AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842283767
Éditeur : Le Pré aux Clercs (14/03/2013)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 77 notes)
Résumé :
Un mystérieux collectionneur amateur de cadavres. Une jeune fille dotée d'un don de voyance très particulier. Une âme d'ange cherchant à semer de dangereux poursuivants. Des criminels n'hésitant pas à tout ravager sur leur passage pour récupérer leur proie.
Un roman délirant, mêlant aventures et horreur, par Sire Cédric, l'auteur de " Déchirures ".
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  20 octobre 2015
Ce ne sera sans doute pas pour moi, le livre le plus facile à critiquer.
En préface, l'auteur précise bien que ce livre est pour un public averti, mais je ne suis pas femme a avoir peur pour si peu.
Si l'écritue de Sire Cedric est agréable par certains côtés, elle est auusi déplaisante. L'histoire en elle même est assez bonne et prenante, mais le côté scato et trop gore m'a fait penser trop fortement a un très mauvais film de série Z. Et c'est bien dommage parce du coup l'histoire perd énorméméent en qualité.
La suggestion a parfois plus d'impact sur l'imagination que des descriptions ultra violentes.
Je ressors mitigée de ce livre, en me disant qu'il aurait pu me faire voyager si le trop n'avait pas été aussi présent. du coup, je ne suis pas sûre de recommencer l'aventure avec l'auteur
Commenter  J’apprécie          346
titiseb77
  25 juillet 2016
Grande fan de Sire Cédric, je voulais découvrir son premier roman. Avec une amie, nous sommes allé à Saint Maur en poche et nous l'avons rencontré, malheureusement il n'avait pas Angemort en présentation, mais nous a dit que l'on pouvait le commander par mail et le recevoir dédicacé, il nous a aussi averti que ce roman était vraiment très spécial, qui contenait beaucoup de scènes délirantes, beaucoup de sexe "très pornographique", bref qu'il était loin de ce qu'il avait écrit jusqu'à présent, mais tant pis la curiosité était trop forte. Mon amie, à peine rentrée, a écrit à Sire Cédric pour lui commander 2 exemplaires dédicacés, et là rebelote, il l'avertit que ce roman est vraiment très spécial, qui est pornographique... tant pis malgré les différentes mises en garde de l'auteur, la commande est lancée. Elle reçoit les deux exemplaires et me fait cadeau d'un des exemplaires, où la dédicace commence par : prête à commencer mon "horrible" premier roman... Je ne peux donc pas dire que je n'étais pas au courant.
Je n'ai vraiment pas aimé cette lecture, l'histoire démarre directement, on ne peut pas dire qu'il y est des temps morts, mais elle ne m'a pas plu, pas que je sois sensible au gore, au porno... mais pour moi elle n'a ni queue, ni tête, je n'avais aucune envie de connaître la suite des événements, les personnages ne m'ont pas séduites, la lecture a juste été sauvée par des chapitres très courts et une facilité de lecture, bref je ne vous le recommande pas du tout et encore moins si vous voulez découvrir ce superbe auteur que j'affectionne beaucoup.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
manue14
  20 janvier 2015
Pour la première partie du roman, l'histoire commence assez rapidement.
On reconnaît la plume de Sire Cédric.
Angemort est le premier roman de cet auteur et on sent dès le départ que le roman sera plus gore que les suivants. Mais je trouve que cela n'enlève en rien au talent de ce grand auteur.
Nous sommes d'ailleurs prévenus par l'auteur lui-même que les âmes sensibles sont priées de s'abstenir de lire ce livre.
Nous sommes tout de suite dans le vif du sujet et les personnages principaux entrent déjà tous en scène dans cette première partie qui est pourtant assez courte.
Nous faisons connaissance avec Cheverny, un acheteur bien particulier et Maddalena et Joyeux, un duo autant atypique qu'effrayant.
Dans cette partie, Sire Cédric prend le temps de poser ses idées et de nous expliquer clairement les choses.
Par contre j'aurais aimé avoir plus de détails pour certains personnages, lieux ou scènes. C'est vrai que pour ma part cette partie manque de description !
Dans cette deuxième partie Sire Cédric nous en apprend plus sur deux duos différents mais qui pourtant se ressemblent sur certains points.
