AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Romain Galand (Traducteur)
EAN : 9782357990456
192 pages
Éditeur : Kinaye (15/05/2020)

Note moyenne : 4.35/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Un problème ? A la boutique céleste de Vulcain, vous pourrez trouver toutes sortes de produits magiques pour redresser la situation. Le personnel expérimenté ― un enfant qui s'appelle Nico, Lula le sphinx et Buck la licorne ― met tout en oeuvre pour offrir "un service légendaire et ses compétences dans tous les domaines du mystérieux". Mais le monde de Nico va être complètement chamboulé par l'arrivée d'une nouvelle cliente : Eowulf, la descendante haute... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
LightandSmell
  11 janvier 2021
Appréciant beaucoup le mythe d'Hadès et de Perséphone, j'ai tout de suite été attirée par le titre de cette BD publiée par les éditions Kinaye qui ne m'ont encore jamais déçue. Mais il n'est pas question ici du dieu des Enfers, plutôt d'un héros en devenir qui va tout faire pour protéger Cerbère, le chien à trois têtes d'Hadès qui garde la porte des Enfers, et empêche les morts d'envahir le monde des vivants. Or, ce rôle primordial dans l'équilibre du monde est sérieusement menacé par l'arrivée d'Eowulf, la descendante du très célèbre chasseur de monstres, Beowulf.
Eowulf est une jeune fille obsédée par une idée fixe : massacrer des démons, en commençant par Cerbère, afin de prouver sa valeur à sa célèbre et héroïque famille ! Pour ce faire, elle est prête à toutes les extrémités, quitte à franchir la frontière entre le bien et le mal. Mais conscient du danger qu'elle représente pour le monde, Nico va faire de son mieux pour lui faire entendre raison et lui faire comprendre que tous les démons ne sont pas mauvais. Une leçon que notre tête de mule ne semble pas prête à entendre au plus grand désespoir de notre employé de magasin qui va devoir, sans mauvais jeu de mots, sortir de sa réserve. le duo entre ces deux êtres à la personnalité diamétralement opposée se révèle assez amusant, Eowulf étant du genre fonceuse et bourrine quand Nico se montre bien plus raisonnable et sensée.
D'ailleurs, les personnages sont le point fort de cette BD, l'auteur nous en proposant une galerie, certes restreinte, mais complètement loufoque et haute en couleur. J'ai été touchée par Eowulf, sa pugnacité, sa quête identitaire, son besoin obsessionnel de se complaire à la tradition familiale, et la manière dont elle va réaliser qu'il est parfois nécessaire de suivre sa propre voie. Les réparties de son épée au sang chaud, et au nom quelque peu surprenant m'ont, en outre, beaucoup amusée d'autant qu'elles correspondent assez bien à l'état d'esprit de notre guerrière. On peut dire qu'Eowulf a trouvé épée à son fourreau.
Nico se révèle peut-être un peu moins flamboyant, mais on sent chez lui une certaine sensibilité et capacité à prendre du recul sans oublier un courage indéniable. Un certain mystère plane également sur les origines de cet orphelin trouvé par le très sibyllin dieu Vulcain devant la porte de sa célèbre boutique, qui offre « un service légendaire et ses compétences dans tous les domaines du mystérieux« . J'ai hâte d'en apprendre plus les origines de ce personnage et ses réelles capacités, mais hélas pour Nico, je ne semble pas être la seule… La fin, qui nous réserve un coup de théâtre que je n'avais pas anticipé, nous laisse supposer que notre héros n'est pas au bout de ses peines.
C'est cependant pour un personnage secondaire que j'ai eu un gros coup de coeur : Buck. Licorne à la corne tordue, Buck m'a beaucoup amusée par son côté râleur et décalé, et sa manière de voir des choses là où il n'y en a pas ou, plus justement, de nous rappeler que ce n'est pas parce que nous ne les voyons pas qu'elles n'existent pas. Une nuance de taille, la suite de l'aventure nous prouvant que toutes ses hallucinations et étranges obsessions ne sont pas forcément des fadaises. Voici un personnage que j'ai pris plaisir à suivre et à voir mener ses propres combats, au sens propre comme figuré.
Au-delà des personnages, j'ai adoré les multiples références à la pop culture amenées avec beaucoup d'humour et de dérision, mais aussi la belle incursion de l'auteur dans le monde de la mythologie qu'elle soit gréco-romaine, égyptienne, nordique, mésopotamienne, hittite… Une belle diversité de mythes et de légendes rarement observée ! Et pour ceux peu à l'aise avec ce domaine, aucune crainte, les allusions sont légères et un petit lexique est proposé en fin d'ouvrage.
Quant à l'histoire en elle-même, elle se veut résolument entraînante, rythmée et parfois complètement dingue. L'auteur, avec un art de la mise en scène indéniable, mélange les genres et nous offre des rebondissements à la pelle, des péripéties endiablées, des réparties qui font mouche et amusent, des situations burlesques… Je me suis ainsi délectée des presque deux cents pages de cette BD que je n'ai pas vu défiler, complètement happée par le tourbillon des événements qui s'enchaînent sans jamais se ressembler. Car loin de n'être qu'une histoire d'aventure classique, on est ici dans une épopée épique, humaine, amicale et familiale, la notion de famille au sens large n'étant jamais très loin. On notera également une incursion dans le monde de la science-fiction qui s'intègre parfaitement à l'intrigue, et la font basculer vers une autre dimension…
Colorées et pleines de peps, les illustrations correspondent parfaitement à la ligne éditoriale de la maison d'édition et sont, à elles seules, un motif de bonne humeur. Pour ma part, j'ai apprécié les mimiques marquées des personnages, l'esprit très cartoonesque qui se dégage de l'ensemble, et la très dynamique gestion des vignettes qui fait partie intégrante de l'expérience de lecture. L'auteur alterne entre les illustrations pleine page, les pages sans texte, mais avec un gros plan sur l'action et/ou les visages qui permet de se passer de mots, des pages plus denses sans jamais être linaires ni surchargées… Aucune monotonie donc à craindre que ce soit au niveau de l'histoire ou des dessins !
En conclusion, avec Nico Bravo et le chien d'Hadès, attendez-vous à une lecture divertissante, colorée et pleine de peps qui vous fera passer du quotidien d'une boutique de légende et de son personnel atypique et haut en couleur au monde des enfers. Un petit tour de force que l'on doit à une descendante d'un célèbre tueur de monstres qui, en voulant se montrer héroïque à sa très sanguinaire manière, se révélera probablement être le plus grand danger que le monde ait connu ! Rythmée, amusante et parfois franchement décalée, voici une aventure que vous n'êtes pas prêts d'oublier et dont vous allez vous délecter !
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
Instagramlelapinquilit
  08 juillet 2020
Un album aussi étonnant que détonnant ! Un ovni, complètement original, aux personnages loufoques qui nous emmènent dans une aventure complètement barrée ! L'univers est décalé, et rappelle un peu celui d'Adventure time. Les multiples références à la pop culture, alliées à un humour décapant nous font passer un très bon moment. Les illustrations aux couleurs vives accentuent l'absurdité de l'histoire. On notera que l'auteur nous donne à voir une riche galerie de personnages mythiques, et entrecoupe parfois son récit avec des cartes à jouer qui nous en apprennent plus sur les figures mythologiques du monde entier, utilisées comme protagonistes dans l'histoire. Ce premier tome de la trilogie nous annonce la couleur, et nous donne envie de découvrir la suite !
Commenter  J’apprécie          50
Pareyla
  16 décembre 2020
En voila une histoire complètement barrée et par les temps qui courent, c'est l'idéal pour se divertir.
Tout dérape dans la vie de Nico Bravo le jour où Eowulf pousse les portes du magasin d'objets magique dans lequel il travaille. La jeune aventurière recherche du matériel spécialisé afin de mener à bien sa mission : anéantir le chien à 3 têtes d'Hades. Nico Bravo va alors faire tout son possible pour contrecarrer les plans d' Eowulf et sauver le monde.
Cette bande dessinée surprend par son originalité (Mais où Mike Cavallaro est il allé chercher tout ca ?) et par sa palette de couleurs. On en prend plein les yeux, pour notre plus grand plaisir. Les vignettes foisonnent de petits détails. Entre les divinités, les licornes, les zombies et autres monstres en tout genre, le bestiaire s'avère aussi riche que l'imagination de Mike Cavallaro qui nous bouscule avec toutes ses références à la mythologie. Pas le temps de souffler, nous sommes happés par les péripéties vécues par les personnages.
L'humour est omniprésent et c'est 190 pages de pure délire que nous offre l'auteur.
Voilà une très belle découverte alors merci Babelio, merci les éditions Kinaye de m'avoir permis de m'évader un peu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Noctenbule
  13 septembre 2020
Mike Cavallaro ne manque pas d'imagination pour inventer une histoire aussi incroyable. Une fois que l'on accepte qu'il existe un monde avec des licornes et divinités, tout ira bien. Ainsi on se laisse porter par les rencontres plus improbables, les unes des autres. On n'a pas le temps de souffler, que nous voilà au coeur d'une tempête d'aventures. Un cerbère libérer, des âmes qui s'enfuient, des dieux qui s'affrontent, des zombies qui envahissent le monde... On n'a pas le temps de souffler tellement la richesse des évènements nous entraîne à tourner les pages. Impossible de quitter Nico Bravo et son amie Eowulf, comment ont-ils pu créer autant de chaos? Mike Cavallaro utilise de nombreuses divinités venant de cultures différentes grecques, romaines, égyptiennes... Aucun doute que les jeunes lecteurs vont adhérer et cela poussera même la curiosité à en savoir plus. Un éclectisme assez rare qui n'omet même pas les références à la pop culture. Tout est très intelligemment utilisé sans oublier l'humour et l'impertinence. Et aussi, l'engagement féministe car Eowulf, au prénom masculin est une fille. Même si elle crée presque la fin du monde, c'est une fille téméraire, comme les garçons. Un message moderne qui saura toucher jeunes femmes et hommes. Les dernières pages titillent notre curiosité car des hommes seraient à l'origine de cette situation. Qui sont-ils? La réponse sera surement dans la suite. Maintenant, on a hâte de retrouver Nico Bravo pour une nouvelle lecture passionnante. 
Lien : https://wp.me/p1F6Dp-8B7
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
3Moopydelfy
  13 janvier 2021
Nico Bravo est un héros loufoque, détonnant et complètement barré. Il entraîne dans une aventure incroyable sur fond de mythologie. Si vous cherchez un récit qui sort de l'ordinaire, original, piquant, vous avez pioché le bon titre.
Nico Bravo travaille dans magasin d'objets magiques. Un jour, Eowolf, une jeune aventurière pousse les portes des lieux, à la recherche de matériel lui permettant d'anéantir le chien à 3 têtes d'Hadès.
Nico Bravo est emporté dans un sauvetage du monde. le ton, les couleurs, les traits donnent vie à une histoire qui foisonnent de petits détails. Les yeux et le cerveau en prennent pleins les mirettes. Oubliez vos idées de la mythologie. Les mythes gréco-romaine, égyptienne, nordique, mésopotamienne, hittite sont revisités d'une manière inédite avec un grain barré. Tout va être bousculé. Divinités, licornes, zombies, autres créatures fantastiques apparaissent dans un ballet riches, complexes et sympathiques à souhaits.
Les péripéties vécues par les personnages sont hilarantes. Je ne sais pas ce qui est passé par la tête du créateur de Nico Bravo mais sa version du conte de Perséphone et Hadés est un pur régal. Les illustrations sont pleines de peps, de couleurs. Ce livre est un petit OVNI particulier, savoureux et vraiment original.
En bref, Nico Bravo est une lecture loufoque avec des belles pointes d'humour et de dérision. Les nombreuses références pop cultures et mythologiques s'avèrent plaisantes et délicieusement bien amenées. Les personnages sont originaux. Les traits expressifs collent à merveille à la trame. Une aventure peu ordinaire qui mérite d'être lue. Foncez si vous aimez sortir des sentiers battus.
Lien : https://www.newkidsonthegeek..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
Bedeo   26 octobre 2020
Comic sympathique sur la mythologie en particulier et l'aventure en général.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BoDoi   19 juin 2020
En mélangeant toutes les grandes mythologies – Égypte, Grèce, Mésopotamie, Scandinavie, etc. – et y insufflant un bon esprit cartoon, Mike Cavallaro s’en donne à coeur joie et offre une lecture plaisante.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LightandSmellLightandSmell   08 janvier 2021
Je te le dis, les plantes, ça me fait vraiment flipper ! Elles sont toujours là, à te fixer du regard ! Sans jamais dire un mot ! C'est pas seulement malsain, c'est impoli ! Si toi et moi, on avait le même comportement, on nous enfermerait vite fait, bien fait !
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
autres livres classés : licorneVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Tout sur one piece (difficile)

quel est le 1er homme de l équipage de Gold Roger ?

baggy le clown
shanks le roux
silver rayleigh
crocus

30 questions
1753 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre