AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de lireetsortir


lireetsortir
  28 mars 2019
Ce livre est dédié à tous les parents qui ont été confrontés à ce choix douloureux et inimaginable : celui de laisser partir leur enfant.
Aude a déjà eu deux garçons « sains ».
Elle est enceinte, d'une troisième merveille qui va venir agrandir la petite famille de bonheur.
Elle pense que le pire ne lui arrivera pas. Loin d'imaginer ce qui va lui tomber dessus.
Avant de l'annoncer attend le stade fatidique des trois mois. Pour être sûre. Par superstition, peut-être.
Pensant qu'après rien ne pourrait arriver, sûrement.
Lorsqu'elle demande une amniocentèse on lui dit d'abord non. Elle a 38 ans, certes. Mais deux enfants en parfaite santé.
Aucune raison de s'inquiéter. Comme si ça suffisait.
Mais Aude va assister en direct à la mort programmée de son fils.
Elle l'a désiré, attendu, espéré le sauver, et finalement décidé de ne pas le faire exister…
Il lui reste désormais ce ventre qu'elle caresse comme pour dire « je ne t'oublie pas »
Et l'histoire inventée pour ses frères «le bébé était malade, les docteurs l'ont emporté, il est devenu poussière d'étoiles ».
Comment l'expliquer à ses deux autres enfants ?
Que répondre lorsque l'un des deux vous rétorque que « mais Maman quand on est malade on n'est pas mort »?
Il y a les bons conseils, les insanités, les phrases pourries, « Vous avez fait le bon choix », « Il faut passer à autre chose », « Il faut aller de l'avant » « La vie continue »….

Et parce que son histoire ne s'arrête pas le jour où il est né (mort), elle a décidé d'écrire ce livre, son histoire, qui fera écho dans le coeur d'autres parents qui ont vécu un drame similaire, celui de perdre un enfant.
Puis aussi pour lui donner naissance une seconde fois et permettre à ceux qui ne l'ont pas connu de le rencontrer.
29 semaines in utero quelques minutes de visu…
L'absence ne se guérit pas, la douleur restera, et il persistera toujours dans un coin de sa tête un « Pourquoi? »…

Parler pour se souvenir, ne pas oublier, se remémorer ce qui a existé, et restera pour toujours.
Aude Ceccarelli ouvre son coeur avec « Vingt-neuf semaines et des poussières d'étoiles », en hommage à son fils, à jamais dans sa vie.

Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus