AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782800108599
48 pages
Éditeur : Dupuis (01/04/1986)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 85 notes)
Résumé :
C'est bien connu : la cavalerie arrive toujours trop tard. Quand on lit les aventures des Tuniques bleues, franchement, on comprend mieux pourquoi... Le caporal Blutch et le sergent Chesterfield sont peut-être hilarants. Mais si l'armée des Nordistes n'avait été composée que de soldats de leur acabit, on peut se demander ce qu'aurait été l'issue de la guerre de Sécession... Enfin, ce n'est pas le lecteur qui se plaindra. Car t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Sabinerose
  11 juin 2017
Loin de la (très relative) tranquilité de Fort Bow, les Tuniques Bleues sont confrontées pour la première fois, dans ce tome 2, à ce qui constituera le coeur de leurs aventures futures : la guerre de Sécession.
Cette plongée dans les horreurs du conflit ne se fait pas sans une grosse dose d'humour salutaire.
Le sergent Chesterfield se révèle semblable aux personnages incarnés par Louis de Funès : servile avec ses supérieurs, intraitable avec ses subordonnés. Ce qui donne lieu aux premières tentatives de désertion du caporal Blutch !
L'emblématique capitaine Stark fait son apparition, avide de glorieuse mort au combat en chargeant l'ennemi. J'ai été très surprise de le découvrir si bavard, lui qui dans les albums suivants sera un exemple de mutisme.
L'histoire n'est pas la plus passionnante de la série, mais elle se laisse lire sans déplaisir.
Commenter  J’apprécie          40
manu_deh
  17 janvier 2015
Deuxième tome des tuniques bleues sur le thème de la guerre de sécession.
Le divertissement est toujours agréable, l'humour second degré léger et gentil.
Pour moi néanmoins un ton en dessous du premier tome, je me suis ennuyé sur certaines planches.
Mais agréable dans l'ensemble.
Commenter  J’apprécie          80
Cricri08
  17 mars 2021
La guerre de Sécession est déclarée et le 22e régiment de cavalerie du sergent Cornélius rejoint le général Grant, en pleine bataille contre les Sudistes menés par Lee.
Entre coups de chance et maladresses, Cornélius et le caporal Blutch nous font revivre la guerre avec humour.
Commenter  J’apprécie          80
TelKines
  29 mars 2016
La guerre de Sécession est déclarée. Blutch et Chesterfield sont envoyés au front. Ils rejoignent le général Grant qui souhaite obtenir le passage d'un pont tenu par les Sudistes. Et ce par n'importe quels moyens.
On a ici, en quelque sorte, l'histoire, en mode humoristique et en version longue, de la scène du pont dans le film "Le Bon, la brute et le truand" de Leone.
C'est aussi la première apparition du capitaine Stark, déjà totalement maniaque des charges de cavalerie, même s'il est tout seul à les faire, ce qui le rendra siphonné !
Il s'agit du deuxième tomes des Tuniques bleues. Les personnages n'ont pas encore leur "formes" définitives. L'humour, quant à lui, est bien présent, ainsi que de l'action. Mais pour autant, ce tome est quelque peu en retrait par rapport au premier.
Commenter  J’apprécie          30
the_bill
  08 mai 2018
Deuxième tome. Celui ci délaissé les indiens parce que la guerre de session a commencé.
Nos héros doivent affronter les sudistes sur un pont.
Deux lectures. La première est la plus simple. Les ressorts comiques sont repris du premier tome. L'effet de surprise n'opère plus et le côté répétitif lasse un peu, notamment pour le personnage de blutch. Malgré tout l'ensemble se lit agréablement.
La deuxième lecture concerne l'aspect historique mais surtout absurde du combat. Les hommes servent des dessins peu stratégiques et ce pont en bois semble dérisoire par rapport aux enjeux globaux.
Plus qu'une anecdote, ce phénomène est symptomatique des guerres qui ont émaillées l'histoire de l'humanité jusqu'à trouver son paroxysme dans la première guerre mondiale.
Même si l'ambition des auteurs n'étaient sans doute pas de traiter des stratégies militaires et politiques, il n'est jamais inutile d'y repenser au passage.
Bonne lecture.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
PachyPachy   09 avril 2021
Très bien ! Vous partirez dès la nuit tombée ! Dieu soit avec vous, Sergent ! Non...Blutch.. J'irai avec Blutch... Hé hé
(p. 19)
Commenter  J’apprécie          00
EFournEFourn   30 juin 2013
_ Nous y sommes ! De la dignité, messieurs. Montrons à ces idiots de fantassins ce qu'est la cavalerie !
_ HA HA HA !
_ Dites donc, vous, là, le vieux barbu qui joue au comique. Je vous donne trois secondes pour nous conduire chez le Général Grant, sinon . . .
_ Sinon ?
_ Je vous botte le train !
_ Trois secondes ? Bien ! Une ... Bill, mes effets !
_ Voilà, mon Général !
_ Deux ... Préparez une bouteille, nous arrivons !
_ A vos ordres, mon général !
_ Et trois ! Quelques chose ne va pas, sergent ?
_ Que... eux... si... non ! héhé ... mes excuses, mon régé... mon gérénal !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mamangel1mamangel1   08 juin 2015
Un maniaque pour nous conduire à l'attaque et un sadique toujours prêt à vous tirer dans le dos... bonté divine! Nous sommes beaux!
Commenter  J’apprécie          50
rosyttarosytta   01 mai 2016
- Sergent ! J'aurais encore compris si vous m'aviez ramené un régiment sudiste sous nos palissades, parce qu'eux, au moins, nous ont déclaré la guerre ! Mais les indiens Cherokees, avec lesquels nous sommes en paix depuis 47 ans, j'avoue ne pas très bien comprendre !
- Euh...C'est toute une histoire mon commandant !
- Silence ! Tirez vous vous expliquerez après crétin !
Commenter  J’apprécie          10
TelKinesTelKines   29 mars 2016
- Bande de lâches ! ils se replient, les affreux ! Hooouuu ! Qu'ils sont laids ! Bêêêk !
- Voyons, mon capitaine, ils battent en retraite, et vous n'êtes pas content ?
- Et notre belle charge ? Où elle est, notre belle charge ?
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Raoul Cauvin (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raoul Cauvin
Plongée dans l'univers de la bande dessinée avec la maison d'édition communautaire Sandawe basée sur le financement participatif et en interactivité constante avec les amoureux de la BD. Parmi leurs publications récentes, on retrouve notamment « le bâtard des étoiles » signée Raoul Cauvin, figure emblématique de la bande dessinée franco-belge...
autres livres classés : guerre de sécessionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16724 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre