AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Les aventures de Charlotte Holmes, tome 1 (40)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Gaoulette
  08 juin 2017
Imaginons que Sir Conan Doyle n'avait pas créé ses personnages fétiches Sherlock Holmes et James Watson. Qu'en fait ce soit une biographie et que ce tandem ait réellement existé.
Imaginons que ce même tandem ait eu une longue descendance et que certains soient se sont même cotoyé.
Imaginons que la lignée Holmes ont entretenu ce côté détective et excentrique et jouant avec le feu avec les substances illicites.
Imaginons que la lignée Watson continue à vouer un culte à Holmes et soit passionnée de littérature.
Et imaginons que la lignée Moriarty soit toujours l'ennemi juré de Holmes.
Tout cela vous le mélanger, vous rajouter des adolescents d'années 2016 et vous obtenez Les Aventures de Charlotte Holmes. Donc vous l'aurez compris Sherlock est une fille plutôt jolie et Dr Watson est Jamie, un jeune homme intrépide et pas très fufute pour notre plus grand bonheur. Un tandem touchant et surtout sacrément comique.
Brittany Cavallarro reprend les grandes lignes de la saga Sherlock Holmes en le transposant dans le XXIème siècle. Ce n'est plus la légendaire pipe mais la cigarette. Les détectives amateurs vont dans une grande école et fréquente la jeunesse dorée. Les parents sont soit divorcé mais aimant soit manipulateur. La famille est limite un clan G.I joe.
Pour parler de crime, l'auteure ne va pas par quatre chemins et nous donne un mobile qui donne froid dans le dos. Encore une fois elle utilise des faits divers de notre époque. Son polar est rondement mené et retourne à chaque fois dans les écrits du passé. Franchement on y croit à cette lignée tandem Holmes/Watson.
De plus avec ce duo fille/garçon on s'imagine même à une possibilité de romance pour notre plus grand plaisir. Et quel fut mon plaisir de savoir que cette été il y aura le second tome. Et oui Brittany Cavallarro nous a prévu une trilogie.
Donc une très bonne mise en bouche. du suspense. Des très bonnes joutes verbales. de l'humour. Des scènes cocasses et tendues. Une sacré culotté de l'auteur de faire un roman basé sur un roman et une légende populaire. Un pari osé et rondement mené.
Affaire à suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
belette2911
  05 février 2017
Vous connaissez mon vice : Holmes ! Certes, j'en ai bien d'autres, mais celui-ci, on peut en parler en public…

Alors, quand un copain du Net me prévient de la sortie de ce roman jeunesse mettant en scène les enquêtes d'une descendante du célèbre détective aidée d'un autre en droite ligne du brave Dr Watson, ni une, ni deux, je me mets en quête.

Je le dis d'entrée de jeu, nous en saurons peu sur la femme qui donna naissance au fils de Sherlock Holmes, lui-même n'ayant jamais divulgué qui avait eu les honneurs de sa semence.

Mais bon, Holmes a eu un fils qui lui même a eu un fils… Watson aussi, et nous arrivons donc avec les arrières-arrières-arrières-petits-fils/filles des deux hommes du 221b Baker Street. Bien que dans le résumé on ait ôté quelques arrières pour gagner de la place.

Rien à redire, j'ai passé un agréable après-midi de lecture devant le feu, avec une cup of tea… Oh, shocking, il me faut d'urgence un hamburger puisque cette aventure se déroule dans la patrie d'Obama… Sorry, de Trump (je ne m'y fais pas encore).

Au moins, je n'ai pas été Trumpée sur la marchandise, c'est frais, agréable, ça mange pas de pain, ils leurs arrivent plus de bricoles que s'ils étaient dans l'école de Poudlard, mais au moins, on ne s'embête pas avec les deux descendants !

Par contre, il y a un peu tromperie dans le 4ème de cover qui dit que James Watson ne voulait pas croiser Charlotte Holmes dans le collège de Sherringford (les holmésiens comprendront la référence au nom du collège).

D'emblée ce jeune homme nous explique qu'il s'est imaginé enquêter avec Charlotte. Depuis qu'il est tout petit, il se fait des films sur ce qu'ils auraient pu réaliser tous les deux, des trucs dignes de James Bond on d'Indiana Jones ! Il voulait devenir ami avec Charlotte, il en tombe même très vite amoureux… Un peu trop, même. Gardons un peu de suspense que diable !

Charlotte, elle, elle ressemble un peu trop au portrait de son lointain aïeul : drogues (plus que lui et pas que pour se stimuler), violon, expériences chimiques, déductions, frère tout puissant, asociale, pédante, intelligente au possible, sans émotions ou presque… J'aurais apprécié un portrait moins fidèle à l'original, surtout qu'après autan de génération, les gènes sont dilués.

Autre point d'achoppement, je n'ai pas compris non plus pourquoi le descendant de Watson se prénommait « James », comme le Napoléon du Crime, Moriarty… Surtout en découvrant que son père est un vrai fan des écrits de son aïeul. Nom de Zeus, il aurait pu le prénommer John, non ? C'est ce que moi j'aurais choisi… Mais ceci n'est que mon avis personnel, je n'en ferai pas un caca nerveux.

Pour le reste, l'enquête est chouette, il y a quelques références aux nouvelles canoniques (et un néophyte ne sera pas largué), l'écriture n'est pas enfantine, elle est normale, digne d'un descendant d'un Watson.

On ne s'embête pas, le livre est court (284 pages), bien fichu, on a envie de finir l'histoire pour savoir qui a fait ça et on s'en rend assez facilement compte, quasi en même temps que Charlotte Holmes, en fait. Bon sang, mais c'est bien sûr !

Une chose est sûre, je ne raterai pas la suite de leurs aventures, croisant les doigts que pour la suite, elles arrivent à Londres, leur ville d'origine.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
lapetitefadette
  20 août 2017
Il semble que ce soit dans l'air du temps d'inventer des descendants à quelques illustres héros de romans. Je vais certainement faire hurler plus d'un "Babeliotes" mais n'ayant jamais été une fervente admiratrice de Sherlock Holmes, que j'ai toujours trouvé comme un personnage assez détestable malgré sa grande intelligence, ce livre ne m'a pas vraiment convaincu. Ayant du mal à dépasser la moitié de ce roman, je me suis mise à le butiner. D'abord par la fin en lisant le dernier chapitre espérant que cela allumerait peut-être l'envie d'en reprendre la lecture. Puis je me suis attaquée à l'avant-dernier chapitre pour finaalement laisser tomber en ayant compris en gros le fil de l'histoire. Les inconditionnels de Sir Conan Doyle apprécieront peut-être.
Commenter  J’apprécie          31
BOOKSANDRAP
  29 septembre 2016
> https://booksandrap.wordpress.com/2016/09/29/les-aventures-de-charlotte-holmes-brittany-cavallaro/


Avis : J'avais repéré ce livre sans vraiment m'y intéréssé et puis, pour fêter l'obtention de mon permis j'ai décidé de faire un petit tour au rayon livres (bah oui faut bien se féliciter haha) et je suis retombée sur ce petit bouquin. En lisant le résumé j'ai été immédiatement intriguée par cette réécriture des aventures de Sherlock Holmes et de son fidèle Watson. Ni une ni deux, hop il atterri comme par magie, dans mon panier. Et me voila repartie avec un nouvel arrivant dans la PAL.. Enfin c'est ce que je croyais. Sauf qu'à peine rentrée, je me suis jetée dessus et je l'ai lu dans la semaine. Alors verdict ?


J'ai bien aimé. Malheureusement pas le coup de coeur que j'attendais, mais tout de même une bonne lecture. le style de l'auteur est plutôt sympa, même si je trouve que ça deviens trop rocambolesque sur la fin. Enfin quoi, ça reste des adolescents de 16 ans, faut que ça reste crédible, et par moments ça ne l'est plus du tout. On nous dit clairement « allez gobe ça et débrouille toi » et avec moi ça a été dur à avaler.
Mais pas de panique, on n'est nullement dans du fantastique, ça reste une intrigue policière jeunesse. Bien qu'on y fait mention parfois de drogues, d'alcool, de jeux d'argent, de mort et de sexe. La liste est longue en effet haha mais après tout on est en pleins dans le récit des aventures de la petite fille d'Holmes, faut que ça en jette non ?😉


