AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Willy Lambil (Illustrateur)Louis Salvérius (Illustrateur)
EAN : 9782800113845
46 pages
Éditeur : Dupuis (15/10/1986)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 68 notes)
Résumé :
C'est bien connu : la cavalerie arrive toujours trop tard. Quand on lit les aventures des Tuniques bleues, franchement, on comprend mieux pourquoi... Le caporal Blutch et le sergent Chesterfield sont peut-être hilarants. Mais si l'armée des Nordistes n'avait été composée que de soldats de leur acabit, on peut se demander ce qu'aurait été l'issue de la guerre de Sécession... Enfin, ce n'est pas le lecteur qui se plaindra. Car t... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
okka
  08 mai 2016
Par un temps pluvieux transformant le chemin de terre, en bourbier. Les officiers ne voulant pas se salir les mains, préfèrent se plaindre et donner des ordres. Cela a pour résultat de ralentir l'avancée dans la gadoue, ainsi que de nuire au moral des troupes.
(Ça me fait penser à la 2nd guerre mondiale, l'armée allemande ralentit par la nature, sur le territoire soviétique.)
Le major Henry Wayne en 1856 était favorable à l'utilisation des chameaux pour le transport de matériel, mais la guerre civile et d'autres excuses bidon de la haute sphère dirigeante n'ont pas voulu l'écouter.
Pourtant, il est logique de s'adapter faces aux choses qui nous ralentissent. En commençant par ne pas forcer quand on s'enfonce dans la boue mais à trouver un moyen pour glisser dessus pour avancer.
C'est là qu'on voit que la majorité « au pouvoir » au lieu d'aider à faire un bond dans le futur est la cause d'un ralentissement du progrès.
Blutch et Chesterfield sont chargés de rédiger un rapport sur ces six dromadaires. Un dépaysement garantit pour nos habitués des chevaux, et davantage pour leur entourage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
mamangel1
  24 juin 2015
Nos célèbres tuniques bleues sont réquisitionnées pour aller récupérer leurs nouvelles montures, bien originales. Si la BD est toujours pleine d'humour, l'histoire elle manque un peu de saveur et traine en longueur, ce qui n'en fait pas l'une des meilleures histoires de la série .
Commenter  J’apprécie          130
anne-7
  14 septembre 2014
L'armée nordiste a des problèmes : il pleut trop et leurs chariots de matériels s'embourbent. Les généraux décident de faire appel à des dromadaires. C'est donc Blutch et le sergent Chesterfield qui ont la délicate mission d'aller récupérer six dromadaires au port.
Commenter  J’apprécie          30
Radwan74
  08 mai 2019
Un excellent album des tuniques bleues, Chesterfield et Blutch doivent s'occuper d'un groupe de 6 dromadaires qui seront destinés au transport de matériel de l'armée.
Chesterfield fait preuve pour une fois d'empathie notamment face à un officier détestable. Un plaidoyer pour les dromadaires qui se révèlent très attachants et utiles mais face à l'ignorance toujours des officiers, Blutch trouvera encore une morale à toute cette histoire.
Commenter  J’apprécie          10
Yaneck
  06 mai 2013
EXTRAIT "Sympathique, cet album, je vous le disais en introduction. Les deux amis sont confrontés à des animaux étranges, à un dresseur qu'ils ne comprennent pas et à un Lieutenant revêche. Tout ce qu'il faut pour de bonnes situations bien drôles, même si elles utilisent un peu trop de grosses ficelles. Les insultes liées au couscous faites au méhari, je ne suis pas convaincu de l'utilité. Mais bon, ne chipotons pas, l'album est drôle, les situations bien exploitées, c'est déjà bien.
Lien : http://www.chroniquesdelinvi..
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
BulledEncre   27 février 2012
Sans être un des meilleurs albums de la série, Des bleus et des bosses permet une fois encore aux auteurs de souligner l’absurdité de la guerre, la stupidité de certains officiers et le peu de considération pour la vie humaine ou animale par les grands chefs militaires.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
okkaokka   21 avril 2016
- Ne te fatigue pas ! Stark n’adresse jamais la parole aux fantassins, passe-le-moi je vais le lui donner.

- Mais ce type est complètement taré !

- Je ne voudrais pas te vexer, vieux… Mais tu n’as pas fait là une grande découverte !
Commenter  J’apprécie          160
miladomilado   15 janvier 2018
On s'attendrit assez facilement sur un cheval, un chien, un chat, un canari... mais si un jour on m'avait dit que j'aurais le coeur fendu en contemplant des fesses de dromadaires s'estompant dans les brumes de l'aube, je ne l'aurais jamais cru !
Commenter  J’apprécie          80
gillgill   19 décembre 2013
L'armée nordiste patauge, les chariots s'embourbent alors que les troupes confédérées sont à portée de la main.
L'état-major décide d'aller chercher du renfort : des chameaux attendent qu'on viennent les récupérer à Sutton où ils sont arrivés avec leur instructeur berbère.
Ce sont, bien entendu, Blutch et le sergent Chesterfield qui sont chargés de cette mission riche en rebondissements.
Un récit alerte, truffé de gags qui depuis longtemps ont fait le renom de cette série à succès.
(extrait du journal "Vécu n° 23 - l'Histoire c'est aussi l'Aventure")
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mamangel1mamangel1   24 juin 2015
Ce zaligaud a rézigui...réguizizionné toute l'eau potable...hips...de ze rafiot pour zes maudites bêtes!... toute l'eau!... Oui, môssieur!... Et défense d'approcher...hips! Sinon paf! un coup de pétoire...oui, môssieur!... Hips! Alors?...Qu'est-ce que vous voulez qu'on eût fait...euh...qu'on fisse?...Hips!...Fallait bien boire...Hips!... On n'avait que du whisky à bord... Hips!... Des fûts entiers de whisky, môssieur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
okkaokka   21 avril 2016
- Moi aussi j’ai commencé par détester ces grandes bêtes, mais quand on les connaît mieux !...

- Bravo, sergent ! … Bravo ! … Je suis heureux de constater qu’une lueur d’humanité a traversé ce crâne habituellement désert et s’est reflétée un court instant dans ces yeux bovins !
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Raoul Cauvin (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raoul Cauvin
Plongée dans l'univers de la bande dessinée avec la maison d'édition communautaire Sandawe basée sur le financement participatif et en interactivité constante avec les amoureux de la BD. Parmi leurs publications récentes, on retrouve notamment « le bâtard des étoiles » signée Raoul Cauvin, figure emblématique de la bande dessinée franco-belge...
autres livres classés : guerre de sécessionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16745 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre