AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782800167893
48 pages
Éditeur : Dupuis (10/11/2017)

Note moyenne : 3.16/5 (sur 19 notes)
Résumé :
En secourant un esclave noir en fuite poursuivi par des Confédérés, le caporal Blutch et le sergent Chesterfield ne se doutent pas qu'ils vont ramener à leur base un bien étrange personnage. Blessé, celui-ci refuse d'être examiné par un médecin et se révèle être un espion blanc chargé par McClellan d'infiltrer les troupes ennemies afin de rapporter des renseignements sur une attaque imminente. Une fois l'assaut-surprise déjoué, le nouveau venu (dont le nom est Frank... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Sileva76
  09 août 2018
Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un nouveau Tuniques Bleues. Si je lis de temps à autre un ancien album, à partir d'un moment j'ai arrêté d'acheter les nouveaux.
Je me suis donc décidé d'essayer celui-ci (le tout dernier je crois). Je suis quand même un fan de la série depuis tout petit. En plus, j'aime bien l'histoire du XIXe siècle et cette bande-dessinée est une des rares qui soit exclusivement consacré à la Guerre de Sécession (même si les bleus remplissent des missions diverses et que les guerres indiennes commencent la série).
Alors qu'en est-il de cet album ?
Ben, en fait, c'est mitigé. Autant je suis très content d'avoir pu retrouver des fondamentaux de la série, avec les chamailleries entre Blutch et Chesterfield. Quel bonheur de retrouver aussi Arabesque !
A part ça, scénario un peu prévisible, un peu réchauffé. Un noir qui est secouru par les deux compères, mais qui refuse de se faire soigner et dont le comportement est somme toute étrange. Je n'irais pas plus loin.

Si j'ai passé un bon moment de lecture, ce n'est pas l'album du siècle. Il manquait un petit quelque chose pour que je puisse me dire que je le relirais peut-être un jour. Autant, j'aime beaucoup les albums concernant nos bleus dans la marine, ou encore les premiers dans le fort Bow avec le Colonel Appeltown et sa fille Amélie (dont le sergent est amoureux).
Donc, en définitive, un album sympathique mais pas du grand Tuniques Bleues. Dommage !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Catilina38
  29 janvier 2018
Alors qu'ils patrouillent Blutch et Chesterfiels tombent sur un homme noir en fuite qu'ils sauvent des rebelles. En le ramenant au camp ce soldat Franklin s'avère bien mystérieux et déclenche une enquête du général...
Le tome 61 des tuniques bleues est loin d'être aussi mauvais que ne le disent un certain nombre de critiques sur le web. Inévitablement, après autant d'albums, on retombe sur des ch

oses connues, les scénarios ont du mal à surprendre. Mais pour une BD d'humour au long court, le plaisir de retrouver nos deux énergumènes Blutch et Chesterfiels est toujours entier. Il s'est installé une familiarité et un système de running-gag sur les formules de Blutch et l'éternelle amitié-répulsion. Stark est toujours là, toujours increvable, Stilman a toujours sa paille en bouche et Arabesque fait toujours aussi bien la morte... Personnellement je me marre toujours autant à leurs bêtises même si je reconnais qu'on est dans le plus grand confort (de l'auteur comme du lecteur). Mais ces séries familiales ne sont-elles pas justement là pour ça?
Niveau dessin je critiquerais plus la colorisation numérique (installée sur la série depuis quelques albums maintenant) que le trait qui a déjà été pire sur d'autres albums. On ne sent aucun laisser aller désabusé chez les auteurs qui semblent s'amuser comme au premier jour avec leurs personnages. Avec ce bel âge, la série passe selon moi bien mieux l'usure qu'un certain Thorgal par exemple...
L'histoire titille la curiosité avec efficacité et si elle manque peut-être un poil d'action pour accélérer la lecture très franchement je ne me suis pas ennuyé. L'étrange soldat Franklin n'est sans doute pas le plus percutant des albums des Tuniques, mais certainement pas le pire. Et on rigole en apprenant deux-trois trucs sur la période de la guerre de sécession, le coeur de la série. Que demander de plus?

Lien : https://etagereimaginaire.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pachy
  13 novembre 2017
En s'approchant des lignes ennemies, le caporal Bluch et le sergent Chesterfield tombent sur un homme aux prises à deux confédérés. Il se nomme Franklin Thompson et il est noir. Autre particularité, il refuse quon le touche.
de retour au camp un message est aussitôt transmis au général McLellan qui est celui qui, d'après ses dires, l'a envoyé en mission d'espionnage au-delà de la ligne. Mais, nouvel événement, ce Franklin qui noir de peau, se révèle être un blanc.
Placé sous la protection de Blutch et Chesterfield, il disparaît.
62e album des Tuniques bleues. La ligne n'a pas changée. Les aventures se succèdent avec une régularité d'horloge et un intérêt constant. Nouveauté, plusieurs images avec animaux sauvages en premier plan, une façon pour les auteurs de nous faire découvrir la faune de ces contrées.
Commenter  J’apprécie          10
Dramaix1988
  27 octobre 2017
Mieux même beaucoup mieux que les tomes précédents. On retrouve enfin une histoire qui tient la route et qui n'est pas un copié/collé des histoires anciennes. L'histoire est drôle et tout le mystère autour du personnage principal est intriguant donc intéressant. Pas encore eu le temps de vérifier si c'était basé sur un personnage historique mais c'est fort probable connaissant Raoul Cauvin. En tous cas, ça fait plaisir de retrouver une histoire des Tuniques Bleues qui a un peu de consistance même si on est encore loin des meilleures albums de la série mais vu la longévité on peut tout à fait le comprendre.
Commenter  J’apprécie          21
Radwan74
  01 août 2020
C'est album fait parti de la catégorie des livres dont je dirai : tout ça pour ça. Et oui, toute une histoire qui traîne en longueur, où les dialogues sont fades, où l'action est inexistante, où on attend la fin de l'énigme et que la chute est terriblement décevante alors que c'est le coeur de l'intérêt de la BD (elle était intéressante mais tellement emmené de façon lancinante).
Bref, on navigue une fois encore dans un récit insipide et dont on a l'impression qu'il est bâclé (surtout la conclusion comme à chaque fois).
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
Auracan   20 décembre 2017
Différent, L'Etrange Soldat Franklin surprend très agréablement et apporte quelque chose de nouveau à cette série au long cours. On ne peut donc que souhaiter aux Tuniques Bleues de continuer le plus longtemps possible dans cette voie !
Lire la critique sur le site : Auracan
BulledEncre   15 novembre 2017
Cauvin a revisité l’histoire pour y inclure les héros de la série, qui cette fois, se font souffler la vedette par un personnage hors norme…
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
StockardStockard   18 décembre 2017
Essayer enfin d'arriver à muscler ce qui vous sert de mollets... Ces petits lardons collant lamentablement à vos jambes m'ont toujours fait peine à voir !
Commenter  J’apprécie          50
Radwan74Radwan74   01 août 2020
Non mais vous vous êtes déjà regardé ?!...
Un crâne aussi lisse qu’un pommeau de selle, des yeux de vieux hibou asthmatique, et une carrure de canari juché sur des pattes de flamant rose !
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   23 mars 2018
J'ai toujours pensé qu'il valait parfois mieux être lâche et vivant que héros et mort. La preuve, c'est que jamais aucun d'entre eux n'est venu me contredire!
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   23 mars 2018
- Voulez-vous que je vous dise?...
- A vrai dire, pour l'instant, je préférerais me contenter du gazouillis des oiseaux!
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   23 mars 2018
- Sachez que si je vous garde à mes côtés, c'est par pitié et uniquement par pitié!
- Eh bien merci!
- Pas de quoi!
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Raoul Cauvin (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raoul Cauvin
Plongée dans l'univers de la bande dessinée avec la maison d'édition communautaire Sandawe basée sur le financement participatif et en interactivité constante avec les amoureux de la BD. Parmi leurs publications récentes, on retrouve notamment « le bâtard des étoiles » signée Raoul Cauvin, figure emblématique de la bande dessinée franco-belge...
autres livres classés : guerre de sécessionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2269 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre