AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782800174983
56 pages
Éditeur : Dupuis (06/03/2020)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Olive, c'est l'histoire d'une fille de 17 ans, très timide et renfermée mais à l'imagination débordante.
Un jour dans le monde onirique qu'elle s'est créée au fil des années débarque Lenny, un spationaute blessé et malade. Que fait donc cet homme dans son espace réservé où personne n'est jamais invité ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  24 mai 2020
Je remercie les éditions Dupuis pour l'envoi, via net galley, de la bande dessinée : Une lune bleue dans la tête , tome un de la série Olive de Véronique Cazot.
Olive, c'est l'histoire d'une fille de 17 ans, très timide et renfermée mais à l'imagination débordante.
Un jour dans le monde onirique qu'elle s'est créée au fil des années débarque Lenny, un spationaute blessé et malade.
Que fait donc cet homme dans son espace réservé où personne n'est jamais invité ?
Une lune bleue dans la tête est une bande dessinée assez intrigante.
Olive est particulière, qu'à t'elle vraiment ? Elle est dans son monde, elle est timide, certains la traitent d'autiste mais l'est t'elle vraiment ?
Elle part dans un monde bien à elle, où vivent des créatures issues de ses rêves... Tout ça est très mystérieux et j'ai apprécié l'univers crée par l'autrice.
Les dessins et les textes m'ont plus, de même que l'histoire.
Olive est touchante. Elle va avoir du mal à accepter dans sa vie deux intrusions. D'un coté celle de Charlie dans sa chambre. Alors qu'Olive est pensionnaire et dispose d'une chambre seule, elle va devoir partager sa chambre avec Charlie qui est aussi démonstrative qu'Olive est renfermée ! J'ai beaucoup aimé le personnage de cette jeune fille qui n'imagine pas où elle met les pieds en entrant dans la chambre d'Olive.
La seconde intrusion est celle d'un mystérieux homme dans le monde onirique qu'elle s'est crée. Et celle ci l'inquiète presque plus que l'arrivée de Charlie dans sa vie..
Ce premier tome est intéressant, intriguant et si j'en ai l'occasion je serais ravie de lire la suite.
Cette série est prometteuse, et je lui mets un très joli quatre étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Tachan
  13 mai 2020
Ne connaissant ni les auteurs ni le titre par le bouche à oreille, c'est la couverture du premier tome de cette quadrilogie qui a attiré mon regard. Je la trouvais intrigante avec ces personnages en miroir dans une ambiance bleutée très SF, et aimant ce genre, forcément ça m'a donné envie de le lire. Alors je remercie NetGallery et Dupuis de me l'avoir permis.
Le premier tome d'Olive porte très bien son titre : Une lune bleue dans la tête. L'histoire démarre tandis qu'une femme enceinte prend l'avion avec deux enfants qu'elle ne connait pas et qu'il se produit un incident à bord. Puis on se retrouve ailleurs. A quelle époque ? Où ? Avec qui ? On ne sait pas. On suit juste une lycéenne pas comme les autres, Olive, qui vit la majeure partie du temps dans un monde imaginaire qu'elle seule peut voir. Interne, loin de chez elle, les autres se moquent d'elle et elle n'arrive pas à s'intégrer, mais le souhaite-t-elle vraiment ? On dirait jeune une autiste lâchée en milieu hostile. Tout bascule le jour où on l'oblige à accepter une colocataire pour la faire sortir de sa bulle, ce qui n'est pas une franche réussite. En parallèle, dans son monde imaginaire aussi quelqu'un pénètre sans sa permission. Qui est-ce ? Que fait-il là ?
Tout comme son héroïne, j'ai été un peu perdue dans cette histoire. J'ai eu du mal à saisir le but de cette aventure très étrange. Tout d'abord, le démarrage est un peu abrupt et mystérieux puisque nous mettons un certain temps à faire le lien entre les deux temporalités qui au début ne semblent en avoir aucune. Puis peu à peu le mystère s'épaissit autour de cette héroïne atypique. Qui est-elle vraiment ? Pourquoi est-elle comme ça ? Souffre-t-elle de quelque chose ? Lui est-il arrivé quelque chose ? On se pose mille questions sur elle. On essaie de comprendre mais on ne peut qu'émettre quelques rares hypothèses pour le moment. C'est très étrange.
Alors certes, on peut se dire que c'est intéressant de suivre quelqu'un de différent pour qui on a une forme de pitié parce qu'elle subit des brimades. Mais on est aussi en droit de se demander dans quel but ? Et ça c'est un mystère ! On a de la peine pour elle, ce qui nous émeut, et en même temps on ne peut que trouver cette lecture étrange, car ça l'est de voir les deux mondes se côtoyer : le réel et l'imaginaire d'Olive. Autour d'elle, les autres sont terriblement cruels mais je peux comprendre aussi qu'ils la trouvent bizarres, pas qu'ils se moquent d'elle ainsi cependant. C'est donc intéressant et enrichissant pour le lecteur de faire ce va et vient perpétuel.
La narration, par contre, est agréable. Ça se lit sans difficulté parce que le mystère pousse à tourner les pages. On s'attache petit à petit d'une étrange façon à l'héroïne et à sa colocataire. On a envie d'en voir plus sur les lieux et les personnes qui l'entourent. C'est loin d'être plat.
Les dessins sont plaisants, notamment ceux du monde imaginaire d'Olive avec ces bleus qui invitent au rêve et à l'évasion. C'est très imaginatif même si ça reprend des thèmes connus de la SF et de l'onirisme.
Le premier tome sur quatre que comptera cette saga fut une bonne introduction mais je ne suis pas 100% convaincue. J'ai trouvé cette histoire très singulière, entre poésie et évasion totale mais trop étrange. J'ai également au final trouvé compliqué d'avoir réellement de l'empathie pour l'héroïne en tant que personne car elle est assez hermétique et repousse les autres, lecteur compris. Je pense donc que la série n'est peut-être pas pour moi.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Helobookine
  25 mai 2020
Il s'agit d'une histoire complexe et intrigante à laquelle on cherche des réponses à nos questions. On vit avec Olive une aventure particulière, elle nous invite dans son intimité et plus particulièrement dans son monde si spécial! Les dessins sont d'une incroyable beauté et on ne peut échapper au voyage auquel nous sommes invités lorsque l'on ouvre ce livre.
Il me tarde de découvrir le prochain tome qui est prévu pour septembre!
Je vous recommande cette lecture si vous voulez vous évader et partager un bout du quotidien d'Olive, une fille avec une particularité à qui il va s'en doute arriver un tas de péripéties dans le futur...
Commenter  J’apprécie          20
PtitVincent
  28 mars 2020
Certains pensent qu'Olive est pensionnaire dans un lycée, en réalité Olive est dans la lune. Plus exactement dans le petit monde qu'elle s'est créé, son petit monde. Un monde qu'elle a développé dans son esprit au fur et à mesure de ses rêveries. Mais quand Olive s'immerge dans son monde, elle oublie son quotidien, met son pull à l'envers, rate sa station de tram, n'écoute pas en classe, devenant la risée de ses camarades. Car la jeune fille a du mal à accepter son quotidien. Et lorsqu'on lui impose une nouvelle camarade de chambre, Olive est particulièrement bouleversée. D'autant plus que Charlie est une jeune fille particulièrement bavarde. Et puis certains événements qu'elle ne maîtrise pas perturbent son petit monde. Des personnages qu'elle n'avait jamais imaginés apparaissent. Que se passe-t-il ? Premier volume d'une série de quatre, « Une lune bleue dans la tête » pose de nombreuses questions concernant l'héroïne. Qui est-elle ? Que lui est-il arrivé pour qu'elle voie une psychologue ? Ce monde dans lequel elle s'évade n'est-il pas une façon de maîtriser les choses ? etc. Accompagné d'un dessin très agréable (Lucy Mazel a déjà signé quelques albums dont « Edelweiss » qui a l'air très intéressant), l'histoire ne fait que commencer et on ne peut qu'attendre la suite avec impatience. À suivre, donc…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
julienleclerc45
  01 avril 2020
Le premier volume de cette série en quatre tomes nous plonge directement dans les mondes d'Olive : sa vie au lycée où chacun.e lui rappelle sa différence et celle dans son imaginaire. Celui-ci est foisonnant car Olive donne vie à tout ce qu'elle imagine. Ainsi, elle a créé Rose, un cétacé volant et Noël, un canard en plastique géant. le noeud de cette histoire est la surprise provoquée simultanément dans les deux vies d'Olive. Elle est prise de court par l'arrivée de deux êtres, une colocataire au lycée et un astronaute dans son imaginaire. Par petites touches, chacun.e va bouleverser la vie de la jeune femme. C'est cette intimité atteinte, cette tectonique intérieure qui habitent le premier tome de cette série. Les deux autrices sont au plus de près de leur protagoniste pour saisir toute sa réflexion sensible autour de sa place dans ses deux mondes parallèles. Olive est drôle par ce décalage avec la réalité tout en laissant apparaître une profonde tendresse par son imaginaire. La BD ne tombe jamais dans les clichés du parcours initiatique pour rester près des personnages, dans leurs réalités. On ressent vraiment le quotidien d'Olive, entourée de moqueries et parfois de soutiens. La maladresse de ces mains tendues est très touchante et les personnages secondaires alimentent le récit en humour et en émotion. Les autrices sont parvenues à construire ce premier tome entre deux eaux : le lycée / l'imaginaire, l'humour / le sérieux, l'écoute / les moqueries. En menant de front ces mondes parallèles et ces attitudes contraires, Véro Cazot et Lucy Mazel renforcent la position d'Olive tiraillée entre un monde qui la dépasse et l'autre devenu son refuge. L'apaisement qu'elle connaît auprès de Rose et Noël est encore éclatant dans des tonalités bleu nuit magnifiques. Les dessins de son visage sont bouleversants dans ce qu'ils ont capté de l'incompréhension d'un être et son inconfort sensible.
Lien : https://tourneurdepages.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
DescollinesdepapierDescollinesdepapier   04 mars 2020
Et tout en haut, le rêvarium, qui se transforme au gré du temps et de mes envies. C’est ici que j’ai inventé tous mes lits préférés. Il y a eu le lit-corne… puis le lit-bellule… et ma dernière création : le lit-quide, qui est sans conteste le lit le plus confortable pour rêvasser.
Commenter  J’apprécie          00
pommerougepommerouge   25 mars 2020
Ce n'est pas parce que vous ne voyez pas les choses qu'elles n'existent pas.
Commenter  J’apprécie          20
YuyineYuyine   05 mars 2020
Au début, il n’y avait presque rien. Juste la lune bleue comme de l’encre, indéboulonnable de jour comme de nuit. Et un immense lac salé rose comme un bouquet de bougainvilliers.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Véronique Cazot (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Véronique Cazot
Avis sur Olive, T1 : Une lune bleue dans la tête à 15:55
autres livres classés : mondes imaginairesVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3075 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..