AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782253031857
219 pages
Le Livre de Poche (01/04/1983)
3.43/5   180 notes
Résumé :
Jacqueline Puisset. Célibataire. 40 ans. Libraire à Perpignan. Cultivée. Dotée d'un strabisme divergent qui lui donne un air rêveur. S'occupe du ciné-club et du troisième âge. Vie amoureuse : néant.

Philippe Lipinsky. Catcheur. Nom de ring : Méphisto King. 125 kilos. Vit à Montmartre. Pratique l'aquarelle. Également célibataire. Bon fils. Vie amoureuse : néant.

Signe particulier commun : ils se considèrent laids.

Jacqueli... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,43

sur 180 notes
5
5 avis
4
0 avis
3
8 avis
2
0 avis
1
0 avis

À trente-sept ans et demi, bâti comme une armoire normande, Philippe Lipinchky est catcheur professionnel sous le nom de Méphisto King. Il peint aussi, c'est fou ce que c'est difficile de peindre un géranium. Tout irait bien si Philippe ne se trouvait pas une tête de patate bouillie. Côté romance, par conséquent, ce n'est pas ça.

Jacqueline Puisset est libraire et souffre d'un strabisme divergent. On ne lui enlèvera pas de l'esprit que c'est moche, très très moche.

Mais pourquoi les romances ne seraient-elles que pour les beaux ? Encore faudrait-il que ces deux-là se rencontrent, mais ne comptez pas sur moi pour vous dire comment ça arrive. Tout ce que je peux vous dire, c'est que ça commence mal.

Un roman amusant qui fait du bien.

Commenter  J’apprécie          431

Deux célibataires qui n'ont pas été gâtés par la nature se rencontrent et vivent une belle histoire d'amour. Joli roman que j'ai lu il y a quelques temps et que j'ai bien aimé.

Commenter  J’apprécie          230

C'est un roman pour lire en vacances.

Deux êtres, d'âge mûr, Jacqueline, femme cultivée et Philippe, catcheur n'ont jamais eu de vie amoureuse car ils se trouvent laids.

Leur rencontre sera fracassante et totalement imprévisible et bien sûr tomberont amoureux.

Mais que de rires et d'humour dans cette histoire, traités à la sauce Patrick Cauvin écrivain à succès des années 1970..

Commenter  J’apprécie          130

La beauté ne donne pas tout,

La laideur n'enlève pas tout.

et la beauté n'est pas toujours ce que vous voyez,

la laideur non plus..

.... et vice-et-versa

Commenter  J’apprécie          150

Deux personnages célibataires, très sympathiques et très atypiques, qui avaient tout pour ne jamais se rencontrer, nous sont ici campés par Patrick CAUVIN.

D'un côté, nous avons une libraire vivant à Perpignan, Jacqueline qui à la quarantaine, et qui ne vit les histoires d'amour qu'à travers les livres. Elle a un profond strabisme qui l'empêche de se trouver belle et fait fuir les hommes.

De l'autre, un catcheur au nom de ring de Méphisto King, qui vit à Montmartre, il passe son temps de loisirs entre la peinture et les visites chez sa mère, et comme Jacqueline il se trouve laids.

J'ai beaucoup aimé les 2 personnages principaux qui ne sont heureusement pas la caricatures d'eux mêmes ce que j'avais peur avant de commencer le livre.

L'histoire est classique mais j'ai passé un bon petit moment de lecture, sans prise de tête, exactement ce à quoi je m'attendais en prenant ce roman! J'ai me suis même surprise à rire vraiment à certains moments!

Commenter  J’apprécie          52

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation

– Je ris parce que, lorsque je pleure, je suis encore plus moche. On ne croit pas que c’est possible, eh bien si !

Elle cherche frénétiquement un mouchoir.

– Vous n’êtes pas moche, dit Philippe, je…

Je ne peux tout de même pas lui dire qu’elle est belle, elle n’est pas assez bête pour le croire.

– Regardez-moi : j’ai une tête comme une pomme de terre bouillie.

– Au four dit Jacqueline.

Philippe marque le coup, pousse un soupir à renverser une muraille et se frappe le front du plat de la main.

– Bon Dieu, ça change tout !

Commenter  J’apprécie          40

Il faut que je lui dise, car il est de ma race. Rien ne nous est facile à nous, les vilains, nous n'entrons pas facilement dans les salons, nous n'avons pas ces aises élégantes que prennent ceux qui savent que les regards qu'ils attirent seront d'admiration. Nous sommes à part et nos cordes vibrent douloureusement, violons de douleur que le moindre archet fait tressaillir.

Commenter  J’apprécie          60

Ca ne peut pas mieux tomber. Quarante ans : ce sera un enfant de vieux, donc sujet à toutes les tares possibles. En plus, étant donné les physiques respectifs de son popa et de sa moman, il ressemblera plus à Frankenstein qu'à autre chose ; ensuite, il va falloir que je ferme boutique pour aller accoucher en Suisse comme la reine d'Angleterre. A ce moment-là, ou bien je le colle à l'Assistance, ou bien je le ramène sous mon bras en disant que je l'ai trouvé un matin, en bordure de l'autoroute, et personne ne me croira.

Commenter  J’apprécie          40

La chose à laquelle on ressemble le plus avait dit Léon, c’est à une paire de pommes de terre bouillies.

Cela ne faisait pas très longtemps de ça, cinq ans peut-être, mais, en fait, cela avait toujours été ainsi ; même quand il avait quinze ans, il ressemblait déjà à une foutue patate.

Commenter  J’apprécie          60

voilà qui me rassure, cela ne va pas être une nuit d'amour mais la berezina. un film tout public, entièrement anti-érotique, à conseiller aux enfants et aux élèves d'écoles religieuses. Sur un lit. Avec un homme. Moi. Une libraire

Commenter  J’apprécie          40

Videos de Patrick Cauvin (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Cauvin
"J'ai le goût du merveilleux, ce sont des restes d'enfance." C'est avec ces quelques mots de Romain Gary, extrait de "La Nuit sera calme", que nous démarrons ce nouvel épisode de notre podcast. Car il y sera justement question d'éblouissement des premières fois, de cet âge où chaque découverte est un trésor à apprivoiser. D'enfance, en somme.
Pour nous accompagner : nous recevons Valentine Goby, autrice de nombreux romans pour adultes, mais aussi pour la jeunesse. Son dernier livre, "L'Île haute", nous emmène à la rencontre de Vadim, jeune garçon de 12 ans, qui vit à Paris. Nous sommes en 1943 et il est envoyé dans les Alpes. Officiellement pour soigner son asthme, mais surtout pour fuir les Allemands... car il est Juif. Arrivé après un long trajet en train et dans la neige, Vadim découvre la splendeur de la montagne, immensité enivrante qui le rend minuscule.
Au cours de cet entretien, Valentine Goby nous dira comment est née cette envie d'écrire un roman d'apprentissage, et en quoi l'enfance la fascine et l'inspire.
Juste après, nous retrouverons les libraires de Dialogues, Romain, Rozenn et Laure. Ils ont sélectionné pour nous plusieurs romans sur l'enfance et l'émerveillement. 
Bibliographie : 
- L'Île haute, de Valentine Goby (éd. Actes Sud) https://www.librairiedialogues.fr/livre/20859799-l-ile-haute-valentine-goby-actes-sud
- Murène, de Valentine Goby (éd. Actes Sud) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18855093-murene-roman-valentine-goby-actes-sud
- L'Anguille, de Valentine Goby (éd. Thierry Magnier) https://www.librairiedialogues.fr/livre/16758956-l-anguille-valentine-goby-thierry-magnier
- Chèr.e moi (éd. Seuil) https://www.librairiedialogues.fr/livre/21362899-cher-e-moi-lettres-a-l-ado-qu-lettres-a-l-ado--collectif-seuil
- Germinal, d'Émile Zola (éd. Folio) https://www.librairiedialogues.fr/livre/843968-germinal-emile-zola-folio
- Les Misérables, de Victor Hugo (éd. Folio) https://www.librairiedialogues.fr/livre/11354695-les-miserables-victor-hugo-folio
- E = mc2 mon amour, de Patrick Cauvin (éd. le Livre de poche) https://www.librairiedialogues.fr/livre/185907-e-mc2-mon-amour-roman-patrick-cauvin-le-livre-de-poche
- Élisée, avant les ruisseaux et les montagnes, de Thomas Giraud (éd. Contre-allée) https://www.librairiedialogues.fr/livre/16687921-elisee-avant-les-ruisseaux-et-les-montagnes-thomas-giraud-contre-allee
- Ciel bleu, de Galsan Tschinag (éd. Métailié) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18909888-ciel-bleu-une-enfance-dans-le-haut-altai-galsan-tschinag-anne-marie-metailie
- L'Invention de Louvette, de Gabriela Trujillo (éd. Verticales) https://www.librairiedialogues.fr/livre/18955179-l-invention-de-louvette-roman-gabriela-trujillo-verticales
- le Petit Prince, d'Antoine de Saint-Exupéry (éd. Folio) https://www.librairiedialogues.fr/livre/392754-le-petit-prince-avec-des-aquarelles-de-l-auteur-antoine-de-saint-exupery-folio
- Alice au pays des merveilles, de Lewis Carroll (éd. Folio) https://www.librairiedialogues.fr/livre/8194310-les-aventures-d-alice-au-pays-des-merveilles---lewis-carroll-folio
- L'Étranger, d'Albert Camus (ed. Folio) https://www.librairiedialogues.fr/livre/440374-l-etranger-albert-camus-folio
+ Lire la suite
autres livres classés : catchVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus




Quiz Voir plus

Claude K ou Patrick C ?

En fait c'est Claude qui a commencé à écrire le premier. L'un de ses premiers romans date de 1971, il est paru aux éditions Christian Bourgois avecdes illustrations de Gourmelin. Très tendance à l'époque. Un roman un peu limite SF, mais à l'époque préhistorique...

L'An 01
Les incunables
La famille Pierrafeu
Les innomables
Les comestibles
Les impondérables

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thème : Patrick CauvinCréer un quiz sur ce livre