D'un côté nous avons Cheverny et Jad et de l'autre il y a Maddalena et Joyeux.
Sire Cédric nous plonge dans le quotidien de leurs vies. J'aime assez l'idée d'avoir deux duos de personnages qui ne soupçonnent même pas l'existence l'un de l'autre mais qui pourtant ont quelque chose en commun.
Ce qui est intéressant c'est que l'auteur insère des flash-back de certains personnages pour qu'on en sache plus sur eux.
Par contre ce que j'ai trouvé dommage c'est qu'on ne sait pas quand cela passe. Je pense qu'il aurait pu être bien de rajouter une date ou du moins un mois et une année. Cela aiderait parfois à mieux se situer dans le temps.
Les descriptions et les détails sont plus présents. J'ai eu l'impression que Sire Cédric a pris plus de temps pour écrire cette partie par rapport à la première partie.
La troisième partie est centrée sur le don de Jad mais aussi à la rencontre de ces quatre personnages principaux.
Une rencontre riche en rebondissements et surnaturelle aussi. Mais dans ce livre peu de choses sont naturelles donc finalement il y a une vraie continuité.
Les idées s'enchaînent un peu vite mais cela donne vraiment une dimension à l'histoire, on ne s'arrête pas de lire, on est vraiment absorbé par le récit et les mots de Sire Cédric.
Les quatre personnages importants ont chacun leur "moment de gloire" et Sire Cédric nous fait vraiment partager leur quotidien souvent hors du commun.
Cette partie est moins gore, du moins c'est ce que j'en pense, dans le sens où Sire Cédric n'en fait pas trop. Il a vraiment voulu rendre certains de ces personnages humains afin que l'on oublie peut-être d'une certaine façon leur côté sombre…
J'ai beaucoup aimé le personnage de Jad, elle est vivante et évolue avec son don. On en apprend beaucoup sur elle et petit à petit on la voit différemment.
Ce qui m'a un peu frustrée c'est peut-être que l'auteur ne s'attarde pas assez sur des petits détails, j'aurais bien aimé pouvoir m'imaginer précisément certains lieux…
En finissant cette partie on sent que la fin est proche, mais en connaissant l'auteur je pense qu'il n'a pas fini de torturer physiquement et moralement ses personnages.
La quatrième et dernière partie est un peu plus fantastique. Sire Cédric nous montre vraiment un univers plus "irréaliste" concernant les personnages.
Ce qui est dommage c'est que les personnages "humains" ne le sont plus vraiment… J'aurais vraiment aimé à la fin retrouver cette part d'humanité que chacun a en lui (même le pire des criminels reste un être humain !). Sire Cédric met plus en avant la partie sombre des personnages…
Les descriptions sont plutôt bonnes concernant cette partie.
J'aurais par contre voulu vraiment ressentir les sentiments de Jad et cela n'a pas vraiment été le cas… J'ai été un peu frustrée de ce côté-là. Mais je ne lui en tiens pas rigueur quand on sait que c'est son premier roman.
La fin est bonne, on pourrait s'attendre à une suite mais il n'y en a pas, j'aurais vraiment aimé savoir ce que le duo Jad et Ange est devenu.
Le livre n'est finalement pas si gore que cela quand on connaît la plume de Sire Cédric mais il est tout de même un peu plus fantastique et il y a quelques délires que l'on ne retrouve pas dans les suivants.
Lien : http://fais-moi-peur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Nelcie
  24 avril 2013
Ah ouais quand même !
Ca, c'est la réaction que j'ai eu à la fin du la première partie. En fait non. C'est la réaction que j'ai eu vers le milieu de la première partie.
Je vous explique. Sur la 4ème de couverture, il est précisé qu'il s'agit d'un « roman délirant mêlant fantasy, sexe et horreur ». Et on nous dit même « âmes sensibles s'abstenir ». Moi qui ai l'habitude de faire fi de cette fameuse phrase « âmes sensibles s'abstenir » (combien de fois est-ce que j'ai pu la lire, alors qu'il n'y avait rien d'extraordinaire ?), et bien pour une fois elle prend toute son importance. Car oui, les âmes sensibles pourraient faire des sauts périlleux (je sais, cette expression ne veut strictement rien dire). En fait, même les âmes patrossensible-mais-unpeukanmême pourraient avoir quelques grosses surprises.

Bref, au cours de ma lecture j'ai frissonné, grimacé, beurkcétrodégueulassé, flippé, ahouaiquanmêmé (quand tu veux mémé), dubitativé… mais au final bien aimé ce bouquin.


Dans ce roman, on reconnait bien l'univers de Sire Cédric. Un monde qui évolue dans une ambiance fantastique, où il se passe des choses pas toujours très très jolies. Voir même carrément ignobles. Disons, que si je devais illustrer la bibliographie de ce monsieur, le rose bonbon ne serait pas la couleur qui me viendrait d'instinct. Entre nous, j'espère que je n'aurais jamais à illustrer la bibliographie de cet auteur, ni de qui que ce soit, parce que je serais mal barrée….
Précisons qu'Angemort est en réalité son premier roman que les éditions Pré aux clercs ont décidé de réimprimer.
Donc, pour en revenir à cet univers, c'est ça qui m'a plu dans les deux précédents romans que j'ai lu. Une ambiance angoissante, flippante, dans laquelle tu te demandes sur quoi tu vas tomber en tournant la page. Avec Angemort, j'ai retrouvé cette ambiance étrange, et j'ai kiffé. L'auteur décrit parfaitement tout cela, il nous embarque dans son récit grâce à une écriture incisive et percutante. Pour dire les choses simplement, Sire Cédric nous raconte une histoire, et moi, même si parfois j'ai envie de me cacher sous les draps, même si j'ai peur de ce qui peut se passer après parce que je suis un peu flipette, bah j'ai envie de connaître la fin, parce qu'elle est bigrement passionnante cette histoire.

Dans ce roman, il y a du sexe. Et pas qu'un peu. Et pas du soft. Non, là c'est du costaud. Dans les deux premières parties du roman essentiellement, l'auteur nous gratifie de quelques scènes pas piquées des hannetons. En soit, la présence de ces scènes ne m'ont pas choquées. Je dirais même que, quand on a compris l'essence même du personnage du roman, il paraît logique qu'elles soient présentes. Ce qui m'a dérangé, ce sont les détails, parfois morbides, qui a mon sens ne s'imposaient pas pour donner de la valeur aux scènes en question. Des fois, le fait juste d'avoir un ou deux éléments s'avère plus efficace pour rendre une action percutante, que force détails plus gores les uns que les autres. Fort heureusement, dans la dernière partie du roman ce genre de séquence se fait très rare, ce qui n'était pas pour me déplaire, car je pense que ç'aurait été trop pour moi.

Dans ce roman, il y a a des personnages tous aussi étranges les uns que les autres, mais tous aussi intéressants.
Il ya cette jeune fille au don étrange. Nous faisons la connaissance d'un nécrophile aux goûts trop mortels (bouh, le jeu de mot trop facile !). Nous rencontrons également cette âme d'ange. Mais mon préféré reste Asiel, le démon. Non pas à cause de ses attributs très… particuliers, non. Mais tout simplement parce qu'il s'exprime en majuscules. Et à la fin du livre, lors d'un dialogue avec le nécrophile, je n'ai pu m'empêcher de penser à La Mort des annales du Disque-Monde. Or, la Mort, c'est mon héros :-D

En résumé, ce roman n'est pas certes pas mon préféré de l'auteur. La faute à certaines scènes qui pour moi ne s'imposaient pas. Toutefois, ce premier roman permet de confirmer que dès le début, le talent d'écrivain était bien présent chez Sire Cédric.

Merci beaucoup à LA et aux éditions Pré aux clercs de m'avoir permi de découvrir ce roman.
Lien : http://desliresdestoiles.ove..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Yumiko
  29 février 2016
J'ai entendu beaucoup de choses sur ce roman, du bon et du moins bon, et comme l'auteur lui-même mettait en garde sur sa différence par rapport à ses autres oeuvres, j'ai mis du temps à le sortir de ma PAL. Comme je suis une grande fan, j'avais un peu peur de ne pas apprécier ce roman et je n'osais jamais le lire. Finalement j'ai sauté le pas et s'il est clairement différent, je l'ai adoré presque autant que les autres ! le style de l'auteur est toujours bien là, comme sa compétence à nous transmettre des récits sombres (ici vraiment plus que glauque) sans tomber dans l'ignoble. Après il n'est quand même pas à mettre entre toutes les mains, car de nombreuses scènes ne conviendront pas aux âmes sensibles.
A mon avis, la grande différence par rapport aux autres romans, c'est que le sexe prend une place très importante. Si cela n'était pas vraiment obligatoire de mon point de vue, le tout est bien construit et bien intégré dans le récit. Après n'imaginez pas les belles scènes bien romantiques, nous sommes vraiment dans du sexe à l'état brut et parfois un peu dérangeant. Ce sont même, je dirais, les moments les moins ragoûtants du roman, mais ils correspondent bien aux personnages et à l'univers dans lequel nous sommes plongés.
En parlant des personnages, je les ai trouvés intéressants à découvrir. Leurs particularités sont la grande force de ce roman, même si j'aurais aimé qu'ils soient encore plus développés. le récit va tellement vite et l'action est omniprésente, ce qui fait que je ne me suis pas vraiment attachée à eux plus que cela… Mais bon ils sont plaisants à suivre et c'est le principal ! Je n'en demandais pas plus, surtout qu'ils sauront vous surprendre de bien des façons, croyez-moi.

Donc oui le fantastique prend une place énorme dans ce récit et j'ai adoré ce côté-là. L'auteur se sublime dans ce genre qu'il maîtrise si bien et j'en redemande ! Si j'ai manqué un peu d'explications et que j'aurais aimé plus de développement, je n'en ai pas moins dévoré ce roman avec l'envie d'en apprendre toujours plus et de savoir jusqu'où l'auteur allait oser nous emmener.
En bref, même s'il est différent de ses autres romans, le style de l'auteur est reconnaissable et fait de cet OVNI un livre à découvrir ! Je pense que les fans peuvent clairement y trouver leur compte, en tout cas ce fut mon cas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
manue14manue14   20 janvier 2015
On avait beau chercher, impossible d’y déceler la moindre cicatrice. Cette silhouette était l’incarnation de la perfection, ni plus ni moins.
- Il manque la tête, nota Cheverny. Qu’est-elle devenue ?
- Je n’en sais rien, avoua le Noir. Mais je me suis dit qu’il s’agissait d’un détail.
- En effet, elle est admirable. Oh oui, admirable, s’extasia l’acheteur, rassemblant ses cheveux de sorte à les attacher en queue-de-cheval.
Il contempla encore quelques instants le mannequin sans tête, puis ajouta d’une voix trouble:
- De toute ma vie, je n’ai vu de thanatopraxie aussi exemplaire. Pourriez-vous en obtenir d’autres, arrangées de cette sorte ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MissonlyMissonly   25 novembre 2014
Sous son enveloppe laiteuse, la chair de l'ange était d'un rose coloré et lumineux, qui ressemblait à de la pulpe de fruit. Cette curieuse silhouette, dépourvue de tête, et qui ne semblait toujours pas avoir compris ce qui lui arrivait, rampa au milieu des convives morts. Aveugle, elle se heurtait aux colonnes qui bordaient la salle de bal. Son sang rose dessinait une piste derrière elle, sur le plancher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
BlackKatBlackKat   05 mai 2013
Qui que l'on soit, le passé guette toujours son heure, dans notre dos, prêt à resserrer ses griffes à la première minute d'inattention. Ou simplement à la moindre manifestation de faiblesse.
Commenter  J’apprécie          40
ange77ange77   11 février 2016
Une lumière à l’autre bout de la terre.
Est-ce pour ça que nous avons vendu notre âme ?

[Moonspell, Finisterra]
Commenter  J’apprécie          70
Milka2bMilka2b   22 décembre 2017
— Assez ! Assez ! Pleurnicha-t-il.
Elles le vidaient de son sang. Il allait mourir.
— Où être ange ? répéta le sbire.
— Dans… ton… cul !
— Ils disent tous cela, c’est ennuyeux, fit Maddalena, les yeux étincelants. Et ensuite, ils implorent pour qu’on leur laisse leur âme…
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Sire Cédric (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sire Cédric
Sire Cédric pour "Du feu de l'enfer".
autres livres classés : nécrophilieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Angemort" de Sire Cédric.

Comment s'appelle le collectionneur et propriétaire de la boutique ?

Francesco
Cheverny
Folin

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Angemort de Sire CédricCréer un quiz sur ce livre