Le thème et l'intrigue de l'histoire en elle-même est vraiment génial. Imaginez-vous plonger dans un mystérieux pensionnat pour gosse de riches, perdu sur la Cote Est des Etats-Unis. Notre personnage James alias Jamie, rencontre pour la première fois celle qui deviendra sa partenaire comme ses ancêtres : Charlotte Holmes. Et un jour, survient la mort suspecte d'un des étudiants. Tout semble les confondre, mais les deux compères vont s'allier pour faire éclater la vérité. Plutôt tentant n'est-ce pas ? En tout cas moi, ça m'a clairement suffit.
J'adore j'adore j'adore les histoires qui se déroulent dans les pensionnats, je trouve que ça donne une dimension vraiment particulière au roman, ils sont loin de chez eux, avec d'autres élèves qu'ils ne connaissent pas, livrés à eux-même pour tenter de s'innocenter, c'est bourré de mystère et c'est ce qu'on aime !
Je trouve que c'est une ambiance parfaite pour suivre une enquête policière comme celle-ci. L'intrigue est sympa, bien que ce soit un peu trop farfelu pour que j'y crois vraiment, et que je sois plongée à 100 % dans le livre, j'ai quand même passé un bon moment.


J'ai adoré découvrir le duo Jamie/Charlotte. Enfin le retour du fameux Watson et du très célèbre Holmes. Dynamique, charmeur, futé, mystérieux, un combo gagnant pour un duo attachant. Je les ai beaucoup aimé ensemble. Beaucoup moins séparément malheureusement. J'ai trouvé Charlotte trop lunatique et Jamie trop docile. Les chapitres sont par contre assez long, je trouve que ça casse un peu le tout, le rythme est effréné par contre, il se passe toujours quelque chose, la plume est simple, fluide.


Pour résumé, une lecture divertissante qui ne m'a pas vraiment convaincue. A part le côté trop éparpillé de l'intrigue, le thème et l'atmosphère mystérieuse et dramatique qui plane m'a beaucoup plu. Je vous conseille ce livre, mais méfiez-vous des apparences, ce n'est pas vraiment un jeunesse, plutôt un young-adult.
Entre crimes et coups montés « Les aventures de Charlotte Holmes » vous réserve son lot de surprise !
Accrochez-vous car vous n'avez pas fini d'élaborer de fausses pistes😉


Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
cyan
  13 février 2018
(...)
Et effectivement, c'est assez facile à lire. On est dans du YA basique, alors pas de mots compliqués ou de phrases à rallonge. Surtout que l'histoire nous est racontée par Watson version ado du 21e siècle, alors on reste dans le simple. Même si c'est simple, il y a quand même des thèmes intéressants: harcèlement sexuel, viol, drogue, familles recomposées, etc. Pour du YA, j'ai trouvé que ça sortait un peu du lot de se centrer sur ces problèmes.

A côté de ça, beaucoup de choses ne m'ont pas plu dans ce livre. Pour commencer, j'ai trouvé que certains passages étaient peu clairs: l'introduction, par exemple, m'a semblé embrouillée. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire. le fait que je n'ai pas apprécié les personnages n'a pas aidé. Les héros ne m'ont pas paru attachants et les personnages secondaires manquaient d'approfondissement. J'ai particulièrement détesté le père de Watson.

L'intrigue quant à elle n'est pas dénuée d'intérêt, mais traîne trop en longueur compte tenu du fait qu'on reste la plupart du temps en surface. En plus l'auteure spoile les aventures de Sherlock Holmes qu'elle utilise. Donc si vous comptez lire l'original, je vous conseille de le faire avant d'ouvrir ce livre.

Une lecture globalement décevante, même si certains thèmes abordés étaient intéressants. Dommage…
Lien : https://bienvenueducotedeche..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Colibrille
  14 décembre 2017
Un roman qui met en scène les arrières petits enfants de Sherlock Holmes et du Dr Watson ? Il fallait y penser ! J'ai tout de suite été attirée par cette intrigue revisitant un des plus grands classiques de la littérature.

En opérant un tel choix, l'auteure a bien évidemment pris un risque. Il n'est jamais évident de "s'attaquer" à un tel monument, se le réapproprier, le réinventer. Personnellement, j'ai apprécié cette première enquête de Charlotte et Watson, mais j'ai quand même été déçue par bien des points.

Si j'ai été agréablement surprise par le personnage de Charlotte, j'ai été déçue par celui de James. L'auteure en fait un espèce d'amoureux transis jouant des muscles pour sa princesse (pas en détresse). Son personnage aurait mérité d'être un peu plus travaillé. Pourquoi vouloir absolument instaurer une romance entre les deux personnages ? Cela n'apporte pas grand chose à l'histoire et rend l'intrigue moins captivante.

Pour ce qui est de l'enquête, j'ai trouvé qu'elle mettait beaucoup
(trop) de temps à se mettre en place. L'ensemble est un peu brouillon. L'auteure peine à insuffler un véritable rythme dans ce premier tome. L'histoire reste plaisante à lire même si elle manque de consistance à mon goût. Je suis quand même curieuse de lire la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
millyjess
  25 octobre 2017
Un premier tome qui m'a bien plu, même si on est loin des super enquêtes du vrai Sherlock Holmes. J'ai bien aimé les deux personnages principaux, Charlotte Holmes et Jamie Watson.
Un premier tome avec une intrigue sympa et bien ficelée, malgré certaines longueurs et un coter jeunesse qui se sent.
Bref, j'ai passé un bon moment et je pense lire le second tome, mais on est loin des vraies enquêtes de Sherlock Holmes qui nous captive, nous passionne.

Lien : https://www.facebook.com/mil..
Commenter  J’apprécie          20
cerisiers
  11 octobre 2017
J'ai beaucoup aimé ce roman. le fait que les deux personnages principaux soient les descendants de Sherlock Holmes et de James Watson est génial.
Cette histoire m'a beaucoup plu car elle est basée sur les thèmes de l'amitié, l'humour, l'enquête, l'amour et l'adolescence. Des meurtres, du suspense, de l'action, des enquêtes... Charlotte et Jamie ne sont pas au bout de leurs surprises et nous non plus!!!

A suivre...
Commenter  J’apprécie          20
wentworth23
  30 juillet 2017
La quatrième de couverture m'avait alléché et c'est peu de le dire mais franchement j'ai été déçu.
Bon livre mais sans plus. L'intrigue est intrigue peu fouillée, les personnages sont personnages peu aboutis. Même si nul ne peut être Sir Conan Doyle, on est, là, vraiment très loin de la qualité de l'original. Et pourtant le présupposé du livre offrait tellement de possibilités, finalement c'est assez décevant au regard du résumé proposé.
Commenter  J’apprécie          20
Nyx
  07 mai 2017
L'auteur s'est amusé à imaginer un monde où Sherlock Holmes, John Watson et James Moriarty auraient eu des descendants.

Quelques générations plus tard, tout le monde connaît ses grandes familles qui ne se sont pas trop éloignés de leurs ancêtres. Les Holmes sont réputés pour leur caractère difficile et leurs facultés à résoudre des crimes, leur intelligence affûtée et leur influence. Les Moriarty sont des bas-bleus soupçonnés de trempés dans des affaires louches tandis que les Watson ont toujours une passion pour l'écriture, même si cela ne rend plus célèbre.

Jamie est un Watson, mais il ne connait pas les Holmes, si ce n'est de nom - et parce que tout le monde lui en parle. Lui qui ne veut être que James et se passionne pour l'écriture d'invention se retrouve propulsé loin de sa Londres adorée. Sherringford est un pensionnat pour gosses de riches des Etats-Unis. Les élèves sont finalement comme les autres, pas plus brillants qu'ailleurs, seulement plus riches. Mais c'est également là que ce trouve Charlotte Holmes, descendante du brillant détective.

Ils ne sont pas amis, mais vont se retrouvés tout les deux accusés du meurtre de l'un des élèves. Associés par les circonstances, ils tenteront de percer ce mystère tout en se liant d'amitié. Car l'un et l'autre sont plutôt des chats sauvages n'ayant que peu d'amis. Fidèle à la tradition, c'est James Watson qui nous livre ce récit et les déduction de la brillante Charlotte (qui se permettra tout de même un petit mot).

C'est plaisant pour les amateurs du grand détective, mais à la sauce très jeune. Outre l'époque - et la série TV a prouvé que cela pouvait n'avoir aucune importance - le style est très courant. Les fans pourraient être déçus tout en faisant découvrir les aventures de Sherlock Holmes aux jeunes lecteurs.
Ce premier récit fait référence à plusieurs aventures du duo et offre un parallèle intéressant. James est une jeune homme plutôt intelligent, capable de déduction, mais Charlotte est brillante, sauvage, un peu hautaine avec une tendance à l'addiction quelle qu'elle soit.

L'enquête est un peu difficile à suivre car le narrateur divague beaucoup sur les liens qui se construisent (ou pas) entre les deux héros. Ce n'est pas inintéressant mais cela prend beaucoup de place, reléguant le meurtre à l'arrière-plan.
La révélation finale vient un peu tardivement dans le récit et tombe finalement à plat. C'était un peu trop poussif avant et ce n'est pas assez explosif pour compenser.

Néanmoins j'ai apprécié cette réécriture et je suis curieuse de voir la suite.
Lien : http://www.nyx-shadow.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1653 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre