AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253041319
Éditeur : Le Livre de Poche (01/04/1987)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 102 notes)
Résumé :
"Ce livre est le cinquième d'une série autobiographique qui commença avec Les Ritals et continua avec Les Russkofis, puis Bête et Méchant, enfin Les Yeux plus grands que le ventre.
A la fin de ce dernier volume, l'auteur avait rejoint le moment même où il était en train d'écrire..,

Le présent ouvrage est donc, entre autres choses, un essai d'autobiographie-fiction, le premier essai d'autobiographie-fiction de tous les temps.
L'histoir... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
hibernatus88630
  22 décembre 2014
Vous aimez une belle plume, l'histoire avec un soupçon de poèsie, ce livre est pour vous
Petit livre entre roman et documentaire sur la Lorraine, très réussi
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
claudine42claudine42   24 octobre 2014
Ma maman à moi n'allait au cinéma que pour les très très belles choses, celles qui valent la peine qu'elle se dérange. De ces spectacles sublimes, il y en avait peu. En fait, il y en avait deux : " La Dame aux Camélias " et le couronnement de la reine d'Angleterre. Maman est donc allée deux fois au cinéma. Deux fois qui lui ont donné du ravissement et sujet de conversation culturelle pour sa vie entière. Maman était éperdument friande de belles cérémonies et de distinction aristocratique. C'est par une navrante méprise du destin qu'elle était née cul-terreuse sans le sou et faisait des ménages pour élever son enfant. Naturellement, ce qui l'enthousiasmait, dans les fastes de Buckingham, nétait pas de même nature que ce qui lui faisait considérer " La Dame aux Camélias " comme le chef-d'oeuvre des chefs-d'oeuvre. Dans ce dernier cas, son plaisir procédait d'un émoi purement esthétique.
- Comme c'est beau ! disait maman. J'ai jamais autant pleuré de ma vie !
Voilà. Pour maman, la valeur artistique se mesurait au tonnage de larmes. Pas que pour maman ! Si tu veux laisser un nom, fais dans le pathétique. Surtout pas dans l'humour, surtout pas ! Seul le triste est noble, seul le triste est beau. Ils aiment pleurer. Masos comme des petit-suisses, ruisselants comme des couches-culottes
La culture, quoi ! est dominée par le mélo popu ou mélo grandiose, mélo chic ou mélo de beuglant, tout dépend de la sensibilité de l'auteur, de son talent et du public qu'il s'est choisi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
gean25gean25   06 août 2012
_ Oh, ils nous font passer à la douche, et après tu roupilles dans un plumard, et au petit matin, salut bonjour, tu te tires.
_ La vie de château , dis donc ! pourquoi tu fais la grimace ?
_ Parce que ces cons là, ils nous font prendre une douche, bon, et avec du savon, tout ça, mais tu sais quoi ? Les fringues, ils les mettent ensemble pendant qu'on est à se laver, toutes en tas, tu vois. Alors, moi, avant, j'avais pas de poux, et maintenant j'en ai. Y a du monde vraiment dégueulasse, et toi on te mélange avec. J'ai pas de loques de rechange, moi. Et maintenant, qu'est-ce que je fais?
_ Tu te grattes, dit Dany.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
gean25gean25   05 août 2012
_ Les chats, tu peux pas y donner à bouffer du chat, ça pourrait pas marcher. L'odeur, tu comprends? L'odeur de chat.Sont pas fous, hé, les chats. Alors la barbaque de chat, ils en font du "Canigou", pour les chiens. Et pour les chats, ben, c'est du chien qu'ils y mettent, dans les boites. Comme ça, oui, ça peut marcher, vu que les chats et les clebs, ça peut pas se piffer, ça, oui, c'est la nature, t'y peux rien contre, alors qu'est-ce qu'il dit le mec? Il s'est dit je fais bouffer du chat aux chiens et du chien aux chats, tout le monde est content et moi je me paye mon yacht.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
genougenou   09 septembre 2013
Je veux rire. J'aime qu'on me fasse rire, et j'aime faire rire. N'importe quel rire, pourvu qu'il soit réussi. Gros ou subtil, brutal ou allusif, tout m'est bon si c'est bon.Appelons ça humour, si vous voulez. Tellement plus difficile que le mélo,mais tellement plus satisfaisant pour l'intelligence, plus épanouissant pour l'âme.
Commenter  J’apprécie          120
gean25gean25   12 août 2012
Nos deux bons vieux braillent à tue-tête et foncent à cent cinquante à l'heure vers le Sud-Ouest des bérets basques et du rugby, à la recherche d'une très vieille guerre qu'ils ont égarée, il y a bien longtemps, par un beau jour d'avril, entre Oder et Vistule.
Commenter  J’apprécie          100
Videos de François Cavanna (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Cavanna
Les Ritals de François Cavanna. Adapté et joué par Bruno Putzulu. Grégory Daltin à l’accordéon. Mis en scène par Mario Putzulu.
autres livres classés : autobiographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Hommage à François Cavanna

Né à Paris en ...

1913
1923
1933
1943

12 questions
63 lecteurs ont répondu
Thème : François CavannaCréer un quiz sur ce livre