AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782800116396
46 pages
Éditeur : Dupuis (26/04/1989)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 71 notes)
Résumé :
C'est bien connu : la cavalerie arrive toujours trop tard. Quand on lit les aventures des Tuniques bleues, franchement, on comprend mieux pourquoi... Le caporal Blutch et le sergent Chesterfield sont peut-être hilarants. Mais si l'armée des Nordistes n'avait été composée que de soldats de leur acabit, on peut se demander ce qu'aurait été l'issue de la guerre de Sécession... Enfin, ce n'est pas le lecteur qui se plaindra. Car tout ce qu'il risque, lui, c'est d'attrap... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Masa
  27 juin 2014
J'ai longtemps détesté cet album. Lorsque je l'ai lu pour la première fois, je m'attendais à retrouver la force de cette série : de humour, la relation chien/chat entre le caporal Bluch et le sergent Chersterfield,… Là, il n'en ai rien puisque c'est un album hommage aux précédents.
Suite à une bataille terrible contre confédéré, le caporal Bluch est blessé et se trouve amnésique. Son ami le Sergent Chesterfield souhaite lui venir en aide et essaye tant bien que mal de lui faire retrouver la mémoire.
Je ne me souviens plus très bien la première fois que je l'ai lu, si j'avais déjà eu les albums parut auparavant. Il me semble que l'un d'entre-eux me manquait et, de voir l'un de ces passages, m'avait donné l'eau à la bouche.
Cet album est un épisode à part puisqu'il reprend l'hommage à cette série. Ainsi, on retrouvera « Blue Retro » où l'on apprend comment le caporal Bluch et le sergent Chesterfield se sont engagés dans l'armé, épîsode savoureux soit dit au passage. Puis, l'épisode des « cavaliers du ciel » avec la Mongolfière, l'excellent « le David » et bien d'autres encore.
L'humour est toujours présent. Il manque juste la bisbille entre les deux protagonistes principaux. Les traits dessiné par Willy Lambin sont toujours agréables pour la rétine. Cet album pas comme les autres s'avère au final une belle réussite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
bdelhausse
  24 juin 2018
Le tome démarre par l'habituelle scène d'horreur, une bataille se prépare et les chirurgiens font le compte des lits, des bandages, etc. On a droit à quelques dialogues qui glacent le sang, sur le fait de changer la lame de la scie pour les amputations, etc.
Puis, Blutch et son cheval deviennent apathiques. le chirurgien conclut très rapidement que Blutch a subi un choc et est devenu amnésique. C'est expédié à l'arrache. Chesterfield obtient 48 heures pour faire retrouver la mémoire à son ami. Sinon, c'est retour à la maison.
On a alors droit à une succession d'images qui rappellent les épisodes passés, seul moyen pour provoquer le choc chez le caporal et le ramener à la raison (c-à-d que la raison, c'est se battre...). Rien n'y fait. Et Blutch est mis sur le train qui repart à l'arrière du front. Il est moins 5, car les Nordistes sont encerclés. Une énorme bataille se prépare. On attend Grant avec impatience, mais il a du retard.
Lors du trajet, l'évocation de son cheval, qui sera monté par Stark, ramène brutalement Blurch à la raison. Et ne pouvant pas rejoindre les troupes (il est incompréhensible qu'il essaie de revenir, cela dit), il vole un uniforme confédéré et rejoint ses troupes.
Album un peu atypique, sans grand enjeu, sans suspense, sans idée, sans originalité... j'en passe et des meilleures. Déjà le jeu de mot pourri du titre en dit long sur le contenu, finalement. Quand on ne sait plus quoi dire, on fait un album qui récupère des morceaux des précédents. Tant qu'à être amnésique, autant oublier cet album. Je serai tenté de dire, circulez, y'a rien à voir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fanvin54
  29 avril 2015
Blutch serait-il réellement devenu amnésique ? Faut ce méfier avec ce loustic, il a plus d'un tour dans son paquetage pour déserter les champs de bataille...mais là, à voir son air vide et hébété, on doute quand même sérieusement. Chesterfieldava donc tout tenter pour raviver sa mémoire...y compris le remettre dans des situations vécues antérieurement. L'occasion d'effectuer différents clins d'oeil aux albums précédents. Ce tome n°29 est plutôt réussi...j'apprécie notamment son titre !
Commenter  J’apprécie          40
Radwan74
  08 mai 2019
Une idée sympathique, Blutch devient amnésique, tout ça pour échapper à l'armée ? C'est toute la question de l'album. Un album qui permet de faire un petit « come back » sur les différentes aventures qu'on vécu les 2 héros.
Commenter  J’apprécie          00
mamangel1
  19 juin 2015
Un épisode tuniques bleues ou les souvenirs sont mis en avant. Des mises en scènes cocasses, un sergent Chesterfield qui donne de sa personne et des rebondissements inattendus. Voila un album agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Fanvin54Fanvin54   28 avril 2015
-...Le caporal Blutch...il a eu plus de chance que nous !... il s'en est sorti indemne !
-...Ouais ! mais complètement cinglé !...non mais vous avez vu son regard ?!...
Commenter  J’apprécie          30
Radwan74Radwan74   08 mai 2019
- et ... et s’il jouait la comédie ? Vous connaissez Blutch, mon général !... c’est peut-être le seul moyen qu’il a trouvé pour nous fausser compagnie !....
- vous croyez qu’il simule ?…
- ben... je n’en sais rien moi !....
- balivernes !.... un regard aussi vide, ça ne s’invente pas !
Commenter  J’apprécie          00
mamangel1mamangel1   19 juin 2015
Et d'abord, qui me dit que vous êtes réellement devenu zinzin?!... C'est peut-être encore un truc à vous pour vous débiner de l'armée en douce, Hein?!...
Commenter  J’apprécie          00
Radwan74Radwan74   08 mai 2019
Son esprit est dans un autre monde !... peut-être meilleur que celui-ci !... de nous trois, c’est sûrement lui le plus heureux ...
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Raoul Cauvin (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raoul Cauvin
Plongée dans l'univers de la bande dessinée avec la maison d'édition communautaire Sandawe basée sur le financement participatif et en interactivité constante avec les amoureux de la BD. Parmi leurs publications récentes, on retrouve notamment « le bâtard des étoiles » signée Raoul Cauvin, figure emblématique de la bande dessinée franco-belge...
autres livres classés : guerre de sécessionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16762 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre