AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782367951492
Editions Chèvre-feuille étoilée (08/09/2021)
4.21/5   7 notes
Résumé :
Charlotte réalise des courts-métrages, Ahmed écrit des scénarios.
Ils se rencontrent chez des amis communs. Tous vivent à Paris dans un milieu de jeunes créateurs. L’amour est au rendez-vous.
Mais Ahmed semble parfois absent, troublé, parano et Charlotte devine en lui un « autre » qu’elle cherche à appréhender.
Tout bascule quand Ahmed, si ponctuel, ne vient pas à leur rendez-vous.
Puis Charlotte apprend son incarcération. Commence alors ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Cannetille
  23 août 2021
Charlotte et Ahmed écrivent des scenarios et réalisent des courts-métrages. Ils s'aiment, mais Ahmed est épisodiquement sujet à des troubles psychiques, à tendance paranoïaque, qui donnent à Charlotte l'impression qu'un autre Ahmed, inconnu et imprévisible, sommeille en son compagnon. Un jour, il disparaît, et Charlotte finit par apprendre son incarcération. Commence pour elle « l'autre peine », celle des proches de personnes emprisonnées. le confinement sanitaire de 2020 la décide à raconter leur histoire.

C'est donc un récit personnel et un témoignage que nous propose ce livre court, à la lecture fluide et agréable. Dès les premières pages, une tension s'installe, puisque l'on sait que le drame guette, et parce qu'a posteriori, la narratrice s'attache à relater les mille signaux qui l'ont annoncé sans que le couple ne s'en préoccupe sérieusement. Charlotte ignore alors encore bien des aspects de son compagnon et de son passé. Confiante et toute à son bonheur d'aimer, elle choisit de se rassurer quand Ahmed élude la question de ses troubles et ne manifeste que des velléités de consulter. Entre-temps, l'empathie s'est établie entre la jeune femme et le lecteur, qui se retrouve de plain-pied dans son angoisse quand Ahmed disparaît, ressent sa stupeur de le découvrir déjà condamné après une comparution immédiate, et réalise le poids de cette « autre peine » qui accable les proches de condamnés.

Il est plus difficile de partager complètement la colère de l'auteur contre le système judiciaire et pénitentiaire, même si l'on conçoit aisément l'impuissance ressentie face à son implacable lourdeur et à ses aspects déshumanisants, sans même parler des conditions de détention dans des établissements vétustes et surpeuplés. L'on serait plutôt tenté de s'inquiéter de la vraie prise de conscience d'Ahmed de la nécessité d'une prise en charge médicale, a priori l'élément-clé de la réussite de sa future réinsertion, et dont il est – mais ce n'est peut-être qu'un ressenti – finalement peu question. Et, en même temps que plein de respect pour la fidélité de Charlotte, c'est affligé par ce que l'on imagine des souffrances d'un homme dépassé par des troubles qu'il ne sait comment affronter, que l'on quitte cette narration suspendue à l'attente d'une possible remise de peine. Finalement, n'est-ce pas l'insuffisante et souvent inadéquate prise en compte, dans notre société, des personnes souffrant de maladies mentales qui mérite ici aussi notre indignation ?

Lien : https://leslecturesdecanneti..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          760
Andromeda06
  04 juillet 2021
Lu dans le cadre de la masse critique non-fiction de juin 2021, je remercie Babelio et les éditions Chèvre-feuille étoilée pour cette agréable découverte.
Grâce à la plume élégante de Charlotte Cayeux, nous entrons facilement dans ses pensées, et nous ressentons assez vite de l'empathie pour elle.
Et pourtant, j'ai trouvé tout au long de son récit qu'elle se voilait la face quant aux problèmes d'Ahmed. Dans la première partie d'abord, en ignorant ou en fermant les yeux concernant sa maladie ou ses problèmes psychotiques. Dans la seconde, en mettant tout sur le dos de la justice et de son système carcéral. Je conçois que sa comparution immédiate, et de ce fait la non prise en compte de son état psychiatrique, ait amené à un jugement inapproprié. Mais n'oublions pas qu'il a fait une bêtise, qui aurait pu mal tourner d'ailleurs, et que ce n'était visiblement pas sa première... Qui sait quand il aurait commencé à se soigner s'il n'avait pas été arrêté ? Qui sait si cet événement n'était justement pas la prise de conscience dont il avait besoin ? Ou plutôt, puisqu'il en avait déjà visiblement conscience, si ça ne lui aura pas permis de franchir le premier pas vers la guérison (ou du moins vers un état stable) ?
J'exprime là mon point de vue et mes questionnements, qui divergent de ceux de l'autrice. Je ne suis qu'une personne qui ne voit que de l'extérieur, contrairement à Charlotte qui le vit, elle, de l'intérieur. Ce n'est peut-être pas moi qui suis objective pour le coup ? Mais en tout cas, je comprends son état d'esprit, ainsi que sa colère envers ce système qui aurait grandement besoin de modifications.
À travers ce court témoignage, très agréable à la lecture, j'ai aimé malgré tout le cheminement intérieur que Charlotte nous partage. le récit s'arrêtant en mai 2020, j'ignore si Ahmed a obtenu sa remise de peine. Je l'espère sincèrement. Je souhaite à Charlotte d'avoir enfin retrouver son amour (en-dehors du parloir), de pouvoir désormais en profiter comme elle le veut. Tout comme j'espère qu'Ahmed se porte mieux et profite maintenant de la vie pleinement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
ma_chouette_litherapie
  03 août 2021
Je remercie, tout d'abord, Babelio et les éditions Chèvrefeuille pour l'envoi de ce roman dans le cadre de la masse critique non fiction. L'auteur est réalisatrice et scénariste de courts-métrages, si elle est rompue à l'exercice de l'écriture quant à son métier, c'est différent d'écrire pour écrire un roman et encore plus d'écrire sur soi. Exercice auquel elle va se prêter pleinement pendant le premier confinement pour raconter son histoire, sa relation amoureuse avec Ahmed, scénariste et dans le milieu cinématographique comme elle. Une histoire qui, bien qu'il y ait eu des signes, a pris une tournure particulière puisqu'Ahmed a été incarcéré. le récit est court et se décompose, si on peut dire en deux parties : l'avant : sa rencontre avec lui, leurs passions dont le cinéma, leurs vacances, leurs amis et le point de bascule et l'après : l'annonce et tout ce qui s'ensuit, les visites au parloir, les démarches administratives, judiciaires.
L'auteure indique avoir toujours été attirée par le monde carcéral et avoir lu de nombreux livres à ce sujet. Presque comme si elle s'était préparée à cette attente. Mais qui est vraiment cet autre ? Ahmed ? Et qu'est-ce que cette pathologie, cette maladie ? Que se cache-t-il derrière lui ? Que revêt cette attente ?
Une belle plume, sensible avec des mots justes.
Mes sentiments :
+ l'auteure ne cherche pas à apitoyer, à retourner la situation. Ce n'est pas un livre larmoyant
+ un chemin d'introspection pour mieux comprendre
+ ce n'est pas énième roman sur la vie des femmes, des conjointes de détenus
+ Au travers des signes et avec un oeil qui peut paraître extérieur, elle cherche à comprendre, elle examine la situation, elle "dissèque"
+ elle dépeint un être, des êtres, complexes. Cela peut interroger le lecteur : peut-on vraiment se connaître soi-même et qu'en est il des autres ? Quelle place faut-il accorder à l'autre dans une relation ?
+ la force, la résilience dont elle fait preuve pour l'accompagner et l'aider alors que son monde vient de s'écrouler, basculer
+ son regard ouvert,, bienveillant, empathie, sans jugement
+ les références culturelles,, cinématographiques, musicales, littéraires
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LeslecturesdeMaryline
  06 septembre 2021
Ce témoignage est difficile à lire je trouve, en effet, il nous raconte une histoire peu commune qui fait un peu peur finalement. Je me suis sentie mal à l'aise face à cette histoire d'amour impossible mais tellement réelle et sincère ! Comment tout cela peut-il être possible ?
On sent tellement d'amour entre Ahmed et Charlotte qu'on s'attache à eux, enfin... surtout à Charlotte finalement. Mais l'histoire d'Ahmed aussi nous touche profondément, car on comprend bien qu'il veut s'en sortir mais qu'il ne trouve pas la solution. Leur amour est pur et tellement intense ! Mais cette ombre plane au-dessus d'eux et elle a l'air de vouloir rester où elle est.
Charlotte et Ahmed sont fous amoureux l'un de l'autre, mais un jour, Ahmed disparait et Charlotte, après avoir retourné ciel et terre, comprend qu'il est en prison. Comment tout cela a pu arriver ? Vous le saurez en lisant l'histoire d'Ahmed. Et ensuite, on découvre comment Charlotte, amoureuse, continue son histoire, son combat pour cet homme qu'elle aime profondément.
Je ne sais pas si j'aurais pu vivre comme cela, de cette manière si lointaine. Il doit falloir être sacrément fort et amoureux pour subir tout cela. L'amour donne des ailes dit-on, alors pourquoi pas ! On découvre l'univers carcéral, le système judiciaire, la vie à deux mais séparément...
Charlotte vit une aventure assez déstabilisante mais elle tient bon elle est amoureuse et ce n'est pas cet accident qui va tout changer, elle va se battre pour son couple, sa vie, son avenir.
J'ai bien aimé cette parenthèse, ce moment de vie d'un couple, d'une femme qui aime et qui aimera toujours quoi qu'il en coûte.
Par contre, je n'aime pas beaucoup la couverture et je trouve le titre assez étrange mais finalement l'ensemble reflète bien cette incroyable histoire. Ça aurait mérité d'un peu de couleurs car tout n'est pas si noir dans ce texte.
Osez découvrir l'univers carcéral, la vie d'un couple amoureux qui vit loin l'un de l'autre tout en étant si proches finalement...
Lien : http://leslecturesdemaryline..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
jostein
  06 décembre 2021
Après une période de déshérence sentimentale, Charlotte vit une aventure merveilleuse avec Ahmed. Réalisatrice de courts-métrages, elle a rencontré cet homme de cinq ans son aîné lors d'une soirée du Cercle des Faiseurs de Court-Métrage. Quelques jours après des vacances en Italie, Ahmed disparaît. Quand elle le reverra, ce sera dans le parloir d'une prison.
En couple, Ahmed est joyeux, tendre et attentionné. Mais il semble parfois absent, pris de panique ou d'obsessions. Il ne lui a pas caché avoir eu des problèmes psychologiques, le portant parfois à la violence ou à la fuite.
On peut aider les gens, on ne peut pas les sauver.
Certes le métier de réalisateur de courts-métrages est difficile. C'est le parent pauvre du cinéma. L'auteur connaît parfaitement ce milieu et elle en parle en experte.
Lorsqu'Ahmed disparaît, commence alors une attente insupportable. On retrouve ici les étapes du deuil avec le doute, la rage, la douleur.
Charlotte Cayeux décrit son amour, son inquiétude suite à la disparition d'Ahmed, sa réaction face à l'annonce de son incarcération, ses visites en prison avec énormément de passion et d'émotion.
Chaque étape est parfaitement décrite avec efficacité. le roman est relativement court mais tout y est développé avec force et précision. Ainsi tout coule comme une évidence. Son amour résiste à toutes les épreuves. Jamais elle ne le remet en question. Il est fort et beau.
Ce court roman ne se lâche pas. Chaque étape y est intéressante et vibrante. Car Charlotte Cayeux a une écriture précise, efficace qui porte à voir et à ressentir. Une histoire vécue, SON histoire. Sublimée sans aucun doute par l'expérience de son métier et son amour inconditionnel pour Ahmed.
Une belle découverte
Lien : https://surlaroutedejostein...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
CannetilleCannetille   23 août 2021
Tous les proches de détenus purgent leur peine à l’extérieur, c’est ce que certains ont appelé « l’autre peine ».
Commenter  J’apprécie          190
CannetilleCannetille   23 août 2021
J’observe autour de moi et je me sens décalée. Munie d’un bac+5, originaire d’une famille lettrée typiquement classes moyennes, mon statut social ne cadre pas. Je le savais de façon théorique mais je le réalise vraiment maintenant : l’incarcération concerne essentiellement les milieux populaires, et en très grande partie des familles issues de l’immigration.
Commenter  J’apprécie          40
CannetilleCannetille   23 août 2021
Il revient et nous nous levons, abandonnant sur la table nos cocktails à peine entamés. Ce détail me frappe, comme une métonymie de la situation : devant cette réalité qui vient de s’abattre sur moi, tout s’arrête. Les jours qui suivront, la vie va se poursuivre autour de moi comme dans un deuil, comme si elle ne me concernait pas, les événements glisser sur moi.
Commenter  J’apprécie          30
CannetilleCannetille   23 août 2021
Je pense au temps où on avait le temps, et que le bonheur on ne le ressent pleinement que lorsqu’il est passé. Et je crains confusément que lorsqu’il sera revenu, on ne sache plus alors le ressaisir.
Commenter  J’apprécie          50
CannetilleCannetille   23 août 2021
C’est le sentiment de l’injustice qui m’étreint en premier, le sentiment qu’on me punit moi autant que lui, et cela sans aucune raison, la sensation d’un énorme gâchis.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Charlotte Cayeux (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charlotte Cayeux
Début de l'entretien de Charlotte Cayeux avec Françoise Mariotti au Gazette Café de Montpellier le 1er octobre 2021 au sujet de son livre "L'Autre Ahmed ou l'Attente"
autres livres classés : prisonsVoir plus
Notre sélection Non-fiction Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4482 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre