013
Cornélius habite encore chez ses parents.
Comme toutes les mamans, Elisabeth rêve pour son fils d'un avenir radieux.
Pour Cornélius, il a pour nom Charlotte, la fille de son patron, Mr Graham, chez qui il est garçon-boucher.
Mais, Joshua, son père, un ancien d'Alamo qui a combattu aux côtés de Jim Bowie et de Davy Crockett, a pour son fils des projets plus ambitieux.
Il veut en faire un soldat.
Le destin envoie le jeune homme livrer un panier de viande au bar "The Pacific" où derrière le comptoir trône Blutch un jeune serveur malingre et goguenard....
Ce dix-huitième album des tuniques bleues raconte la rencontre du courageux sergent et de l'irascible caporal. Enrôlés dans les troupes nordistes, ils seront versés d'abord dans l'infanterie avant d'être transféré, avec permission à la clef, dans la cavalerie....
Cet album, peut-être l'un des meilleurs, est fondateur. Il donne aux deux principaux personnages de la série une plus grande profondeur. Lambil et Cauvin, les deux auteurs, nous offrent un récit humain, drôle et dont certains accents sont parfois pathétiques.
Avec cet album ils inscrivent définitivement "les tuniques bleues" comme une grande réussite de la bande-dessinée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
domisylzen
  28 novembre 2015
Cornélius Chesterfield est garçon boucher, Charlotte la fille du patron se pâme d'amour devant lui. La mère de Cornélius se réjouit d'un mariage entre eux et le pousse à faire sa demande, pour que plus tard il puisse hériter de la boucherie familiale. Mais voilà, Charlotte, comment dire, ressemble à son père, les poils de barbes en moins. Quoique !
Aussi avant de se déclarer il va prendre un remontant au saloon que tient Blutch. Lequel voyant son désespoir décide de trinquer avec lui. En cours de nuit des militaires arrivent, voyant dans quel état se trouvent les deux acolytes (alcooliques ?), leur faire signer une feuille d'engagement est une formalité.
Un numéro dix-huit qui nous éclaire sur la rencontre entre les deux héros de cette histoire. Dès le début leurs rapports sont conflictuels, pour notre plus grand plaisir. Un excellent tome, un des meilleurs que j'ai lu de cette série. Remarque j'en ai pas lu bézef !
Commenter  J’apprécie          140
Masa
  27 juin 2014
Les premiers albums furent écrit par Louis Salvérius. Les scenarii étaient limités dans les deux premiers. Suite à son décès, Willy Lambin à repris cette série en tant que dessinateur. Raoul Cauvin reste le scénariste. Même si Blue rétro n'est pas son premier travail, il n'en reste pas moins l'un des albums les plus marquant de la série. On y découvre donc comment nos deux compères se sont enrôlés dans l'armée, véritable interlude pour l'une des séries les plus connu de la BD.
Cornélius Chesterfield aurait pu vivre (heureux?) avec la fille de son patron, Charlotte. Son avenir aurait été tout tracé. Il serait devenu boucher. Mais cette avenir ne semble pas le réjouir. Afin de se donner du courage, il enfile quelques verres avec Bluch, le nouveau barman du village.
On peut félicité Raoul Cauvin pour ce scénario et surtout grâce à celui-ci, d'avoir donnée une dimension supérieur à ses personnages. Deux personnalités différentes vont se dessiner, une amitié confuse vient de naître. Un très bon album que je relis régulièrement et à chaque fois, j'ai toujours autant de plaisir à le lire et retrouver son humour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90


critiques presse (1)
BulledEncre   20 février 2012
Une découverte du passé de Blutch et Chesterfield mais présentant quelques incohérences avec les premiers albums.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
SpringtrapSpringtrap   21 janvier 2013
_Hééé! Vous aller à un bal masqué?

_Nan! Je vais faire une demande en mariage!…

_Ha bon?... Entre nous,je trouvais l'idée du bal masqué plus amusante!

_Servez-moi quelque chose de fort!... De très fort!... Voulez-vous?

(Page 12)
Commenter  J’apprécie          240
MasaMasa   27 juin 2014
- ... on devrait essayer la cavalerie... peut-être que la...
- La cavalerie !?...
Ça ne va pas, non !,... Qu'est-ce que vous y connaissez en chevaux !?...
- ... Plus que vous ne croyez en tout cas ! J'en ai découpé plus d'un chez Monsieur Graham... et je sais faire la différence entre un steack, un rosbif et une entrecôte !...
Commenter  J’apprécie          50
domisylzendomisylzen   04 décembre 2015
- M'an tu es folle ! … Elle est moche ! … Pour un peu, on la confondrait avec son père !
- Cornélius tu exagères.
- Ho que non ! … Même taille, même poids … il n'y a que les poils de barbes qui lui manquent ! … et encore ! …
Commenter  J’apprécie          70
gillgill   11 mars 2014
- Sacrébonsoir ! Ça ne s'arrange pas pour nous cette fichue guerre !...Qu'est-ce qu'on ramasse comme raclée !...
- Ouaip !....Faut dire qu'on a une belle brochette d'imbéciles à la tête de nos armées !...Une vraie bande d'incapables !
Commenter  J’apprécie          30
bdelhaussebdelhausse   16 février 2018
- Milford, enfin ! Blutch, je compte sur vous pour faire bonne figure devant mes parents !
- ça va être difficile ! Je ne peux pas m'empêcher de leur en vouloir de vous avoir mis au monde ! (p.42)
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Raoul Cauvin (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raoul Cauvin
Plongée dans l'univers de la bande dessinée avec la maison d'édition communautaire Sandawe basée sur le financement participatif et en interactivité constante avec les amoureux de la BD. Parmi leurs publications récentes, on retrouve notamment « le bâtard des étoiles » signée Raoul Cauvin, figure emblématique de la bande dessinée franco-belge...
autres livres classés : guerre de sécessionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16722 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..