AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782226447876
256 pages
Albin Michel (03/06/2020)
3.44/5   16 notes
Résumé :
1793. Un jeune orphelin, un prêtre comédien, un pêcheur reclus sur une des îles de la Loire, un évêque défroqué et deux femmes en déroute sont confrontés à la folie des temps, à l'enfer des combats, à la fuite éperdue des populations.
Le fleuve, lieu de l'entraide, de l'amour, du sacrifice et de l'exil, est le passage révélateur de leur nature profonde.
Avec Ceux du fleuve, Marie-Laure de Cazotte, nous livre une épopée humaniste aux accents féeriques q... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Ogrimoire
  11 janvier 2021
Un grand roman qui n'a – malheureusement – pas fait beaucoup parler de lui sur les réseaux sociaux. Sur un fond de chaos et d'humanité, Marie-Laure de Cazotte nous entraine dans une trépidante traversée de la Loire. Cette histoire, à la fois pleine de violence et d'amour, nous invite à suivre le destin de personnages venant d'horizons différents et ayant des opinions très divergentes, mais qui partagent un objectif commun, et quel objectif ! Celui de survivre.
Le talent de conteuse de l'auteur nous transporte en plein dix-huitième siècles, en totale immersion dans cette guerre civile d'une brutalité inouie. Elle utilise subtilement des expressions d'époque qui font sourire le lecteur et qui le plongent totalement dans la vie quotidienne des vendéens. Il faut avouer que l'écriture est assez exigeante, et qu'elle peut rebuter certains, mais je vous avoue que moi ce côté poétique m'a fait littéralement voyager, dans l'espace et dans le temps.
Toute cette intrigue construite autour du fleuve est tout simplement captivante. Ce fleuve – la Loire – d'habitude si tranquille, si apaisant, nous rappelle qu'il est aussi un lieu dangereux, un lieu où rode la mort… Et puis, au-dessus de tout ça, le fleuve devient aussi un véritable lieu d'amour, d'entraide et d'espérance.
Un roman sur fond historique qui nous propulse en pleine guerre de Vendée, un roman poétique ayant pour fil rouge le fleuve, un roman à la fois très sombre et très lumineux. Un roman que je conseille aux curieux, à ceux qui ont envie de sortir des sentiers battus, une histoire poétique qui devrait en séduire plus d'un. Alors prêt à voguer sur la Loire ?
Lien : https://ogrimoire.com/2021/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Valmyvoyou_lit
  13 décembre 2020
Le fleuve : il est celui qui protège, qui nourrit, qui noie, qui cache, qui révèle, qui emmène ou qui entrave.

1793. Pierre vit aux abords du fleuve, en solitaire. Seul son ami, Philippe, un prêtre réfractaire qui n'a plus le droit d'exercer son ministère, lui rend visite. Les combats de la guerre de Vendée font rage, poussant les populations à l'exil. Henri est un enfant qui a vu son village détruit et ses parents tués. C'est à la suite de ces événements qu'il trouve refuge aux abords du fleuve et qu'il rencontre Pierre. Ce dernier le recueille et découvre qu'il peut ressentir des sentiments. Isabelle, elle aussi, traverse le cours d'eau. Issue de la noblesse, elle se sauve avec sa servante, Marie, et elle aussi, se lie à Pierre. Il y a, également, ceux qui fuient les Républicains : des hommes, des femmes et beaucoup d'enfants.

La guerre de Vendée oppose des catholiques et des royalistes à des soldats républicains. Les Français s'entretuent. le fleuve et la fuite… deux personnages à part entière du roman. Autour de ces deux éléments, la solidarité et l'entraide s'articulent. Il faut sauver le maximum de vies. La mort ne choisit pas : elle prend aussi les innocents. Il y a également l'acte de celui qui va au-delà de la mort, pour sauver les autres : il est celui qui joue jusqu'au sacrifice, celui qui bouleverse. Au milieu de la violence des combats, chacun se révèle et les sentiments se dévoilent.

Ceux du fleuve relate les premiers mois des guerres de Vendée. L'humanisme des six protagonistes s'oppose aux corps semés, le long des routes. C'est un livre exigeant, en raison de son écriture poétique. J'ai vécu ma lecture en trois temps. La première partie m'a emportée, alors que je faisais connaissance avec les personnages et le contexte. La deuxième, m'a semblé plus difficile, car j'ai eu la sensation que l'écriture l'emportait sur l'histoire. Enfin, la troisième a été celle des émotions. Deux épisodes m'ont ébranlée. le semeur de vie n'est plus…

Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
Cathy_lit
  31 octobre 2020
Bonjour et bon samedi à tous aujourd'hui je vous parle d'eau, d'un lieu de vie d'échanges grâce au livre "Ceux du fleuve" de Marie-Laure de Cazotte aux éditions Éditions Albin Michel.
Un roman sur fond historique puisque nous sommes au début de la guerre de Vendée en 1793. Une histoire liée au fleuve, aux habitants vivant sur ces berges et vivant de la richesse de l'eau. Nous suivons la vie de quelques personnes dans le malheur, la guerre mais aussi l'amour le partage. J'ai eu un peu de mal à entrer dedans mais une fois les premières pages passées, j'ai dévoré le reste. Un pan méconnu de l'histoire pour moi.
Quatrième de couv.1793. Un jeune orphelin, un prêtre comédien, un pêcheur reclus sur une des îles de la Loire, un évêque défroqué et deux femmes en déroute sont confrontés à la folie des temps, à l'enfer des combats, à la fuite éperdue des populations.
Le fleuve, lieu de l'entraide, de l'amour, du sacrifice et de l'exil, est le passage révélateur de leur nature profonde.
Avec Ceux du fleuve, Marie-Laure de Cazotte, nous livre une épopée humaniste aux accents féeriques qui éclaire d'un jour nouveau l'histoire si méconnue des premiers mois de la guerre de Vendée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
QuitterieLR
  19 décembre 2020
J'ai beaucoup aimé ce livre. Nous suivons les destins de personnages d'origine, d'éducation et d'opinions très diverses, réunis par le chaos des guerres de Vendée et plongés dans une aventure de survie. le style est magnifique, enrichi d'expressions de l'époque. On entend le cliquetis des armes et le chant des oiseaux qui survolent la Loire. L'intrigue est magnifiquement construite et vous tient en haleine jusqu'à la dernière page. L'auteure, qui avait déjà prouvé ses talents de conteuse dans ses précédents romans, a fait un travail de recherche historique rigoureux sur cette période historique méconnue, en évitant les partis pris.
Commenter  J’apprécie          10
MIP
  07 avril 2021
La France vit sous la terreur - des français tuent des français, la jeune révolution se noie dans le sang des vendéens massacrés par milliers. Sur les bords de la Loire, le jeune Henri va trouver refuge sur l'ile où habite Pierre bientôt rejoint par Isabelle et Marie. C'est leur histoire et aussi celle de Philippe le curé qui veut sauver des vies avant de sauver des âmes. D'un côté la barbarie la plus atroce, de l'autre la grande humanité de ce curé et son monseigneur Amédée. J'ai apprécié la description des ces bords de Loire, le parlé de ces gens. Des gens qui face à l'adversité tentent de se relever et de continuer à vivre dans un esprit d'aide et d'humanisme. Une belle écriture pour un beau roman.
Un livre découvert sur https://www.web-tv-culture.com
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
OgrimoireOgrimoire   11 janvier 2021
La Vendée n’est plus dans la Vendée… c’est le sol lui-même qu’il faut combattre aujourd’hui si l’on veut y enlever pour jamais le monstre des discordes civiles… que des cendres et des cadavres. La Convention nationale décrète que le département ci-devant appelé de la Vendée se nommera désormais Vengé… On n’a point assez incendié dans la Vendée : la première mesure à prendre est d’y envoyer une armée incendiaire. Il faut que pendant un an nul homme, nul animal, ne trouve de subsistance sur ce sol.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
QuitterieLRQuitterieLR   19 décembre 2020
Les hommes qui ne guerroient pas seront déjà aux champs et aux bêtes, les femmes à leurs chaudrons ou à râper leur chanvre. Autrefois, il était de ces vies. Dieu décide, c'est ainsi. Peu ont ce qu'il a : cette bâtisse en vieilles pierres, carrée et haute, jonchée de petites ruines, cette île longue, ancrée entre deux pays. Devant, les Mauges, pays de Mar, derrière, la Bretagne, engeance de Galerne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Marie-Laure de Cazotte (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Laure de Cazotte
Retrouver l'émission complète : https://www.web-tv-culture.com/emission/marie-laure-de-cazotte-ceux-du-fleuve-52512.html
1793 : La France est en ébullition et la Vendée se révolte ! Un jeune orphelin se réfugie sur les bords de Loire. Son chemin va croiser celui d'êtres en déroute confrontés à la folie des temps, à l'enfer des combats, à la fuite éperdue des populations. le fleuve séculaire sera le révélateur de leur nature profonde. Avec Ceux du fleuve, Marie-Laure de Cazotte, nous livre une épopée humaniste aux accents féeriques qui éclaire d'un jour nouveau l'histoire, si méconnue des premiers mois de la guerre de Vendée.
+ Lire la suite
autres livres classés : vendéeVoir plus





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2719 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre