AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
In the land of Leadale tome 2 sur 4

Ceez (Autre)Dashio Tsukimi (Autre)
EAN : 9782818990605
178 pages
Bamboo Edition (02/03/2022)
4.29/5   19 notes
Résumé :
En route pour la capitale à la rencontre du fils oublié !Réincarnée dans le futur du monde de Leadale, Cayna - anciennement Kagami Keina - ne cesse d’être étonnée par les différents changements ayant eu lieu au cours des 200 dernières années…Jusqu’au jour où sa rencontre avec un mystérieux marchand ambulant, de passage au village avec ses roulottes, lui en apprend davantage sur la situation actuelle et la position de son fils aîné. Désireuse de retrouver ce dernier,... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
MassLunar
  29 mars 2022
In the land of Leadale continue de nous narrer la douce quête de Cayna. Décédée dans le monde réel, elle se réincarne dans son jeu vidéo favori poour rejoindre le monde de Leadale. Mais les choses ont bien changé car 200 ans se sont écoulés depuis sa dernière partie, période ou elle était et continue à être un véritable boss du game.
Avec aisance et charme, In the land of Leadale continue d'imposer sa marque. Nous sommes dans un isekai doux, emprunt à la rêverie sans tomber dans l'habituelle figure du héros belligérant qui veut devenir sans cesse plus fort qu'autrui (oui je parle de toi , l'abruti de Re-Monster).
Cayna est une héroïne avec laquelle on s'attache facilement, en raison de sa candeur qui donne lieu à pas mal d'humour et de par sa gentillesse qui la lie facilement aux autres personnages. Nous avons toujours un aperçu de ses compétences et sa magie poussée à un niveau ultime comme le montre le début de ce tome avec la guérison d'un soldat. Ainsi, Cayna possède un large éventail de pouvoirs due à son expérience assidue dans le jeu. Elle dispose d'un bon nombre d'invocations et d'un impressionnant panel de sorts. C'est une magicienne complète qui n'a pas besoin d'apprentissage. L'apparition de ses compétences permet quand même d'équilibrer un peu le titre en terme d'action ajoutant un peu de péripéties au milieu de ses ballades dans la redécouverte de ce monde.
Car le thème principal de ce manga demeure la découverte de ce monde. On démarre dans un petit village dans le premier tome. Dans ce second volume, on découvre la capitale de Ferskell, l'un des lieux les plus importants de ce monde. Tsukimi Dashio, le mangaka en charge de l'adaptation du light novel de base a très bien su capter cette importance accordé à l'environnement de Leadale comme le montre cette remarquable double-page qui s'ouvre sur la capitale. C'est riche en détails avec un style lumineux qui apporte beaucoup de profondeur à ce cadre de l'aventure. Grâce au travail du mangaka, on retrouve dans Leadale le même plaisir que nous avons à arpenter un open-world dans un rpg digne de ce nom. Ainsi, sans doute dans la lignée du roman de base, le mangaka donne quelques petits apartés pour décrire la capitale ce qui donne plus de profondeur à cet univers qui est véritablement présent dans cette fiction et qui ne limite pas à être un simple décor ou un bac-à-sable géant pour le personnage principal.
Durant son périple, Cayna rencontre aussi beaucoup de personnages même si les "joueurs" comme elle sont désormais absents du paysage. En réalité, on oublie vite la dimension vidéoludique de ce titre quand on voit la diversité des personnages et leur humanité comme un sympathique marchand qui explique la valeur des pièces de monnaies, un jeune prince fugueur, un nain, chef des artisans qui rougit devant sa mère ou encore un archevêque émotif et une séduisante érudite. Une foule de personnages séduisant qui donne une réelle bienveillance au titre. de ce fait, tout comme le premier tome, on ne s'ennuie jamais dans ce second volume.
Mais ce tome 2 possède aussi sa part d'ombre avec l'image de la tour, l'un des nombreux endroits qui semble faire la jonction entre le monde de Leadale et la "réalité " dont est issu Cayna. Ces lieux sont étranges et magnétiques et rappelle la solitude de notre personnage principal ce qui apporte au final pas mal d'émotions à ce titre qui , comme le suggérait déjà le premier volume, ne se contente pas d'afficher en apparence une ballade remplie de joie dans un univers de fantasy onirique. Il y a aussi tout un trouble derrière sur l'acceptation de ce monde qui entoure Cayna.
Est-ce que c'est toujours un univers de jeu vidéo ou bien est ce un monde à part entière ? In the land of leadale est un isekai brillant parce qu'il se permet de poser implicitement cette question tout en entretenant le sentiment d'une aventure dépayssante et reposante.
Ce tome 2 continue de nous immerger dans un super sentiment d'aventure avec la découverte d'une capitale royale bourrée de vies et de surprises. Par sa candeur, notre héroïne n'en devient que plus attachante. le voyage est agréable mais ne manque pas d'émotions comme en témoigne les quelques révélations autour du monde de Leadale.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sachikochi
  13 mars 2022
Coup de coeur pour ce deuxième tome, j'ai adoré retrouver Cayna pour continuer à découvrir cet univers et comment ça fonctionne. Mais c'est surtout un personnage féminin avec un petit côté naïf mais adorable, et qui sait très bien mettre ses compétences en avant quand c'est nécessaire.
On retrouve notre protagoniste Cayna qui avait avancé dans sa recherche pour comprendre cet univers et son fonctionnement.
Mais après son passage à son ancienne tour, elle décide d'entreprendre un autre voyage pour retrouver ses enfants, et comprendre aussi pourquoi les autres tours sont désactivées.
Ce tome reste dynamique et drôle, mais il a aussi un petit côté tranche de vie sympathique, mais qui est secoué par quelques scènes d'action qui fait sortir Cayna de sa zone de confort.
Tout en restant fidèle à elle-même et ses principes, d'aider les autres quand ils sont en danger, ou simplement pour rendre service, elle va faire la rencontre d'un marchand accompagné de chevaliers pour le défendre. Ce nouveau personnage plutôt original mais très gentil avec elle, va lui être utile pour se rendre à la capitale, mais pendant ce voyage, il va lui inculquer d'autres savoirs sur l'univers de Leadale, qui est pour nous aussi bénéfique pour tout comprendre. D'une part, il va lui présenter la carte de ce monde pour apprendre les nouvelles frontières et les nouveaux noms des pays, puisqu'en deux ans tout a beaucoup bougé. Il va lui permettre aussi d'apprendre à différencier les différentes pièces de monnaie, mais aussi à connaître leur valeur puisqu'elle n'en a aucune notion, et ce marchand a bien peur qu'elle se fasse arnaquer.
Tous les éléments liés à la magie sont moins prononcés et font moins référence au jeu vidéo comme c'était le cas dans le premier tome. de ce fait, cela rend la lecture plus agréable et plus rythmée, sans qu'elle soit coupée par des informations un peu lourdes en explication. La tournure que prend le titre à ce sujet me plait beaucoup, et ça le dépeint plus comme un univers de fantasy à part entière. de la même façon Cayna accepte plus le sort qui a été réservé à Keina dans son ancienne vie, et elle y fait de moins en moins références. Il y a vraiment une chronologie intéressante qui est mise en place pour faire évoluer notre protagoniste, et c'est très bien mis en place.
Dans une seconde partie de ce tome, on reste en compagnie de Cayna, une compagnie pas désagréable bien entendu. Elle arrive enfin à la capitale, et au sein de cette ville, notre personnage va enchaîner les rencontres, les révélations, les tracas, les missions et une nouvelle vie va s'offrir à elle.
En tant que lecteur nous allons pouvoir rencontrer les trois enfants qu'elle a élevé dans le jeu, je trouve que c'est original et même attendrissant surtout quand on voit comment ils sont envers leur maman. J'ai adoré les découvrir, et j'espère vraiment qu'on les verra plus souvent dans les prochains tomes et qu'ils apporteront quelque chose de plus au récit. Ils sont vraiment très différents et très drôles à découvrir aussi, vraiment j'espère qu'on les verra souvent !
A côté de ces rencontres, Cayna en fait une avec le petit prince, et cette dernière va lui être bénéfique et maléfique en même temps. Mais c'est toujours avec bienveillance et humour qu'elle va s'occuper de ces demandes, surtout quand elle va s'inscrire à la guilde et qu'elle va avoir accès à de nombreuses missions pour aider les autres.
En rejoignant cette guilde, Cayna va accepter une mission un peu particulière, puisqu'elle va devoir se rendre dans une tour qui est désactivée. Elle va d'un côté remplir les objectifs, mais d'un autre, elle va avoir de nombreuses révélations sur ce qu'il s'est passé pendant qu'elle n'était plus de ce monde, comment le jeu s'est clôturé, et comment cet univers a pu prendre son indépendance si l'on peut dire ça. Cette révélation ne sera pas sans conséquences sur Cayna et ça se comprend comme on peut le voir à la fin du tome, et on s'inquiète du devenir de ce personnage, j'ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite, et de mieux comprendre l'état d'esprit de notre protagoniste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
enairolf
  03 septembre 2022
Le premier tome a été une excellent lecture et une excellente découverte au début de l'année. J'avais trois tomes qui m'attendaient au fond de ma pal, je me suis dis qu'il fallait que je me mette à jour maintenant! L'avantage c'est que je peux dévorer trois tomes à la suite pour mon plus grand bonheur. Malgré les mois qui ont passés depuis ma lecture du premier tome, j'ai de suite été remise dans le bain. Je n'étais pas du tout perdue et je me suis rappelée de tout immédiatement. La seule chose que je regrette, c'est d'avoir attendu si longtemps avant de continuer ma lecture de cette saga!
Dans ce second tome, on retrouve Canya qui a été réincarnée dans le futur du monde de Leadale. Elle ne cesse d'être étonnée par les différents changements ayant eu lieu au cours de ces 200 dernières années. Jusqu'au jour où sa rencontre avec un mystérieux marchand ambulant, de passage au village avec ses roulottes, lui en apprend d'avantage sur la situation actuelle et la position de son fils aîné. Désireuse de retrouver ce dernier, elle décide d'accompagner le marchand jusqu'à la capitale.
Qu'est ce que j'ai aimé ce tome! J'adore le personnage de Canya, elle me fait tellement rire. Elle est pleine d'innocence et se fait avoir sur pas mal de choses tant elle ne connaît rien de ce monde de Leadale. Elle est même parfois un brin naïve d'ailleurs. Ici on va la suivre dans son voyage jusqu'à la capitale pour qu'elle puisse retrouver son fils. Elle va en même temps devenir un aventurière au sein de la guilde et va prendre quelques missions. Elle se retrouve parfois dans des situations vraiment drôle, notamment avec le petit prince. D'ailleurs, il me fait beaucoup rire celui là et ne comporte pas du tout comme un prince, il est toujours en quête d'aventure. La fin de ce deuxième tome m'a fait beaucoup de peine par contre, j'ai hâte de voir ce que la suite va nous offrir!
Je sens que plus je vais avancer dans cette histoire et plus je vais l'apprécier. C'est une histoire d'aventure avec vraiment beaucoup d'humour et ça c'est très plaisant. Les personnages sont vraiment chouettes à lire et l'histoire est vachement intéressante. Je trouve également qu'il y a une petite ambiance assez paisible qui se dégage de ce manga. Ça apporte un petit quelque chose en plus à cette histoire. Je m'en vais de ce pas découvrir ce que nous réserve le troisième tome!
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
MangaNews   23 mars 2022
On reste ici sur une lecture agréable, avec son lot de moments légers/décalés, ses petits enrichissements, ses nouveaux personnages s'installant doucement mais sûrement.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SachikochiSachikochi   13 mars 2022
On ne fait pas mieux que l'autorité pouf braver l'autorité...
Commenter  J’apprécie          10
SachikochiSachikochi   13 mars 2022
Passer son temps à pleurer.. n'a jamais rien arrangé...
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : réincarnationVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1192 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre