AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782869677142
118 pages
Vents d'Ouest (23/09/1998)
3.94/5   8 notes
Résumé :
''Alors,les enfants, c'est pas chouette, ça : Tata Carole vient quelques jours à la maison! On va pouvoir aller en forêt tous ensemble... On prend les vélos! J'enlève les petites roues de celui de la p'tite. J'emporte les jumelles, le ballon de foot, la glacière... Je cache les corps dans la cave, je nettoie les traces de sang et j'invente une histoire.''
Que lire après Mémoires d'un incapableVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Huit, sept, six, cinq, quatre, trois, deux, un... Albert, le fusil dans la bouche, fait le décompte mais finalement ne tire pas. Au lieu de ça, il va pisser. En se lavant les mains au lavabo, il regarde sa tronche dans le miroir et ne peut que se lamenter. En face de lui, son double le sermonne et lui interdit de craquer maintenant puisqu'il a fait le plus dur, à savoir liquider femme et enfants. Mais, Albert n'est plus très sûr d'avoir le courage de le faire. Dans le salon, il s'excuse lamentablement auprès de sa femme qui gît sur le canapé. Comme dans un rêve, il se revoit tout gosse avec sa mamy. La sonnette le fait sursauter et grogner en voyant son voisin à sa porte. Bien obligé d'aller ouvrir, c'est le fusil encore à la main qu'il lui ouvre. Ce dernier lui demande alors si tout va bien étant donné qu'il a entendu des déflagrations chez lui. Albert le rassure en disant qu'il s'essaie au tir aux pigeons avec ses gosses et s'excuse auprès de lui pour le bruit occasionné. Alors qu'il referme la porte, son double se moque de lui mielleusement. Fou de rage, il frappe dans le miroir qui se brise en mille morceaux. Comment ce pauvre Albert en est-il arrivé là?

Qwak nous livre les mémoires de cet incapable d'Albert pour qui, apparemment, il est plus facile de tuer sa femme et ses enfants que lui-même. Cet album sombre raconte la folie de cet homme, sa descente aux enfers, agrémentée de flashbacks permettant ainsi de comprendre pourquoi il est devenu l'homme qu'il est aujourd'hui et comment il est devenu violent. Coincé entre ses souvenirs et son double démoniaque, Albert va tenter malgré tout de sortir de cette spirale. le dessin à l'encre rehaussé de lavis est terriblement efficace, accrocheur et noir. le trait se veut parfois grossier ou agressif lors de périodes plus violentes. le noir et blanc et le jeu d'ombre et de lumière collent parfaitement à cette ambiance glaçante, furibonde et oppressante.

Mémoires d'un incapable... à lire...
Commenter  J’apprécie          460
Je dois avouer que cet opus m'a surpris par le parti pris de l'histoire. Quelqu'un qui tue sa famille et se suicide, ça s'est déjà vu, et la façon d'y arriver a été déjà analysée plusieurs fois. Mais là, exploiter le moment où la personne a tué sa famille mais n'arrive pas à se suicider est assez nouveau.

Cette idée de base permet de développer d'une excellente façon la folie du pauvre hère qui nous sert d'anti-héros. D'ailleurs le dessin met en image cette descente aux enfers de façon sublime.

C'est une BD qui se lit assez vite, mais qui développe bien son histoire et conclut parfaitement le récit. le tout est savamment orchestré, j'ai adoré la mise en scène et je le range bien précieusement dans ma bibliothèque. J'en recommande fortement la lecture, c'est surprenant !
Commenter  J’apprécie          10


autres livres classés : descenteVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (14) Voir plus



Quiz Voir plus

L'été est aussi dans les titres !

L'été

Albert Camus
Philippe Djian
Khaled Hosseini
Yasmina Khadra

12 questions
157 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman graphique , littérature , cinema , chansonCréer un quiz sur ce livre

{* *}