AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Takalirsa


Takalirsa
  14 juin 2018
Le contraste entre les personnalités (et les vies !) des deux filles s'accentue dans ce tome qui reprend la même formule : alternance de planches et de lettres manuscrites. Meï est très réservée, il faut dire que la séparation de ses parents l'oblige à quitter sa maison (le passage est particulièrement triste) sans pour autant mettre fin aux disputes. Heureusement la présence, même à distance, de la solaire Charlotte l'aide à traverser cette épreuve : "Bizarrement, j'ai l'impression que tu es tout près de moi. Comme une amie invisible qui m'accompagne chaque jour.", et grâce à elle, "j'ai parlé à mes parents. J'ai vidé mon sac." La boxe l'aide également à libérer toute la colère et la frustration qu'il y a en elle. Sans oublier son amoureux Esteban !

De son côté Charlotte fait tout ce qu'elle peut effectivement pour remonter le moral de son amie ("J'essaie de te faire sourire.") en racontant les menus événements du village. On la sent très complice avec sa camarade de classe Marie-Nat' sans que cela affecte son amitié avec Meï (et vice-versa). Cependant, même si Charlotte "a tout ce qu'il lui faut", elle va subir elle aussi un drame inattendu... mais pourra compter sur la solidarité des amis et voisins !

Ainsi l'album évoque les petits tracas et bonheurs du quotidien à travers un graphisme léger et coloré et un scénario mettant en relief de saines valeurs. En bref, "des larmes, des rires... Et surtout des larmes de rire !".
Lien : https://www.takalirsa.fr/les..
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus